Auteur Sujet: Déni et angoisses après la mort de ma soeur  (Lu 19455 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : Déni et angoisses après la mort de ma soeur
« Réponse #30 le: 07 Juillet 2015 à 18:08:49 »
Le deuil est long et épuisant, même physiquement. Le stress que tu vis est permanent.
Tu fais bien de t'accrocher et ne pas céder à tes pulsions de suicide. Le Dr Fauré dit vrai, c'est terrible pour ceux qui restent.
Sois patiente. Ton deuil est encore si récent. Alors accroche-toi, un jour à la fois.

Hors ligne Kairys

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 70
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Déni et angoisses après la mort de ma soeur
« Réponse #31 le: 10 Juillet 2015 à 15:40:52 »
Merci Méduse, merci à ce forum qui m'aide.
Oui il faut s'accrocher jour après jour. Je prépare le repas du midi pour mon mari qui travaille.
Je me dis que je devrais répondre aux condoléances, je n'ai pas le courage.
Parfois, tout cela me parait irréel, comme un long cauchemar.
Je ne sais jamais quel jour on est, comme si c'était le même jour tous les jours.

Hors ligne Lila

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 59
Re : Déni et angoisses après la mort de ma soeur
« Réponse #32 le: 13 Juillet 2015 à 20:47:47 »
Très chère Kairis,

J'ai lu avec beaucoup de tristesse ton fil. Je comprends tous tes maux car je les ai vécus.

J'ai perdu ma ptite sœur chérie il y a 3 ans.
Elle est restée 19 jours dans le coma avant de s'éteindre.
Ca a été les pires moments de ma vie, de nos vies.
Le choc, la sidération, être en dehors de son corps, absente, la douleur au ventre, la haine, la culpabilité, le film que l'on refait sans cesse, le cerveau qui tourne et qui souffre - tellement.

Elle avait 33 ans et je l'ADORAIS !

Aujourd'hui, je vais beaucoup mieux mais je ne peux toujours pas parler d'elle sans pleurer.

Elle me manque terriblement mais ça va mieux. Le temps est notre meilleur allié.
Il faut vivre jour après jour, étape par étape, doucement... Il faut user la culpabilité...

Je te souhaite beaucoup de courage dans cette terrible épreuve,
Lila

Hors ligne Kairys

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 70
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Déni et angoisses après la mort de ma soeur
« Réponse #33 le: 15 Juillet 2015 à 08:14:31 »
Merci Lila,  je lis et je relis les messages, ici je me sens comprise et soutenue. Ce n'est pas le cas dans la vie de tous les jours. En venant sur le forum, je me sens moins seule à souffrir.
J'avais déjà perdu mon petit frère qui avait 33 ans, j'en avais 35 à l'époque. Je ne pensais pas que j'aurais à revivre ça.
Ma grande sœur me manque tellement. J'étais très attachée à elle.
 

Hors ligne Kairys

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 70
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Déni et angoisses après la mort de ma soeur
« Réponse #34 le: 15 Juillet 2015 à 09:36:19 »
Pour ne pas pleurer toute la journée, je me gave de tranquillisant.
Cet après-midi, je vais voir une autre psy. Celui que j'ai vu la semaine dernière était froid, aucune compassion, que des questions auxquelles je devais répondre. Il m'a juste tendu une boîte de mouchoirs.


 

Hors ligne Stefy

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 849
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Déni et angoisses après la mort de ma soeur
« Réponse #35 le: 16 Juillet 2015 à 08:00:47 »
" Je ne sais jamais quel jour on est, comme si c'était le même jour tous les jours."

Moi aussi j ai eu cette sensation...pendant des mois......

Accroche toi.....

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2381
Re : Déni et angoisses après la mort de ma soeur
« Réponse #36 le: 16 Juillet 2015 à 15:48:46 »
même sensation...
pendant des années...
et  ça fait long...
mais ça passe,
le temps se redéploie un peu plus  normalement, un jour..
mais pas comme avant non plus...

