Auteur Sujet: A toutes les soeurs endeuillées de ce forum  (Lu 22767 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : A toutes les soeurs endeuillées de ce forum
« Réponse #60 le: 25 Juin 2013 à 08:36:18 »
Bonjour Asia,

Alors, c'est peut-être ça, cesser de s'apitoyer sur soi-même pour se tourner vers les autres. Pourtant quand je vais voir René, c'est à lui que je pense en premier. Je me demande pourquoi il doit traverser toute cette déchéance physique avant de partir. Je sens son mal-être, et je suis impuissante à le soulager. Je crois qu'il me faut accepter, tout simplement. Se dire que c'est ainsi. Ne pas se focaliser sur la perte. Se dire qu'il va partir dans une autre dimension, et qu'il n'y a rien à faire. Se plier face à ce qui doit se passer, et se redresser à nouveau…

Je te souhaite une douce journée aussi, Asia,

Madâme

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : A toutes les soeurs endeuillées de ce forum
« Réponse #61 le: 07 Juillet 2013 à 22:24:44 »
Bonsoir à toutes (et à quelques tous…)

Juste un petit mot pour vous qui êtes nombreux à avoir perdu un frère ou une soeur l'année dernière. Je pense souvent à vous, avec la date anniversaire de la mort de votre Aimé(e) qui se rapproche inexorablement. Simplement pour vous souhaiter que, comme moi l'année dernière, le jour tant redouté s'avère en fait moins douloureux que les semaines qui précédaient.
Certains sont silencieux, mais je sens leur présence discrète… Lila, je pense à toi. Je te souhaite beaucoup de courage pour surmonter cette première étape vraiment symbolique. Tu sais que je m'avance vers les DEUX ans. Je n'ai rien oublié, Carole me manque toujours autant, mais la souffrance à l'évocation de son absence est moins forte.
Je vous souhaite à tous de parvenir à apprivoiser l'absence, en sachant qu'ensemble et avec l'expérience de chacun, nous y parvenons mieux :)

Bonne soirée à tous,

Madâme

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : A toutes les soeurs endeuillées de ce forum
« Réponse #62 le: 08 Juillet 2013 à 00:52:48 »
Merci Madâme,

Je profite d'une bouffée de lumière après plusieurs jours de désespoir...

Je t'embrasse très fort
Asia

ps: baisers à tous et toutes  :-* :-* :-*

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : A toutes les soeurs endeuillées de ce forum
« Réponse #63 le: 08 Juillet 2013 à 10:45:24 »
Bonjour Asia, bonjour à tous,

Profite bien du moment présent. Tu vas pouvoir plus prendre soin de toi avec les vacances, et profiter de ta fille aussi :).

Je t'embrasse,

Madâme

Hors ligne Lila

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 59
Re : A toutes les soeurs endeuillées de ce forum
« Réponse #64 le: 13 Juillet 2013 à 02:01:19 »
Bonsoir à tous,

Merci à tous pour vos mots suite à l’anniversaire de ma ptite nièce, cela m’a vraiment touchée...

@Asia, j’ai été triste de lire que mes mots résonnaient en toi "Je suis une endeuillée, Je ne suis plus la même, c'est ma soeur qui est morte, ma soeur à moi". « Notre » date anniversaire approche...
 
P….. de mois de juillet 2012 !!!

Pourquoi mon Dieu ? Pourquoi ? Quel est l’intérêt de tous ces horribles drames ???

Pourquoi exister et mourir subitement, comme ça, hop là, plus là ?

« Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ». C’est vrai que ma sœur est morte et moi je suis toujours là vivante mais je ne suis pas plus forte !!! Je suis amputée, bancale, fragile !!

Comment sort-on grandit de ce genre d’épreuve ? Je n’ai pas l’impression d’avoir gagné en sagesse…
En dégoût oui, j’ai bien progressé merci. Ma ptite sœur est au cimetière, ma nièce n’a pas de maman, ma famille est fracassée.

On nous dit « c’est comme ça, c’est le destin, elle ne reviendra pas, faut accepter ». Ah oui d’accord, faut accepter, peut-être mettre le cerveau en veille ? On m’a même dit que si on n’acceptait pas, on risquait d’attirer encore le malheur... Ca m’a fait flipper… On a déjà eu notre part, le malheur est installé puisqu’elle ne reviendra pas !

