Auteur Sujet: Apres ma soeur, mon frère  (Lu 4408 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mh38

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
Apres ma soeur, mon frère
« le: 28 Avril 2013 à 12:28:21 »
Bonjour,

J'étais venue par hasard sur ce site il y a un an et demi à peu près...J'étais en train de surmonter enfin le décès de ma sœur Christelle, elle s'est suicidée il y a 8 ans et demi...
Les 8 ans qui ont suivi son décès, je ne sais pas comment j'ai réussi à survivre....La personne qui m'a le plus aidée, avec qui nous nous sommes soutenus et portés à bout de bras, mon frère Bruno, est décédé il n'y a même pas trois semaines... Après des années de souffrance et de tentatives de suicide, il allait relativement bien, compte tenu d'ou il revenait...Il avait trouvé une sorte d'équilibre, de joie de vivre. Et le 9 avril, je rentrais à peine du travail quand le commissariat m'a appelée pour m'annoncer son décès : crise cardiaque, 10 jours avant ses 39 ans.
J'ai mal à en crever, j'ai perdu mon petit frère, mon binôme infernal, mon seul pilier familial.
Avec qui en parler ? Nos "parents" (ou plutôt nos géniteurs) ont eu face à sa mort le même comportement que de son vivant : de l'indifférence, du mépris. Ils sont enfin débarrassés, au fond.
A part celui de ne plus jamais le revoir, je n'ai aucun regret : nous sommes allés tellement loin dans notre relation, que je n'ai pas de culpabilité, très peu de remords...
Quelque part, j'ai toujours su que vu son parcours, c'est de cette façon là que j'apprendrais son décès : jeune, trop jeune, soudainement...
Cette façon de mourir est un soulagement : vu ce qu'il avait morflé de son vivant, il est réconfortant de savoir qu'il est mort soudainement, sans avoir le temps de réaliser ce qui lui arrivait.
On s'était parlés une dizaine de jours avant sa mort, parlant de passer un weekend ensemble, de passer des vacances en Ardèche, à l'endroit que nous appelions le paradis. Le paradis en question, j'y suis retournée en effet, mais pour y disperser ce qu'il restait de lui.
Je n'ai personne à qui parler de tout çà. De cette douleur qui me bouffe, de ce manque. Il disait toujours que quand c'est lui qui partirait, nous aurions moins mal . Je lui disais qu'il se trompait. Même moi, je ne me rendais pas compte à quel point.
J'ai envie de prendre le téléphone pour dire "t'es là, j'ai mal". Il le faisait lui aussi, et d’être deux, çà nous rendait forts et nous faisait du bien.  Je sais maintenant qu'on se relève de quasiment tout. Mais à l'instant, je ne peux pas m’empêcher de penser que sans lui, c'est trop dur.
Mais c'est lui que j'ai envie d'entendre, et il n'est plus là.
Je sais bien qu'il y a pire, comme situation, je viens de lire certains messages qui m'ont bouleversée.
Mais je sais aussi qu'il n'y a qu'ici que je peux exprimer mon chagrin.

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : Apres ma soeur, mon frère
« Réponse #1 le: 28 Avril 2013 à 16:11:51 »
Bonjour mh38,

Je te souhaite une triste bienvenue sur ce site, et je suis désolée pour les déces de ta soeur et de ton frère.
Il y a pire ailleurs, nous le savons tous, mais pour nous nos pertes sont une tragédie alors qu'importe le ailleurs...
J'ai cru comprendre que ta situation familiale est compliquée et qu'elle ne te sera d'aucun secours, alors sache qu'ici il y aura toujours un frère ou une soeur pour écouter ta peine et essayer de te soutenir. Quelqu'un pour t'accompagner sur le chemin...
Tu peux nous parler de Bruno, mais aussi de Christelle...
Je suis de tout coeur avec toi...