Hors ligne comment_faire

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Déni et angoisses après la mort de ma soeur
« Réponse #37 le: 18 Juillet 2015 à 09:15:28 »
Bonjour Kairis,
Je ne sais quels mots trouver mais je me lance, je souhaitais te dire que je t'ai lu et que ça m'a beaucoup touché, mon histoire est différente puisque j'ai perdu ma maman mais ma soeur (et mon frère) sont toujours là, par contre je redoute terriblement le jour où ils partiront, ça me prend des fois comme ça. Ma soeur quand j'étais petit était vraiment comme une seconde maman, c'est incroyable le nombre de petits et grands souvenirs que nous pouvons avoir. Rien ne remplacera jamais un membre de notre fratrie.
Vouloir remonter le temps, j'ai connu aussi, ça. C'est terrible ce sentiment d'un temps impitoyable lorsque l'on constate, JOUR APRES JOUR, que le temps nous sépare chaque fois un peu plus de nos aimés disparus, c'est effroyable, comme un bateau qui quitte une côte et que l'on sait que c'est pour toujours, la côte s'éloigne encore et encore, inexorablement. Nous sommes beaucoup ici à avoir vécu ça. C'est insupportable.
Je confirme toutefois ce que tes correspondantes précédentes t'ont écrit : le temps peut aussi être notre allié, mais alors quelle patience il faut !
Je te laisse maintenant mais je continue à penser à toi,
Be (homme)

Hors ligne Kairys

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 70
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Déni et angoisses après la mort de ma soeur
« Réponse #38 le: 18 Juillet 2015 à 12:30:36 »
Bonjour Be, Merci pour ton message, ma sœur s'est aussi occupée de mon frère et moi, quand nous étions petits.

J'avais déjà perdu ma mère, mon petit frère, je me croyais "à l'abri" d'une autre perte. C'est bête n'est-ce-pas ?
Je vis le deuil de ma sœur chérie et parfois, je pense avec angoisse à mon mari et mes 2 grands frères en me disant :
pourvu qu'il ne leur arrive rien. 

Hors ligne Kairys

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 70
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Déni et angoisses après la mort de ma soeur
« Réponse #39 le: 20 Juillet 2015 à 10:03:40 »
2 mois aujourd'hui.
Tu sais, ma grande  soeur chérie, j'essaie de m'accrocher, c'est ce que tu aurais voulu, tu aimais trop la vie.

J'embrasse ta photo et je m'occupe bien de ta plante, tu sais celle que tu m'as laissée en soin quand tu es partie
en cure. Elle a besoin d'eau tous les jours, j'y veille soigneusement, elle donne de nouvelles pousses.

Nous avons fêté les 18 ans de l'un de tes petits-fils, tu étais une mamie géniale, si jeune, si dynamique.
Je l'ai senti triste, tu étais proche de lui. Aide moi pour trouver les mots pour lui parler.

Pourquoi suis-je si triste, si mal, puisqu'on me dit que là où tu es, tu es bien, dans le monde lumineux.

Hors ligne comment_faire

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Déni et angoisses après la mort de ma soeur
« Réponse #40 le: 20 Juillet 2015 à 10:48:21 »
Oui, elle est là, nous en sommes persuadés.
Il se trouve juste que nos aimé(e)s disparu(e)s ont la SAGESSE de ne pas interférer avec notre dimension, celle de ceux qui sont encore à la surface de la Terre. Je pense qu'ils ont raison, même si c'est très dur pour nous. Nous espérons "seulement" qu'eux, au moins, sont bien là où ils se trouvent ... dans un autre espace-temps.

Hors ligne Kairys

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 70
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Déni et angoisses après la mort de ma soeur
« Réponse #41 le: 27 Juillet 2015 à 10:33:10 »
Quand je vais mal, je viens ici pour relire et relire encore  vos messages : Stefy, fleurdecoton, Stellarose, delphinita, psycat, Lana, Mamoure, Lila, Méduse, Evaluna, comment-faire.

MERCI A VOUS TOUTES ET TOUS. 

Je sais qu'il faut voir des gens, ne pas rester seule, mais ça me fatigue tellement, je ne me sens pas sur la même longueur d'ondes qu'eux, ils me parlent d'autre chose, alors que moi, je ne pense qu'à ma sœur.
Je dois faire des efforts pour faire semblant d'être avec eux , ça m'épuise, je préfère souvent être seule.
 
Je voudrais pouvoir revenir en arrière pour changer le cours des choses,  ou partir à sa place.
La culpabilité me ronge : j'aurais dû .... je n'ai pas.... 

J'ai vu une psy le 15 Juillet avec laquelle le contact est bien passé. Je la revois le 6 août, car elle est partie en vacances.
Elle m'a dit qu'elle m'aiderait aussi.


Hors ligne Stefy

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 849
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Déni et angoisses après la mort de ma soeur
« Réponse #42 le: 27 Juillet 2015 à 12:20:33 »
Bonjour Kairys
Je suis dans les memes constats que toi, je crois que nous sommes plusieurs dans ce cas......
Ca m' épuise également de voir les autres, car au fond de moi, ca ne m' intéresse plus tout simplement. Pourtant quelques bons moments, je le constate, je ne devrais donc les voir qu' a toutes  petites doses, ca me suffirait
Mais je sais que je ne dois pas m' isoler, au risque de me perdre complètement......
Alors je me force, j' essaie de rester a minima dans vie, la vie avec les autres, en attendant.......
Je crois qu' il faut s' accrocher.....

