Auteur Sujet: Au revoir Alain...  (Lu 13180 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Célineda

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 178
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #15 le: 30 Septembre 2013 à 01:51:21 »
elle est un peu cocon ta psychiatre!

non lache pas, il faut pas, il faut pas ajouter du malheur, au malheur déjà si grand. Au contraire , dédie le lui!
Oui c'est difficile.
16 semaine c'est rien!!!!

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #16 le: 30 Septembre 2013 à 08:43:17 »
Oui Célinda, tu as raison pour ma psychiatre, j'ai la ferme intention d'annuler mon 3ème rendez-vous...

Et non, je ne lâcherai pas ma formation...même si c'est dur et qu'elle me prend encore le peu d'énergie qui me reste...
Mon Frère n'aurait pas compris que je lâche, lui si courageux...tellement plus que moi...

Mais sa force bienveillante n'est plus là...

Il me manque..terriblement....est-ce possible que tout puisse s'arrêter, sans prévenir, sans se dire au revoir..?
...et, qui plus est, sans avoir rien ressenti, au moment de son départ..?
Nous qui étions si proches, je ne comprend pas...et n'accepte pas...
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne Célineda

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 178
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #17 le: 01 Octobre 2013 à 00:39:59 »
...et, qui plus est, sans avoir rien ressenti, au moment de son départ..?
Oh! t'as vu tout ce que tu ressens maintenant? non y a pas une onde qui t'as traverser au moment même mais depuis tu eprouve tellement de chose que ca vaut bien toutes les minutes fatidique de la terre... .et les un ans... les anniversaires les... là (malhheuresuement) tu vas ressentir.

Tu transpires l'amour et le manque... ne te culpabilise pas. t'y es pour rien.

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #18 le: 09 Octobre 2013 à 07:55:53 »
Merci Célineda pour ta compréhension...

Une amie a dit à mon compagnon récemment : "comment lui faire comprendre que la mort fait partie de la vie?"...
Sûrement, mais pas à 44 ans, pas quand on est en pleine santé, pas quand on aime autant la vie que mon Frère l'aimait, et qu'on a autant de projets à réaliser encore qu'il en avait....!

Les amis veulent "aider", mais ils sont si loin de la réalité...

Une autre encore m'a dit que l'"on avait tous une finalité".....(!)...rien que ça, comme si on ne le savait pas..et elles, pourtant de bonne foi, ne se rendent pas compte qu'elles ne nous aident pas...
Pas plus que la psychiatre d'ailleurs, à qui j'ai annulé mon rendez-vous...alors comment leur en vouloir...

Accepter, accepter, accepter, pour un jour commencer à avancer, et à se projeter...

C'est ce que je nous souhaite à toutes et tous...mais le chemin est bien long, et douloureux, depuis à peine plus de 4 mois...

Amicalement
Catherine
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne annele

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 133
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #19 le: 09 Octobre 2013 à 14:18:29 »
Bonjour Psycat62,
J'accepte la phrase de ton amie "la mort fait partie de la vie", parce que Fred a lutté 2 ans contre la maladie et durant ces 2 années, la mort s'est invitée plusieurs fois, elle est repartie seule chaque fois jusqu'à ce 31 mai... mais du coup, il fallait y penser, même si c'est très dur, je pensais ne pas y être plus préparée que les personnes pour qui il s'est agit d'un accident, mais même si je m'y refusais, mon cœur ou mon cerveau je ne sais pas, s'y préparait, m'y préparait. Chacun a vécu le drame différemment , chacun a son rythme pour essayer de supporter. Les moments de révolte, de colère font partie de notre cheminement dans le deuil, Ils peuvent aussi partir et revenir sans qu'on s'y attendent. De toute façon, c'est à nous mêmes de comprendre, personne ne peut rien nous faire entrer dans le crâne, les phrases de nos amis peuvent nous choquer le jour où ils les prononcent et on peut être d'accord plus tard, eux aussi sont perdus quand ils nous voient si mal.
Je te souhaite de cheminer en accord avec toi même.
Annele.

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #20 le: 09 Octobre 2013 à 15:36:14 »
Bonjour Annele,

Tu as sans aucun doute raison, chacun chemine à sa façon...

