Auteur Sujet: Perte de mon fils il y a 13 ans et je n arrive tjrs pas à faire son deuil  (Lu 335 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Claude92

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil

Bonsoir

Excusez moi de vous répondre aussi tard j espère ne pas vous déranger

Mon cas est spécial car en fait j ai accouché à 5mois, les poumons n étaient pas finis d être développé. Il est resté 45 jours en réanimation néonatale. J'ai veillé mon fils Pierre tous les jours et nuits sachant que j avais déjà un petit Thomas de 5 ans.
J étais donc partagé avec Thomas dont il fallait s occuper et le reste de mon temps j étais auprès de Pierre y compris la nuit,.
Puis un jour j'ai vu le chef de service avec qui j'ai longuement discuté sur l état de santé de Pierre, sachant qu il a fait une grosse chute de tension son cerveau a été mal irrigué avec des séquelles irréversibles sans compter qu il était sous 100% d oxygène. Son pronostic vital était engagé alors en accord avec le chef de service nous avez décidé abrégé ses souffrances.
Comme je suis une maman avant tout son premier souffle avait été pour moi le dernier le devait aussi c est pourquoi en date du 21 mars 2006 j ai débranché mon fils.
Mon entourage n'a pas compris mon geste et estime que c était à l équipe médicale de le faire.
J'ai fait incinéré pierre et j'ai gardé ses cendres sur moi pendant de long mois puis j ai posé ses cendres à la maison mais je me suis aperçue que je le retenais de façon égoïste aujourd'hui il est dans un colombarium.
Il y a pas un jour sans que je pense à lui 13 ans après son décès j ai tjrs sur son bonnet de réa je suis incapable de m en séparer.
Aujourd'hui je porte sur mes épaules le fait de lui avoir donné la mort.
Je crois que 13 ans après son décès j ai l impression de ne pas avoir fait son deuil quoi de plus terrible que de perdre son enfant.
J en veux à la terre entière pourquoi lui alors que j ai tout fait et tout donné mon énergie mon amour et cela n a pas suffit.

Je vous remercie d avance de prendre le temps de mon mail


Mme Claude Chevalier

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 290
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Je t'accueille ici avec toute ta peine Claude.
Juste envie de te dire que ton acte d'accompagner ton petit Pierre sur le chemin de sa mort est un acte courageux et un acte d'amour. Tu as été avec lui jusqu'au bout. Ton petit bébé a reçu toute ton énergie, ton amour ....

J'espère que tu trouveras le soutien dont tu as besoin pour être plus apaisé, que lire le fil des autres, écrire ton chagrin, ta souffrance t'aidera. Peut-être l'aide d'un professionnel pour que ça fasse moins mal ?

Je te dépose de la tendresse et une douce pensée pour ton petit Pierre

Hors ligne Tziganita

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 10
  • Le forum d'entraide durant un deuil
...peut-être ce lien pourra-t-il t'aider et moins culpabiliser ? D'autres parents ont fait, comme toi, ce choix de laisser partir l'enfant au lieu de le laisser vivre en souffrance. 

Un partage en ce sens :
https://www.meslimbes.com/mon-histoire
Aucune histoire ne se ressemble mais les émotions remuées font souvent écho.

Avec tendresse,
Tziganita'


Hors ligne katrinap

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 126
  • Le forum d'entraide durant un deuil
personne ne peut se substituer au choix d'une maman, vous l'avez porté, il est en vous, vous avez sans nul doute fait le bon choix pour lui
l'acte d'amour ultime est de ne pas laisser son enfant souffrir, les propos de l'entourage sont des propos intellectuels, votre attitude est charnelle, aimante, un choix concret, le cadre de référence entre des propos tenus par des personnes n'ayant pas vécu cette situation et celle qui la vit est toujours décalé et différent
vous êtes en vie et peut être vous faire aider pour aller mieux? non pas l'oublier mais vivre avec cet évènement peut être moins douloureusement?
katrin

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1669
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonjour Claude,
Ton récit très émouvant est aussi beau que ta douleur est immense. (Je me permets de te tutoyer si ça ne te dérange pas.)
Il faut tout le courage et l'amour infini d'une mère pour aider son enfant à partir sans souffrir.
Personne ne peut comprendre s'il ne l'a pas vécu. C'est un geste d'une intensité incroyable.

Ma maman a perdu 2 enfants à la naissance, il y a très longtemps. Elle n'en a parlé qu'à moi et de façon très pudique.
Elle m'a confié à quel point elle avait été seule, désemparée.
Elle m'a aussi dit qu'elle a été très émue lorsqu'il a été fait mention de ces bébés à la mort de ma grand-mère.
C'était l'initiative de sa soeur, 40 ans après ces naissances, et elle a été autant touchée que troublée.
Elle pensait que tout le monde les avait oubliés. Elle se trompait.

Tu vois, je crois que par pudeur, par peur de faire mal, nos proches n'osent pas toujours exprimer la peine qu'ils ressentent eux aussi. Ils peuvent être très maladroits, pris par leur émotion.

Tu trouveras en fouillant sur le site la boîte à outils concoctée par qiguan, et beaucoup d'idées de lecture, etc.
Et puis tu es la bienvenue, tu peux déposer ici ta douleur.

Je t'embrasse fort.


If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1410
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Comme les autres je salue un acte d’amour maternelle
J’ai perdu ma premiere fille en 1991 lors d l’accouchement je ne l’ai pas vu partir etant moi meme dans l’anesthésie pour stopper hemorragie
J’ai mis 20 ans a ne plus etre tetanisee le jour de sa mort
 24 ans plus tard j’ai perdu mon fils par accident de la route je n’ai pas eu a le debrancher il etait mort avant notre arrivee mais je sais que je l’aurais fait.....
Avec douceur