Auteur Sujet: La vie depuis...Un enfer sans lui...  (Lu 15370 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne MonAnge4

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 69
Re : La vie depuis...Un enfer sans lui...
« Réponse #15 le: 07 Juillet 2013 à 18:49:53 »
Il fait beau aujourd´hui, et au bord de cette piscine bleue, je pense à Toi...Je pense que tu ne vas pas profiter de cet été, et que les photos de l´an dernier que tu as pris à la plage étaient les dernières que tu faisais au bord de l´océan...
Je pense à la fois ou tu es venu, notre piscine venait d´etre constuite, tu t ´y ai baigné, pour la 1ère et la dernière fois.
Savais tu mon Ange...
Tu me manques mon petit frère...ATROCEMENT

Je t´aime

Ta guégué...(tu vois je me souviens que quand tu étais petit tu m´appelais ainsi car tu n´arrivais pas à dire Nadège...)

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : La vie depuis...Un enfer sans lui...
« Réponse #16 le: 07 Juillet 2013 à 20:24:49 »
Bonsoir MonAnge,

Oui, c'est dur de réaliser une fois de plus, que nos Aimés ne reviendront plus. Regarder ce qu'ils aimaient et se dire que nous allons maintenant en profiter sans eux. Prendre conscience à intervalles plus ou moins réguliers de l'absence définitive, et cela tout au long de notre vie…
Mais se remémorer des souvenirs aussi :). Vendredi à l'occasion des obsèques de mon ami, je me suis rappelé un souvenir avec Carole, un fou rire nerveux que nous avions dû réprimer pendant les obsèques de la mère d'un cousin. J'étais triste et grâce à ce souvenir, je souriais intérieurement en me rappelant ce moment. Vive la mémoire. ILS sont présents en nous à jamais, pas physiquement, mais dans nos coeurs, nos esprits, nos âmes…

Courage, Nadège, un jour après l'autre, en acceptant les retours de boomerang…

Madâme

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : La vie depuis...Un enfer sans lui...
« Réponse #17 le: 07 Juillet 2013 à 21:05:59 »
Bonsoir MonAnge,

Je suis de tout coeur avec toi car je sais à quel point ces souvenirs font mal (même si ils font en même temps du bien)...
Je ne serai pas d'un grand réconfort mais sache que tu n'es pas seule...

Je t'embrasse très fort
Asia

Hors ligne MonAnge4

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 69
Re : La vie depuis...Un enfer sans lui...
« Réponse #18 le: 18 Juillet 2013 à 12:34:33 »
Coucou Asia et Madame ;

Je viens de me rendre compte que je n'avais pas validé ma réponse...

Qui vous remerciait des vôtres...

Les retours de boomerang...En effet !!! il y'a des jours ou j'ai envie de le prendre le boomerang et les casser en mille morceaux...malheureusement...Je ne le peux pas !

J'ai quelque chose à vous dire...

Je ne sais pas pourquoi mais j'ai peur...Je suis un peu angoissée d'aller sur sa tombe. Je n'y suis pas retournée depuis début mars. Nous y allons en début de semaine prochaine et cela me perturbe...Je ne sais pas pourquoi...


Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : La vie depuis...Un enfer sans lui...
« Réponse #19 le: 18 Juillet 2013 à 22:49:42 »
Oui, ça fait peur car on sait que cela va être éprouvant d'être confrontée à la réalité crue de leur mort... Je me dis que cela aurait été moins dur si ils étaient dans un "jardin du souvenir"... Cette tombe m'angoisse...

Quand j'y vais j'éprouve des émotions très partagées...la joie de les voir (très bizarre mais c'est comme ça!), l'angoisse comme pour un rdv amoureux (encore plus bizarre!!) et la douleur... Parfois lorsque j'arrive devant la tombe, je suis "vide" comme si toutes mes émotions étaient bloquées, je ne ressens rien (sorte de dénie  ???).

Bisous
Asia

Hors ligne MonAnge4

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 69
Re : La vie depuis...Un enfer sans lui...
« Réponse #20 le: 19 Juillet 2013 à 16:37:30 »
Asia ;

Exactement pareil !

La joie de le voir (joie ???) Le voir ??? pas vraiment...

L´émotion comme un RV amoureux...Mais sans échange...

Le vide...Le grand vide...