Je ne sais pas comment on va y arriver, je crois qu' il faut tenir, avancer.
Ceux qui sont plus avancés dans ce satané chemin disent que la clé est en nous, une personne a dit a Qiguan que la clé c' est le chemin........
Je suis prête a les croire......., viendra surement un temps ou nous nous apaiserons un peu, puis durablement. Enfin je l' espère.....

Au début je ne croyais qu' a moitié ce qui était noté ici, non pas parce que je mettais en doute ce qui était dit, mais je pensais surement qu' ils n' avaient pas aimé autant que moi j' ai aimé.......je sais c' est simpliste mais je croyais......
J' ai pu me rendre compte malgré moi que j' empruntais ces memes chemins décrits, donc je crois ceux qui sont passés par la.
Evidemment ca n' enlève en rien ce que je vis actuellement, je n' en suis juste pas la, et c' est comme ca.......
Chacun prend différents chemins, le temps est aussi propre a chacun, mais la direction est je crois la meme.....

Moi aussi je me taperais  bien encore un sprint contre le temps..........pour revenir a avant.........
Je sais que c' est impossible, mais j' y pense souvent encore, très souvent........depuis le début......

La culpabilité, je te dirais surement que tu n' as pas a en avoir, pourtant je la ressens encore, donc juste je comprends......

Je t' embrasse fort.....
Stefy

Hors ligne Monangesaveriu

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 279
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Déni et angoisses après la mort de ma soeur
« Réponse #43 le: 27 Juillet 2015 à 14:04:11 »
Bonjour Kairys
Je pense que la psy pourra t'aider â dénouer tous ces nœuds.
Si cela peut te rassurer quelle que doit la cause du dècès de nos aimés  il reste toujours un sentiment de culpabilitè : je n'ai pas assez dit que je l'aimais, je n'ai pas fait ceci ou cela....
La raison nous dit  NON, tu as fait tout ton possible, tu n'aurais  pas  pu faire plus, mais notre coeur  répond OUI, si tu avais dit ou fait ceci ou cela....
Nous sommes des êtres humains, rien  que des êtres humains avec leurs forces et leurs faiblesses.  Nous ne sommes pas des robots nous éprouvons des sentiments. C'est ce qui fait la beauté de la vie mais aussi notre désespoir lorsqu'un deuil vient nous frapper.
Je pense vraiment que la clé pour surmonter ces èpreuves est en chacun de nous.. Chacun avance â son rythme, un petit pas en avant plusieurs grands pas en arrière.  Et finalement on avance tout  doucettement mais on avance.
Personne ne peut revenir en arrière, nous sommes obligés d'avancer.
Ne te coupe pas des autres  bien sûr leurs discussions sont futiles, inintéressantes, Mais crois tu que ta sœur aimerait te voir sombrer ? Elle n'a pas eu le choix, mais toi tu l'as.
Moi j'essaie de voir pour mon fils, je lui dédie les jolies choses que je vois que je vis tout comme je lui dédie mes larmes lorsque le désespoir revient. Car il revient, je ne peux le nier. Mais plus on avance et plus on arrive à "vivre avec". Tes proches ont déjà perdu ta sœur et ils sont en train de te perdre alors qu'ils  auraient besoin de toi.
Chaque jour je parle avec mes aimés envolés, le plus souvent mon fils et son père, décédé il y a 29 ans. Je leur demande de m'aider, de protèger mon second fils, leur frère et fils, je les remercie. Je prie pour eux tous, leur allume des bougies. Chez moi en ville et à la campagne, une veilleuse éclaire en permanence la photo de mon fils. Ils vivent en moi et je sais qu'ils m'attendront au bord du chemin lorsque mon heure de les rejoindre arrivera.
Je pense très fort à toi Kairys et t'embrasse

Hors ligne Kairys

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 70
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Déni et angoisses après la mort de ma soeur
« Réponse #44 le: 28 Juillet 2015 à 08:42:50 »
Merci beaucoup Stefy et Monangesaveriu pour vos messages. Vous lire et vous relire me fait du bien.
Comme vous, je vais essayer de tenir, ne pas trop m'isoler, m'accrocher jour après jour.
Et lorsque ça fait trop mal, je reviens ici lire les témoignages, le parcours si courageux de mes amies en souffrance.
Moi aussi, j'allume une bougie devant la photo de ma sœur chérie, elle aimait beaucoup les bougies.
Je vous embrasse aussi très fort.