Auteur Sujet: A perdu très récemment son grand frère de 20 ans  (Lu 2361 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne miou

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
A perdu très récemment son grand frère de 20 ans
« le: 29 Juillet 2012 à 19:18:54 »
Bonjour, j'ai trop de choses à dire... enfin je pense que je ne vais pas tout exprimer en un seul article.
Il y a une semaine je suis partie en vacances avec une amie à Paris. Jeudi matin on était dans le métro, j'ai reçu un appel d'une voisine qui me demandait l'air super angoissée où j'étais... elle m'a annoncé que ma maison avait complètement brûlé. J'ai commencé à pleurer et à appeller à droite à gauche pour savoir qu'était devenue ma famille... Finalement ma mère m'a téléphonée pour me dire que toute la famille allait bien. Enorme soulagement,  mon amie et moi nous sommes mises à rire aux éclats, nous nous sommes acheté des boissons, puis nous avons fait du shopping... Mais je me sentais stressée quand même. Le soir mon père m'a envoyé un sms pour me demander de l'appeller, j'ai senti un terrible stress. J'ai fait ce qu'il m'a dit et il m'a avoué que lui et ma mère avaient voulu me préserver jusqu'à mon retour de Paris,  mais étant donné que les nouvelles tournaient vite dans mon village, ils préfèraient me dire eux-même que mon frère était mort dans l'incendie. Je me suis sentie terriblement mal, mon coeur a éclaté... C'était mon grand frère à 3 ans d'écart et il était mort depuis le mercredi au soir... j'avais envie de vomir rien qu'à penser que j'avais été heureuse, fait du shopping et rit aux éclats alors qu'il était déjà mort!! Maintenant on habite chez les voisins, notre maison est en ruines et mon frère n'est même pas ici avec nous. Je le vis très mal, je n'ai envie de voir personne et parler avec des gens s'avère être un véritable suplice. Tout c'que j'arrive à dire c'est "oui, merci, d'accord"... Tout l'monde me dit que jee dois exprimer ce que je ressens mais c'est impossible. J'avais choisi un ami à qui me confier par téléphone et il me déçoit de plus en plus, à chaque réponse... Bref je me sens très très stressée, j'ai envie de rester seule dans une chambre à jouer sur mon téléphone, je n'aime pas penser aux souvenirs que j'ai avec mon frère car ils s'accompagnent d'un "jamais plus!"  comme dans "Le Corbeau" d'Edgar Allan Poe. Bref je ne sais pas quoi faire...

Hors ligne madâme

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
Re : A perdu très récemment son grand frère de 20 ans
« Réponse #1 le: 31 Juillet 2012 à 10:12:13 »
Bonjour Miou,

Je comprends que tu aies culpabilisé d'avoir profité alors que ton frère était mort, mais tes parents ont cru bien faire en t'annonçant la nouvelle plus tard. Tu n'es en rien responsable. Tu es sous le choc de cette terrible perte, et il est normal que tu te sentes perdue. Les gens qui ne sont pas en deuil sont toujours les meilleurs conseilleurs, mais ils ne savent pas par où nous passons. Il faut que tu te dises que tes réactions sont normales, que nous avons chacun notre façon de vivre l'annonce de la mort de notre frère ou soeur. Juste après le décès tout se mélange, les bons souvenirs du passé, les mauvais du décès, l'appréhension de ne pas parvenir à vivre sans lui ou elle. Seul le temps permet, petit à petit, de faire alterner des moments de joie avec des moments de pur désespoir. Savoir que ces différents états qui se succèdent sont normaux aide à mieux appréhender notre deuil.

Je te souhaite beaucoup de courage

Madâme

Hors ligne Bluette

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 88
Re : A perdu très récemment son grand frère de 20 ans
« Réponse #2 le: 31 Juillet 2012 à 17:14:11 »
Bonjour Miou,

J'ai perdu mon fils aîné en décembre l'année dernière, son petit frère a traversé la même épreuve que toi quant à l'annonce en différé.
Il était avec son papa quand le décès a été prononcé, le papa, croyant bien faire, a choisi de ne rien lui dire pendant plusieurs heures et a attendu qu'il soit avec moi à l'hôpital pour que je lui annonce.
Mon petit Gabriel a eu beaucoup de mal à accepter que la vérité toute crue ne lui soit pas dite immédiatement. Son papa a fait un choix qu'il croyait être pertinent, c'est ce que je lui ai répété et c'est ce que je te répète à toi aussi.
Après, cela a peut-être été pour tes parents une façon de t'annoncer les choses par étape, évidemment pas pour adoucir le choc, bien sûr que c'est impossible mais au moins pour l'amortir.

Je t'envoie plein de soutien et surtout ne culpabilise pas, cela ne sert à rien.
Quant à ton ami, s'il te déçoit, essaie de te confier à quelqu'un d'autre. L'amie avec qui tu étais à Paris peut-être ? Mon conseil est surtout de ne pas rester seule et d'en parler.

Bluette