Je pense que ta si chère Fred, avec sa longue maladie, a dû te préparer, bien malgré elle, à "accepter le "deuil" de toutes ces petites choses qui font le quotidien, et qu'elle ne pouvait plus malheureusement partager avec vous...Peut-être est-ce pour cela que sans le savoir, et sans l'admettre véritablement, tu a été préparée à son départ...

Ce n'est pas mon cas, mon si cher Alain était en pleine santé...et le découvrir étendu et sans vie sera sans nul doute le plus grand traumatisme de ma vie...

Ces différences n'empêchent pas la terrible douleur, et le terrible manque, pour toi Annele comme pour moi...

Mais il y a une petite lueur dans cette nuit si douloureuse...le fait d'avoir vécu et partagé une si merveilleuse Amitié, toute notre vie...
Car ça, peu de gens ont cette chance...
J'ai cette chance de n'avoir aucun regret, de n'être passée à côté de rien avec mon Alain...
J'espère qu'il en est de même pour toi..

Amicalement
Catherine
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne annele

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 133
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #21 le: 16 Octobre 2013 à 14:25:42 »
Oui Psycat62,
Moi aussi je me raccroche à cette petite lueur, ma sœur était merveilleuse,  mais elle était aussi le pilier de la famille, toujours là pour aider chacun, une aide qui ne demandait rien en retour, mais qui nous rendait nous mêmes meilleurs. Comment continuer à vivre sans elle mais avec cette douleur de l'absence ? Nous a-t-elle donné assez de force, en a-t-elle eu le temps en partant si tôt ? je sais bien que je suis en vie, que je n'ai pas le choix, qu'il y a le mari et les enfants, ma maman aussi qui aura 80 ans   pour les 5 mois...

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #22 le: 18 Octobre 2013 à 15:28:38 »
"elle était aussi le pilier de la famille, toujours là pour aider chacun, une aide qui ne demandait rien en retour, mais qui nous rendait nous mêmes meilleurs."

Que de points communs, chère Annele, entre ta Fred et mon Alain....
C'en est incroyable...et ça aussi me perturbe aujourd'hui...
Triste, triste vendredi...

Dieu que les semaines défilent, comme c'est pas permis...
Tu me manques, Alain, terriblement....
Pour sûr, je ne suis pas seule....mais j'ai si mal sans toi...

Ta "grande soeur" a perdu la moitié de sa vie...Comment faire, dis-moi, comment faire, sans toi...
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #23 le: 25 Octobre 2013 à 17:33:56 »
Un peu de répit aujourd'hui...
Et pourtant on est vendredi, devenu jour maudit...
Mais la journée n'est pas finie...

Je poursuis ma formation...
Difficile pourtant parfois de faire rentrer quelque chose dans ma tête pleine de toi, mon Frère...Comme tu me manques Alain...c'en est indescriptible...
Tu n'aurais pas compris que j'abandonne, toi si courageux...
J'aimerais tellement que tu sois fière de moi, si toutefois tu me voies...

Mais vais-je y arriver..?
Je suis si fatiguée...
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #24 le: 30 Octobre 2013 à 06:39:19 »
Je viens de lire "La mort n'est pas une terre étrangère", de Stéphane Allix...
Est-ce grâce à cette lecture, mais je me sens mieux ces jours-ci...

La conscience qui survivrait, par-delà la mort physique...je suis croyante, mais cette vision des choses est un peu différente, et  m'apporte un peu d'espoir et de "bien-être"...
Peut-être mon si cher Frère est-il à mes côtés (si je pouvais en être certaine...)...

Quelqu'un aurait-il un autre livre du même genre à me proposer (mais pas farfelu svp..)?