Je t'envoie plein de courage
Asia

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : Apres ma soeur, mon frère
« Réponse #2 le: 28 Avril 2013 à 22:19:18 »
bonsoir mh38,

Bienvenue sur ce fil auprès de personnes qui souffrent d'avoir perdu un frère ou une soeur, ou comme toi les deux…Manifestement, comme le dit Asia, tu ne cherches pas de soutien auprès de tes parents. Tu seras comprise ici, car nous pouvons malheureusement tout à fait imaginer l'ampleur de ta douleur. Nous ne prétendons pas t'apporter des solutions, mais nous sommes prêts à t'écouter dans l'expression de ton chagrin. Nous ne sommes pas dupes, en général, et savons très bien que c'est à nous-mêmes que nous devons notre "retour à la vie". Cependant le soutien de l'empathie d'endeuillés de frère ou soeur est très important.
Je te souhaite du courage pour surmonter cette nouvelle perte.
Une pensée particulière pour Lila, Asia et Victor dont la présence concrète cette semaine m'accompagne encore aujourd'hui…Souvenons-nous de nos sourires, de nos regards et de nos voix, malgré notre perte...

Madâme

Hors ligne victor

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
Re : Apres ma soeur, mon frère
« Réponse #3 le: 29 Avril 2013 à 00:05:58 »
Bonjour mh38,

Si une chose est bien certaine c'est que tu peux exprimer ton chagrin ici sans retenue, sache que tu seras lue avec la plus grande attention par des personnes bien intentionnées qui ont vécu des situations similaires (sans jamais être identiques).

Si tu n'as personne avec qui partager ta peine, ta colère, ta souffrance, ta douleur...la liste peut-être longue, viens nous voir et viens nous parler de ce que tu ressens. Nombre d'entre nous sur ce site ont vite compris que nous ne pouvions pas nous confier à certaines personnes proches (voire très proches) de notre entourage, alors qu'ici, si nous sommes en effet des étrangers les uns pour les autres, nos émotions ne le sont pas du tout!!

Ce que tu as vécu n'a pas de nom, les mots ne suffiront jamais à qualifier la perte de ta soeur et de ton frère mais écrire j'en suis convaincu te fera du bien et te permettra de commencer à canaliser cette tempête qui vit en toi. Il faut exprimer et "presser" son chagrin et ne pas le vivre seul en permanence.

Je te souhaite tout plein de courage, je partage sincèrement ta peine (ton histoire est très touchante et j'en suis très touché).

Le chemin va être long et difficile mais accroche toi à cette branche au bout de laquelle, crois moi, se trouve de jolis bourgeons!!!

Victor

PS: une douce et chaleureuse pensée du soir pour Asia, Lila et Madâme :-*

 

Hors ligne Lila

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 59
Re : Apres ma soeur, mon frère
« Réponse #4 le: 29 Avril 2013 à 22:51:33 »
Bonsoir Mh38,

Je suis sincèrement désolée pour la perte de ta soeur il y a huit ans et de ton frère si récemment.
Je comprends tous les maux physiques que tu décris car je les ai moi-même éprouvés.
Tu connais malheureusement les étapes du deuil. J'ai vu que tu avais toi même soutenu d'autres endeuillés il y a quelques temps.
Le temps est notre allié,

