Auteur Sujet: Au revoir Alain...  (Lu 13208 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Dédale

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 48
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #30 le: 27 Novembre 2013 à 13:26:34 »
Bravo Catherine pour ta réussite!
Tu as choisi de tenir bon, tu as fait cet effort et tu en as été récompensée, c'est magnifique. C'est ce que ton frère voulait pour toi, et tu y es arrivée.
Oui maintenant il faut te reposer un peu, cela nous épuise n'est-ce-pas? Mais toi en plus tu avais cette formation, alors maintenant prends soin de toi, prends le temps de respirer un peu.
J'espère que cette nvlle psy te conviendra, c'est vrai que c'est une grande aide si on trouve quelqu'un qui est proche de nous, qui nous comprend et qui nous apporte ses connaissances et son intuition. J'ai trouvé qun comme ça et je peux te confirmer que c'est un grand soutien.

Personnellement je ne suis pas au mieux... et parfois je me dis ....et souvent je me redis... je me répète... comment est-ce possible d'avoir aussi mal? et toujours ... "tu me manques, tu me manques et tout ton monde, parti avec toi, et une partie de moi aussi , comment vivre maintenant?"

A toi et à tous, je vous souhaite dans ces jours si difficiles des petites éclaircies
Merci à tous d'écrire ici, je n'y arrive plus trop mais quand ça va trop mal je vous rejoins , je vous lis, et me sens un peu moins seule
Marie

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #31 le: 27 Novembre 2013 à 18:51:23 »
Merci pour ton gentil mot Dédale...chère Marie...

Comme je te comprend, lorsque tu parles de manque...toujours, à tout instant, à tout moment...un manque terrible, quasi viscéral, de mon si cher Frère dont le départ, comme pour le tien, a emporté la moitié de notre existence...

Comment cela est-il possible d'avoir aussi mal, dis-tu..? Jamais je n'aurais cru cela possible...
On a peur de perdre ses parents, j'ai eu terriblement peur de perdre Maman, opérée d'une tumeur il y a 2 ans....une peur terrible, je me m'en serais d'ailleurs pas remise...mais une peur, comment dirais-je, "logique", "rationnelle"...
Mais comment peut-on avoir peur de perdre un frère, ou une sœur, en pleine santé, débordant de vie et de projets...?
Ce n'est tout bonnement pas imaginable...

Et maintenant Marie, il nous faut apprendre à accepter...depuis presque 6 mois que cela est arrivé, les torrents de larmes ne finissent pas de couler...et pour ton cher frère, quand cela est-il arrivé...?
Je suis contente de pouvoir écrir ici, et être comprise...car on se sent tellement seule...

Je suis heureuse pour toi si tu as trouvé une thérapeute adéquate, je te tiendrais au courant de mes démarches...

Merci Reine-Claude, pour ce rayon de soleil, dont j'attrape un petit bout au vol...il y en a si peu en ce moment...

Douce soirée à toutes,
Catherine

Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne Dédale

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 48
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #32 le: 29 Novembre 2013 à 22:52:11 »
bonjour à toi, et bonjour Reine-Claude, et merci, on se donne de la chaleur ici, et ce n'est pas rien... Ce petit rayon de soleil m'a envoyé un peu de chaleur humaine, merci Reine-Claude de prendre cette peine-là, ce rayon est arrivé jusqu'à moi.

Cela fait aussi comme pour toi bientôt 6 mois, ce sera le 18.
J'ai tellement pleuré en rentrant chez moi ce soir, tellement pleuré, comment notre corps peut-il contenir autant de larmes...?

Oui tu as raison , on se sent tellement seule, et vois-tu c'est étrange que nos frères portent le même prénom, il n'est pas très courant ici,
alors peut-être nos peines peuvent-elles un peu se rejoindre, et nous nous comprenons, et cela a beaucoup d’importance je réalise aujourd'hui
Oui tiens-moi au courant de tes démarches, dis-moi comment cela se passe
Et c'est vrai, il y a bien peu de rayons de soleil, alors ils sont les bienvenus...

