Auteur Sujet: J'ai 23 ans et la mort m'a tout pris.  (Lu 4899 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Sow

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
J'ai 23 ans et la mort m'a tout pris.
« le: 09 Mars 2016 à 16:23:10 »
Bonjour à tous,
Je ne sais pas par où commencer, je ne suis pas du tout habitué à m'exprimer mais voilà je suis dans un véritable cauchemar depuis bien trop longtemps et je n'ai jamais trouvée d'issu depuis tout ce temps ...
Je suis obligée de commencer par dire que depuis toujours j'ai un rapport très spéciale avec certain membres de ma famille. Ma mère, mon grand frère, ma grande soeur et mes grands parents maternelles ont toujours étés mes raisons de vivres, mon tout, d'une manière tellement forte que ce fut plus souvent un frein pour moi qu'une force ...
J'ai 23 ans et la mort pour moi a commencé quand j'avais 11 ans.
"Drôle" d'age  pour faire face a la mort puisque depuis, je n'ai jamais pu me construire.
Ma grande soeur est morte quand j'avais 11 ans donc, dans des circonstances terribles et violentes dont personnes ne connait réellement le déroulement ... Suite à ça ma mère est tombée très très malade et mon grand frère qui était présent au moment des faits est devenu comme .. mort, muet. Quant à moi je n'ai pas eu d'autres choix que de faire un déni pour aider ma famille à se relever ! Ce qui donne une enfance pleine de tristesse et de solitude. Et une adolescence turbulente marqué par cette mort qui fait tellement partit de moi et de ma vie qu'elle durera toujours. Oui, la mort de ma soeur est ancré en moi depuis si longtemps que je n'arrive plus à me souvenir de qui j'étais avant. Heureusement pour moi mes grands parents (en particulier ma grand mère)  ont toujours été une bouffée d'air frais, ils ont su m'apporter ce qu'il faut pour que je connaisse autre chose, ils ont toujours été mes deuxième parents, mes parents sauveurs et j'ai pu goûter aux joies  et à l'innocence de l'enfance chez eux. Puis mon grand père est mort d'un cancer. Et c'est repartit pour le déni, la vision de sa famille en souffrance, cette famille qui mérite tellement mieux ... Et enfin il y a 6 mois, ma grand mère .. La personne que j'aimais le plus au monde, la seule qui arrivait a me faire me sentir en sécurité dans la vie, la seule qui m'a rendu mon sourire après la mort de ma soeur, mon pilier ... partie. 6 mois et pourtant je bloque et m'empêche de réaliser. Je suis comme fatiguée, l'impression de perdre tout les gens que j'aiment  ...

Maintenant j'angoisse tout les jours, toutes les nuits. Je n'arrive pas à vivre et j'ai peur de perdre ma mère et mon frère, les deux seules personnes qu'ils me reste vraiment. Nous vivons tout les trois dans une bulle de deuil et de souffrance accumulée sans issus.
Je n'arrive plus à aimer d'autres personnes, je n'arrive plus à travailler, je n'arrive plus à être sociable et je vis dans l'angoisse de la vie en permanence et pourtant je pense avoir tellement de choses à offrir à ce monde. Je rêve de m'épanouir, vivre, aimer et j'essaie si vous saviez ... Je ne me suis jamais confié avant aujourd'hui mais j'ai besoin d'aide. Et ma famille aussi.

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2711
Re : J'ai 23 ans et la mort m'a tout pris.
« Réponse #1 le: 09 Mars 2016 à 16:30:47 »

     Bonjour Sow,

     Aujourd'hui, je m'en veux mais je suis incapable d'à peu près tout, j'ai un mal de tête à couper au couteau !

     Juste t'exprimer à quel point je suis touchée par ton histoire, par VOTRE histoire ...
     Je reviendrai écrire si / quand ça ira mieux, tendresse, Martine.

