Auteur Sujet: Elle me manque tant ..... Mon Amour de Grande Soeur  (Lu 5127 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne LOLIE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
Elle me manque tant ..... Mon Amour de Grande Soeur
« le: 23 Novembre 2013 à 00:04:43 »
Mon Adorable Grande Soeur est partie le 15/09/2013, vole, vole Ma Grande Soeur ...
Ma Lolie, avait 49 ans, nous aurions fêter ses 50 ans le 23 02.

Sa bataille contre cet abominable crabe a été pourtant d'une force incroyable. Elle a tant et tant souffert. 5 mois de soins palliatifs, mais nous l'avons accompagnée jusqu'au bout mes 2 autres grandes soeurs, mes parents, ses 3 enfants et son compagnon qui est resté 24/24 à ses côtés durant ces 5 mois...

Je suis révoltée, je me pose des millions de questions sur le sens de la vie ...

Elle me manque chaque instant, elle me manque trop, j'ai l'impression d'un dédoublement de personnalité. Un côté reste Maman et Femme souriante, Femme active à fond dans son travail et un autre côté qui pleure dés qu'il n'y a pas de témoin, qui est sur les genoux et qui souffre psychologiquement et aussi physiquement ...

Je l'aime tant Ma Soeur et je voudrais tant  encore pouvoir lui dire ...

 :'( Bon, pour ce soir, j’arrête mais j'ai hâte de faire votre connaissance et de pouvoir échanger avec des personnes qui ressentent la même chose que moi...

A tout bientôt.

Hors ligne annele

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 133
Re : Elle me manque tant ..... Mon Amour de Grande Soeur
« Réponse #1 le: 23 Novembre 2013 à 22:31:22 »
Bonsoir lolie,
Sens toi accueillie sur ce forum où chacun essaie de continuer a vivre avec cette douleur de la perte . Parler ou tout du moins écrire fait déjà beaucoup de bien, parce qu'ici on peut livrer ses humeurs sans jamais être jugé. Parle nous de ta grande soeur aussi, on sent bien dans ton message combien tu l'aimais.
Les larmes font partie du deuil, tu peux te laisser aller.
Annele.

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Elle me manque tant ..... Mon Amour de Grande Soeur
« Réponse #2 le: 24 Novembre 2013 à 10:19:34 »
Courage Lolie, courage...

Non, tu n'es pas seule, nous sommes là, avec toi, à tellement bien te comprendre, nous qui connaissons cette si douloureuse perte...
Elle te manque à chaque instant, elle te manque trop...
Tes mots Lolie, sont les miens, les nôtres...

Reviens nous parler de ton adorable soeur, même si cela te fait pleurer...car ici, sur ce fil, nous entendons tes larmes...

Sincèrement,
Catherine
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne didoune

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
Re : Elle me manque tant ..... Mon Amour de Grande Soeur
« Réponse #3 le: 24 Novembre 2013 à 19:05:28 »
Bonjour,
J'ai perdu mon mari alors que j'avais 32 ans, j'ai perdu ma mère il y a 17 ans. L'effondrement, bien sûr...
Mais pas aussi cruel ni aussi dévastateur que la perte de ma sœur, qui vient de partir, ce 7 octobre. Ma sœur, ma chérie, mon âme sœur, mon autre, mon accompagnante de toute ma vie, de chacun de temps de ma vie. Je suis dévastée, ravagée par la douleur, le soir, n'importe quand, je hurle comme une bête, je l'appelle ...
Excusez-moi, j'ai un tel besoin de parler, de tout lâcher, car personne ne peut entendre (c'est ce que je crois). Même pas mon père, car il n'avait pas le même lien que moi avec elle, évidemment. Ni mon frère, car ils n'étaient pas très proches, lui et elle. Je ne veux pas imposer ce carcan de douleur à mon mari, il est là, il m'aide et me soutient autant qu'il le peut. Ma nièce, ah, ma nièce chérie, la fille de ma sœur, ah oui, elle, elle est sa continuité, j'ai tout le temps envie de l'appeler, de parler avec elle, d'être près d'elle. Mais je ne dois pas l'accabler, au contraire, je dois l'aider à traverser cette effroyable épreuve. J'en ai fait la promesse à ma sœur.
Mes enfants, ma fille, mon fils : je ne veux pas les accabler, eux non plus, ils ont leur vie à vivre, ils ont déjà connu le deuil en perdant leur père.
C'était en juillet 2009. Elle m'appelle, comme chaque jour, depuis toujours. Elle sort de chez le médecin. Elle avait une toux persistante
depuis plusieurs mois, des maux de tête épouvantables. Verdict :une sale image au niveau du poumon. Je suis la première qu'elle appelle. Tout s'effondre, je m'effondre littéralement, je m'écroule dans les toilettes au boulot, je ne respire plus.
Les examens qui ont suivi ont confirmé le diagnostic : cancer.
Jusqu'en décembre 2010, il n'est pas un jour où nous ne sommes pas parlé : je l'ai appelée chaque jour en sortant du boulot. J'ai tout suivi de sa maladie. Je suis allée auprès d'elle aussi souvent que j'ai pu (nous sommes à 500 kilomètres l'une de l'autre). Un jour, elle m'a rejetée violemment : j'étais la dernière des dernières, la plus égoïste de la terre, elle s'est mise à me haïr. Elle était d'une telle violence avec moi que j'ai du prendre la décision de couper tout contact avec elle pour me protéger. C'était comme si elle voulait me faire mourir pour pouvoir vivre. Presque deux années de silence entre nous. Mon père me donnait des nouvelles chaque fois que je l'appelais. Pendant ces deux années, elle m'a envoyé quelques lettres d'une violence inouïe, violente comme sa maladie, comme sa terreur. J'ai fait une tentative pour faire la paix, mais elle n'était pas prête, moi, si, je n'avais qu'une envie, la prendre dans mes bras et réussir à faire partir cette terrible haine en elle.
Noël 2012 : elle est hospitalisée en urgence, aplasie. Mon père passe le réveillon et le jour de Noël auprès d'elle, dans une chambre stérile, elle ne parle pas. Je demande à mon père de lui remettre une lettre dans laquelle j'ai mis tout mon immense amour pour elle. Elle n'y répond pas. En mars de cette année 2013, enfin, elle répond à mon autre lettre. Elle me dit : "ma porte et mon cœur te sont grands ouverts. Je t'attends". Ce fut un état de grâce absolu. Nous avions réussi à dépasser, à nettoyer tout ce qui polluait notre relation. Je l'ai acceptée dans tout ce qu'elle était, elle avait fait un chemin incroyable : plus de haine, plus de colère, elle autrefois si blessante avait réussi à nettoyer, à rendre tout lumineux en elle. Nous avons vécu ces 7 mois dans un état de bonheur total, notre relation a été d'une intensité, d'une osmose extraordinaires. Nous nous disions souvent : "maintenant, je comprends ce que c'est qu'être sœurs".
Je l'ai accompagnée jusqu'à son dernier jour. Je suis restée auprès d'elle, à l'hôpital, pendant ses deux dernières semaines. J'ai laissé ses deux enfants, que ma fille accompagnait, recueillir son dernier souffle. Elle m'a dit des mots merveilleux pendant ces deux semaines. Ils sont en moi comme un trésor.
Je relis ses messages, ses textos, j'écoute ses messages vocaux, conservés précieusement dans mon téléphone, je regarde les photos d'elle que j'ai étalé partout dans ma chambre, dans mon bureau, je porte la montre et le bracelet qu'elle aimait. Tout ça, c'est "peanuts", ce n'est juste pas réel, pas vrai, elle n'est pas partie, hein, j'ai fait un très très sale cauchemar, je n'ai pas suivi son cercueil jusqu'au tombeau, hein ?
J'ai beaucoup parlé (en écrivant), j'espère que ceux, celles qui me liront me pardonneront ce besoin irrépressible de laisser s'écouler mon incommensurable chagrin.
Je veux bien vous écouter, vous lire, si vous le voulez.










