Auteur Sujet: Il y aura bientôt un an, au mois de mai  (Lu 5561 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Il y aura bientôt un an, au mois de mai
« le: 14 Avril 2014 à 12:07:29 »
Il y aura bientôt un an que mon petit frère est parti brusquement début mai, alors que rien ne laissait prévoir cette issue fatale, même lui quand il a téléphoné. C'etait vendredi : "je ne suis pas inquiet, petite anesthésie et je ressors le soir même".
Il n'est pas ressorti, il est tombé dans le coma suite à une hémorragie et est mort le dimanche, laissant femme, enfants et famille complètement sous le choc.
Je n'oublierai pas cet appel en inconnu à minuit, bien sûr,  je ne me doutais de rien, puis le samedi ma belle soeur qui m'apprend qu'il est dans le coma, à l'autre bout de la planète.... l'angoisse, je prends un billet d'avion, me dis qu'il faut que je l'apprenne à notre mère,  à sa fille aînée,  et alors tout s'est enchaîné,  et je n'ai pas pu partir à temps pour les obsèques.  Pas vu mon frère une dernière fois, mal de ne pas être avec eux.

Lui qui s'était battu contre un cancer pendant 4 ans, lui qui aimait ce pays qui le lui rendait bien, et voilà que le guerrier était à terre, c'en était fini. Plus de frère en plus d'avoir perdu un fils l'année d'avant.
On perd aussi une partie de soi lorsqu'on perd un frère,  une soeur.  Une partie de son enfance, une partie de ces liens qui se font et se défont au fil la vie. Souvent je pense à lui car je n'ai pas pu ramener ses cendres, je me culpabilise pour notre mère et ma nièce qui comptaient sur moi, mais je n'ai pas pu le faire à cause de divers problèmes financiers, administratifs.
Et puis c'etait trop tôt,  le dernier de ses enfants est un jeune ado à qui je n'avais pas envie de faire du mal, un deuxième deuil.
C'est trop. Avec ma belle soeur et l'accord de ma mère,  on s'est dit qu'on se donnait un peu de temps. Mais voilà,  un an dans quelques jours........peut être que nous déciderons tous ensemble de jeter ses cendres dans cet océan qui nous sépare, ou peut être de cette réserve où vivent les colibris qu'il aimait tant photographier..

Pour toi petit frère que j'aime tant, petit frère qui est par delà l'océan, petit frère patient, petit frère très fort, que la maladie ou l'incompétence a tué.  Tu es à jamais dans mon coeur et il me plaît à penser que tu voyages avec mon fils, ton neveu sur un grand voilier yout blanc qui file au gré des vents sur l'océan de nos pensées. A bientôt matelots!

e

Hors ligne mamita

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 440
Re : Il y aura bientôt un an, au mois de mai
« Réponse #1 le: 14 Avril 2014 à 13:09:58 »
Douces pensées pour ton petit frère Stellarose et pour toi,

Marithé
"Au lieu de me désoler d'un futur qui n'existera plus, j'ai savouré la chance inouïe que j'ai eue de vivre à tes côtés, de te connaître et de t'aimer"

"Que la relation cesse n'est pas l'essentiel, l'Essentiel c'est qu'elle ait existé"

(Marie-Lise Labonté "Le point de rupture")

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2212
Re : Il y aura bientôt un an, au mois de mai
« Réponse #2 le: 14 Avril 2014 à 20:59:47 »
Cette peine de la mort d'un frère ou d'un soeur est singulière... toute notre enfance part avec eux...toute la famille est bouleversée, les relations sont chamboulées...
et mener de front plusieurs deuils est trop lourd pour une seule personne, et pourtant...
Vous  le trouverez le rituel qui vous rassemblera tous autour de cette urne, unis par son amour et votre amour...vous ferez une belle cérémonie dans un lieu qui a du s ens.. l'océan, les colibris...ça deviendra évident et juste.c'est vrai que l'an 1 est une bonne occasion...

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 449
Re : Il y aura bientôt un an, au mois de mai
« Réponse #3 le: 15 Avril 2014 à 10:32:11 »
de tout cœur avec toi Stellarose <3
La vie est si injuste parfois...
je suis sure que vous trouverez une façon bien à vous de rendre hommage à vos deux  matelots,
Je t'embrasse
Corinne
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : Il y aura bientôt un an, au mois de mai
« Réponse #4 le: 15 Avril 2014 à 14:45:38 »
Merci à vous trois pour vos messages, ils m'ont fait du bien en cette période bien particulière pour ma famille et moi même.
Je sais que l'on trouvera le moyen de faire ce qu'il faut pour apaiser tout ce chagrin au bon moment. Tous ensemble.

Encore merci et que la journée vous soit douce.
Stellarose

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Il y aura bientôt un an, au mois de mai
« Réponse #5 le: 16 Avril 2014 à 21:23:18 »
Bjr Stellarose...

