Auteur Sujet: Revolte  (Lu 3629 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Bluette

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 88
Revolte
« le: 18 Septembre 2012 à 22:09:47 »
Depuis quelques semaines, vivre me demande moins d'effort.
Beaucoup de décision prise, du ménage fait et surtout de belles rencontres.
Ce soir, cependant, c'est le sentiment de révolte de colère qui ressurgit.
Je reviens d'une réunion au collège pour mon Gab. J'ai vu des prof que mon grand avait, qui l'ont connu.
Je suis allée discrètement signaler au prof principal que Gab avait perdu son grand frère.
J'ai entendu des parents geindre sur l'ambiance de la classe, le poids du cartable.
Tout me semble si dérisoire, l'absence de mon grand se fait si cruellement sentir.
Pourquoi, comment peut-on mourir à quinze ans d'une rupture d'anévrisme ???
Pourquoi lui ? Pourquoi moi ? Pourquoi Gab doit affronter ce manque, ces images ?

Hors ligne yerdua77

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
Re : Revolte
« Réponse #1 le: 18 Septembre 2012 à 23:09:01 »
comme je te comprends , j'ai déménagé il ya environ 3 semaines ,j'ai changé d'école ,j'ai fais le choix de ne pas raconter mon vécu , du coup je dis que j'ai pas d'enfants !!
là je suis en stage depuis 10 jours et en discutant je disais que mon copain m'avait offert coiffeur et massage pour me détendre !!,
et une fille qui bosse avec moi me dit "tu as de la chance de pas avoir d'enfants , tu peux te permettre coiffeur massage resto niveau finances et pratique : pas besoin de les faire garder " et là je lui ai demandé combien elle en avait : réponse 2
j'avais envie de hurler je m'en fou du coiffeur et du massage j'aimerais avoir mon dimitri près de moi et que mon fils aîné veuille me voir et me parler (dernier sms de sa part : "c'est quoi ce cadeau de merde " pour son anniversaire)
moi aussi tout ça me semble dérisoire , quand j'entends les gens se plaindre pour des broutilles !! ça m'écoeure !!
et ce qui m'agace aussi
quand j'ai le cafard je mets sur mon profil facebook un mot du style "dimitri me manques" et là réponse de mes amies : "il est près de toi autrement " mais c'est du blabla !! je ne peux pas le câliner, lui faire des bisous ,lui dire "je t'aime " , jouer au UNO avec lui .....etc
tout ce qui me reste c'est l'avoir tenu dans mes bras,tout froid,tout pâle, sans sourire c'était plus lui, il était sans vie
il n'est pas près de moi ...............c'est un vide si grand je ne peux le dire à personne ......
maintenant cela fait 6 mois , les gens même les amies la famille change de conversation quand je parle de mon fils comme si au bout de 6 mois fallait que je change de disque et que je passe à autre chose !!
et là tout à l'heure une amie qui me donne un conseil : "tu devrais être heureuse qu'il te parle de son pays ........etc " au sujet de mon compagnon , le mot heureuse ne fait plus partie de mon vocabulaire ! comment être heureuse sans lui ????

Hors ligne Bluette

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 88
Re : Revolte
« Réponse #2 le: 18 Septembre 2012 à 23:31:54 »
Merci pour ta réponse. Je me demandais au passage si ton déménagement s'était bien installé ainsi que ta nouvelle vie.
Cela a l'air d'aller quand même, même si j'imagine que ce n'est pas la joie.
Je comprends le fait que tu ne dises pas que tu as des enfants, il m'arrive souvent de dire que jf n'ai que Gab.
Cela évite les explications sans fin.

Pour le moment, je n'ai pas rencontre de personnes telles que tu les décris, qui voudraient me faire taire. C'est peut être le cas de certains proches mais ils ne disent rien.
Je suis surtout désolée de voir celle que je suis devenue.
Je me trouve dure, sans empathie.
Avant, j'avais un étau autour du cœur qui serrait fort, qui se detendait parfois pour se resserrer encore plus fort.
Maintenant j'ai une pierre sur le cœur, mon cœur devient il de pierre ?
Ce soir, pour la première fois depuis longtemps, j'espère que tout cela ne va durer trop longtemps.


Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 554
  • ma fille, mon amour
Re : Revolte
« Réponse #3 le: 19 Septembre 2012 à 13:34:31 »
Bonjour Bluette, bonjour Yerdua
Je viens de passer de sales journées. La douleur ne s'est pas estompée mais j'ai réussi à la contrôler un peu. Je ne pense pas que l'on devienne dure, dure comme de la pierre mais on essaye de se blinder, peur de recevoir des coups et de plus pouvoir les supporter je présume. Quand on me demande combien j'ai eu d'enfants je dis 2. Je ne donne pas d'explication mais je parle de Madeleine au présent comme si elle était encore là. Après tout elle sera toujours ma fille et dans mon coeur. Ce sont les autres qui veulent tourner la page et qui sont génés, pas moi, jamais je ne pourrait tourner la page, par exemple j'ai fait le tri dans mon entourage, enfin j'ai fait le tri oui et non il s'est fait tout seul, avec une logique implacable, ceux qui comprennent, acceptent et ceux qui ne veulent pas comprendre, qui fuient et bien ceux là je ne les regrette pas. Ils ne me manquent pas. Et quand la colère me reprend  je fuis tout le monde car je deviens très, très méchante. Voilà, chacun réagie à sa manière et je ne crois pas qu'il y ait de manière idéale, on fait avec notre vécu, avec notre douleur et notre souffrance surtout.
Je vous envoies plein de courage, de force et de douces pensées.
Affectueusement
Martine, maman de Madeleine
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

