Auteur Sujet: Un an sans elle, un an d'enfer...  (Lu 3150 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Pourquoitoi?

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 68
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Un an sans elle, un an d'enfer...
« le: 16 Octobre 2016 à 20:06:31 »
Un an, 12 mois, 365 jours sans ton sourire, sans ton rire, sans tes coups de gueule, un an sans toi ma fille chérie. Le chemin du deuil me raméne sans cesse au départ "Pourquoi ?",  "Ce n'est pas possible"  "tu vas revenir". Comment ai je pu me  lever chacun de ces 364 matins ? Je dors (mal), je mange (mal), je vis (mal), je souris et même parfois je ris, mais en dedans tout n'est que larmes, cris, souffrance, un désert aride...
La vie continue malgré moi et j'avance, j'avance parce que ce n'est pas possible de faire autrement, il y a ta petite soeur et la promesse que je t'ai faite. Une promesse bien difficile à tenir. je voudrai juste dormir et ne plus penser à rien.
Où es tu ma chérie? Certains disent recevoir des signes, moi je ne ressens que le vide et l'absence et pourtant je voudrais tellement croire que tu es heureuse, en paix et que ta nouvelle vie te remplit d'un bonheur infini.
Aujourd'hui nous avons reçu des témoignages poignants mais combien de tes "anciens amis" enfin amis est il le bon mot? brillent par leur absence, indifférence peut être, pris par leur belle vie, ils ne veulent pas s'encombrer de souvenirs douloureux, oublier n'est ce pas plus facile.? Je leur en veux, j'aime pas leur petit bonheur égoïste. Je crois que je suis incapable d'aimer à nouveau.
Pardonne moi, ma chérie, de ne pas avoir ta force, ta volonté, ta bonté. Je ne suis qu'une maman meurtrie ne comprenant pas l'injustice cruelle qui t'a enlevé à ta vie, la vie tu l'aimais tellement, tu avais de beaux projets...

Parents désenfantés, ne pouvons nous pas faire, nous aussi une pétition, une marche, une révolution pour que l'on nous rende nos enfants et pour que plus jamais d'enfants partent avant leurs parents.

Mathilde,  ton papa,  ta soeur Mélanie et moi ta maman nous t'aimons, nous ne t'oublierons jamais, tu es et seras dans nos pensées à chaque instant.
Elle rêvait d'un Bonheur simple, d' Amour et de Justice...

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2029
Re : Un an sans elle, un an d'enfer...
« Réponse #1 le: 16 Octobre 2016 à 20:31:00 »

    Les un an, c'est le clou qui s'enfonce.

    Cela me ... cloue le bec. Et pourtant j'avais envie de t'offrir, maman de Mathilde, un petit commentaire bien tourné, mais voilà, les un an, ça me donne un coup de massue j'ai vécu ce jour-là dans un état second indescriptible.
   Je crois que c'est LE jour où j'ai le plus pleuré, oui je crois bien.

   Le pire, en cet instant je ne peux même pas terminer par "bien solidairement", j'ai l'impression que je n'ai plus de pilote dans le chou-fleur, c'est vide, hé-hôôô ... vide ... plus personne, volatilisée ...
J'aime donc je suis !

Hors ligne loulou15

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 644
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Un an sans elle, un an d'enfer...
« Réponse #2 le: 16 Octobre 2016 à 21:29:28 »
Je veux bien signer la pétition, faire une marche tout autour de la terre avec vous tous ! tout ce que tu ecris je l'ai dit à mon fils tout à l'heure, du moins devant son monument ... comment je fais sans lui ! 1 an dimanche prochain  !!!!!!!!! comme fait-on !!!!!!!!!!!!! j'avais tellement mal aujourd'hui !!! mon sourire, mon rire deviennent nerveux !!!!!!!!!!! j'en peux plus !!!!
je veux revoir mon petit gars aussi !!!!
je t'embrasse ...

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1247
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Un an sans elle, un an d'enfer...
« Réponse #3 le: 16 Octobre 2016 à 21:44:38 »
un an de souffrance un an de pleurs de dévastation interne qui nous lamine jour après jour
Courage a vous toutes et tous

Hors ligne Romane

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 728
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Un an sans elle, un an d'enfer...
« Réponse #4 le: 16 Octobre 2016 à 22:05:53 »
Je veux bien faire une révolution aussi. :'(
Très sincères  pensées

Hors ligne cabrau78

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 504
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Un an sans elle, un an d'enfer...
« Réponse #5 le: 17 Octobre 2016 à 09:36:20 »
Je suis partant pour la pétition, la marche, la révolution.
Comment se fait il qu il n'y a pas plus d'information sur les  réseaux des aides disponibles (association Phare, filsantéjeunes, maison des ados,...) pour les enfants/ados en malêtre, pour prévenir les parents et leur/nous donner les signes avant coureurs du malêtre et des risques suicidaires ?

pourquoi les médecins généralistes, les infirmières scolaires, les profs, les CPE ne sont pas former à l'écoute et à la bienveillance, c'est juste une question de personne  ?
CMPE pareil, Aéline y est allée presque 2 ans ...