Je te souhaite beaucoup de courage dans cette terrible épreuve,
Lila

Hors ligne mh38

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
Re : Apres ma soeur, mon frère
« Réponse #5 le: 01 Mai 2013 à 18:31:18 »
Merci infiniment à vous quatre, Asia, Madame, Victor, Lila...
Je lis vos messages à l'instant, et c'est un énorme réconfort : incroyable de voir la compréhension et l'empathie que l'on peut recevoir alors que nous ne nous connaissons pas "réellement". Mais vos messages de soutien me vont droit au cœur...
En effet, d'un point de vue familial, il n'y a rien à attendre... Mais j'ai malgré tout du soutien de personnes extérieures, et c'est quelque part beaucoup plus réconfortant.
Le deuil est quelque chose de tellement étrange.... On réagit tellement différemment en fonction de la personne décédée. Je m'interroge et culpabilise presque de continuer à vivre et d'avoir envie d'avancer : la bizarre impression de se demander au fond si on a vraiment du chagrin. Et par moments (souvent) un détail, me fait fondre en larmes. Je suis actuellement en plein déménagement pour des raisons professionnelles et je n'ai pas tout mis en stand-by : depuis 3 semaines, quand je me demande comment continuer à avancer, j'imagine mon frère me dire " fonce, ma soeur". Je sais qu'il était fier de moi, je l'étais tout autant de lui, car malgré la réprobation familiale, je n'avais aucun doute sur la personne merveilleuse qu'il a été. Alors çà n'empechera pas les larmes et le manque, mais je sais qu'il est toujours là. J'essaye juste de me dire que j'ai eu de la chance d'avoir une telle sœur, un tel frère.
Encore merci.... Et je suis aussi de tout coeur avec vous, j'espère pouvoir vous apporter un soutien dans la peine que vous traversez...

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : Apres ma soeur, mon frère
« Réponse #6 le: 01 Mai 2013 à 20:47:23 »
Bonsoir mh38,

C'est vrai que nous ne nous connaissons pas "réellement" mais nous n'avons pas besoin de nous "voir" pour nous comprendre car nous savons nous qui sommes ici à quel point la perte d'être aimé peut être douloureuse (et encore le mot est faible). Je n'ai pas besoin d'essayer d'imaginer ou de comprendre ton chagrin puisque je vis également avec et que je sais à quel point c'est dur.

Je suis sûre que ton frère est fier de toi, de ton courage (tout comme ta soeur d'ailleurs)  :). Ils sont tous fiers de nous!

C'est vrai que le deuil est étrange, il m'est également arrivée de me trouver trop "bien", comme si ce n'était pas normal. Mais je sais maintenant que l'état du jour n'est pas forcément celui du lendemain, qu'être bien aujourd'hui ne veut pas dire que demain ce ne sera pas le chaos... Tout est tellement lié aux souvenirs, aux dates, à la peur de l'avenir... C'est comme des montagnes russes... Les jours où j'ai moins de chagrin sont ceux où je suis bien avec leurs souvenirs; ce sont les jours où la joie de les avoir connu l'emporte sur le désespoir de les avoir perdus! Les jours où leur présence invisible me suffit (tout comme toi je suis persuadée qu'ils sont tjs là...).

J'imagine que ton déménagement ne doit pas être évident ajouté à tout ça, car même si c'est moins dramatique c'est quand même un changement important.

En tout cas, je te souhaite encore une fois la bienvenue parmi nous, n'hésite pas à revenir nous voir si tu as besoin de parler.
Je te souhaite une douce soirée
Asia

Hors ligne mh38

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
Re : Apres ma soeur, mon frère
« Réponse #7 le: 02 Mai 2013 à 08:42:22 »
Merci beaucoup, Asia...
Je constate que les impressions bizarres liées au deuil sont communes à pas mal de personnes.
Quand j'étais venue la première fois sur ce site, j'avais été rassurée de voir qu'il nous permettait d'échanger et de confronter nos expériences, c'est quelque chose de très doux et rassurant, et dans les moments douloureux que nous traversons, nous en avons tellement besoin.
Je reste convaincue au fond qu'on les a perdus physiquement uniquement, même si l'absence est terrible à supporter. Malheureusement l'expérience liée au décès de ma sœur m'avait fait réaliser que pour le reste, les souvenirs, les moments de joie et de partage restent bel et bien en nous, et çà fait déjà du bien.
J'ai lu ton témoignage sur le décès de ton frère , ta belle -sœur et leurs enfants. J'en ai la gorge nouée, je n'arrive pas à trouver les mots qui pourraient  réconforter par rapport à un tel drame...Et je te trouve très courageuse de donner ton temps et tes mots alors que tu as vécu une chose aussi épouvantable. Je peux juste t'assurer de tout mon soutien, je n'arrive pas à en dire plus pour l'instant.