Bientôt 1 an, début mai, que ton petit Frère brutalement s'en est allé...
Pour mon petit Frère, cela fera 1 an le 31 mai...tout aussi brutalement...

Une enfance heureuse, une adolescence côte à côte, toujours, une vie adulte sans jamais se quitter...4 décennies sur le même sentier, qui a tant renforcé notre belle amitié...

Je connais tes pleurs, je connais ton chagrin Stella rose, puisque je sais...
Eva Luna, comme tu as raison, la famille est bouleversée, les rapports sont devenus comme "faussés", notre fratrie a perdu un de ses membres, et elle ne "marchera" plus jamais droit...

Courage, nos cœurs saignent, et nos larmes se rejoignent...
Catherine


Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : Il y aura bientôt un an, au mois de mai
« Réponse #6 le: 18 Avril 2014 à 20:59:18 »
Merci Catherine pour ta réponse.
Mon frère habitait très loin de nous, mais j'ai eu la chance, avec ma mère,  de partager un mois avec lui dans son pays en 2011. Tous ces souvenirs me permettent de tenir et d'aider ma belle-soeur restée la bas avec les enfants.

Ici,  il  me faut soutenir ma mère car elle a perdu son petit fils en 2012 ( mon fils qui s'est suicidé ) puis son fils en 2013, comme elle me l'a dit  :" j'ai tellement pleuré mon petit fils que je n'ai plus de larmes pour pleurer mon fils".  C'est dur à entendre, à vivre.

  Ce qui me culpabilise le plus, c'est de me dire que jamais je n'aurais dû lui parler du décès de mon fils, est-ce que ce n'est pas cela qui a fragilisé sa santé ? Je ne saurais jamais. Je sais qu'il souffrait beaucoup moralement et physiquement.
Tu as raison, nos coeurs saignent mais nos frères sont toujours nos frères pour toujours.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2212
Re : Il y aura bientôt un an, au mois de mai
« Réponse #7 le: 19 Avril 2014 à 03:36:22 »
Nous étions 5 enfants,notre fratrie a été très bousculée par la mort de ma soeur...la vie n'a plus jamais été la même...
ma mère a perdu une fille puis un petite-fille, puis son mari...je ne peux pas imaginer...elle aussi a tellement pleuré sa fille qu'après les autres deuils ont été plus secs...c'est triste.

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : Il y aura bientôt un an, au mois de mai
« Réponse #8 le: 01 Mai 2014 à 01:05:47 »
Nous étions deux, je suis l'aîné et désormais je suis seule. Famille réduite,  plus de père depuis 20 ans, me manque un fils et j'ai perdu mon frère, mon petit frère.

Je viens de lire un message de ma belle-soeur qui est à l'étranger,  bien loin d'ici et ça m'a bouleversée à nouveau. On croit qu'on avance sur le chemin du deuil, mais quand les événements s'enchaînent,  cela devient difficile de faire face à tout.
Trop c'est trop. 
Je pense à cette partie de ma famille qui est si loin et que je ne peux aider que "virtuellement", dès que je raccroche le téléphone ou que j'ai fini d'écrire un message, je me demande  comment tout cela est arrivé. S'il avait été suivi en France peut être aurait-il été mieux soigné.  Et voilà,  je recommence avec les questions.

Le 5 cela fera un an, j'ai l'impression que c'était hier, tout comme pour mon fils. La vie ne tient qu'à un fil et on a beau essayer de se leurrer, ce fil se casse un jour ou l'autre. La vie n'est-elle qu'illusions ?
Tout ce que je sais , c'est que le lien qui unit les enfants d'une même fratrie , est indestructible.

Petit frère tu me manques,  comme tu manques à tous ceux qui t'entouraient.


Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Il y aura bientôt un an, au mois de mai
« Réponse #9 le: 01 Mai 2014 à 08:16:16 »
Chère Eva Luna, nous étions 5 enfants, comme toi......et dans mon cœur nous le restons, à 5, et le resterons jusqu'à mon dernier souffle...

Chère Stellarose, vous étiez 2, tu restes seule sur le bord du sentier...mais dis-toi bien que dans le deuil, et je suppose que malheureusement tu le sais, nous sommes toujours seuls...
Les mots, le partage est si difficile avec ceux qui restent...
Pour preuve, ce forum, pour preuves encore ces groupes sur facebook ou autres...si la parole était simple entre ceux qui souffrent de la même perte (mais est-ce la même douleur..?), ressentirions-nous le besoin d'écrire ici...?
Certes non...

Tu te demandes si la vie n'est qu'illusion...peut-être pas, mais mon petit Frère avait compris qu'il fallait la vivre à fond, lui qui n'arrêtait jamais...
Peut-être lui fallait-il remplir ses jours, car peut-être "savait-il" que le temps lui était compté...............?
La conscience sait-elle donc les choses, je ne sais...