Merci pour vos réponses, du fond du coeur...
Catherine
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #25 le: 15 Novembre 2013 à 07:45:10 »
Je ne peux m’excuser d’avoir du chagrin,
Je ne peux me forcer à paraitre bien
Ne m’en veuillez pas je vous prie
Si de rien je ne fais pour l’instant partie…

Demain sans doute  vous me retrouverez
Pas comme avant, pas comme au temps heureux
Où nous étions tous, et joyeux…

Différente, et pourtant la même à la fois,
Je respirerais à nouveau à vos côtés
La rosée du matin et le parfum du muguet
Le corps apaisé, l’esprit plus léger…

Différente, et semblable à la fois,
L’esprit moins anéanti qu’aujourd’hui
Et le cœur moins lourd de toute cette vie
Qui, avec lui, n’aura plus d’avenir…

Je reprendrais en main le cours de mon destin
Pour vous dire, et lui prouver
Que oui, je suis encore en vie…

Je rirai à nouveau, plaisanterai encore
En pensant de vous à moi
Que ce lien indestructible,
Ni le temps, ni l’espace, rien ne fera
Que l’on ne se retrouvera…

Laissez-moi du temps
Le temps d’accepter
Le temps aussi pour me réconcilier
Avec la vie, pour apprendre
Avec la mort, pour comprendre…

Mais à jamais transformée par le choc
A jamais ébranlée par le manque
De mon Frère, de mon Ami,
D’une si grande partie de ma vie…

Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne Dédale

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 48
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #26 le: 15 Novembre 2013 à 16:37:55 »
De tout mon cœur, merci pour tes mots, ils font si bien écho à mon ressenti, vois-tu, en ces jours de manque, mon frère, mon meilleur ami, compagnon de vie sur mon chemin, manque, encore, toujours, où la ronde des "jamais plus" se remet à tourner en moi...
Tout ce qui m'apportait de la joie en cette période de ma vie et qui n'est plus, ce vide que je ressens, cette solitude , sans fin.

Et les proches, et les amis qui aimeraient tellement que l'on aille mieux...
C'est si difficile, on le sent bien, on le comprend aussi, mais comment faire? comment âtre?

Tu as magnifiquement traduit cela en mots, et cela fait du bien
Nous nous comprenons ici, nous savons ce que c'est , et peut-être ainsi se sent-on, lorsque des mots font si bien écho à notre douleur, en les lisant, un peu moins seuls sur cette terre.

Je vous souhaite, à toi Psycat62, et à tous qui lisez ici, un peu de chaleur dans votre coeur

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #27 le: 21 Novembre 2013 à 07:55:08 »
Oh oui Dédale, comme tu dis, les proches qui voudraient tellement que l'on aille mieux...
Bientôt 6 mois que je me sens comme amputée, et ça, je le serais à jamais...

Mais j'ai une bonne nouvelle à vous annoncer...
Malgré le drame, survenu quelques 6 semaines après le début de ma formation de reconversion, je viens de passer avec succès les épreuves, et je suis admise au Titre de Secrétaire Assistante Médico-Sociale..!
Je suis fière, et très contente de l'avoir réussi, à 46 ans...

Alain était tellement content que je puisse l'intégrer, cette formation, que jamais je ne l'aurais abandonnée, pour lui...
J'espère qu'il est fier de sa soeur...comme je suis fière de l'avoir eu pour Frère, et Ami de ma vie...

Alain, je te dédie spécialement mon diplôme, et j'espère que tu es un peu fier de moi, si tu me voies (j'espère...)
Tu me manques tellement, tellement...

Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne annele

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 133
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #28 le: 23 Novembre 2013 à 22:21:40 »
Félicitations psycat62 je suis contente pour toi de ta réussite. ;)
Chacun pense ce qu'il veut mais pour moi ton cher Alain est plus que fier de toi.peut etre même qu'il t'avait envoyer un petit coup de pouce...
Je te souhaite un bon week-end et surtout que ce diplôme t'ouvre de belles perspectives, tu le merites.
Annele.

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Au revoir Alain...
« Réponse #29 le: 24 Novembre 2013 à 10:13:08 »
Merci chère Annele...

Comme tu le dis si bien, peut-être Alain m'a-t-il aidé, à sa façon...
Maintenant, retour à la case "recherche d'emploi", où il va me falloir encore bien de l'énergie, ce dont je manque totalement, puisque j'ai tout donné dans cette formation...
Je vais tout d'abord essayer de me reposer, et travailler sur mon deuil...

J'ai d'ailleurs rendez-vous avec une nouvelle psychologue, début décembre...on verra bien si le courant passe mieux qu'avec la psychiatre de cet été...je l'espère...

Merci encore Annele, doux dimanche à toi et à toutes, qui me lisez...
Courage
Catherine
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...