Auteur Sujet: je viens me raconter...  (Lu 1998 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne noajo

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
je viens me raconter...
« le: 04 Juin 2013 à 21:06:07 »
Bonjour
J'ai 6 ans  ma mére décède , je le devine seule , on ne parle pas aux enfants , et mon père sans le savoir  me place avec mon jeune frère dans une famille d"accueil qui sera  maltraitante .C'est mon frère qui subit et moi je regarde . après 1an , nous reprenons la route de la maison ,comme dirait ma soeur ainée , c'était comme si l'hiver était rentré dans la maison familliale .Ma mère était une personne qui s'occupait beaucoup de ses enfants (7). La vie s'écoule à la campagne ,mon cadeau de la vie  ,partagée entre un père agé et plutot ignorant  et une vie spirituelle déja forte .A 7 ans , je subis un viol . A 14 ,mon jeune frère meure,il a 13 ans  et je vole en éclat .Nous étions très proches J'avance dans une adolescence froide comme un chais humide  mais j'ai la jeunesse pour moi ,je ne mourrai pas avant de comprendre "le sens" . Personne ne me parle de deuil . Mes deuils avec le temps virent à la dépréssion chronique . Je suis révoltée et les gens ne me ratent pas . Je suis sur la défensive et étant plutot jolie ;je ne  suis jamais seule . Et je cherche ,et je cherche . Je n'ai pas de travail ,je n'ai pas de metier .A 25 ans j'ai déja dévelloppé un joli  complexe d'inferiorite mais de vivre à Paris m'aide à cette période , je pleure le jour et je sors faire la belle le soir .Je commence à penser que peut etre je suis un ...peu musicienne .J'ai 30 ans ,mon père meurt . je viens de finir l'enregistrement de mon disque qui ne sortira pas .Mes amours ont tous été des echecs ,dépendante affective , la souffrance ne me quitte jamais .Et je cherche encore et encore . j'implore le ciel de m'aider . et je m'engage dans une relation qui va durer 10 ans avec un homme perdu et pas vraiment tranquille ... J'ai 35 ans ,mon fils est là , j'ai appris à mediter entre temps , ma quete spirituelle prend fin .Avec la pratique de la méditation ,je refais l'experience de la joie petit a petit .Je quitte le pere de mon enfant et je vis dans une ville ou j'éssaye de réapprendre la vie . A 43 ans ,je me lance à corps perdu dans la musique que je n'avais pas fait pendant 10 ans . C'est dur ,très dur mais l'envie d'avoir un metier est forte . Je n'ai plus de relations avec les hommes car je ne me fais plus confiance et puis je suis si concentrée par ma reconnexion à la musique . Et le temps passe , passe .Tout à coup , Je suis à l'aube de mes  50 ans . Je ne vis que des relations très penibles avec les musiciens . Je suis toujours celibataire et aujourd'hui ,c'est pas rigolo .Mon fils est mon miracle . Et cet après midi , j'ai encore travaillé sur mes deuils que je pensais avoir fait ... J'ai encore pleins de peurs . Et pourtant je m'y connais un rayon au niveau deuil .Par experience ,je le sais . Mais je ne suis toujours pas dans "ma vie " et oui ,ma vie je sais que c'est aussi  tout ce que j'ai écrit ,mais  je peux aussi sentir la vie tous les jours comme les sages  , partout, et je ne   cherche plus , je pense qu'il n'y a rien à chercher .Nous avons besoin d'espoir .C'est si douloureux et quand les retrouvailles avec les gens qu'on croyait perdus à jamais sont enfin de nouveau dans nos coeurs ,la vie et le temps reprend son cours ... entre temps ,on est seul , et toutes les personnes qui nous donnent la main nous aident à revenir de cette solitude .
Pour moi , j'ai reçu l'aide toute ma vie de ma soeur . Sans elle ,je n'aurai pas pu traverser cette vie .Sans l'aide de tous les autres . J'ai vu la force d'une amie , maman qui a vecu la perte de ses 2 enfants et qui commence aujourd'hui la méditation ...Une autre amie qui a vecu le décès  de son enfant alors unique  , et qui a aujourd'hui 3 enfants ..j'ai recu l'aide d' amis guerisseurs , un autre qui pratiquait le shiatsu .La rencontre d'un maitre tibetain .Les dizaines de livres que j'ai lues ...Tous ces musiciens qui ont eu avec moi des rapports difficiles mais avec  lequels j'ai partagé un moment musical ,moi ,qui était coupé de mon corps et eux de leurs reves d'etre reconnus ... de cet amant pour lequel j'ai ressenti pour la 1ere fois un plaisir de bien etre sans etre dependante ...les aides de l'état car j'étais incapable de m'assumer matériellement  et c'est toujours le cas , mon fils qui m' aidé à me surpasser , à cette chance de vivre dans un pays ou la liberté est de pouvoir vivre ses blessures malgrè tout ...J'écris cela aujourd'hui car je desire tant rentrer dans ma vie , voyager , aimer quelqu'un .Je sais qu'il n'y a pas de happy end forcément .Je suis juste impatiente de vivre une experience differente .Des couleurs , des gens , ne plus parler , juste etre là ...merci de votre écoute..

adèle

  • Invité
Re : je viens me raconter...
« Réponse #1 le: 05 Juin 2013 à 12:25:44 »
Merci pour ton partage Noajo et bienvenue sur le forum.

Un parcours de deuils tus dans l'enfance, un parcours difficile et une spiritualité qui te porte heureusement. Un partage d'espoir. merci.
Les musiciens disent souvent qu'ils sont "traversés par quelque chose" lorsqu'ils jouent. Est ce que c'est ce que tu ressens lorsque tu chantes?

J'espère que de partager tes deuils et ton chemin ici, t'aidera à "rentrer dans la vie".

Bien à toi
Adèle

Hors ligne noajo

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
Re : je viens me raconter...
« Réponse #2 le: 05 Juin 2013 à 13:39:40 »
Merci Adele de m'avoir lue ,je réalise que c'est vraiment la 1ere fois que j'ai écrit en pleine conscience mon parcours et hier après midi ,j'ai vécu une experience très forte de repasser par tous ces traumatismes . Cette nuit ,j'ai révé qu'il y avait chez moi 3 sapins de noel décorés et qu'il y avait une piece nouvelle que je ne connaissais pas qui me plaisait beaucoup et que j'ai visité .Je sais que c'est un signe très fort . La musique m'a aussi sauvé la vie .Au niveau vibratoire ,elle me donne depuis toujours une énergie incroyable mais je ne suis pas assez douée pour jouer avec des pros puisque il me reprochent tous mon manque de technique et mon manque d'égo ...peu importe ,j'en souffre beaucoup car etre reconnue par mes "collegues " auraient été un bonheur mais je commence à l'accepter (en concert cela se passe très bien avec les gens ) .Tout le monde devrait danser et chanter car c'est juste une expréssion de notre ame .Mais on sait comme c'est codifié ,ici ..je voudrais laisser un lien  
- lien effacé par modératrice -
Encore merci Adele , ouvrir son coeur aux autres , ecouter l'autre , voila  notre pouvoir commun  face à la souffrance .grosses bises Joana
« Modifié: 05 Juin 2013 à 22:33:04 par adèle »