Hors ligne Sow

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
Re : J'ai 23 ans et la mort m'a tout pris.
« Réponse #2 le: 09 Mars 2016 à 16:35:07 »
C'est déjà beaucoup, merci   :)

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1497
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : J'ai 23 ans et la mort m'a tout pris.
« Réponse #3 le: 09 Mars 2016 à 17:24:58 »
bonjour
 ton histoire est une tres lourde valise remplie de fantome qui complique tes deuils plus recents
 le déni c'est comme le tapis ou on cache la poussière elle est toujours la et c'est drôlement dérangeant bref ça fait 3 fois que j'enlève ce que je viens d'écrire  prends soin de toi

Hors ligne Sow

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
Re : J'ai 23 ans et la mort m'a tout pris.
« Réponse #4 le: 09 Mars 2016 à 17:45:24 »
Oui effectivement, mais je n'arrive pas à vivre mes deuils autrement malheureusement.
Est-ce possible d'ailleurs de vivre un deuil sans deni ?
Je ne sais pas mais je ne pense pas ..
Merci prends soin de toi également   :)

Hors ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 355
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : J'ai 23 ans et la mort m'a tout pris.
« Réponse #5 le: 09 Mars 2016 à 17:48:33 »
Bonjour Sow,

Tu as beaucoup de problèmes à régler.  Le plus dur, c'est sûrement d'arriver à intégrer dans ta vie la perte de ta soeur. Ensuite tu ne parles pas de ton père, je suppose qu'il y a une raison, puisque le pilier c'était ta grand-mère.

C'est difficile de faire face à tout ces décès sans aide. Est-ce que tu t'es déjà faite suivre par un psychothérapeute ?
Je crois que ça pourrait t'aider.
Affectueusement.


Hors ligne Hortensia

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 120
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : J'ai 23 ans et la mort m'a tout pris.
« Réponse #6 le: 09 Mars 2016 à 18:12:16 »
Bonjour Sow,

Tu as fait un pas en venant raconter ici ta souffrance, ouvrir ta bulle doit être nécessaire pour toi. Nous avons tous perdu un ou des êtres très chers sur ce forum, moi c'est mon fils il y a un an, il aurait eu ton age aujourd'hui. Son frère aussi souffre beaucoup. Je suis sûre que tu as beaucoup de choses à offrir à ce monde et beaucoup d'amour à donner autour de toi. Ta grand-mère est partie mais la force qu'elle a su te transmettre est toujours là c'est ton héritage.
Peut être vois tu un médecin ou un psy pour t'aider à prendre soin de toi ?

Je t'embrasse


Hors ligne Sow

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
Re : J'ai 23 ans et la mort m'a tout pris.
« Réponse #7 le: 09 Mars 2016 à 18:24:13 »
Bonjour Helpa,
En faite si je ne parle pas de mon père c'est parce que mes parents ont divorcés quand j'avais 3 ans, je suis en bon terme avec lui mais je le vois peu (ce qui bizzarement ne m'a jamais fait de mal). Je l'aime bien sur mais il est complétement extérieur à tout ça. (Ma grande soeur et moi n'avions pas le même père mais ayant grandit ensemble avec ma mère, c'était bel et bien ma soeur à 100%).
Pour ce qui est de la psychothérapie, effectivement j'ai déjà essayé plusieurs fois mais je n'ai jamais vu aucun résultat ... On essayait plutôt de me donner des médicaments contre l'angoisse et des somnifères, sauf que je refuse de prendre des médicaments puisque je ne me sens pas malade et que j'ai vu ma mère sombrer dans les médicaments après la mort de ma soeur. Je refuse de passer par là.
Effectivement la mort de ma soeur est le deuil le plus ancré et le plus incompréhensible ... Mais la mort de ma grand mère dernièrement me plonge dans une angoisse difficile à gérer au quotidien.

En tout merci d'avoir pris le temps de me répondre   :)

Hors ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 355
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : J'ai 23 ans et la mort m'a tout pris.
« Réponse #8 le: 09 Mars 2016 à 18:31:28 »
Quand je disait une psychothérapie, c'était en pensant à un spécialiste du deuil comme le Docteur Fauré. Si ne le connais pas, tu peux écouter sa conférence. On la trouve très facilement sur le moteur de recherche du forum. Il aborde aussi brièvement la question spirituelle, c'est à dire la survie de l'âme dans l'au-delà.