La surprise d´être au pied de cette tombe qui ne me quitte pas...Mais que je vois si peu...(3 heures 30 de chez moi)

Tes amours se trouvent loin de Toi ou pas Asia ?

bises

Nad

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : La vie depuis...Un enfer sans lui...
« Réponse #21 le: 19 Juillet 2013 à 16:53:30 »
Bonjour les filles,

Je tiens à vous faire part de mes ressentis par rapport à la tombe, vu que j'ai assisté à l'enterrement de mon "vieil" ami René il y a 15 jours. J'ai vu le cercueil déposé sous la tombe et recouvert de terre. J'ai pleuré en me disant qu'on l'ensevelissait à jamais. J'ai vu le cercueil de son fils et de sa femme sur la droite…J'ai senti qu'il n'y avait plus rien depuis belle lurette (comme disait ma mère). Les âmes se sont envolées loin de leur enveloppe charnelle.
En ce qui me concerne ma première famille est "éparpillée" à trois endroits différents. Ma mère dans un lieu choisi par mon beau-père, où je suis retournée une seule fois en 15 ans. Mon père dans une rivière (nous avions éparpillé ses cendres avec Carole et ma fille aînée alors âgée de 12 ans) très connue dans le coin. J'y suis retournée une fois en 9 ans. Ma soeur enfin dans la mer à l'endroit que nous fréquentons depuis plus de 30 ans…J'y vais chaque été, tout l'été…L'année dernière je suis allée à l'endroit où on l'a dispersée deux ou trois fois pour me recueillir. Cet été, je suis allée déjà 4 fois à la plage et je n'y suis pas encore allée. Pourquoi? Tout simplement parce que je me transporte par la pensée à l'endroit où ils se trouvent symboliquement, régulièrement. Nul besoin de m'y rendre. Tout cela reste un acte symbolique. Nos Défunts ne reposent pas dans un cercueil, dans la mer, au pied d'un arbre ou dans une rivière. Ils reposent dans le coeur de ceux qui les ont aimés et les aiment encore jusqu'à ce que leur moment vienne…

Voilà ce que j'avais envie de vous dire. Par écrit c'est plus facile, bien que mon coeur soit tout serré et mes larmes au bord des yeux. Vive l'écriture libératrice qui nous permet de dire tant de choses!

Je vous embrasse, courage à vous,

Madâme

Hors ligne MonAnge4

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 69
Re : La vie depuis...Un enfer sans lui...
« Réponse #22 le: 19 Juillet 2013 à 17:16:57 »
Merci Madame...

Merci de nous faire partager ton ressenti...

Tu as raison, ils sont dans nos cœurs, nos esprits, nos souvenirs...

Perso, je n´y suis allée que début mars, et j´y retourne lundi. J´en ai besoin pour me recueillir, mais cette fois, c´est très dur, alors qu´en mars je n´en pouvais plus...
Par contre, je suis incapable de rester dans la ville, je vais le voir, et je pars...Je ne veux voir personne d´autre, et ne veux rien faire d´autre...Et qu´importe ce que ma famille en pense...J´y vais pour lui, le reste m´est égal.

Mais je n´ai aucune obligation, j´en ai besoin, c´est tout

C´est dur...

Merci la vie !

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : La vie depuis...Un enfer sans lui...
« Réponse #23 le: 19 Juillet 2013 à 20:10:04 »
Bonsoir les filles,

Je suis d'accord avec toi Madâme, ils ne sont pas au cimetière (où peut-être qu'ils m'y rejoignent???), ils sont ailleurs, en nous, hors de nous... Ils sont libres de la matière et de leur corps. D'ailleurs, je pense de moins en moins à leur corps "morts".

Ils ne sont pas enterrés très loin de chez moi (environ 1h de transport en commun). Ils sont enterrés près de la ville où nous vivions, là où Flo a passé son enfance (92). Le cimetière est dans une forêt. Parfois après la visite, on part se promener dans la nature... C'est important de passer de la mort à la vie, surtout lorsque ma fille est avec moi, car les deux sont liées... Je me dis qu'on a le rôle d'éduquer nos enfants par rapport à ça, pour le jour où nous partirons...
Lorsque j'y vais, je vais généralement déjeuner chez ses parents, on parle de tout ce que nous avons découvert, des signes, de nos démarches (médiums, tci)... On échange des livres, des dvd... Ce qui aurait pu être un vrai supplice (retourner dans des lieux qui nous évoquent le bonheur- le Noel que j'ai passé dans la famille de Flo, les balades dans la forêt avec Flo et les enfants, les visites aux cousins...) se transforme au final en partage... Lorsque je vais là-bas, il y a la nostalgie, les souvenirs, la tristesse mais j'aime y retrourner même si le soir c'est plus dur une fois chez moi.

Je remarque que souvent les moments de joie entraînent un effet boomerang... J'y suis habituée et je commence à l'apprivoiser...

