Auteur Sujet: perte de l'enfant unique  (Lu 4134 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne valerie44

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
perte de l'enfant unique
« le: 30 août 2020 à 00:48:22 »
bonsoir,
est-ce que quelqu'un a du faire face à la perte de son unique enfant ?
ma fille avait 21 ans, elle est décédée  le 29 mai 2014 dans un accident de la route. après le procès et les "problèmes" avec les assurances qui ont durés 4 ans je croyais que j'arriverai à avancer.....mais non.... plus le temps passe et plus je m'aperçois que tous le monde a repris sa vie et l'a oubliée, bien qu'on était très entourés au début....Je m'enfonce petit à petit..... Je n'ai pas grand chose à laquelle me raccrocher.....
« Modifié: 30 août 2020 à 00:56:29 par valerie44 »

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 748
  • One eye dog's man
Re : perte de l'enfant unique
« Réponse #1 le: 30 août 2020 à 04:12:07 »
Bonjour Valérie.
Je salue ton courage de venir nous partager cette terrible question. Pour ma part et à ma connaissance, les nombreux échanges partagés sur ce forum ou ailleurs ne m'ont pas mis en contact avec un parent ayant à affronter le décès d'un enfant unique. Ou plus bêtement je ne le sais pas. Même si chaque enfant est unique en soi, que frères et/ou soeurs ne compensent pas cette perte, qu'aucune place de parent deuil n'est plus enviable qu'une autre, je comprends que ce que nous croisons toutes et tous, ce sentiment d'oubli,  t'affecte au plus haut point. L'appartenance forte que nous développons dans cette grande communauté de parents deuil, sur des forums ou en groupes de partage nous aide toutes et tous à lutter contre ce sentiment d'oubli, me rappelant cette phrase que je mis en dédicace de mon bouquin, "ne nous demandez jamais d'oublier", ma façon de souligner l'impossible réponse qui peut être la nôtre face à celles et ceux qui "continuent leur vie".
A la fois nous leur devons compréhension de ce qui, heureusement, ne les habite pas en permanence, le vide ouvert par deuil d'enfant, et aussi ne pas éprouver que cet "oubli" a bien des facettes...dont celle de mettre en relief notre propre incapacité  d'oublier décès d'enfant, unique ou pas...
Reçois toute mon empathie, je ne puis guère faire mieux.
Courage.
Pascal.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3037
Re : perte de l'enfant unique
« Réponse #2 le: 30 août 2020 à 13:59:36 »
L'association jonathan pierre vivantes organise des rencontres pour les parents qui ont perdu leur unique enfant ou tous leurs enfants, ils sont très attentifs à ce deuil particulièrement douloureux.Ils ont de antennes dans toute la France.

https://www.anjpv.org

j'ai trouvé ce paragraphe sur leur site et je te le partage:

Paris le 17 mai 2014 avec l’intervention de Christophe FAURE :
 “Aujourd’hui nous allons parler de ce deuil très particulier des parents qui ont perdu leur enfant unique ou tous leurs enfants, souvent dans des accidents ou des catastrophes naturelles. C’est toujours très violent et cela fait écho aux situations de mort par suicide, on est dans les mêmes territoires par rapport à d’autres parents, ce n’est pas supérieur ou inférieur en intensité de souffrance mais c’est différent, c’est un deuil qui marque la vie avec une intensité particulière. Il y a une effroyable solitude quand on perd son enfant unique, c’est important de se retrouver ensemble, pour échanger, pour comprendre que ce n’est pas « juste moi », isolé dans ma peine, coupé des autres, c’est un processus et une configuration particulière où je peux faire des ponts avec d’autres personnes.    Je suis toujours conscient, quand je fais une conférence que ce sera toujours décevant, car la seule aide qui apaiserait vraiment, ce serait le retour de son enfant. Ce sera toujours en dessous, ce ne sera jamais assez ; il y a toujours une composante de déception. Néanmoins, on peut apporter quelque chose.”

Hors ligne Jénamy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : perte de l'enfant unique
« Réponse #3 le: 31 août 2020 à 16:27:03 »
Bonjour Valérie,  bonjour Pascal,

Oh si, forcément, il y en a des pères ou des mères qui ont perdu leur enfant unique.
S'ils sont comme moi, ils lisent généralement silencieusement car ils ont perdu leurs mots d'une part, et se sentent en complet décalage, de l'autre. Que dire d'ailleurs au risque de ressasser toujours les mêmes choses, de raconter les mêmes souvenirs...

Merci Eva Luna pour le post. Si cela peut aider....

En-dehors du fait de perdre son unique enfant, il y a aussi toute cette solitude du quotidien lorsqu'on vit vraiment seule et qu'on travaille à distance physique des autres (depuis toujours, et pas seulement depuis le confinement). Là, je parle seulement pour moi évidemment.

Moi non plus je n'ai pas grand chose (pour ne pas écrire rien...) à quoi me raccrocher. J'essaye de me fixer des objectifs pour aider à ma manière les autres mais il y a des moments (comme actuellement) où cela n'est pas toujours facile et
où je n'y arrive plus.

Nos vies ont changé. Nos croyances, nos espoirs (éventuellement nos projets) s'en trouvent bouleversés.
Avec des si... Malheureusement, il n'y a rien à faire pour remonter dans le passé et changer le cours du temps.