Hors ligne Sow

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
Re : J'ai 23 ans et la mort m'a tout pris.
« Réponse #9 le: 09 Mars 2016 à 18:46:35 »
Bonjour Hortensia,
Votre histoire me touche beaucoup, ayant soutenu comme je pouvais  ma mère pendant plus de 10 ans j'ose compatir à votre douleur, et à celle de votre fils également !
Comme je l'ai dit plus haut j'ai déjà essayer plusieurs psychothérapeutes mais je n'ai jamais vu de résultat ..
De plus beaucoup essayaient de me prescrire des somnifères ou anxiolytiques mais je ne me sens pas malade, j'ai juste perdu beaucoup d'étres chers. Et j'ai pu constater que sa n'a pas aidé ma mère pendant plusieurs années ...
Mais ma mère va mieux depuis 2 ans et cela me fait beaucoup de bien. Reste plus que moi et mon frère, mais c'est difficile pour nous de vivre comme si de rien n'était avec un tel passé dans un monde où il faut s'adapter à tout et très vite ...

Merci pour la douceur de vos mots et surtout bon courage à vous et votre famille.

Hors ligne Sow

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
Re : Re : J'ai 23 ans et la mort m'a tout pris.
« Réponse #10 le: 09 Mars 2016 à 18:50:32 »
Quand je disait une psychothérapie, c'était en pensant à un spécialiste du deuil comme le Docteur Fauré. Si ne le connais pas, tu peux écouter sa conférence. On la trouve très facilement sur le moteur de recherche du forum. Il aborde aussi brièvement la question spirituelle, c'est à dire la survie de l'âme dans l'au-delà.

D'accord, merci pour le conseil j'irai faire un tour !   :)

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : J'ai 23 ans et la mort m'a tout pris.
« Réponse #11 le: 11 Mars 2016 à 09:24:19 »
Bonjour Sow,
Je commence ma réponse sans réellement savoir quoi te dire, excuses-moi...
Te dire que je suis tellement désolée pour toi, pour ta jeune vie déjà ravagée par le chagrin...
Pour ta grande sœur, partie tu ne sais comment, et Dieu sait pourtant l'importance de connaître les circonstances du décès, afin d'éviter de se faire des films pendant des années...
Pour tes grands-parents adorés, qui t'ont construite avec tout leur amour et leur désir de te préserver, puisque ta maman en était incapable, cela se comprend si bien...

Tu n'as jamais voulu prendre de cachets, c'est une force de caractère que tu as en toi, mais peut-être n'as-tu pas rencontré un bon thérapeute, la personne qui t'écoute sans te donner d'ordonnance...plutôt un(e) psychologue qu'un(e) psychiatre je pense...même s'il y en a de très bons, les "Christophe Fauré", que j'admire, ne court pas les rues...Tu peux en tout cas lire ses livres, tout comme celui de Christophe André : "Et n'oublies pas d'être heureux"...
La psychologie positive existe, mais c'est un long effort, un long chemin d'apprentissage qu'il nous faut vivre...pour continuer, sans eux, mais aussi avec eux, autrement...

Le chagrin reste présent, le manque et l'Absence sont je pense immuables...mais on peut continuer ce drôle de chemin, et connaître à nouveau des moments de joie, même s'ils ne sont plus que des "moments"...
Car c'est ce qu'ils voudraient, c'est ce qu'ils veulent....continuer, pour eux, sans les oublier, mais continuer....

Je te souhaite du fond du cœur de trouver l'aide dont tu as tant besoin, et de trouver un certain apaisement...
Courage,
Cat
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne saphir