Le plus dur pour moi serait à l'heure actuelle de retourner à Rennes, car ils n'y sont plus du tout... Je n'allais à Rennes que pour eux. Pour moi c'est leur ville... Quand je vais chez les parents de Flo, c'est différent, je ne sais pas... Alors que Rennes, c'est eux... Beaucoup trop dur, d'y penser me crée de véritables bouffées d'angoisse. Je ne gère pas du tout...

C'est étrange car parfois j'arrive à me détacher du "matériel" (dans le sens de "matière"), à me dire qu'ils sont Invisibles, qu'ils sont passé sur un autre plan... Et parfois, je suis totalement accrocher à cette même matière (imaginer leur appart vide  :-[...) et cela me fait souffrir atrocément. Je ne sais pas si je suis claire  ???.

Dur Dur...
Asia

Hors ligne MonAnge4

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 69
Re : La vie depuis...Un enfer sans lui...
« Réponse #24 le: 20 Juillet 2013 à 11:44:15 »
Asia ;

Si si, tu es très claire ! Cela fait parti des ambiguïté du deuil...J´appelle cela le "blanc et le noir"...On vacille souvent entre les deux finalement...

Ce que tu ressent pour Rennes, je le ressent pour Pau...Et je pense que l´angoisse que j´ai est à cause de cela justement...La ville, l´appartement vide, l´église, l´hôpital, la funérarium ...Bref...Tout ce que fut sa vie...Et sa mort !!!
Alors même que je pourrais m´y promener, aller voir de la famille, je repars aussi vite !

Nous savons que leur âme est avec nous...mais une force nous pousse à aller malgré tout nous recueillir...

J´ai eu beaucoup d´émotion quand j´ai lu ce que tu écrivais sur la forêt, et le partage que tu enseignes à ta fille...Tu es une force de courage Asia, et tes Amours doivent être très fiers de Toi.

Tendrement

Nad

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : La vie depuis...Un enfer sans lui...
« Réponse #25 le: 20 Juillet 2013 à 15:39:26 »
Je te remercie pour ton gentil message, cela me touche beaucoup (un peu les larmes aux yeux j'avoue).

Certains diront p.e que je suis morbide mais je parle de ça avec ma fille car je ne veux pas qu'elle ne voit que la souffrance qui se cache derrière la mort de ses cousins, de son tonton et de sa tata... Un jour elle m'a dit que tout ça (la magie!) n'existait pas; je lui ai alors répondu que ce n'était pas de la magie mais plutôt des choses que l'on ne voyait pas et qu'on ne comprenait pas; je lui ai alors demandé où elle était avant d'être là ("dans le ventre de maman") et avant ça ("une petite graine") et avant ça (elle ne se souvenait pas évidemment!). Je lui ai dit qu'elle était ailleurs, dans un endroit dont on ne se souvient plus mais vers lequel on retournera... Comme le vent, l'air qu'on respire, les microbes nous devenons invisibles...  :).
Je n'imagine pas ce qu'on peut ressentir lorsqu'on perd la moitié de sa famille à 5 ans... J'ai essayé de lui expliquer avec des mots qu'elles puissent comprendre. Je suis heureuse car elle a l'air de bien le vivre, elle est toujours aussi joyeuse (c'est une enfant qui aime la vie!)...
 
Parfois je pleure, je lui explique qu'ils me manquent même si je sais qu'ils ne sont pas loin... Que parfois dans la vie on est content et parfois on est très triste...

Comme toutes les mamans (et encore plus maintenant!), j'ai l'angoisse de partir trop tôt et de laisser mon enfant perdue... Alors je lui donne des petits cailloux blancs pour le cas où...

Mais c'est pas toujours facile...
Bises  :-*
Asia

ps: Tu as raison pour "le noir et le blanc" ("le jour et la nuit" pour moi), c'est tout à fait ça...


Hors ligne MonAnge4

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 69
Re : La vie depuis...Un enfer sans lui...
« Réponse #26 le: 20 Juillet 2013 à 16:09:23 »
C´est très beau la façon dont tu présentes les choses à ta puce...

La mienne est en ce moment dans le déni. Je respecte. Au fond, je crois qu´elle n´est pas la seule...

J´appréhende beaucoup la période dans laquelle tu te trouves Asia. La période anniversaire...C´est une grande peur pour moi...J´ai encore 6 mois...chaque chose en son temps...

P.S : John devait se faire un tatouage...Le ying et le yang... :'(

Tendrement

Nadège

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : La vie depuis...Un enfer sans lui...
« Réponse #27 le: 20 Juillet 2013 à 20:13:54 »
C'est étrange mais c'était plus dur fin juin... ???. En même temps, je me méfie... C'est peut-être l'eau qui se retire du rivage avant le tsunami  :-\.
Aujourd'hui j'étais en paix avec moi-même, j'étais bien en moi, dans le silence... J'ai du coup fait de la méditation de pleine conscience avec mon cd de Christophe André. A l'écoute de mon souffle, de mon corps et de mes émotions... Je me sentais comme un bout de bois flottant sur l'eau...  :).