Alors oui pour la révolution,  faudrait juste un peu d’énergie pour l'organiser

Je me joins à ta tristesse de maman desenfantée, à la tristesse de toute ta famille
courage à vous tous

Hors ligne Pourquoitoi?

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 68
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Un an sans elle, un an d'enfer...
« Réponse #6 le: 17 Octobre 2016 à 20:58:50 »
Merci, merci pour votre soutien, merci pour vos mots, merci d'être ce que je suis, ce que je pense.
Je vous lis souvent, j' écris pas souvent, je n'y arrive pas et puis vos mots, vos cris, vos douleurs sont tellement miennes, que rajouter? Je sais que vous êtes là, je suis là moi aussi pour vous. Vous êtes les seuls amis que je souhaite avoir.
Dommage que l'écran fait barrage...
Elle rêvait d'un Bonheur simple, d' Amour et de Justice...

Hors ligne Pourquoitoi?

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 68
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Un an sans elle, un an d'enfer...
« Réponse #7 le: 17 Octobre 2016 à 21:03:52 »
Pour Cabrau, tu parles de suicide des jeunes, cela concerne tout le monde mais aussi les parents. or la communication parents/ados n'est pas tjs facile, adulte/ados non plus surtout quand le jeune va mal et comment décrypter leur souffrance trop souvent muette.

Juste pour rappel : ma fille ne s'est pas donné la mort c'est un cancer qui a eu le dernier mot et en plus de la cruauté de son départ nous avons du vivre des jours et des jours d'infinies souffrances, morales surtout car si la morphine calme un peu les douleurs physiques elle ne peut rien contre les angoisses et l'attente de la mort.
Elle rêvait d'un Bonheur simple, d' Amour et de Justice...

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2029
Re : Un an sans elle, un an d'enfer...
« Réponse #8 le: 22 Octobre 2016 à 10:02:34 »
J'aime donc je suis !

Hors ligne Pourquoitoi?

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 68
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Un an sans elle, un an d'enfer...
« Réponse #9 le: 25 Octobre 2016 à 19:24:44 »
Je ne sais pas si le deuil dure an...chez les gens normaux ? Moi je ne dois pas être normale, ma souffrance est toujours la même, certes elle ne se manifeste plus tout à fait pareil, mais elle est là tapie en moi, elle surgit n'importe quand, n'importe où et elle fait mal, mon dieu comme elle fait mal.
Quand ma maman est morte, j'ai eu mal très mal de longs mois quand l'anniversaire de la première année est arrivée Mathilde m'apprenait qu'elle avait un cancer. le deuil s'est arrêté net pour être remplacé par une autre souffrance mélêe d'espoir et de désespoir. Apprendre à vivre avec sa fille malade, l'a trouvé belle malgré l'absence de cheveux, être impuissant lorsque les douleurs étaient plus fortes que les calmants. Mais je ne veux pas raconter son calvaire car jusqu'à la dernière seconde j'y ai cru, pour moi c'était pas possible et aujourd'hui un an après je ne crois tjs pas que c'est possible, alors quand la réalité s'impose à moi, un coup de poignard en plein coeur serait moins douloureux...
Il y a deux mois c'est papa qui nous quittait et je n'arrive pas à souffrir plus. Je m'en veux beaucoup car je n'ai pas eu une propre souffrance, un deuil qui lui auraient été réservé...
Hier j'
Elle rêvait d'un Bonheur simple, d' Amour et de Justice...

Hors ligne Pourquoitoi?

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 68
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Un an sans elle, un an d'enfer...
« Réponse #10 le: 25 Octobre 2016 à 19:31:24 »
Hier j'ai vu un psychiatre pour une expertise en vu de reprendre mon travail il m'a demandé si je voyais les choses en noir. Je lui ai dit pas spécialement mais ma vie n'a plus aucune couleur, aucune saveur...
Retourner travailler me fait peur car je vais devoir affronter le monde réel et faire semblant mais toute la journée faire semblant comment faire....
Mon "beau petit fils" (fils de mon gendre), 6 ans nous (mon mari et moi) voyant pleurer au cimetière certes discrétement mais les enfants voient tout... nous a dit "mais il faut pas pleurer, Mathilde vous allez bientôt la revoir, vous êtes très vieux et vous allez bientôt mourir"...
C'est pas si simple. je n'ai pas envie de mourir je veux juste ne plus vivre sans elle.
Elle rêvait d'un Bonheur simple, d' Amour et de Justice...