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 82
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : J'ai 23 ans et la mort m'a tout pris.
« Réponse #12 le: 11 Mars 2016 à 14:32:58 »
Bonjour Sow,
je suis tombée presque par hasard sur ton message et il m'a beaucoup touché !
Je suis plus âgée que toi mais j'ai aussi vécu le drame de perdre ma grande soeur lorsque j'avais 14 ans.
Je n'ose imaginer la détresse qui s'empare de toi au départ de tes pilliers car effectivement lorsque l'on vit un tel drame si jeune, on cherche un ou des pilliers qui sont d'une importance extrême dans notre avancement dans la vie...
En ce qui me concerne, j'ai l'impression que je n'ai jamais réellement fait le deuil de ma soeur, je viens juste de perdre mon papa et j'ai l'impression que mon deuil concernant ma soeur commence seulement à se faire avec la lourdeur du nouveau deuil que j'ai à gérer aujourd'hui.
Lorsque j'ai perdu ma soeur, j'ai eu l'impression qu'une partie de ma vie s'est achevé avec la sienne, elle était mon modèle, ma confidente, ma grande soeur quoi et je l'admirais énormément. Quand elle nous a quitté, j'ai vu mes parents dans un tel chagrin, dans une telle détresse que je me suis dit que, pour eux, pour ma soeur qui n'avait pas eu la chance de continuer sa vie, je me devais de réussir au mieux, de devenir quelqu'un de bien, de me construire une vie qui rendrait ma soeur fière de moi et qui comblerait mes parents... Je me suis construite comme ça, non sans difficulté, sans pleure et sans colère mais j'avais une revanche à prendre sur la vie pour moi et pour les miens... J'ai fait un grand mariage pour rendre mes parents heureux, je me suis fait une construire une jolie petite maison pour rendre mes parents fiers, j'ai eu deux beaux enfants pour combler mes parents d'amour... J'estime avoir réussi ma vie mais grâce à ma soeur, grâce à mes parents parce que je le voulais pour eux avant de le vouloir pour moi ! Ca a été comme une forme de thérapie pour moi, faire des choses pour consoler mes parents et leur apporter la part de bonheur qu'ils méritaient plus que n'importe qui à mes yeux...
Là, je viens de perdre mon papa en ce mois de janvier, ma première réaction a été de me dire qu'il avait surement retrouvé sa fille qu'il avait tant pleurer, pour qui il a tant souffert et que tous les 2 devaient enfin se serrer dans les bras... Mais perdre mon père, c'est perdre l'un de mes 2 repères (mes 2 repères = mon père, ma mère). Pour moi c'est inconcevable, j'ai toujours fabriqué mon bonheur dans le but de le faire sourire et aujourd'hui il n'est plus là... Maintenant qu'il n'est plus, je fais absolument tout ce que je peux pour continuer à faire sourire ma maman, elle qui a déjà tant souffert du départ de ma soeur doit maintenant affronter cette douloureuse épreuve, la vie n'est pas juste injuste, elle est cruelle et sans pitié...
Je te souhaite beaucoup, beaucoup de courage, je sais à quel point c'est difficile mais peut-être que mon témoignage t'apportera de l'espoir, si tu n'arrive pas à te construire pour toi même, essaie de te construire pour eux en te disant que c'est la plus belle chose, le plus bel hommage que tu puisses le rendre, qu'ils soient ici ou là-haut...
« Modifié: 11 Mars 2016 à 14:36:11 par saphir »

Hors ligne delphinita

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 185
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : J'ai 23 ans et la mort m'a tout pris.
« Réponse #13 le: 19 Avril 2016 à 13:32:57 »
C'est normal d'avoir peur quand on perd deux êtres qui sont nos piliers... Et d'avoir peur de perdre les autres êtres chers...
Tu as beaucoup de courage et je suis certaine que tu réussiras à puiser en toi la force de rebondir, de te construire...
En attendant, prends le temps de te reposer, de prendre du recul, de mettre des mots sur tout ce que tu as vécu.
Par exemple sur la disparition de ta soeur. Quel âge avait-elle ? Quel est ton ressenti sur ce qui s'est passé ?
Je suis d'accord avec toi : les médicaments ne sont pas toujours la solution, ils peuvent aider à supporter la réalité mais créent souvent d'autres problèmes...
Bon courage pour cette période à survivre...

Hors ligne Sophieh

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
Re : J'ai 23 ans et la mort m'a tout pris.
« Réponse #14 le: 11 Octobre 2016 à 12:09:42 »
Je voulais juste vous dire que je partage votre douleur