Ce qui est cependant vrai, c’est que le temps nous apaise. Pour ma part j’ai moins de culpabilité et moins d’obsession. Par contre, je recommence à me faire des films. Je me souviens très bien des jours précédant le drame, je les revis sauf que je refais l’histoire et la fin est un merveilleux happy end. Je fais même les dialogues,  je suis une héroïne et personne ne le sait, ils n’imaginent même pas ce qui a failli arriver, heureusement, je l’ai su et j’ai sauvé ma sœur…
Ah les fantasmes !!! Je ne suis qu’une simple mortelle qui n’a pas senti le tsunami arriver !

Depuis plusieurs semaines je me demandais s’il fallait poser ma journée « la fameuse p…. de date anniversaire de m… » Rester à la maison et pleurer tranquillement ou travailler pour s’occuper l’esprit mais prendre le risque de ne pas tenir le choc. En lisant vos témoignages, j’ai décidé de travailler. Ton récent message @Madâme me conforte dans cette décision. Apparemment, on souffre plus en amont… Je pense moi aussi à toi Madâme, à ta Carole, ta Madâme à toi !

@Germinou merci pour tes pensées et pour ce lampion que tu allumes pour nous et nos aimés !

@Victor, j’espère que tu vas bien, tes mots me réchauffent le cœur !

Je vous embrasse fort,
Lila
« Modifié: 13 Juillet 2013 à 02:15:13 par Lila »

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : A toutes les soeurs endeuillées de ce forum
« Réponse #65 le: 13 Juillet 2013 à 12:12:20 »
Bonjour Lila!

Oui, votre anniversaire approche. Cette période est un lourd fardeau à porter. On a plus que jamais l'impression d'être à côté de sa vie. Bien sûr qu'elle continue! On n'a pas dit le contraire, mais elle est pesante. On a l'impression d' être enlisé dans la tristesse et le vide de l'absence.
Oui, le temps nous apaise. Il fait son oeuvre. Il érode le chagrin, comme la vague qui passe et repasse sur le rocher. Il arrondit les angles de la douleur.
Je ne sais pas si tu as bien fait de ne pas prendre un jour de congé pour l'anniversaire de la mort de ta soeur. Ce que je sais, c'est que ce jour là, on est un peu comme anesthésié, comme si on n'arrivait pas à nouveau à y croire. Leur souvenir nous accompagne toute la journée. On a l'impression qu'ils sont à nos côtés. Mais ça, c'est seulement mon expérience et celle de certaines autres personnes. Mais c'est vrai qu'on a tellement appréhendé ce moment que ça nous paraît moins lourd à porter que ce qu'on avait imaginé.
Je pense à toi, à Asia, à ceux dont la date anniversaire approche, à ceux qui commencent à peine à arpenter le chemin du deuil…

Je t'embrasse, fort.

Madâme

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : A toutes les soeurs endeuillées de ce forum
« Réponse #66 le: 13 Juillet 2013 à 14:26:48 »
Bonjour,

Ouh là! mes états d'âmes sont comme les montagnes russes; je peux lire tranquilou mon polar, puis d'un coup pleurer pendant quelques minutes, puis reprendre ma lecture, repleurer... Une personne extérieure qui serait témoin de ça se poserait certainement des questions sur mon équilibre mental  ???.
J'en suis tjs à me demander comment je vais pouvoir survivre à une telle horreur... En attendant, je suis douce avec moi même (je me laisse vivre doucement), j'ai la chance d'être en vacances, j'ai également la chance qu'il en sera tjs ainsi, que tous les ans leur mort sera liée aux grandes vacances... En même temps est-ce vraiment une chance, je ne sais pas...
Le 28, on se retrouvera pour une messe, un casse-croûte, une visite au cimetière... Le principal c'est que nous soyons ensemble, physiquement ou par la pensée... Je pense que j'irai me promener dans la forêt qui borde le cimetière avec ma fille pdt la messe, puis nous irons mettre un papillon lumineux à énergie solaire sur leur tombe pour que la Lumière éclaire la Nuit...

