Auteur Sujet: sam mon fils  (Lu 378957 fois)

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3037
Re : sam mon fils
« Réponse #1395 le: 11 janvier 2021 à 21:31:40 »
il te  dirait de laisser dire
ceux qui ne savent pas...
de faire ce que toi tu désires

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 748
  • One eye dog's man
Re : sam mon fils
« Réponse #1396 le: 12 janvier 2021 à 05:32:39 »
Je suis d'accord avec toi Eva. quitter ou non le forum n'a pas d'importance en soi. La seule chose qui importe c'est de trouver forme de paix en nous, de  la façon dont nous pouvons, ni naïfs, ni corrosifs et en vibrato avec ce que deuil nous laisse à vivre en respect d'autrui.
Donc courage, KPS.
Pascal.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1573
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1397 le: 14 janvier 2021 à 07:27:43 »
Bjr
En fait ce qui m'a mis en colère. C'est l'avis de personne de mon entourage qui n'ont jamais ouvert le forum, qui considère même comme morbide de ressasser...
Laisser les morts avec les morts et aller de l'avant.... Quel bon conseil....
Aller à Bordeaux pour voir un psy plus efficace.... Pourquoi certaines familles vont mieux et pas nous...
J'ai vécu tout ça comme un reproche à vrai dire une suite de reproche puisque le message reçu faisait une page
Comme quoi 5 ans après on fait toujours tâche avec notre douleur
Merci à vous deux

Hors ligne Kiné

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1398 le: 14 janvier 2021 à 10:51:49 »
Chère KPS,
Je n’en reviendrai jamais que certains « proches » soient à ce point absents, maladroits, ou péremptoires ...
Comment est-ce possible d’envoyer un tel message?
Vous y croyez, vous, que d’autres familles qui ont vécu « ça » finissent par aller « bien »?
Je n’y crois pas, d’autres, dont j’avoue faire partie je pense, donnent peut-être cette illusion parfois, tellement rassurante pour nos proches... c’est tellement plus confortable pour eux de ne pas se sentir obligés de nous ménager, d’aborder des sujets profonds, et tellement moins effrayant de se dire que si le malheur devait les  toucher à leur tour, il est possible de  s’en remettre...
La réalité est que tenter de faire « comme si » est épuisant...
Et pourtant, sans vouloir masquer ce que je ressens, je pense quand même qu’il est important, non pas de ne plus parler de nos enfants ou de leur mort, surtout pas, mais au moins d’essayer, du mieux que l’on peut, et tous les jours ne sont pas pareils, de pouvoir parfois se focaliser sur l’instant présent, d’essayer les jours « avec », de prendre bien conscience de certains moments plus agréables, plus sereins, ça peut aider pour le reste du temps. Mais bon, ça, c’est la théorie, le mettre en pratique est plus compliqué...
Je t’embrasse  :-*
« Le bonheur que l’on a vécu ou partagé nous appartient pour toujours. » Pièce Constellations de Nick Payne
❤️❤️❤️