Hors ligne annele

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 133
Re : Elle me manque tant ..... Mon Amour de Grande Soeur
« Réponse #4 le: 24 Novembre 2013 à 22:07:41 »
Bonsoir Didoune,
Tu as bien raison  "de laisser s'écouler mon incommensurable chagrin."Ici, tout le monde a sa douleur, beaucoup de sœurs petites et grandes, la colère fait partie du deuil et doit sortir sur ce forum ou ailleurs, n'importe. Ton message est aussi débordant d'amour, tu as écrit à ta sœur et elle a répondu, vous avez alors compris ce que c'est d'être sœur, à temps, c'est ça le plus important. 7 octobre, c'est tout récent, c'est difficile pour tout l'entourage, moi ça va faire 6 mois que ma petite soeur est partie et nous commençons à parler d'elle avec moins de larmes, simplement parce que nous savons tous maintenant que ce n'était pas un cauchemar.. mais laisse faire le temps, sache que nos yeux te liront, que nos pensées iront vers toi, tu n'es pas seule.
Didoune, ne le prends pas mal, mais Lolie venait d'ouvrir cette discussion, peux-tu en ouvrir une toi aussi pour que chacune de vous ait sa place à part entière  ?
Je te souhaite une douce nuit.
Annele.

Hors ligne didoune

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
Re : Elle me manque tant ..... Mon Amour de Grande Soeur
« Réponse #5 le: 25 Novembre 2013 à 11:24:30 »
Bonjour Annele, c'est une sorte de petit "miracle" que de recevoir ce message, d'être entendue et comprise ... MERCI, tes mots sont très simples et forts. Mes pensées iront aussi vers toi et ta famille, pour ta petite soeurs qui vous a quittés.
Je ne sais pas ce qu'il faut faire pour ouvrir une discussion. Je viens juste de m'inscrire sur ce site et j'y suis venue pour la première fois hier. Que dois-je faire pour ne pas interférer, ou tout simplement suivre le fil de discussion de Lolie, comment en ouvrir une autre ? Merci de ton conseil pratique et pardon à Lolie !
Belle journée,
Didoune

Hors ligne annele

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 133
Re : Elle me manque tant ..... Mon Amour de Grande Soeur
« Réponse #6 le: 25 Novembre 2013 à 13:56:20 »
Bonjour Didoune,
Je ne sais pas si ma réponse est un petit miracle, mais je suis contente qu'elle te fasse plaisir et t'apporte du soutien, c'était mon but en te répondant. J'ai moi-même été très bien accueillie ici en juillet et ces discussions m'aident encore même si je viens moins.
Pour ouvrir une discussion à ton nom, tu ouvres "la perte d'un frère ou d'une soeur", en bas à droite de ton écran , tu trouveras "nouveau sujet", tu cliques et une page vierge s'ouvrira pour que tu y mettes ton titre et ton message.
Bonne journée à toi.
Annele.