Hors ligne marieso

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
Re : Apres ma soeur, mon frère
« Réponse #8 le: 03 Mai 2013 à 11:26:16 »
Bonjour mh38,

Comme ton histoire me semble familière...
Je voulais juste te transmettre mon soutien dans cette douloureuse épreuve, et te dire qu'ici, tu peux trouver un exutoire à ta souffrance.


Hors ligne mh38

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
Re : Apres ma soeur, mon frère
« Réponse #9 le: 17 Mai 2013 à 20:44:38 »
Des jours avec et des jours sans.
Des moments où l'on se dit que oui, la joie de vivre reviendra, d'ailleurs, tiens, de manière très fugace, elle est là.
Faire des courses et bloquer bêtement sur les yaourts que je lui achetais et qu'il appréciait quand il n'avait pas d'appétit.
Avoir froid, mettre un gros gilet confortable et se rappeller que c'est un de ses cadeaux.
Pleurer ces derniers jours en ne sachant pas décider si je vais à ce concert pour lequel il m'a offert la place pour Noel. Réaliser que non, c'est impossible : c'est trop lourd, et trop dur de se dire qu'après je ne l'appellerais pas pour lui dire que c'était tellement bien.
Surtout repenser que c'est dans cette salle qu'on a passé notre dernière bonne soirée ensemble, revoir son bonheur, son sourire.
Trier des livres et retomber sur un de ses bouquins favoris que je lui avais offert, avec la dédicace de première page ( on s'offrait beaucoup de livres, et on se mettait systématiquement un petit mot sur la page de garde...)
Penser tellement souvent à  cette chanson de Cabrel : " les gens absents, c'est bien çà l'ennuyeux, ils tournent tout le temps, là devant nos yeux..."


Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : Apres ma soeur, mon frère
« Réponse #10 le: 17 Mai 2013 à 21:33:10 »
Bonsoir mh38,

Ce que tu dis fait écho en moi...
Il y a tant de choses qui nous ramènent à eux, à nos moments partagés, à ses cadeaux qui ont encore plus de valeur à nos yeux (écharpe tricotée par Flo, chanson d'Emilie Jolie pour Lou et une infinités de choses pour mon frère)... Chaque objet, lieu, chanson nous fait ressentir des émotions douces amères, liant le bonheur d'avoir vécu ces moments précieux avec la souffrance de leur perte. C'est dur et en même temps c'est rassurant d'avoir ses souvenirs en nous que nous choyons comme des trésors.
Ces derniers jours, une partie de moi s'est encore dit que ce n'était pas possible, qu'ils ne pouvaient pas être morts tous les quatre, que je ne pourrai jamais me remettre d'une perte aussi lourde, mes 4 Amours... J'imagine parfois leur appartement à Rennes où nous avons tant partagé et qui est vide maintenant, mais l'angoisse alors est intolérable. Même chose lorsque je repense à mon frère rentrant des courses sur son vélo (je le guettais pas la fenêtre) et me dire que cela n'arrivera plus...
Alors à chaque fois, je fais la même chose, je me tourne vers l'intérieur de mon être dans le silence et je leur parle, je raconte ma banale journée d'humaine, je parle de mes émotions et je leur dis à quel point je les aime...
Mais que notre peine est lourde... Chaque soir, je me laisse glisser dans le sommeil car il me permet d'oublier l'espace d'un instant...

Douce nuit
Asia

Hors ligne mh38

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
Re : Apres ma soeur, mon frère
« Réponse #11 le: 18 Mai 2013 à 08:35:13 »
Et oui, Asia, c'est terrible ce mélange de bons moments que nous avons eu la chance de vivre, le bonheur et le réconfort que nous en retirons, mais malgré tout cette tristesse terrible de se dire qu'il n'y en aura plus d'autres. Il faut s'accrocher à ce qu'ils nous ont laissé, çà peut permettre d'avancer et de voir notre peine adoucie par ce souvenir de bonheurs.... Même si par parfois, çà ne suffit pas, çà ne compense pas...Courage...

