Auteur Sujet: Si jeune et pourtant dejà orpheline de ma petite fille cherie  (Lu 3342 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne JF

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
 Bonjour à toutes
 Enfin je trouve un forum où je peux trouver des mères qui traversent ce que je vis en ce moment. j'écrit de très loin ( Au Cameroun en Afrique),je sais il n'ya pas beaucoup d'africain dans le forum, voire aucun mais je voudrais vous faire comprendre que partout on ressent la même chose quand on perd un enfant.
J'étais une mère célibataire de 29 ans et j'ai perdu ma fille unique le 31 mars 2011 suite à un arrêt cardiaque dû aux spasmes de sanglots.cela s'est passé en 2 min,on a même pas eu le temps d'arriver à l'hopital. vous savez chez nous en afrique les gens sont parfois supersticieux mais je préfère considérer l'arrêt cardiaque comme cause du décès.depuis ma vie n'est plus la même. j'en ai tellement souffert et j'en souffre encore. Elle réprésentait toute ma vie, ma force, ma motivation, ma raison d'exister, aujourd'hui j'ai l'impression de ne plus exister. elle me manque tellement. Séparé de son père lorsqu'elle avait un an, elle est restée ma principale raison de vivre et de sortir travailler le matin. ce n'était pas toujours facile de joindre les deux bouts mais je faisais tout ce qui était en mon pouvoir pour qu'elle n'ait rien a envier à ceux qui ont leurs 2 parents avec eux,je lui donnais beaucoup d'amour et toute ma famille aussi l'adorait: mes parents, mes frères et soeurs. ma soeur cadette directe avec qui je suis très très proche car on s'aime beaucoup, a même fait une dépresse après son décès et jusqu'à présent elle est toujours en thérapie. et je comprends ce qu'elle vit car l'enfant est décédée entre ses mains.elle l'aimait tellement, comme son propre enfant. Tout le monde pense que je suis forte parce que je n'ai pas sombré dans la dépréssion. mais j'ai tenu bon pour ma soeur et ma mère qui étaient très attachées à elle. elles n'auraient pas tenu de me voir sombrer. c'est si difficile pour moi d'accepter tout ça.tous les soirs lorsque je me retrouve toute seule à la maison après le boulot je pleure tellement.Je repense aux moments qu'on passait ensemble le soir: elle me racontait sa journée à l'école, on faisait des petits jeux, je l'aidais à reviser ses devoirs... et avant de dormir si elle n'était pas encore endormi on priait ensemble. elle me le rappelait parfois de sa petite voix "maman on a pas fait la prière". elle me manque tellement.je lui avait acheté une paire de chaussures en decembre mais elle était un peu grande alors je lui avait dit qu'elle les mettrait en juin pour ses 4ans le temps que ses pieds poussent un peu, et dire qu'elle ne les portera jamais... au début j'en ai tellement voulu à Dieu, je ne comprenais pas qu'en tant que chretienne et malgré les messes et les prières (je l'avais même faite baptiser) il me l'ait enlevé quand même. j'ai voulu ne plus croire en lui mais etant issue d'une famille chretienne, elle m'a fait comprendre que je dois pas le maudire mais plutôt continuer à croire car il sait parfois pourkoi il fait certaines choses même si elles sembles inacceptables. finalement j'ai continué à croire en lui et tous les jours dans mes prières je lui demande de me combler de ses grâces, d'apaiser mon coeur, de me donner le courage et la force de continuer à vivre et de m'accorder d'avoir d'autres enfants. je pense que si j'avais une relation suivie en ce moment je songerais à avoir un autre bb. pas pour remplacer ma petite cherie mais pour avoir la force de continuer à me battre, redonner tout cet amour à un autre car ma vie semble si vide en ce moment. j'avais même pensé qu'il ne me servait plus à rien de vivre, mais c'est pour ma soeur que j'ai enlevé cette idée de mon esprit car je pense qu'elle m'aurait suivie immédiatement, elle n'aurait jamais tenu.
A toutes les mères qui vivent la perte de leur enfant, je souhaite beaucoup de courage, qu'elles soient fortes et si elles ont d'autres enfants qu'elles acceptent de continuer à vivre pour eux et même pour celui qu'elles ont perdu. et pour celles qui n'en ont plus qu'elles vivent pour celui qui n'est plus, car je sais que de là haut ils veillent sur nous et intercèdent pour nous auprès de Dieu. ils n'aimeraient pas nous voir souffrir. on le sait mère on est et mère on le reste même après la perte de son unique enfant. pour celles qui peuvent encore avoir des enfants, poukoi ne pas songer à en avoir un autre? je pense que sentir qu'un être grandi en nous peut vraiment nous donner le courage de surmonter cette epreuve si difficile.

A toutes les mères qui pleurent leur enfant, rappellons nous juste que nos enfants veillent sur nous de là où ils sont.