Douce Journée
Asia

ps: tendres pensées pour toi Lila... Et pour Madâme et Victor  :-*

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : A toutes les soeurs endeuillées de ce forum
« Réponse #67 le: 13 Juillet 2013 à 15:01:53 »
Bonjour Asia,

Ce que tu dis m'interpelles à propos de l'association du deuil et des grandes vacances. J'ai perdu ma grand-mère paternelle, ma mère, mon père, mon ami René au mois de juin, Carole au mois d'août…Tous en été…Est-ce que je hais le mois de juin pour autant? Non, je l'adore! Est-ce que j'ai de la nostalgie au mois de juin? Oui, bien sûr. Mais chaque année qui passe adoucit la peine. Attention, elle n'efface pas le souvenir de ceux que j'ai tant aimés sur Terre et aime tant même ailleurs, loin de là.
Mais tu vois constatant que j'avais perdu 3 membres de ma famille au mois de juin, j'avais hésité pour le choix de la date de mon mariage le même mois. On en avait parlé avec ma kinésiologue, et finalement j'avais opté pour le 9, pour avoir une date positive au milieu des autres.
Je ne regrette rien. Pour moi l'été est à jamais indissociablement lié avec la mort de ma première famille, et pourtant j'attends toujours son arrivée avec une certaine excitation, parce qu'il reste le symbole de la douceur de vivre, malgré tout.
Cette année il est associé à a mort de René et au combat du mari de mon amie contre le cancer (l'opération très longue s'est bien passée malgré beaucoup de stress), mais je vais une fois de plus essayer de vivre le plus consciemment possible les intervalles de bonheur ou de bien-être qui me sont offerts (demain barbecue avec des amis chers, par exemple, hier la réussite brillante de ma fille à ses examens, et après-demain…)

Je vous embrasse, tous. Persistons dans notre envie de nous en sortir malgré nos deuils. Nuus nous y aidons mutuellement, et ça aussi fait partie de la beauté de la vie :)

Madâme

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : A toutes les soeurs endeuillées de ce forum
« Réponse #68 le: 18 Octobre 2013 à 15:51:40 »
Bonjour à toutes et tous...

"Bon Jour" n'est peut-être pas très approprié aujourd'hui....
Car si vous avez apparemment passé le "cap" des 1 an, des 2 ans (mon Dieu, comment faites-vous..?), moi pour l'instant, c'est chaque vendredi le maudit anniversaire du décès de mon petit Frère chéri...

Chaque vendredi qui passe depuis le 31 mai, et c'est une semaine de plus qui m'éloigne de lui, à la vitesse de l'éclair...

Pourquoi le temps s'est-il donc arrêté ce jour-là, lorsque je l'ai découvert, chez lui....
Et pourquoi le temps s'est-il mis à s'accélérer vers une course effrénée, sans lui.......
Pourquoi..?
Je n'accepte pas, vraiment pas...

Comment faites-vous, Madâme, pour tenir, sans votre soeur tant aimée..?
Et vous Asia, pour survivre à "ça"...?
Et vous Lila, avec qui je suis pleinement d'accord : pourquoi vivre tous ces drames, pourquoi exister et mourir...
Pourquoi tant aimer, si c'est pour tant pleurer...

Votre copine de détresse et de tristesse,
Catherine
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
comment survivre
« Réponse #69 le: 18 Octobre 2013 à 22:44:51 »
Bonjour Catherine,