J'ai même fredonné la chanson du roi lion ce matin dans ma douche, chanson qu'adorait mon frère, "c'est l'histoire de la vie, le cycle éternelle d'un enfant béni..."; d'habitude cela me fait tout de suite pleurer car je pense à Romain et à William.
Du coup, j'ai "vu" que nous faisions notre réalité car la même chanson peut me faire pleurer ou sourire ce matin... Notre vision des choses influence notre réalité... Etrange!

En tout cas, je pense beaucoup à eux et comme avant, souvent j'ai des anecdotes sur mon frère (je les raconte qu'aux personnes en qui j'ai confiance, que leur mort ne met pas mal à l'aise...), souvent drôle car il avait beaucoup d'humour (tjs le cas d'après ce que j'ai pu voir...).

Je crois que pour moi la période des 9 mois a été très difficile et celle de juin (sensation de perdre de pieds, de froler la folie) ... Grosse crise de désespoir...
On ne sait jamais quand la déferlante arrive en fait, ni combien de jours elle va durer alors je profite au maximum des moments de paix.

Je t'embrasse
Asia
 

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : La vie depuis...Un enfer sans lui...
« Réponse #28 le: 20 Juillet 2013 à 23:05:15 »
Bonsoir,

Je me souviens très bien de l'année dernière à l'approche des 1 an. J'étais parfois anéantie, comme toi dernièrement, et je me rappelle que le 17 août, j'ai été surprise de me sentir bien plus calme que les semaines précédentes, et même la veille. Ca a coïncidé avec le retour de vacances, en plus, et je me revois dans la voiture, presque incrédule que ça fasse un an, en fait. IRREEL. J'ai passé une journée dans le monde d' irréel et je me souviens que la réflexion que je me suis faite c'est "elle me manque toujours autant, je ne supporte toujours pas son calvaire, mais je souffre moins à l'évocation de tout ça."
Et puis, Asia, méfie-toi car je me rappelle un retour de boomerang quelque temps après, parce que je me suis dit que j'avais réussi un an, mais qu'il me fallait recommencer à tenir pour arriver à deux ans, puis trois, etc. jusqu' à ma mort…Et là, panique! Puis de nouveau le calme, etc. Ca va faire deux ans et j'apprends à composer avec mes états d'âme.
Cette année René, puis le mari de mon amie (toujours en réa depuis 10 jours maintenant)… Je sombre, je refais surface, je coule à nouveau, mais je suis une acharnée. Ma bouée, c'est mon amour de la beauté qui nous entoure, mon amour pour mon mari, mes filles, et mes amis, et vous aussi. Rester là, digne. Rester debout, pour ceux et celles qui souffrent encore plus. Rester debout pour me, leur prouver que la vie est plus forte que la mort…

Je vous embrasse

Madâme

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : La vie depuis...Un enfer sans lui...
« Réponse #29 le: 21 Juillet 2013 à 00:44:56 »
Bonsoir Madâme,

Le problème dans mon cas c'est qu'ils sont décédés le 28 en début d'après-midi et qu'on ne me l'a annoncé que le 29 au soir (ma mère ne voulait pas me le dire par téléphone). Du coup, je ne sais pas si le plus dur va être le 28 (très "symbolique" du coup) ou le 29 (avec un écho du choc psychologique)  ??? Je continue à me dire que dans le fin fond de l'Amazonie certaines personnes ne tiennent pas compte des calendriers; j'essaie de m'auto-persuader... Je sais qu'il va y avoir d'autres crises de désespoir violentes mais en même temps quand je regarde derrière moi, je me dis que le pire a été l'été dernier, le choc (tellement violent!! surtout le fait qu'ils soient morts tous les 4...). J'ai failli avoir un infarctus, mon coeur me tirait dans la poitrine, douleur atroce...
Le chemin va être très long, très éprouvant...mais j'ai réussi à me lever, à m'occuper de ma fille, à travailler, à sourire... Je trouve ça positif dans ma situation... J'espère que cela va durer  :-\.
Mais tout comme toi j'ai peur de ce que la vie me prépare...
Et c'est étrange mais j'ai la sensation que je partirai dans la cinquantaine (intuition? traumatisme?...) comme j'avais la sensation que j'allais perdre mon frère. J'espère me tromper car il y a ma fille.

Douce soirée
Asia