 


Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3037
Re : perte de l'enfant unique
« Réponse #4 le: 31 août 2020 à 22:17:24 »
Je connais des mamans d'enfant unique mort...
Pas de papa, je crois.
Elles cherchent toutes à donner un sens à leur vie d'après et c'est terriblement difficile... elles puisent profond profond ... et ça prend du temps et il faut des mains, des oreilles, des épaules... secourables, attentives pour les aider... Seule c'est trop dur...
As tu quelqu'un qui peut entendre ta détresse absolue et l'accueillir sans être tenté de donner des conseils?
Un médecin qui t’empêche de t'enfoncer encore plus profond?
Un psy qui t'écouterait?

Elle s'appelle comment, ta fille?
Je pense à toi...

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 748
  • One eye dog's man
Re : perte de l'enfant unique
« Réponse #5 le: 01 septembre 2020 à 03:27:47 »
Bonjour Jenamy.
La solitude éprouvée doit être effroyable. Que tu trouves, même temporairement, la force d'aider les autres se passe de commentaires: connaissant les abîmes que nous traversons, nous, parents deuil, c'est admirable. Et je sais aussi à quel point être "admirable" soulève en nous une vague de rage que nous devons aussi affronter en plus du reste. Alors, je trouve qu'au moins, le forum ouvre une petite porte...
Je pense que c'est une bonne chose que de la pousser cette petite porte.
Nous développons une force de solidarité qui apprend son chemin, et il y a des chemins encore plus solitaires que d'autres. Et je crois que nous ne devons négliger aucun lien entre nous, soit-il parfois à ressasser la douleur pour qu'elle finisse par trouver d'autres expressions que souffrance et solitude ad libitum.
Je n'ose te dire "courage", c'est idiot, presque, car tu en as pour avoir écrit ici, à nouveau ou une première fois, je ne sais pas. Tu as déjà exploré d'autres forum?
Pascal.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne Jénamy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : perte de l'enfant unique
« Réponse #6 le: 02 septembre 2020 à 15:22:55 »
Bonjour Pascal,
Je t'ai lu. Même plusieurs fois. Merci parce que cela m'a fait bien de te lire et pardon de ne pas trouver de mots pour répondre à tes questions. La période n'est pas très facile. Dans quelques jours ce sera, cela devrait être, l'anniversaire de mon fils. Juste après le mien.  De plus, je ne veux pas "polluer" le fil ouvert par Valérie.

Hors ligne Kiné

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : perte de l'enfant unique
« Réponse #7 le: 02 septembre 2020 à 16:22:27 »
Chères Valerie et Jenamy,
Je ne sais que vous dire, rien de très pertinent ni intelligent. Je veux juste être là, en pensées avec vous, vous transmettre toute ma compassion et mon affection.
Je fais partie de ceux qui lisent le forum, en n'intervenant que très très peu, après m’être sentie blessée il y a déjà un bon moment suite à une réaction d’une membre que j’avais estimée brutale (mais on sait tous que notre souffrance nous rend sans doute parfois trop susceptibles ou sensibles). Depuis, je me tiens à distance... mais je lis souvent les témoignages et, même sans répondre, je fais partie de cette chaîne humaine qui nous relie tous les uns aux autres, nous rappelant que, même dans la solitude à laquelle nous condamne nos deuils les plus intimes, nous ne sommes pas oubliés de tous, la chaleur humaine qui nous lie est bien là.
Tendresse +++
« Le bonheur que l’on a vécu ou partagé nous appartient pour toujours. » Pièce Constellations de Nick Payne
❤️❤️❤️

Hors ligne Jénamy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : perte de l'enfant unique
« Réponse #8 le: 02 septembre 2020 à 21:35:41 »
Chère Kiné,

Je suis comme toi généralement, je me tiens à distance pour un peu les mêmes raisons.
------
Je me souviens néanmoins avoir été marquée par un de tes messages que je trouvais admirablement bien écrit (en mars 2020). Je viens de le relire et l'impression première reste la même. Je n'avais pas réagi à l'époque alors je le fais maintenant... Merci d'avoir pris le temps  de rédiger ce long témoignage et s'il heurte les convictions de certaines personnes, je trouve qu'il a toute sa place ici. Au moins pour ma part, j'ai été contente de le lire et de le relire. Merci aussi pour tes gentils mots glissés ce soir.


Hors ligne valerie44

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : perte de l'enfant unique
« Réponse #9 le: 02 septembre 2020 à 22:08:09 »
bonsoir, merci à tous pour vos gentils messages si bienveillants. Je sens que ce forum aide beaucoup de personnes et il est vrai qu'il est parfois plus facile de parler ici qu'à nos proches qui essaye de nous comprendre pour la plupart. je vous souhaite une douce soirée à tous.

Hors ligne Muriel

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : perte de l'enfant unique
« Réponse #10 le: 17 décembre 2020 à 13:35:51 »
Bonjour Valérie,

Jonathan mon fils unique a fait un avc le 1er août 2019,  jour de ses 30 ans, il est décédé le 18  août 2019. Demain cela fera 16 mois et depuis je n'ai qu'un seul souhait, le rejoindre...