A toi et à Reine-claude, à vous toutes, la plus douce nuit possible, la plus apaisante possible
Marie




Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #33 le: 30 Novembre 2013 à 10:10:34 »
Bonjour les filles, je passe vous faire un petit coucou...
Je vois que c'est toujours aussi difficile pour vous, pour nous.
Je suis à 16 mois de deuil et je pleure toujours autant les miens (Romain mon petit frère, Flo ma belle-soeur et les enfants). Le manque est insupportable.
C'est triste à dire mais je crois que je n'ai toujours pas totalement réalisée qu'ils sont morts, j'ai encore les réflexes de vouloir les appeler ou de me demander ce que je pourrais leur prendre pour Noël!
Je me laisse porter par la vie, remplissant mes journée de travail (30 élèves ça occupe!) et mes soirées de lecture. Plus c'est ritualisé, mieux je me sens, les habitudes me rassurent; je vais finir comme une vieille mémé. Les journées qui défilent me font du bien mais étrangement mon état psychologique ne suis pas, je suis restée à l'été 2012. Pour moi, ils sont morts hier...et j'attends; quoi je ne sais pas mais j'attends (leur retour?). Dans ma détresse, j'ai cherché une solution à tout ça (on essaie toujours de trouver une solution aux problèmes!) mais la mort n'a pas de solution! Je continue donc à pleurer les miens; parfois mon frère, parfois Flo et mon frère, parfois ma nièce, parfois mon neveu et ma nièce, parfois tout le monde... Je pense à eux jour et nuit, et je pleure jusque dans mes rêves...
La thérapie d'accompagnement me fait du bien (grâce à l'EMDR notamment)...et le fait de savoir qu'ils sont toujours là.

Je passe très peu sur le forum car ces derniers temps cela amplifie ma peine, mais je pense beaucoup à vous. Je ne vous oublie pas. Je crois que c'est juste que je n'arrive plus à aider, je suis p.e trop fatiguée ???

Désolé pour ces nouvelles un peu tristounettes
Je vous embrasse toutes très fort
Asia


Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #34 le: 01 Décembre 2013 à 08:54:35 »
Cela vient de faire 6 mois, depuis ce maudit 31 mai...
6 mois, à la fois si longs, et si courts à la fois...

Chère Marie, tu te demandes comment notre corps peut-il contenir autant de larmes...moi aussi voies-tu...des torrents de larmes ont jailli, jaillissent, et jailliront encore, je le sais...
Et ces larmes sont à peine apaisées par les milliers de merveilleux souvenirs, et de bonheurs partagés...
Nos Alain nous manquent, terriblement...mais nous avons eu l'immense joie de les avoir eu pour Frères, et grands Amis, c'est une chance immense....mais, inévitablement dorénavant, notre chagrin est à l'avenant...

Chère Asia, je me sens littéralement amputée de mon petit Frère, je n'ose m'imaginer ce que tu peux ressentir...16 mois ont passé, mais c'est hier, comme je te comprend...La fameuse "acceptation" est bien longue à arriver...celle qui apaise un peu, celle qui résigne un peu...N'essaie pas d'aider, conserve le peu d'énergie que tu as pour t'aider, toi...
Comme le disais si joliment Mam'de Cath (sur un autre fil), chacun essaie de trouver le réconfort et le soutien dont il a besoin, dans l'espoir d'un peu d'apaisement...

Oui, on essaie de trouver une "solution", alors que l'on ne peut trouver que de l'aide...et si c'est le cas, c'est déjà pas mal...
L'"EMDR" te soulage un peu, je ne connais pas, mais j'en suis ravie pour toi...
Moi j'ai rendez-vous mercredi avec une nouvelle psy, et j'espère...

Courage,
Bises amicales, du fond du cœur, à vous deux, et à vous toutes...
Catherine
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #35 le: 18 Décembre 2013 à 09:32:47 »
Alors voilà, j'ai eu mon 1er rendez-vous avec cette psychologue, quelle différence d'avec la psychiatre..!!