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : Apres ma soeur, mon frère
« Réponse #12 le: 18 Mai 2013 à 09:46:22 »
Bonsoir mh38, Asia, marieso et tous les autres,

" les gens absents, c'est bien çà l'ennuyeux, ils tournent tout le temps, là devant nos yeux..."
. Ma soeur tourne devant mes yeux depuis 21 mois... C'est ennuyeux et apaisant à la fois, parce que de ce fait elle m'accompagne quotidiennement, alors que nous nous voyions moins souvent quand elle faisait encore partie de ce monde. Hier soir, je suis allée au cinéma, et je ne sais pourquoi, en arrivant à la maison, j'ai pensé fort à elle et j'ai essayé d'imaginer sa voix qui m'appelait "Madâme". En ce moment, j'ai plus que jamais conscience de l'importance de la pleine conscience d'être en vie et en bonne santé, d'autant que j'ai un ami hospitalisé depuis deux mois, et un autre qui entame son combat contre son cancer du poumon. Mais j'avoue que j'ai du mal à m'étonner de la beauté de la vie. Je suis à nouveau en stand by.
En plus il pleut...Bon, c'est bien pour les plantes (et les mauvaises herbes, mes ennemis jurés que je ne parviens pas à éradiquer!) si on cherche le côté positif...Chercher le côté positif, sans arrêt. Essayer de voir "the bright side of things", voilà de quoi remplir nos journées.
Partons tous en quête des "trèfles de la vie" et partageons-les avec ceux que nous aimons.

Bonne journée pluvieuse à tous et mes plus affectueuses pensées

Pascale

Hors ligne victor

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
Re : Apres ma soeur, mon frère
« Réponse #13 le: 18 Mai 2013 à 12:07:06 »
Bonjour à tous et toutes,

Je voulais simplement vous écrire ce petit mot de soutien, de courage... depuis l'est de la France où le soleil est de la partie ;). J'apprécie toujours autant de vous lire et de me dire qu'il n'y qu'ici que l'on peut lire et ressentir ce que nous vivons au plus profond de notre être.

Hier soir, nous avons parlé durant des heures avec ma soeur de toutes ces épreuves que nous avons traversées (que nous traversons, mieux vaut utiliser le présent), cela fait du bien de partager sa peine et ses émotions. On use la peine.

Un beau ciel bleu, les cloches de l'église d'un village en Alsace qui sonnent, des oiseaux qui piaffent, des papillons qui virevoltent de ci de là, des fleurs aux couleurs éclatantes dans le jardin... Je suis en pleine conscience de la beauté de la vie et j'en profite... J'apprécie ces moments de douceur tout en sachant que demain (ou dans quelques minutes) la douleur de l'absence se fera de nouveau ressentir.

Des jours avec et des jours sans, c'est tout à fait cela... Concernant la phrase de Francis Cabrel, je ne trouve pas cela vraiment ennuyeux de savoir qu'ils tournent là devant nos yeux, cela prouve qu'ils sont bien présents parmi nous...

Courage à nous tous et plein de douces pensées pour ce nouveau weekend prolongé.

Bonne journée ensoleillée (ou pas :P)

Victor

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : Apres ma soeur, mon frère
« Réponse #14 le: 18 Mai 2013 à 14:09:45 »
Bonjour tout le monde,

Je vous envoie plein de bisous à tous  :-*
et merci Hervé pour cette petite "photo" alsacienne... Je me suis prise à rêver à cette nature (c'est ringard mais j'ai un gros faible pour "Silence ça pousse"  ;D et Stéphane Marie est un de mes héros).
Oui, profitons des jolies choses...

A bientôt
Asia