Auteur Sujet: Retour du chagrin  (Lu 4328 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mamita

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 439
Retour du chagrin
« le: 22 Novembre 2012 à 10:10:00 »
Antoine, tu n'es plus là, notre famille est bancale à tout jamais,

16 mois, et cette fin de mois me ramène à ton hospitalisation, à ta souffrance ... à l'accompagnement dans cette dernière semaine.
Des moments très forts, des moments d'amour partagé.

Et pourtant, nous avons eu le temps de nous dire au-revoir, et on dit que c'est moins dur que quand la séparation est brutale, soudaine.

Bien sûr, tous ces propos je les intellectualise, je le dis moi-même et je ne veux pas exprimer mon chagrin, étaler ma douleur, en écoutant toutes ces personnes qui, d'un instant à l'autre, perdent un être cher. Tous ceux qui n'ont pas le temps de se dire au-revoir, je comprend combien c'est atroce.

Tout revient alors que je revenais forte d'avoir vécu ce temps fort à Bourges, d'avoir entendu les propos si doux et rassurants de Christophe Fauré.

Sans cesse reviennent : les pourquoi ? les "c'est quoi cette vie ?", les "tu avais tant à vivre encore" ! "j'en avais assez de tous ces deuils dans ma vie, non pas mon fils", "non pas mes petits enfants privés de leur papa" !

J'ai mal Antoine, j'ai très mal ! La blessure de la séparation ne guérit pas, on a beau me dire que "ton âme" est là avec nous, non je ne la perçois pas ces temps-ci.

Il va me falloir du temps, beaucoup de temps et Chrisophe Fauré l'a écrit lui-même :"Mais guérit-on jamais de la mort d'un enfant" ? alors même lui qui est si rassurant doute dans ce deuil si particulier des parents désenfantés.

L'apaisement arrivera quand je te retrouverai, peut-être ??????

Souvent, je sais réconforter mais aujourd'hui, le coeur n'y est pas, je suis désolée, je ne suis pas à la hauteur !

Marithé
"Au lieu de me désoler d'un futur qui n'existera plus, j'ai savouré la chance inouïe que j'ai eue de vivre à tes côtés, de te connaître et de t'aimer"

"Que la relation cesse n'est pas l'essentiel, l'Essentiel c'est qu'elle ait existé"

(Marie-Lise Labonté "Le point de rupture")

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 456
Re : Retour du chagrin
« Réponse #1 le: 22 Novembre 2012 à 10:56:47 »
Bonjour Marithé
Tous tes mots j''aurai pu les écrire... et en te lisant mes larmes sont au bord des yeux... je sais c'est tellement difficiile...

19 mois aujourd'hui que Geoffrey n'est plus là, je ne suis plus dans le brouillard et l'énergie revient petit à petit mais la tristesse persiste et par moment je m'écroule encore, même si cela s'espace un peu.
Mais je peux juste te dire que les 16 et 17èmes mois ont été particulièrement durs, je ne sais pas pourquoi... sans doute une nouvelle étape...

Je crois en effet que l'on ne guérit jamais vraiment de la perte de son enfant, mais arriver à transformer cette souffrance en une énergie positive, je crois que c'est possiblle. Et il nous faudra du temps, beaucoup de temps...

Je t'embrasse  :-*
Corinne
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : Retour du chagrin
« Réponse #2 le: 22 Novembre 2012 à 13:33:15 »
Je ressens la même chose que vous, Marithé et Corinne. Je crois qu'une profonde tristesse sera notre compagnon de route jusqu'au bout. Le 26, cela fera 21 mois que mon ainée est partie. Je peux de nouveau sourire, rire, échanger "normalement" avec les autres, ne suis plus dans le brouillard comme tu le dis Angelik et suis en train de retrouver un peu d'énergie. Mais je ne ressentirai plus jamais un réel goût de vivre. Par contre, la peur de la mort a définitivement disparue. Ce seront des retrouvailles. Mais d'ici là, il faudra bien que j'accomplisse mes tâches.

Douce journée à vous

Méduse

Hors ligne mariej

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 166
  • et le désert refleurira....
Re : Retour du chagrin
« Réponse #3 le: 22 Novembre 2012 à 14:22:12 »
Bonjour Marithé,

"Antoine, tu n'es plus là, notre famille est bancale à tout jamais,"

C'est ce que nous a dit notre fille après le décès de son frère, la famille reste bancale, elle avait "boiteuse", comme dans la Bible, Jacob est resté boîteux après son combat avec l'ange, (en fait son combat avec lui-même), être bancale montre que la famille lutte pour traverser l'épreuve et qu'après ce ne sera plus comme avant, on en sort différents, mais ce qui est important à retenir c'est qu'on en sort....