Une heure à parler de mon chagrin, à décrire le terrible jour de la découverte de mon si cher petit Frère, mort, tout seul, chez lui...
Que de larmes, que d'émotions encore, mais les mots sont sortis, relayés, rebondis vers d'autres, que cette personne m'a aidée à aller chercher...
Une heure épuisante, qui sera suivie d'autres, car elle a bien compris qu'ajouté à ma problématique de deuil, il y avait celui du choc...

Je crois que je suis tombée sur quelqu'un de bien et de compréhensive, avec laquelle je vais pouvoir "travailler"...
Elle va m'aider, m'a-t-elle dit, à traverser les étapes de mon deuil...
Je la revoie début janvier...

Les "fêtes" seront passées...
Fêtes qui jusqu'ici ont toujours représenté pour moi du bonheur, de la joie, du merveilleux partage en Famille...

Jours heureux qui s'en sont allés, à jamais...
« Modifié: 04 Décembre 2014 à 20:37:08 par Webmaster »
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne annele

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 133
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #36 le: 18 Décembre 2013 à 14:28:21 »
Bonjour Psycat62,
  Contente que tu aies enfin trouver quelqu'un pour t'aider. J'ai eu la grande chance de tomber une psychologue qui me convenait dès le 1er rv car beaucoup de personnes doivent beaucoup chercher avant de trouver. Je n'aurais jamais cru que la parole pouvait tellement aider , moi qui suis plutôt timide, je suis vraiment contente que tu puisses enfin bénéficier de cette livération.
Les fêtes arrivent, on verra bien, je les ai toujours appréciées, c'est plutôt l'attente du printemps qui est difficile chez moi, en général, ne nous inquiétons pas à l'avance...profitons au jour le jour.
"Jours heureux qui s'en sont allés, à jamais..."pour moi, des jours heureux s'en sont effectivement allés, ils  sont là au fond de mon cœur, je ferme les yeux , je les revis...je continue à vivre pour vivre d'autres bonheurs, que je classerai un jour aussi pour mieux en profiter plus tard.
Bonne journée.
Annele.

Hors ligne annele

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 133
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #37 le: 18 Décembre 2013 à 14:53:08 »
Je rajoute quelque chose : j'ai commencé les séances en août, tous les 15 jours. J'ai dû déjà mentionner que ma petite dernière était suivie aussi parce qu'elle allait très mal, ne réussissant pas à vivre son deuil de me voir si mal. Fin novembre je crois, j'ai parlé d'elle à ma psy, lui disant combien je la  sentais mieux dans sa peau, ayant beaucoup mûri. Elle me demanda si je faisais un lien avec le décès, alors là grand silence de ma part ???? Elle me fit remarquer que j'allais moi même mieux, qu'à travers moi, ma fille avait pris une leçon de vie, m'avait vue cet été anéantie par un chagrin insurmontable et s'était elle même arrêtée de vivre, mais elle avait appris à travers moi que l'on peut surmonter justement les épreuves , même si le chagrin est toujours là, la vie a donc repris son cours différemment mais elle est bien là.
 " ce qui ne nous tue pas nous fait grandir"
Annele.
   

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #38 le: 22 Décembre 2013 à 09:00:58 »
Je suis heureuse Annele que ta fille aille mieux...Quel âge a-t-elle..?
Tu as ton deuil à surmonter, mais je suppose que voir ta fille aller aussi mal devait ajouter encore à ton chagrin...aussi je suis vraiment contente pour elle, et pour toi, que le soutien de cette psy ait eu des effets aussi "bénéfiques"...

Je n'ai moi-même pas d'enfants, je n'inflige mon chagrin et mon mal-être qu'à mon compagnon, et c'est assez difficile pour lui, il ne comprend pas toujours...
Mais tout me ramène à mon Frère, absolument tout...

