Auteur Sujet: Mon grand frère s'est envolé.  (Lu 2673 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne noune1001

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Mon grand frère s'est envolé.
« le: 30 Octobre 2014 à 02:18:59 »
Bonsoir à tous,

Voila, je viens vous exprimer ma tristesse, ici...

Mon frère s'est donné la mort le 21 mars 2014... Depuis ce jour, je ne suis plus la même... En fait je me rends compte que j'avais beaucoup de chance, parce qu'il n'était jamais rien arrivé de vraiment dramatique dans ma vie... Puis ce jour la, on prend la mesure de la perte d'une personne qui ne devait pas partir aussi tôt.

Ca remet en cause beaucoup de choses chez moi, et je reste bloquée sur "la fin". Mes souvenirs ne sont pas effacés, mais quand je pense à lui c'est tout de suite la tristesse me vient, et pas les bons souvenirs...
Je n'y arrive pas, c'est figé, en moi...

Enfin voila c'est un bon début... Merci déjà de m'avoir lu.

Hors ligne Oriane

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 360
Re : Mon grand frère s'est envolé.
« Réponse #1 le: 30 Octobre 2014 à 08:01:32 »
Bonjour none

Et oui tout comme toi,je reste sur le dernier jour,je n arrive toujours pas à retrouver les moments gais,complices
Pour moi ça fait plus d un mois que ma fille m à quitte....
Je viens régulièrement sur ce forum où je trouve des mots apaisants,je suis sûre que tu en trouveras toi aussi
Amicalement
Le malheur de t’avoir perdue ne doit pas me faire oublier le bonheur de t’avoir connue

Hors ligne noune1001

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon grand frère s'est envolé.
« Réponse #2 le: 30 Octobre 2014 à 16:19:35 »
Merci pour ta réponse...
Ca fait 7 mois passé pour moi... Et rien ne change...

Hors ligne Webmaster

  • Administrateur
  • Membre Senior
  • *****
  • Messages: 259
  • Il n'est si longue nuit qui n'atteigne l'aurore.
Re : Mon grand frère s'est envolé.
« Réponse #3 le: 11 Novembre 2014 à 13:33:48 »
Courage Noune,

Pour moi cela fait 6 mois et comme toi les derniers instants sont encore très présents, pas plus tard qu'hier je rêvais de ces derniers moments, je le voyais dans mes bras, dépérir, faible, mourant mais vivant. A vrai dire le plus dur a été le réveil quand j'ai réalisé qu'il n’était pas là. Alors tu sais 7 mois c'est peu, il faut se donner du temps, les meilleurs souvenirs prendront tout doucement et progressivement la place des plus douloureux, en tout cas c'est tout ce que je te souhaite Noune.
Prends soin de toi et prends ton temps...

Chaleureusement,

Yacine

Hors ligne domanzy71

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon grand frère s'est envolé.
« Réponse #4 le: 12 Novembre 2014 à 09:15:15 »
Bonjour Noun,
Je partage de tout coeur ton immense peine. J'ai aussi perdu mon grand frère il y a presque un an, c'était le 26 novembre.  Et ma tristesse est toujours aussi grande. Mais je dois dire que malgré tout je découvren petit à petit  sa présence auprès de moi de façpon différente.
Je te souhaite beaucoup de courage.

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Mon grand frère s'est envolé.
« Réponse #5 le: 19 Novembre 2014 à 10:27:01 »
Courage Noune,
et courage à tous...

J'ai perdu brutalement mon petit Frère, mon grand Ami, il y a 17 mois...et pas un jour sans larmes...
Le temps est long, l'absence est terrible, mais on avance, croies-moi...pas à pas, doucement, avec l'espoir...
Cette espérance qui est de se retrouver un jour...

Soigner cette plaie béante, ce vide abyssal, faire ce que l'on a envie : prendre soin de soi...
Et aussi faire sortir tout ce chagrin, tout ce trop-plein de douleur, toutes ces larmes...même en silence, même en cachette, mais pleurer, pour "que ça sorte"...
Puis un jour pleurer moins, un tout petit peu moins, grâce à cette certitude qu'il est là, pas si loin...et que jamais, au grand jamais, il ne voudrait nous voir si triste...


"- Il est parti...
- parti? Mais vers où..?
-parti de mon regard, c'est tout..."
(William Blake)
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...