Hors ligne Bluette

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 88
Re : Revolte
« Réponse #4 le: 19 Septembre 2012 à 18:04:32 »
Bonjour Martine,
A mon sens, tu as très bien résumé ma vie : la douleur ne s'est pas estompée, je réussis tant bien que mal à la contrôler.
C'est peu mais c'est déjà énorme puisqu'elle me permet de m'occuper de Gabriel à peu près dans les règles de l'art.
Tu as aussi raison, le tri s'est fait seul. Certaines personnes sont parties et je pensais pouvoir compter sur elles et d'autres se sont révélées et c'est surprenant.
Après, les gens qui ont abandonné la partie, je ne leur en veux même pas. Je ne sais pas comment j'aurais été en pareil cas.
Pour ce qui est de parler au présent de mon grand chéri, c'est aussi ce que je fais. C'est spontanée. Gabriel fait de même. Il 'a dit ce week-end qu'il aime beaucoup la façon dont son frère dessine.
J'aimerais bien ne jamais vous avoir rencontré, mais cela fait du bien, il faut l'admettre d'être comprise.
B.


Hors ligne yerdua77

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
Re : Revolte
« Réponse #5 le: 19 Septembre 2012 à 23:22:14 »
moi aussi , j'aurais aimer ne pas croiser votre route , mais c'est le destin je crois !!
je parle de dimitri au passé mais j'aime à dire dimitri aimait jouer au uno,il aimait la glace au chocolat
il aurait aimer ceci ou cela , cette endroit .....
par contre , même s'il avait que 6 ans ,j'essaie d'imaginer quel métier il aurait fait , s'il se serait marier,combien aurait il eu d'enfants ??
je n'y arrive pas , c'est blanc, c'est vide , c'est douloureux
souvent je me persuade de penser Dimitri aurait été fière que je continue mes études, que je voyage,que j'apprenne l'anglais etc ...
mais ça me donne un coup de punch pour 1 journée voir 1 semaine mais ma motivation mon énergie m'abandonne vite et je suis très terre à terre et non croyante , du coup je sais que c'est vide , tout s'est arrêté le 10 mars à 23h00 , il n y a plus rien et c'est dur !!
mon copain essaie de me dire que je le croiserais un jour dans une autre enveloppe corporelle et que je le reconnaitrais , mais j'y pense ,j'y crois presque un moment, et tout retombe !! l'impression de devoir toujours tout recommencé , c'est épuisant, je me sens fatigué tout le temps , je ne sais pas si j'arriverais au bout de mes études ou si je pourrais exercer ma profession qui est moralement très dur !!
 mon compagnon compte sur moi , je sais que je le decevrai beaucoup , je ne sais pas , je ne sais plus !!
tendre pensée à vous deux : maman de petits anges !!

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 554
  • ma fille, mon amour
Re : Revolte
« Réponse #6 le: 20 Septembre 2012 à 00:59:24 »
Bonsoir Bluette, bonsoir Yerdua,
Pour ma part nous parlions avec Madeleine de ce qu'il avait après notre départ. Je n'emplois pas  le mot mort car pour moi il n'y a pas de mort. Je crois sincèrement que Madeleine est toujours là, qu'elle est quelque part. Son corps n'est plus mais elle est toujours là. Avec ma fille Fanny nous avons eu plusieurs manifestations. Oh on peut me dire que c'est le hasard mais je suis certaine que non, que c'est Madeleine qui nous a fait des signes. Quand j'ai très, très mal à en crier alors bien sur je doute mais je finis toujours par revenir vers mes convictions. J'ai lu aussi beaucoup de livres qui traitent du sujet. Je ne les ai pas cherchés. Ils sont arrivés à moi par hasard, un regard sur une étagère dans une librairie où j'allais acheter un dvd pour mes petits bouts, un vieux livre retrouvé etc.... Ce n'est pas vraiment le hasard je suis sure que Madeleine voulait que je les lise.
Je n'essaye pas de projeter Madeleine dans le futur, je n'arrive même pas à m'y projeter ni personne de mes proches d'ailleur, je vis chaque jour sans penser au lendemain à part la maladie de Lorette qui m'angoisse pour elle je n'ai plus peur de rien, et plus rien ni personne ne m'intimide.
Nous avons toutes profondement changé, je suis certaine que comme moi vous ne vous reconnaissez pas. Je me demande comment notre corps peut supporter tant de souffrance, cela se ressent physiquement des douleurs de partout.
Douce nuit à vous deux et douces pensées.
Affectueusement
Martine, maman de Madeleine

 
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

Hors ligne Bluette

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 88
Re : Revolte
« Réponse #7 le: 20 Septembre 2012 à 08:45:07 »
Je pense également qu'il ne s'agit que d'un passage. J'ai eu beaucoup de signes et j'ai du mal à penser qu'il ne s'agit que d'un hasard.
Je ressens sa présence régulièrement.
N'empêche que la douleur de son absence est très présente.

Tu as raison pour l'aspect physique de la souffrance. Je suis à la fois surprise de constater que mon corps résiste à ce choc mais également de constater que physiquement j'ai également beaucoup changé.
Plusieurs personnes m'ont fait cette réflexion. Récemment, une voisine est venue me voir dans la rue "sur la pointe des pieds" : elle n'était pas sûre que c'était moi mais pensait quand même me reconnaître.
De son côté, Gabriel a énormément grandi, après, je sais que c'est l'âge mais c'est assez impressionnant.

Je ne vis plus que pour Gabriel, c'est mon unique but. Avant, il me demandait sans arrêt si je l'aimais et sa petite victoire était quand dans l’ambiguïté de la réponse, il pouvait penser que je le préférais à son frère. c'était un jeu.
Maintenant, il ne pose plus jamais jamais jamais cette question. JAMAIS.


B.