Je ne me projette encore dans aucun avenir, qui me fait peur...j'ai compris que tout pouvait s'arrêter, très vite, du jour au lendemain, et j'ai peur...pas pour moi, mais j'ai peur de perdre à nouveau les autres personnes essentielles à ma vie qui me restent...

Je ne pouvais pas perdre mon petit Frère, je ne devais pas le perdre...et maintenant je suis réduite à devoir accepter cet état de fait, avec ces images terribles gravées à jamais, et à continuer mon chemin, sans lui...
Mon Dieu, que c'est dur...
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne annele

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 133
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #39 le: 26 Décembre 2013 à 09:25:00 »
Ma petite dernière va avoir 8ans et nous sommes très proches l'une de l'autre, elle a absorbé ma douleur, elle a tenté de m'aider mais c'était trop lourd, je vois quelle va mieux car elle devient plus autonome mais elle a surtout retrouvé son insouciance caractéristique aux enfants.
Je sens que j'ai moi-même passer une étape quand tu dis que tu ne peux te projeter dans l'avenir, j'avais l'impression d'avoir le vertige de l'avenir, comment l'envisager sans elle ? Maintenant c'est possible simplement parce que je sais que l'on se retrouvera un jour, qu'actuellement ma vie est ici bas, je n'ai qu'à la vivre.
Bon courage sur le chemin du deuil psycat, tu t'habitueras a marcher sur cette route.
Annele.

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #40 le: 31 Décembre 2013 à 09:14:42 »
"Bon courage sur le chemin du deuil, tu t'habitueras a marcher sur cette route."

Merci Annele...
7 mois aujourd'hui...

Si triste fin d'année, terrible année, que j'aimerais pourtant retenir encore un peu , puisque la nouvelle va m'éloigner encore de mon petit Frère...
Drôle d'impression, ce temps qui file, qui file, comme pour nous dire "dépêches-toi de vivre"...
Je sais maintenant que tout peut s'arrêter, sans prévenir...mais je n'arrive pas à vivre..ni plus, ni mieux...
Comment faire Alain, toi qui occupais, qui brûlais chaque minute de ta vie, toi qui avais tant de projets, comment puis-je me projeter en avant, dans ce monde où tu n'es plus...

Dis-moi, comment faire...
7 mois que je vis sans toi, et je me demande comment...
Ce soir je lèverai mon verre, en pensant à toi, pour toi, puisque désormais tu fais partie de moi...

Merci Alain d'avoir été mon Frère, et mon grand Ami, de toute ma vie...
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #41 le: 31 Décembre 2013 à 11:24:06 »
Bonjour les filles,

17 mois que je suis sur le chemin de mes deuils (mon petit frère, ma belle-soeur, mon neveu de 2 ans et ma nièce de 4 ans- je me répète mais pour moi c'est important  :-\) et je ne m'habitue pas à cette route qui n'est pas linéaire mais faite de crevasses, de ténèbres, de montagnes et de vallées... Il n'y a hélas aucune régularité sur cette p... de route!
Un jour, une semaine, je suis remplie de l'amour des miens et je leur envoie mes pensées les plus sereines, puis un jour je redescends dans la vallée des larmes et cela peut durer des jours...

Nos Enciéles avaient ce point commun qui était de vivre leur vie à toute allure comme si une partie d'eux savait que leur temps était compté... Faire beaucoup en peu de temps...
Nous devons continuer à avancer en attendant notre moment, un jour... Moment qui sera certainement plus lointain que le leur...
Nos Aimés ne sont plus là et la Vie a perdu son sens pour nous (personnellement j'ai perdu ma confiance en la vie et je sais que tout peut arriver) mais nous devons quand même avancer, jour après jour sans penser au lendemain, ni au futur (le pire pour angoisser à mon avis!).

Tu sais Catherine chaque jour qui passe t'éloigne peut-être des souvenirs heureux avec ton frère mais chaque jour qui passe nous rapproche également d'eux... (pensée qui me rassure).
D'ailleurs, c'est étrange mais au fur et à mesure que le temps passe des souvenirs oubliés resurgissent...Souvenirs de mon enfance avec Romain notamment.

