Auteur Sujet: tres gros chamboulement  (Lu 2393 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne léonamonange

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
tres gros chamboulement
« le: 30 Août 2013 à 00:36:04 »
Dés émotions  des sentiments de colères et de satisfactions en pagailles dans ma tête !! Les résultats sont tombés Léona s'est envolée a cause de mon corps Fausse couche tardive mon col n 'a plus aucunes tonicité il a donc lâché !! Je m 'en veux tellement un reget total un regard fuyant de se corps qui me dégoûte !!Je vis je survole les choses les gens je me suis construite une forteresse ou ma grande fille mon marii et les gens sincères y vivent le reste c'est terminé trop de préjuger !!! Je suis satisfaite d'un autre sens car je n'ai pas "mutilé" le si petit corps de mon ange par une autopsie mais voila je me dis qu elle est partie a cause de moi elle etait en pleine forme !!! Retenter de faire un enfant oh oui le plus vite possible mais cela n'effacera pas ma léona a qui je pense tout le temps  et rend visite régulierement !! Ce manque ce vide je ne le supporterai pas longtemps besoin de pouponner !! Et cette administration n 'en parlons pas !!! ils sont horrible et long a la détente !!! Et le gros gros problème reprendre le travail moi qui suis aide soignante en maison de retraite ou sans cesse nos résidents demandent des nouvelles a mes collegues a qui j ai demander de ne rien dire j ai peur d'affronter leur regards leur paroles suis je prete mais financierement il va bien falloir !!

Hors ligne N@t

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 164
Re : tres gros chamboulement
« Réponse #1 le: 31 Août 2013 à 12:38:44 »
Bonjour

Tous ces sentiments vont encore aller et venir pendant un moment, il ne faut pas essayer de lutter contre mais plutot les laisser s'exprimer et exulter pour enfin les accepter et aller au dela d'eux. Le plus pénible étant surement la culpabilité je trouve. Même si on te dit que tu n'as rien fait de mal, que tu n'as pas choisit que ton col s'ouvre, que tu n'as rien fait pour que cela arrive, aucune de ces paroles ne te réconfortera jamais, parce que à l'intérieur de notre coeur et notre corps de maman on a toujours l'impression d'avoir faillit quelque part. Je discutais avec la maman d'un enfant handicapé qui me disait qu'elle se sentait coupable car en tant que mère (au sens génétique du terme) elle avait participé à son handicap puisque c'est dans son ventre que son enfant s'est construit. Ses paroles raisonnait en moi comme un écho à ma propre culpabilité. Un cancer chez l'enfant on se demande d'où il peut venir si ce n'est d'une "erreur de fabrication" car après tout à cet âge il n'a pas eu le temps de s'intoxiquer, même si les anayses génétiques et chromosomiques n'ont rien montré de particulier, les connaissances de la médecine restent limitées en matière de génétique, je me dis encore souvent que pour faire parti de cette minorité d'enfants malchanceux c'est forcément que j'ai du soit lui transmettre un mauvais gène ou un gène qui a muté dans mon ventre donc quoiqu'il en soit c'est de ma faute car nous n'avons aucune autre explication, d'autant plus que l'autopsie ne nous a pas donné de réponse quand à l'évolution atypique de son cancer (une évolution rare d'une localisation rare d'une maladie peu commune, cela fait une trop grande accumulation de "malheureux hasard" pour que cela ne soit qu'un hasard, même si je dis le contraire à mon entourage). Et pourtant je sais que mon raisonnement n'a aucun sens et que je n'y suis pour rien, tout le monde s'avertue à me le prouver par A + B mais mon esprit refuse de l'accepter pour le moment. Cependant cela ne m'empêche pas de vivre, j'ai juste appris à accepter cette infime part de culpabilité car de toute façon on ne peut pas changer le passé, il a été et sera à jamais.
Pour le travail je pense que cela dépend surtout de l'ambiance de travail, des relations inter-individuelles. Personnellement je dis aux gens ce qu'ils veulent entendre, enfin presque toujours. L'autre fois j'ai quand même avoué à ma chef que non, travailler ne me "change pas les idées", que je sois au travail ou pas mon fils occupe toujours toutes mes pensées, tout comme mes autres enfants d'ailleurs, la seule différence étant que l'un n'est plus là alors que les autres je les retrouve chaque soir à la maison. Après il y aura toujours des remarques maladroites, on ne pourra jamais les empêcher, ce n'est pas volontaire ni méchant, personnellement cela ne me blesse pas, je comprend, parfois je corrige, parfois pas, la vie continue pour tous et les autres ne vont pas changer pour nous.
« Modifié: 31 Août 2013 à 12:43:46 par N@t »
Natacha, maman de Tristan, emporté par un lymphome foudroyant le 28 Avril 2013 peu avant ses 13 ans, après 7 semaines de combat acharné contre la maladie.

Hors ligne Rose-Enchantée

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 224
  • "Jamais je n'arrêterai de faire bouger tes ailes"
Re : tres gros chamboulement
« Réponse #2 le: 01 Septembre 2013 à 23:52:50 »
Cette culpabilité... Encore et toujours...
Je trouve ça complètement dingue comme réaction, dingue que nous en souffrions tous autant...
N'avons nous pas déjà assez de à supporter?!

Il était impossible pour toi de maîtriser ton col, tu le sais parfaitement, alors accroche toi aux faits!
Je te dit ça car ça m'aide un petit peu de faire ça... De détailler les faits purs, sans y mettre d'affect...

Egalement, imagine que cela arrive à une amie, que lui dirai tu?
Fait le vraiment, ça peut paraître bête, mais d'avoir ces pensées positives pour cette situation, et bien mine de rien, ton inconscient l'entend et cela peut alléger cette souffrance exclusivement dû à cette culpabilité...

Peut être, à un moment donné, comprendra tu que cette culpabilité n'est nullement importante.
Qu'elle est insignifiante...
Qu'elle ne sert à rien, à part te faire du mal et aussi un peu de mal à tes proches.
Pas directement, mais quand même, c'est un fait.
Regarde là cette culpabilité. Ce dégout de ton corp par rapport à ce qui est arrivé.
Ca n'est rien par rapport à l'envol de Léona...
Un point minuscule dans le tableau, un point noir qui ne mérite que le mépris et que l'on doit effacer.
Comme une personne que l'on doit rayer de sa vie pour aller mieux.
Elle mérite à peine un regard, elle est mauvaise...
Elle est toxique et doit disparaître...
"Je te fais exister, si fort, que moi je crois que c'est vrai" Tal

Pour suivre mon projet:
http://roseenchantee.wordpress.com/

Un livre... Un espoir... Celui de trouver la lumière...

Hors ligne nico80

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 52
Re : tres gros chamboulement
« Réponse #3 le: 18 Septembre 2013 à 09:57:40 »
Je pense que j'ai largement discuté de culpabilité avec certains membres. Juste une petite pensée exprimée avec des yeux d'enfant, si cela peut t'aider:

http://www.avecungrando.net/la-culpabilite-et-linvolontarite/

Nico