Auteur Sujet: Trois ans et c'est comme si c'était hier  (Lu 1336 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mamita

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 439
Trois ans et c'est comme si c'était hier
« le: 27 Juillet 2014 à 23:04:30 »
Mon cher Antoine,

27 juillet 2011, 22 H 15, ton dernier souffle te libérais de ton corps de douleur, de ce corps devenu prison.

Ne plus te voir souffrir fut un soulagement, mais notre chagrin de ne plus te voir vivant fut accablant.

Je ne m'habitue pas à ton absence et pourtant aujourd'hui en présence de tes enfants et de ta femme chérie
je t'ai senti là, avec nous, nous avons parlé de toi et malgré tout, cette journée a été belle et sereine.

Merci Antoine pour tout ce que tu as été, un fils, un frère, un copain, un tonton, un mari, un papa ... tu as croqué la vie comme si tu avais senti qu'il y avait urgence à vivre.

Tu nous as appris, en effet,  qu'il y avait urgence à vivre et nous savourons tous les petits instants de joie que nous donne la vie.

Merci mon grand, je suis fière d'avoir été ta maman.

Je t'aime pour l'éternité,

Ta maman
"Au lieu de me désoler d'un futur qui n'existera plus, j'ai savouré la chance inouïe que j'ai eue de vivre à tes côtés, de te connaître et de t'aimer"

"Que la relation cesse n'est pas l'essentiel, l'Essentiel c'est qu'elle ait existé"

(Marie-Lise Labonté "Le point de rupture")

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 554
  • ma fille, mon amour
Re : Trois ans et c'est comme si c'était hier
« Réponse #1 le: 28 Juillet 2014 à 00:23:58 »
Avec toi Mamita, mes plus douces pensées pour Antoine et toi.
Affectueusement Martine
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2562
Re : Trois ans et c'est comme si c'était hier
« Réponse #2 le: 28 Juillet 2014 à 15:16:01 »
Mamita,tu entames la quatrième année d'absence de ton fils chéri...après la douleur de la fin des 3 ans de souffrance du manque d'Antoine...tu as appris à vivre avec...
il serait fier lui aussi d’avoir une maman qui continue à vivre... dans le souvenir de ce qu'il a été pour tous ceux qui l'aiment...

En pensées avec toi...