Nous devons continuer à vivre sans eux mais je suis persuadée qu'ils sont toujours là quelque part; durant ces 17 derniers mois j'ai eu tellement de preuves, tout comme ma famille et celle de ma belle-soeur, qu'il existait autre choses au delà de notre vue...
Alain n'est pas visible, tu ne peux pas lui parler (enfin, il ne peut pas te répondre) mais il reste quelque chose de lui... Je sais que cela n'enlève pas notre souffrance mais cela éclaire tout de même ma nuit. Je ne peux plus partager avec eux mais ils ne sont pas dans le néant... Et pour moi ce n'est pas rien.

Si un jour cela te dit, je pourrai en parler avec toi en privé...
En attendant, je te conseille le site de l'INREES, sa revue "Inexploré" et le documentaire "Au-delà de notre vue"(visible sur internet).

Je te souhaite une journée la plus douce possible
Asia

ps: bisous à Annèle et à tous les frères et soeurs endeuillés (pensées spéciales pour Madâme, Victor et Adèle  :-*)

Hors ligne victor

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #42 le: 31 Décembre 2013 à 20:08:05 »
Bonsoir à vous toutes,

J'écris ce petit mot pour vous dire que je pense bien à vous en ce dernier jour de 2013 (quand je pense que l'on m'a souhaité une "bonne année" il y a un an presque pile, je préfère ne pas me projeter pour 2014, cela n'a aucun sens ou alors que l'on se souhaite une douce année, je ne vois pas autre chose).

J'ai déjà reçu quelques messages de bonne année de la part de certaines personnes qui ont déjà oublié ce que je vis depuis quelques années, pathétique...

Bref, je pense être dans le même état d'esprit que nombre d'entre vous ce soir, je n'ai pas l'esprit festif, ce côté de ma personnalité à disparu pour le moment).

Prenez soin de vous et je boirai à notre santé et à la mémoire de nos chers enciélés.

Essayez de passer une douce soirée.

Victor

PS: une dédicace spéciale pour Asia, Madâme, Leila, Annelle et la formidable Adèle :-*


Hors ligne Dédale

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 48
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #43 le: 31 Décembre 2013 à 21:46:58 »
Moi aussi ce soir je pense à vous, de tout mon cœur. Oui, comment vivre? J'ai simplement tellement mal, je n'arrive même plus à venir vous lire, et je me suis résolue depuis 10 jours à prendre de la chimie... Comment faire n'est-ce pas, vous savez bien, comment faire? Je vous envoie mes très tendres pensées, que celles-ci volent jusqu'à votre cœur et vous apportent une petite lumière .

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #44 le: 02 Janvier 2014 à 08:14:00 »
Je vous souhaite à toutes et tous qui venez me lire sur ce fil une nouvelle année qui vous garde en bonne santé...
Mais surtout qu'elle vous apporte un peu de douceur et de sérénité, sur ce difficile chemin ombragé...


"Nos Enciélés avaient ce point commun qui était de vivre leur vie à toute allure comme si une partie d'eux savait que leur temps était compté... Faire beaucoup en peu de temps..."
Comme tu as raison chère Asia, mon Frère était toujours en mouvement, n'arrêtait jamais, et quand je lui disais de se reposer, il me regardait avec son petit sourire de côté, en me reprochant de n'avoir que ce mot à la bouche...
Un mot, repos, qui ne faisait pas partie de son vocabulaire...
Et tu as raison encore une fois, de me dire que le temps qui passe, certes nous éloigne d'eux, mais nous rapproche aussi...

Chers Asia, Annele, Victor, Dédale, Reine-Claude, et les autres, courage à tous...
ça y es, les "fêtes" sont terminées, une épreuve de plus est passée...

Douce année à tous, du fond du cœur,
avec toute mon amitié...
Catherine
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...