 Comment peut-il en être autrement autrement ! Tu dis que tu as eu le temps de lui dire au-revoir, mais cela n'enlève rien à la peine, au chagrin de l'absence, au plus jamais je ne le verrai... plus jamais je l'entendrai me parler, rire, chanter.... plus jamais l'embrasser, le serrer dans nos bras.... tous ces "plus jamais" qui arrachent le coeur...

Prends le temps de pleurer Marithé, 16 mois c'est encore récent, on voudrait sortir vite de cette grande souffrance, mais il faut revenir, encore et encore pour faire baisser l'intensité de cette souffrance... on ne met pas un enfant au monde pour le perdre, c'est un tel arrachement que nous aurons besoin de temps pour aller mieux;

Je t'embrasse Marithé, bonne fin de journée

Mariej
« Modifié: 22 Novembre 2012 à 14:36:07 par mariej »
" Parce qu’il y a des coeurs qui sont si grands qu’ils ne battent que lorsqu’ils sont avec les autres."

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : Retour du chagrin
« Réponse #4 le: 22 Novembre 2012 à 17:55:57 »
Bonsoir Marithé, bonsoir à Toutes et Tous,

Comme je comprends votre chagrin, nous pensions nos enfants à l'abri, nous pensions  partir avant eux.... et voilà que nous plongeons dans l'horreur, l'absurde, dans l'indicible !!!

Je partage votre immense chagrin votre douleur vos larmes, 16 mois c'est si peu par rapport à tout le temps que nous leur avons consacré, tous les doux moments partagés et les autres,  de près puis à distance ce que tout parent sait assumer, mais pas leur absence définitive, non... jamais...

Laissez place à votre peine, à votre souffrance, vos larmes, vous qui avez toujours un moment et les mots pour accueillir la souffrance des nouveaux endeuillés... laissez ce chagrin  s'extérioriser, vous en avez besoin autant que nous tous.

J'allume ma petite bougie pour ma Cath, Antoine, nos enfants à toutes et tous ... Ca y est... ma petite fille a adopté ce petit rituel chez elle, pour sa maman, avec bonheur, c'est moi qui lui apporte les bougies.... Je crois en l'Amour qui nous unit, je crois que nos enfants sont près de nous pour toujours.

Mes affectueuses pensées.
Mammj
 
« Modifié: 22 Novembre 2012 à 18:15:07 par Mammj »

Hors ligne andre37

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 93
Re : Retour du chagrin
« Réponse #5 le: 22 Novembre 2012 à 20:52:32 »
Chère Marithé,

Je peux te dire que si tu as été à la hauteur aujourd'hui, tu as partagé en direct avec moi tes émotions et tu m'as consolé.
J'ai bien écouté tes questionnements, tes recherches à des réponses "philosophique" comme tu dis. C'est vrai que notre douleur est tellement immense et parce qu'on est humain, que l'on cherche par tous les moyens de l'apaiser.

Oui on a basculé dans une autre dimension, incompréhensible à présent pour nous.
Tu as raison de chercher une lueur dans la philosophie. Puisqu'elle existe depuis des siècles, ce n'est pas pour rien.

Ton deuil de parents désenchantés n'est pas différents du deuil d'un conjoint. Je pense que la perception de la douleur est juste différente. Mais en tout cas au fond on est tous pareils. On a très très mal.

Ma mére est partie il y a deux ans, mon père bien avant. Bizarrement j'ai bien fais leur deuil, parce que j'avais quelqu'un sur qui concentrer ma vie et qui me soutenait. Je n'aurai jamais cru revenir à ce point de départ, à ce non sens de la vie

Je sais l'amour d'une mère pour son enfant, j'ai été très proche de ma mère.

Les signes de sa présence, j'en ai pas reçu. Je me met à croire qu'elle est quelque part et à voir son sourire sur la photo, je veux y croire. C'est à ça que je m'accroche aussi, plus que tout le reste.

André


Hors ligne mamita

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 439
Re : Retour du chagrin
« Réponse #6 le: 22 Novembre 2012 à 21:01:12 »
Merci à vous les mamans désenfantées,

Merci à toi André,

Je vous souhaite une douce nuit,

Marithé
"Au lieu de me désoler d'un futur qui n'existera plus, j'ai savouré la chance inouïe que j'ai eue de vivre à tes côtés, de te connaître et de t'aimer"

"Que la relation cesse n'est pas l'essentiel, l'Essentiel c'est qu'elle ait existé"

(Marie-Lise Labonté "Le point de rupture")

Hors ligne tiobob

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 357
  • carpe diem
Re : Retour du chagrin
« Réponse #7 le: 23 Novembre 2012 à 09:56:42 »
ma petite mamie adorée,

comme je suis triste ce matin de découvrir ton message.Je te disai il y a quelques jours que tu parlais si facilement de la douleur de ta belle fille mais jamais de la tienne...

