Auteur Sujet: Départ de ma soeur  (Lu 3427 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne ferrage

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
Départ de ma soeur
« le: 17 Décembre 2010 à 20:52:28 »
Bonsoir,
le 10 novembre dernier, ma soeur de 31 ans a décidé de mettre fin à ses jours de façon brutale.
Nous (ses parents, son mari, ses amies les plus proches et moi même) n'avons rien vu venir!
Ma soeur était une très belle jeune femme, toujours souriante, brillante, généreuse, gentille, à l'écoute des autres.....elle aimait son travail.
Elle s'est toujours posée beaucoup de questions, sur des multiples sujets. Nous pensions tous qu'elle était perfectionniste et qu'elle cherchait toujours la meilleure solution, qu'elle ne voulait décevoir personne.
que cela faisait partie de sa personnalité (elle était gémeaux).
ces derniers temps il est vrai qu'elle se posait beaucoup plus de question que d'habitude.
MAis en fait nous ne savions pas que cela cachait une grande souffrance, qu'elle nous a bien dissimulés, pour en arriver à sa décision de nous quitter.
j'ai beau lui avoir dit que je la pardonnais, que je la comprenais, que c'était pour elle SA solution (alors que nous, nous en voyons tant d'autres) mais j'ai mal.... mal de n'avoir rien vu, de n'avoir pas fait autrement, de n'avoir pas pu empêcher... je culpabilise...
j'ai trouvé ce site hier, ce que j'y ai déjà un peu vu m'a séduit et je sais à présent que je vais passer par tout un cheminement qui sera long, et douloureux. mais j'ai l'espoir qu'un jour je cesserai de pleurer quotidiennement. En ce moment je suis dans la phase "je ne vais plus la voir... et je pleure...

Hors ligne moman94

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
Re : Départ de ma soeur
« Réponse #1 le: 29 Décembre 2010 à 13:05:46 »
J'ai lu votre témoignage, et je partage votre souffrance. Mon fils de 19 ans s'est suicidé en juin dernier. Comme vous je (nous) n'ai rien vu venir. Comme votre soeur il était tout sourire, toute générosité et semblait tellement déterminé à surmonter les obstacles et les difficultés de la vie. En plus de la souffrance j'ai été en colère, et le suis encore parfois, qu'il nous laisse ainsi dans une peine extrême.J'ai ressenti une grande culpabilité, de n'avoir rien vu et remis en question toute mon éducation. Puis j'ai revécu certains évènements ou certains signes qui auraient pu m'alerter. Mais après coup on peut trouver et interpréter aujourd'hui tant des faits qui avaient une autre dimension dans le passé. J'ai arrêté de me poser trop de questions, même si elles reviennent par moments, mais cela sera toujours ainsi. Je me dis que j'ai été une bonne maman, et que j'ai aimé et aime mon fils inconditionnellement, mais que mon amour, l'amour des siens n'a pas suffi et que je ne saurai jamais ce qui a rompu ce fil tenu. Sans l'idéaliser il était généreux, soucieux des autres, se posait tant de questions, et ne trouvait  sans doute pas en ce monde la force de vivre. Je parle de lui avec sérénité, il est très présent en moi et en nous, frères et soeurs, et encore plus présent à travers son absence. Je pense aux bons moments passés ensemble, avec nostalgie puisqu'ils ne reviendront plus, mais une douce nostalgie, et je le remercie chaque jour d'avoir existé et d'avoir contribué à ce que nous sommes aujourd'hui. On passe par différentes phases, des "petits hauts et des grands bas", mais il faut les vivre on n'y échappe pas.
 j'ai un rituel quotidien: j'allume une bougie devant son portrait et je lui parle ou j'écris. Je lui dis aussi que la vie continue sans lui physiquement mais qu'il est dans nos coeurs. Il voulait pour nous le meilleur, tout comme votre soeur le souhaitait pour les siens, et par fidélité  nous profitons de ces petits moments de bonheur qui n'ont plus la même saveur. mais qu'il faut recevoir  et partager en pensant à eux. j'ai foi en l'avenir. Je pense à vous et à votre soeur, vous n'êtes pas seule. Très chaleureusement.

Hors ligne Laure

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
Re : Départ de ma soeur
« Réponse #2 le: 17 Mars 2011 à 12:43:12 »
Bonjour,

je viens de trouver ce site.
Mon frère, agé de 48 ans s'est suicidé le 3 septembre 2010. Je suis confrontée depuis à une infinie douleur.
Nous étions très complices ; je connaissais son mal être. Il vivait une dépression réactionnelle suite à sa séparation avec la mère de son fils.
Le sentiment de culpabilité est inévitable je crois.
Comment arrivez-vous à surmonter le départ de votre soeur ?
Je vous souhaite beaucoup de courage.