Ma petite fille chérie me manque tellement!!!!!!!!!!!!!!!!!j'ai si mal!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Hors ligne chantal67

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 215
Re : Si jeune et pourtant dejà orpheline de ma petite fille cherie
« Réponse #1 le: 01 Juin 2011 à 15:18:22 »
Bonjour JF, je vous réponds d'Alsace en France. Je suis une maman et mamie de 55 ans, j'ai perdu mon mari le 19.10.2010 à l'age de 59 ans, le cancer nous l'a pris en 3 mois. Je connais la douleur de la perte des etres que l'on aime mes parents sont déjà partis, mais je crois que perdre un enfant est la pire des douleurs que l'on puisse subir ! Mon mari avait dit qu'il acceptait sa maladie  mais que nos enfants et petits enfants devaient etres épargnés ! Je crois à la vie "après" et que nos Amours sont toujours avec nous. Je vous souhaite énormément de "courage" car la douleur fera longtemps partie de notre vie. Votre petite puce est dans votre coeur, bien au chaud et à l'abri de tout, l'Amour ne disparait jamais. Je vous embrasse bien fort et vous souhaite de trouver la paix, la joie et le bonheur avec l'aide de votre famille.

Hors ligne JF

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
Re : Si jeune et pourtant dejà orpheline de ma petite fille cherie
« Réponse #2 le: 01 Juin 2011 à 15:49:24 »
Je vous remercie pour votre message de reconfort. c'est vrai qu'il n'est pas évident de perdre son mari non plus, surtout après autant d'années passées ensemble. je vous souhaite également beaucoup de courage à vous et à toute votre famille. vous avez eu la grâce d'avoir vu grandir tous vos enfants et même d'avoir vu vos petits enfants,c'est la chose la plus merveilleuse qu'un être humain puisse souhaité dans la vie.
Encore merci pour votre réaction et vos encouragements, ils me vont droit au coeur.

Hors ligne mariej

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 166
  • et le désert refleurira....
Re : Si jeune et pourtant dejà orpheline de ma petite fille cherie
« Réponse #3 le: 02 Juin 2011 à 21:02:41 »
Bonjour JF,

Votre message me touche énormément, moi aussi j'ai perdu un fils, il avait 31 ans, il y a 2ans et demi, la perte d'un enfant est cruelle, le chemin est difficile avant d'aller mieux, il y a des hauts et des bas, avec des bas très profonds où je me demande comment vivre toutes ces années qui me restent sans le voir; moi aussi je suis croyante, je crois qu'après la mort du corps, la vie continue sous une autre forme que nous ne connaissons pas; nos enfants partis de nos yeux restent dans notre coeur à jamais..... proches de nous, ils peuvent nous aider....

Je ne pense pas que Dieu soit pour quelque chose dans la mort de nos enfants, il ne décide pas de les reprendre, Il nous a fait libres, comme nous avec nos enfants, nous ne sommes pas maîtres de leur vie...

Je suis touchée aussi parce que vous écrivez du Cameroun, j'ai eu la chance de vivre 3 ans au Togo (et d'y retourner de temps en temps) j'ai admiré et j'admire toujours les mamans avec leurs enfants, cette proximité, cette chaleur humaine si forte, je comprends votre immense chagrin et je compatis à votre peine....; je retourne régulièrement au Togo où nous avons gardé des amis et j'y suis allée à Noël 2010 pour être la marraine d'une petite fille, elle est mon rayon de soleil et quand je n'ai pas le moral j'appelle sa maman, elle est de l'âge de mon fils décédé et elle le connaissait bien, elle trouve les mots pour me consoler et pleure avec moi, je trouve avec elle et avec nos amis togolais une grande chaleur humaine, et beaucoup d'amour!

Vous avez raison de penser à avoir un autre enfant car tout cet amour qu'on a en nous c'est bon de le donner à d'autres,  aimer et voir grandir son enfant est ce qu'il y a de plus beau. La mort de votre petite fille est récente, il vous faut du temps pour pleurer et du temps pour apprendre à vivre avec ce manque cruel, ce vide en nous, mais le temps du bonheur avec un autre enfant peut revenir, garder confiance. Je vous embrasse affectueusement
" Parce qu’il y a des coeurs qui sont si grands qu’ils ne battent que lorsqu’ils sont avec les autres."

Hors ligne JF

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
Re : Si jeune et pourtant dejà orpheline de ma petite fille cherie
« Réponse #4 le: 10 Juin 2011 à 19:27:38 »
Bonsoir Marie J
J'ai été très heureuse de vous lire. vous comprenez vraiment ma peine. De plus en plus je me sens un peu mieux. Je pense que mes prières portent car Dieu appaise peu à peu mon coeur en peine.

Je vous remercie pour votre soutien et je vous souhaite aussi beaucoup de courage. j'immagine à quel point vous avez dû souffrir et que vous souffrez encore car il n'est pas évident d'enterrer son fils de 31 ans.
Que le seigneur vous garde