Auteur Sujet: Mon étoile du soir  (Lu 617 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Ode 06400

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 16
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Mon étoile du soir
« le: 25 Février 2018 à 19:44:11 »
Voilà 2 ans et demi que ma fille nous a quittés. Ce n'était pas dans l'ordre des choses, elle aimait la vie ; c'était brutal, si brutal...
Un choc pour nous, ses parents, un choc terrible pour la famille.
On n'arrive pas à y croire, encore aujourd'hui, et pourtant plus rien n'est comme avant et ne sera plus..
Quand j'ai été informée, j'ai eu l'impression de tomber dans un ravin, une chute sans fin.
Et puis, une forme d'anesthésie, rentrer dans un sas, nier toutes les émotions, une somnambule, un automate qui ne sait plus où il est et ce qu'il fait...Un sentiment d'irréalité et le fol espoir que cet évènement soit une erreur !
La vie est si fragile aujourd'hui : prostration ou hyper agitation, mais consciente de cette radicalité de la séparation qu'impose la mort. Où est-elle maintenant ? Y a t'il une vie après la mort ? J'ai lu certains livres, écouté certaines conférences mais ma question reste entière. J'ai lu "vivre le deuil au jour le jour" de Christophe Fauré ; c'est un petit apaisement. Ensuite des romans témoignages de parents qui ont perdu leur enfant.
Aujourd'hui "(...) le ciel est bas et lourd comme un couvercle (...)".

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2328
Re : Mon étoile du soir
« Réponse #1 le: 25 Février 2018 à 20:40:47 »
Entre anesthésie émotionnelle, hyperagitation et prostration...les jours ne se ressemblent pas...
Le ciel est lourd comme une chape de nuage noir qui cache toute la lumière, c'est comme ça  aujourdhui...
et demain une micro éclaircie
puis de nouveau un puits sans fond...
les oscillations sont toujours étonnantes, on ne s'habitue pas ...

2 ans et demi... je ne sortais encore pas la tête de l'eau...

Hors ligne Ode 06400

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 16
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon étoile du soir
« Réponse #2 le: 17 Mars 2018 à 19:22:09 »
Oui, l'esprit humain oscille, va, vient mais très vite c'est le blocage de toutes les émotions qui m'assaillent, un instinct de survie ? La blessure est là tout au fond de son coeur .  tiens toi tranquille...  Oh douleur !