Auteur Sujet: Besoin d'aide après tentative de suicide de ma soeur échoué mais lourdes séquell  (Lu 3143 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne vatou

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
 Bonsoir, je me suis inscrite sur le site afin de receuillir des témoignages de personnes se trouvant dans ma situation ou une situation similaire. En effet il y a 6 mois, ma grande sœur, a tenté de se suicider en se defenestrant du 5 eme étage de son appartement, a savoir de 15 metres, et gardera à vie de lourdes séquelles, a savoir notamment une paraplégie et une possible amputation du pied. Que c'est dur de revivre de continuer a vivre surtout quand on voit ses parents, quand on les voit sans repère, quand on s'occupe d'eux a 21 ans, et que les autres jeunes s'amuser.  Quand les témoignages  ne vont qu'aux parents ou à sa propre sœur, et que l'on se sent seule, qu'on avait envie de crier et moi on m'a jamais demander comment j'allais. Aujourd'hui je suis sens tellement perdue dans ma propre vie, prete à n'importe quoi pour exister, ayant la sensation de ne plus avoir de rèpères dans ma vie, j'ai du mal à vivre ou à survivre,et j'ai a envisagé l'avenir. Parce que beaucoup de questions se bousculent dans ma tête et la sensation de ne pas pouvoir s'en sortir et de ne pas etre comprise me hante, si des des personnes pouvaient m'aider ce serait avec le plus grand plaisir
Comment redonner un sens a sa vie?
« Modifié: 19 Octobre 2013 à 23:12:27 par vatou »

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Bonjour Vatou,

30 personnes t'ont lues, personne ne t'a encore répondu...
Bien sûr, ce forum est "prioritairement" réservé aux personnes endeuillées...

Je suis vraiment désolée que ta soeur ait attenté à sa vie...La vie est tellement précieuse...Je comprend qu'après cet acte terrible, et ses lourdes séquelles qu'elle aura malheureusement peut-être à vie, elle ait besoin de toute l'aide et l'attention de chacun..
Je comprend aussi que tes parents se sentent désarmés et (peut-être) un peu coupables aussi, comme tous les parents ; cependant, que cela doit être bien compliqué à ton âge, l'âge de l'insouciance, de devoir gérer cela...
Gérer ta pauvre soeur, gérer tes parents, et gérer du même coup ton enfance qui à mon avis, s'est envolée à jamais...

De tels drames (même s'il n'y a pas eu décès, et c'est tant mieux), transforment la vie des proches, d'une façon incontournable...
D'abord, dis-toi une chose Vatou : si ta soeur est encore parmi vous, c'est qu'elle a encore quelque chose à faire de sa vie, quelque chose de bien avec ses proches...
Ensuite, prends soin d'elle comme de tes parents, mais aussi et surtout, prends soin de toi, explique tes sentiments à tes proches, dis ce que tu ressens...

Et si tu n'y arrives pas pour l'instant, dis-le nous encore...
Souffrir, nous savons ce que c'est...Mon Frère est parti depuis bientôt 5 mois, et moi aussi j'ai l'impression de vivre "à côté" de ma vie...
Courage. Amicalement,
Catherine
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Bonjour à toutes et à tous,

Dans sa détresse, et nous savons ce que c'est.... Vatou a très bien fait d'écrire son message sur plusieurs rubriques.... Aussi psycat62, vous verrez que je lui  ai répondu sur "après le suicide d'un proche" et  que d'autres réponses sont venues s'ajouter.
Le nombre de personnes qui lisent est en effet important étant donné le nombre d' "invités" sur le forum comparativement au nombre de "membres" susceptibles d'intervenir....
Bien entendu un frère ou une soeur d'une personne ayant commis ce geste malheureux sur elle-même (irrémédiable ou non) seront plus près de ce que vous traversez toutes deux. Toutefois, vous pourrez lire les commentaires de plusieurs mamans conscientes de s'être moins consacrées pendant un certain temps à leur famille, après leur drame, le temps du deuil ? le temps de réussir à se relever ? de réaliser qu'elles n'étaient pas seules ? sachant qu' au sein d'une famille, chaque membre subit ce bouleversement différemment... qu'une réorganisation se mettra en place petit à petit.
J'ai perdu ma seule enfant et  mon chagrin, s'il me confine à l'isolement parce que je ne veux l'imposer  à qui que ce soit, je le revendique ! Il n'y a qu'avec mes petits-enfants que je fais des efforts.  Quand je les vois j'arrive à les écouter, à les comprendre,  les gâter, et si eux me parlent de ma Cath, les choses sont claires : ils parlent de leur maman qui les a fait grandir , moi de la maman que j'ai été que je reste pour elle... Ils savent combien je l'aimais... savent qu'ils sont aimés et entourés pour s'orienter le mieux possible vers leur propre existence...
Ce recul par rapport à moi-même, pour  ma fille pour ses enfants, je crains à chaque fois de ne pas y parvenir et cela m'angoisse lorsque je pars les rejoindre et pourtant il devient  quasiment spontané ; c'est après les avoir quittés qu'en voiture  je rentre en larmes, pour ne pas dire en sanglots,  chez moi.
Je vous souhaite à toutes deux de trouver "les mots pour le dire" afin d'oser  exprimer votre propre ressenti, ce n'est pas de l'égoïsme mais un partage entre personnes qui s'aiment qui ont à coeur de ne pas ajouter de la douleur, chacun devant être considéré dans sa façon de réagir, dans  son besoin d'accompagnement "personnel"...
Vous avez toutes deux très bien cerné votre situation aussi vous parviendrez à en émerger.... et il y aura toujours quelqu'un sur ce forum pour en parler.
Affectueusement.
mam'deCath

« Modifié: 22 Octobre 2013 à 09:24:22 par mam'deCath »

Hors ligne Claudahoa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 334
  • Ma Loulou,douleur indicible,plaie à jamais ouverte
Bonsoir à toutes et à tous,
Je n'arrive plus, pas a vraiment écrire, je suis souvent trop lasse, sans construction de mes idées mais vous lire m'aide, merci Mamm de Cath entre autre ,notre tristesse nous accompagnera jusqu'au bout...
Tendrement à tous.
Claudia
Une maman qui s'est battue tant d'années pour élever ses enfants et dont la dernière ,abandonnée par son père,soignée par des incompétents, lui a glissé entre les doigts une nuit de fête des pères!!!!