Je ne fais plus que passer vous lire de temps en temps, tant je suis épuisée… Comment ai-je fait pour passer le cap des deux ans? J'ai tout simplement continué à vivre, un jour après l'autre, sans me projeter, pour ne pas succomber à ma peine, et rester, là, anéantie sur le carreau. L'anniversaire des deux ans est arrivé après celui des un an, après celui des 11 mois, des 10, des 9…des 1 mois, trois semaines, une semaine… A chaque fois, la même question : comment j'ai fait? comment je fais? comment je vais faire? Voilà Catherine, la vérité. Vivre au jour le jour, se perdre dans l'instant présent et souffrir à nouveau quand on en sort… Se jeter dans le travail (je suis enseignante, et je travaille vraiment trop), en faire une obsession. Se jeter dans l'accompagnement d'un ami mourant cette année (moins de deux ans après la mort de Carole). Accompagner une amie pour la soutenir tandis qu'elle accompagne son mari atteint d'un cancer. Et puis, craquer. Réaliser que je ne m'occupe pas assez de moi. Et décider de ne plus intervenir sur ce forum pour plus penser à moi. Décider de prendre de la distance avec mon amie, car incapable d'absorber sa souffrance sans être atteinte. Me promettre que je vais parvenir à me centrer sur moi-même (au risque de passer pour une égoïste). Gros travail en perspective…
Chaque jour qui passe ne passe JAMAIS sans penser à ma soeur plusieurs fois. Elle est à mes côtés, à vie. Rassure-toi, j'ai vécu beaucoup de moments de bonheur depuis son décès, mais elle me manque. Et rien, ni personne ne peut me la faire oublier.
Mais la vie continue malgré tout. J'ai eu 50 ans cette année. Ma soeur est morte à 45 ans. Je me dis, malgré ma période doute et d'épuisement, que je n'ai pas le droit de "gaspiller" la vie qui m'est laissée à moi.
Alors, un jour à la fois, en accueillant les bulles de bonheur qui se présentent à nous. Sachons les attraper…
Je te souhaite d'en attraper beaucoup dans les jours à venir :)

Je t'embrasse

Pascale

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : A toutes les soeurs endeuillées de ce forum
« Réponse #70 le: 19 Octobre 2013 à 09:54:48 »
Merci Pascale pour ta réponse...

Nous sommes presque du même âge, j'ai 46 ans, et mon Frère en avait 44...il aurait fêté ses 45 ans en juin, 3 semaines après...

Tu as raison, les anniversaires de leurs départs sont subjectifs, puisque nous comptons en semaines, mois, voire en "années".....
Personnellement j'en suis aux mois (bientôt 5) , car compter les semaines me semblent trop nombreuses dorénavant...

Tu as continué à vivre, un jour après l'autre, sans te projeter me dis-tu....C'est bien ce que j'essaie de faire, ne pas me projeter, je n'y arriverai d'ailleurs pas, moi qui n'ai pas remis ma montre depuis ce jour-là...

Tu restes aimante et altruiste envers les amis que tu aides, mais toi, qui t'aide Pascale..?
Oui, surement aurais-je à nouveau un jour des "bulles de bonheur", mais sans mon Frère, mon quasi-jumeau, ils me sembleront bien fades...

Courage à toi "Madâme", et essaie de te reposer quelque peu...
Ta Carole et mon Alain n'aimeraient pas nous voir anéanties...

Mais je me sens si seule sur ce chemin, maintenant...
Amicalement,
Catherine
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne annele

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 133
Re : A toutes les soeurs endeuillées de ce forum
« Réponse #71 le: 19 Octobre 2013 à 11:04:56 »
Bonjour à toutes,
Je suis contente d'avoir un petit salut de ta part Madâme, mais un peu attristée de te sentir si peu en forme. Tu m'as accueillie avec Asia sur ce forum il y a quelques temps, tes bulles de bonheur m'ont réconfortée. J'essaie à mon tour de t'en envoyer quelques unes, ainsi qu'à toutes les sœurs  endeuillées : une pour soulager votre cœur, une pour ouvrir vos yeux sur les belles couleurs de l'automne, une pour les oreilles  qu'elles écoutent le chant apaisant d'un oiseau ou une jolie chanson, une pour vos mains qui caresseront ceux que vous aimez... pensez à vous, que faîtes vous pour vous aujourd'hui ? quel petit bonheur viendra égayer votre week-end ?  qu'avez vous prévu avec votre deuxième famille, celle avec qui vous êtes maintenant, celle avec qui vous partagerez votre avenir ? ici, la météo s'annonce ensoleillée, alors après avoir ramassé les feuilles, ce sera certainement une grande ballade en forêt, au calme.
Je vous souhaite une journée toute simple, toute douce, toute apaisante...
Je vous embrasse.
Annele.