Ce que je sais c'est que la vie est bien longue, et bien douloureuse sans lui dorénavant...

Mais je sais aussi Stellarose, toi qui as tant perdu, que l'amour est un lien qui ne saurait être rompu...
Ni d'un côté, ni d'un autre...
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : Il y aura bientôt un an, au mois de mai
« Réponse #10 le: 11 Juillet 2014 à 23:31:24 »

J'ai reçu un message de ma belle-soeur qui habite à l'étranger,  bien loin par delà l'océan, épuisée par le deuil, la paperasserie avec les caisses de retraite en France, l'éloignement de sa fille aînée partie faire ses études dans le sud du pays, toujours à se battre pour obtenir gain de cause et  enfin la reconnaissance du travail  de mon frère.

Se battre contre un géant de l'industrie,  c'est pas facile quand on a pas les moyens financiers, ni les connaissances requises. Et puis se battre aussi contre l'hopital pour faire reconnaître l'erreur médicale......autrement dit, des mois de procédure judiciaire.  Ce qui n'arrange rien.

Je la sens découragée et à bout de forces.  J'essaie de la réconforter,  mais j'ai peur pour elle et les enfants. Elle vit dans son pays, ce qui est bien, mais si elle était en France, les problèmes seraient plus faciles à résoudre.  Je crois ?....

Tout ça pour dire que quand ça galère,  et bien ça galère.

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Il y aura bientôt un an, au mois de mai
« Réponse #11 le: 03 Septembre 2014 à 11:02:34 »
comment va ta belle-soeur Stellarose, et comment vas-tu, toi..?
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : Il y aura bientôt un an, au mois de mai
« Réponse #12 le: 10 Septembre 2014 à 00:50:53 »

Je te réponds avec du retard car ma mère a quelques problèmes de santé et comme je suis seule désormais et bien il me faut prendre les choses en main et ce n'est pas facile. Mais c'est un autre sujet.

Ma belle soeur tente de vivre pour ses enfants, essaie de reprendre pied dans la vie, se bat toujours avec les caisses de retraite en France ( barrage de la langue oblige) et rassemble ses forces.  Et moi qui suis à 12000 kms, j'essaue de l'auder comme je peux. Heureusement,  elle a une amie qui parle les 2 langues et qui  pu se déplacer pour régler le problème, j'espère que tout se résoudra avant la fin de l'année.  Dans son pays c'est compliqué aussi au niveau successions.

Jamais je n'aurais imaginé perdre mon frère dans ces conditions et surtout les difficultés que cela engendrerait. Il faut beaucoup de patience mais les jours filent vite et le chagrin est toujours présent. Pourquoi lui alors qu'il avait mille projets en tête ? Pourquoi tout a basculé si vite en 48h, la vie ne tient qu'à un fil. On est là,  on n'est plus là n une fraction de seconde.
Je me sens seule dans cette vie, j'ai encore plus le sentiment de vivre en dédoublement.
Voilà comment je me sens.


Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : Il y aura bientôt un an, au mois de mai
« Réponse #13 le: 24 Septembre 2014 à 10:12:29 »
Aujourd'hui est un jour de grisaille, triste comme nos coeurs. Ce jour aurait dû être un jour de fête,  celui de ton anniversaire, mais non, tu n'es plus là pour le fêter avec ta petite famille.
Sûr que par delà cet océan qui nous sépare,  nos coeurs ne battront que pour toi aujourd'hui. J'ai allumé une bougie devant cette photo où tu es entouré des tiens, où tu souris malgré la maladie.
Cette bataille que tu as menée n'était pas que la tienne, mais celle de toute une famille. Tu es parti trop tôt,  bien trop tôt,  comme pour mon fils, j'aurais tout donner, ma vie pour que vous viviez.
Mais on ne décide pas. C'est ainsi.

Cette nuit j'ai rêvé de toi...mais sur un lit d'hôpital,  je ne sais pas quoi en penser. Avertissement? Ou signe que tu te remets de cette maladie ou que tu souffres de tout ce qui pèse sur ta famille ? Je ne sais, mais je te souhaite un bon anniversaire même si tu n'es plus là physiquement pour faire la fête avec ta famille et tes amis.

A plus tard, mon frérot.

Hors ligne mamita

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 440
Re : Il y aura bientôt un an, au mois de mai
« Réponse #14 le: 24 Septembre 2014 à 12:25:08 »
Mes pensées vont vers toi Stellarose en ce jour anniversaire de ton cher frère.

Je t'embrasse

Mamita
"Au lieu de me désoler d'un futur qui n'existera plus, j'ai savouré la chance inouïe que j'ai eue de vivre à tes côtés, de te connaître et de t'aimer"

"Que la relation cesse n'est pas l'essentiel, l'Essentiel c'est qu'elle ait existé"

(Marie-Lise Labonté "Le point de rupture")