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 745
  • Terra Incognita
Re : Un an sans elle, un an d'enfer...
« Réponse #11 le: 25 Octobre 2016 à 20:00:18 »
"Un deuil qui lui aurait été réservé"

C'est une pierre de plus dans mon jardin : démêler les écheveaux de la douleur qui accompagne leurs départs si rapprochés ... pleurer l'un et oublier l'autre ... pleurer l'autre et ne plus penser au premier ... pleurer les deux tout à la fois ...
Peut-on compartimenter la douleur ? Après 2 ans, je ne sais pas, toujours pas...

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2203
Re : Un an sans elle, un an d'enfer...
« Réponse #12 le: 25 Octobre 2016 à 21:36:29 »
"un deuil qui lui aurait été réservé"...

Moi aussi ça me touche , ta phrase...
2 mois c'est hier...perdre plusieurs personnes essentielles... quelle épreuve...
que tu sois égarée dans un monde incolore et sans saveur... à peine un an après la mort de ta fille et une autre mort par dessus... ça me semble "normal"...
que tu appréhendes le retour au travail...je le conçois très bien, j'ai eu du mal aussi...seule toi tu sais si c'est une bonne chose à faire maintenant...Il t'a conseillé quoi ton psychiatre?

Le petit gars avec sa parole brute...ça fait mal... mais ça fait réfléchir...

" je n'ai pas envie de mourir je veux juste ne plus vivre sans elle." j'aurai pu écrire ça...c'est si plein de justesse...du paradoxe où nous sommes jetées...

Je te partage mon expérience...
Je n'ai quasi rien ressenti à la mort de mon père 6 mois après ma fille... avec une vague culpabilité de ne pas lui consacrer un peu de chagrin rien qu'à lui... j'ai arrêtè de culpabiliser, je ne pouvais pas.... trop écrasée par la mort brutale ...
 Ce deuil là je le fais un peu maintenant au fil du temps mais c'est un deuil en pointillé.. hier un hommage à Jean Ferrat que mon papa appréciait énormément , j'ai pleuré...il me manque un peu...mais tellement rien à voir avec le manque viscéral d’Emmanuelle...
L'ombre du deuil de ma fille écrase de sa noirceur tout autre deuil...c'est comme ça que je le vis...
d'autres se fabriquent  et se réservent des moments dédiés à chacun des disparus si aimés...avec des rituels qui aident...

Hors ligne Pourquoitoi?

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 68
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Un an sans elle, un an d'enfer...
« Réponse #13 le: 30 Octobre 2016 à 17:25:04 »
Merci Eva Luna,

Ta réponse me réconforte, et me permet d'être  moins dure avec moi. Merci
Le psychiâtre n'est pas vraiment d'accord pour que je reprenne, mais moi je veux reprendre, je ne sais même pas pourquoi. Il me reste un peu plus d'un an avant la retraite et j'ai pas envie de quitter le monde du travail "malade"! Enfin je crois, je ne sais même plus. Je reprends à mi temps donc en douceur,mais ce n'est pas le travail qui me fait peur mais les autres "les normaux" ceux qui veulent qu'on aille bien, parce que c'est plus facile pour eux...

J'ai acheté des fleurs pour mes parents et grands parents pour la Toussaint, mais je ne peux pas en acheter pour ma fille c'est impossible pour ce jour spécial, ce serait la mettre côté mort, défunt et ça je ne peux pas.

Novembre le 17 va être aussi le jour anniversaire de sa naissance et après Noël. Le calendrier est maintenant cruel.
Elle rêvait d'un Bonheur simple, d' Amour et de Justice...

Hors ligne cabrau78

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 504
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Un an sans elle, un an d'enfer...
« Réponse #14 le: 01 Novembre 2016 à 12:06:26 »
Fais comme tu le sens pour le travail, c'est ce que tu souhaites qui te fera du bien.
Je suis encours en service doux(un joli mot pour un depart douloureux) et je pense comme toi qu'il est nécessaire de quitter  le travail  en allant mieux est important.

L'anniversaire d'Aéline est le 16 novembre...