Et bien voilà, c est sorti.Cette souffrance d une maman qui a perdu l enfant qu elle a cherit?
Tu parles d Antoine avec tant de douceur et de tendresse, je pense que c est à l image de la elation que vous aviez ensembles et c est très émouvant pour moi qui suis jeune maman.

Tu dis que partir sans avoir pu se dire au revoir ce doit etre plus dur.Je ne suis pas sûre...
Voir son enfant souffrir pendant des mois, ne pas pouvoir l apaiser dans ses souffrances, vivre avec cette image ensuite, ce doit être terrible.Mon petit bout de 3 ans n a qu une fracture de la clavicule,et j aimerai pourtant  chaque jour pouvoir prendre sa douleur.

Voilà, c est sorti, ton chagrin est là .Je ne peux que t apporter ma tendresse et mon soutien ,les mots sont faibles mais à toi non plus je ne peux prendre ta douleur.

Tu as perdu un fils et c est à mon sens une des choses les plus terribles qui soit.Tu nous portes nous aussi un peu comme tes enfants, tu continues à être au travers de nous une maman tendre et attentionnée.

Merci petite mamie,
je t embrasse et te serre fort sur mon coeur

tiobob

Hors ligne Chris-ka

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 392
Re : Retour du chagrin
« Réponse #8 le: 23 Novembre 2012 à 11:14:53 »
Marithé,

Je viens de découvrir ton message ce matin et j’en suis désolée … je n’ai pas été assez réactive face à ta douleur d’hier …

Comme le dit Tiobob, tu es toujours là pour réconforter, apaiser, penser à ta belle-fille, à tes petits-enfants, et toi dans tout ça ? Et en plus, tu t’excuses de venir, pour une fois, déverser ta peine ici, de ne pas être à la hauteur, c’est le comble !  >:(

Tu as eu le temps de dire au-revoir à Antoine, peut-être est-ce une chance, je ne sais pas, car tu l’as aussi vu souffrir, devenir prisonnier de son corps …  ce qui me fait relativiser mon histoire, peut-être est-ce mieux que Christophe soit parti brutalement, sans souffrance au lieu d’être dévoré par son cancer (malheureusement, je ne saurais jamais quelle en aurait été l’issue) …

Il est vrai que la journée à Bourges nous a aussi beaucoup remués, éprouvés les uns et les autres. On le ressent sur les messages …

Notre rencontre, les paroles apaisantes de C. FAURE, ses promesses d’un avenir meilleur ont fait ressortir pour beaucoup d’entre nous bon nombre d’émotions violentes.

Il me semble évident qu’un parent ne guérira jamais de la mort de son enfant, mais peut-être pourras-tu retrouver un jour une forme d’apaisement et gardes surtout l’espoir de le retrouver un jour …

Je t’embrasse très fort
Karine

Hors ligne clara

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 332
Re : Retour du chagrin
« Réponse #9 le: 23 Novembre 2012 à 22:05:53 »
oh Marithé, tu me fends le cœur
tu es tellement présente avec nous sur tous les fronts ...
je ne sais pas quoi te dire
j'ai envie de te serrer dans mes bras et de t'embrasser fort, très fort
  :-*  :-*  :-*
Claire

Hors ligne mamita

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 439
Re : Retour du chagrin
« Réponse #10 le: 23 Novembre 2012 à 22:43:22 »
Merci Clara, c'est un passage, il y en aura d'autres encore !

Vous savez, vous aussi tous et toutes ce qu'il en est et nous n'avons pas d'autre choix que d'avancer sur ce long chemin qui traverse des étendues aux paysages tantôt désolés et parfois verdoyants ... le printemps revient toujours après l'hiver.

Merci encore c'est ensemble que nous avançons à travers les saisons.

Marithé
"Au lieu de me désoler d'un futur qui n'existera plus, j'ai savouré la chance inouïe que j'ai eue de vivre à tes côtés, de te connaître et de t'aimer"

"Que la relation cesse n'est pas l'essentiel, l'Essentiel c'est qu'elle ait existé"

(Marie-Lise Labonté "Le point de rupture")

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 456
Re : Retour du chagrin
« Réponse #11 le: 26 Novembre 2012 à 10:59:16 »
Pour nous toutes

un joli texte tout en douceur qui fait du bien au coeur.....

http://www.alloleciel.fr/article/mamange

Chaleureusement
Corinne
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : Retour du chagrin
« Réponse #12 le: 26 Novembre 2012 à 15:00:20 »
Merci Anjelik pour ce fort beau  texte qui nous apporte un peu de baume au coeur, qui nous conforte dans l'amour inconditionnel
et éternel que nous portons à nos enfants...

Chaleureuses pensées à toutes et tous.
Mammj
« Modifié: 07 Décembre 2012 à 10:41:02 par Mammj »