Auteur Sujet: Perte d'un ange  (Lu 2108 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne tristemaman

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
Perte d'un ange
« le: 07 Novembre 2012 à 16:51:11 »
Bonjour, ce n'est pas facile pour moi de vous parler aujourd’hui mon histoire est bien triste pourtant je la voyais po comme ca.
la voici j'ai eu de très grosse perte de sang qui tomber lors de mes règles jusqu'ici rien de bien in normal il fessaient juste souci à mon doc qui me suis depuis longtemps et ou jamais j'ai eu de souci de ce coté la alors par prévoyance il ma prescrit une écho pelvienne pour enlever tout doute de fibromyome ou kyste même si je n'est que 27 ans. j'ai fais l’écho et j'ai eu l agréable surprise qu'un petit ange pousser en moi ( mon rêve depuis tjrs) j'étais sous pilule et le papa était déjà parti. je venais de changer de travail et etait en cdd j'étais enceinte de 14sa sans le savoir. c'était le plus beau jour de ma vie (10/08/2012). après cela j'ai continué à avoir des saignements, on a cru a une fausse couche et on ma mis en arret repos forcer pour évacuer le sang marron. tout aller mieux avec écho jai repris le travail 3 semaines et la pendant une nuit j'ai reperdu énormément de sang. Allez en maternité d'urgence ou je suis rester 4 jours (avoir peur de le perdre) rester allonger avec echo examen diette prise de sang... sans en connaitre la raison. j'attendais un petit mec. je suis rester en observation pour plus de sûreté. et la le calvaire commence j'ai des douleurs dans le ventre on me dis que c'est de fausses contraction mais elle se font de plus en plus pret on me donne des cachets mais rien y fait. on me fais un examen et la le col est ouvert à 2 doigts, j'ai peur j'essaie de me détendre mais rien y fait je comprend po les sages femmes on me dis que je vais me détendre dans un bain chaud et apres que je vais accoucher je veux po le perdre.. je suis seule... il est 1h du matin mes parents dorment je lai réveille en leur téléphonant et me disent quils arrivent vite les sages femmes se préparent et me laisse seule dans la salle et la j'accouche seule mon ange ma quitté je les pris dans mes bras et pleurer ttes les larmes de mon coeur Voila plus d'un mois quil est parti et je me sens coupable de po mettre assez battue coupable de continué ma vie je pense à tellement de choses et jose po en parler je dois rester une fille forte mais par moments c'est dur Nathanael me manque j'ai peur pour l'avenir on ma enlever la plus belle chose au monde certe j'étais po dans les bonnes conditions pour lui mais il aller avoir tt l'amour.
Ca apaisse un peu de parler mais la blessure est encore et sera tjr la.

Hors ligne mamita

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 439
Re : Perte d'un ange
« Réponse #1 le: 07 Novembre 2012 à 21:21:23 »
Bonsoir,

Comme pour toutes les mamans dont "le petit" n'a pas eu le temps de vivre, ta douleur est immense.

Alors pleure, pleure, tes larmes t'apaiseront un peu et dis-toi que ce petit Nathanaël tu l'as aimé d'un vrai amour de maman le temps de son bref passage.  Tu n'es absolument pas coupable ... non tu n'es pas coupable de continuer à vivre, tu as le droit de vivre pleinement ta vie.

Garde bien au chaud dans ton coeur, cet amour que tu lui as porté, ce lien d'amour va t'aider à continuer à vivre.

De tout coeur avec toi

Je t'embrasse

Marithé
"Au lieu de me désoler d'un futur qui n'existera plus, j'ai savouré la chance inouïe que j'ai eue de vivre à tes côtés, de te connaître et de t'aimer"

"Que la relation cesse n'est pas l'essentiel, l'Essentiel c'est qu'elle ait existé"

(Marie-Lise Labonté "Le point de rupture")

Hors ligne radia

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
Re : Perte d'un ange
« Réponse #2 le: 29 Novembre 2012 à 13:52:58 »
Bonjour,

  Moi aussi j'ai perdu mon ange: Yanis a 6 mois et demi de grossesse( arrêt cardiaque) je l'ai accouché le 10 novembre 2012 par césarienne, et je l'ai enterré le 17 novembre 2012. Je comprend vos sentiments c'est une chose très difficile à vivre , au moment ou le gynécologue m'a annoncé la terrible nouvelle, j'ai rien compris, j'ai pas accepté sa mort, le matin je l'ai bien senti bouger dans mon ventre. Il est resté mort 5 jours dans mon ventre, et j'avais l'espoir qu'il sera vivant au moment de l'accouchement. Je l'ai pleuré jour et nuit, j'ai souhaité ma mort aussi, j'ai essayé de comprendre pourquoi il est mort, pourquoi moi, pourquoi mon fils , mais aucune explication, c'est comme ça, quand la mort frappe on peut rien faire.

  Après mon réveil a l’hôpital, j'ai demandé au sage femme de lui mettre son pyjama, son bonnet, et de l'enrouler dans sa couverture, comme tous les nouveaux nés, je lui pris dans mes bras, je lui fait des bisous, et j'ai pris des photos avec lui, et je lui demandé le pardon car je n'ai pas arrivé a le mettre vivant dans ce monde. Je l'ai inscris sur notre livret de famille, car pour moi c'est mon fils , il a existé, je l'ai porté dans mon ventre, je l'ai senti bouger, j'ai senti son coeur  battre. Dès mon retour à la maison, j'ai met son pyjama, son bonnet, sa couverture, sa peluche, et son album photos dans une petite valise, et quand on parle de lui on dis pas bébé, on dis toujours: Yanis,

  Tristemaman, je comprend vos douleurs, vous et moi on a vécu ça en même moment, mais c'est la vie, et la vie continue, et vous êtes encore jeune, vous pouvez avoir d'autres enfants. Je sais que chaque enfant à sa place, mais il faut pas tomber dans la tristesse toute ta vie, il faut être courageuse pour dépasser ça pour toi et pour ton ange qui vous surveille du ciel, il faut continuer votre chemin pour qu'il sera bien ou il est.Il y a que le temps qui peut nous guérir, et nos bébés, ils sont toujours dans nos coeurs, on va jamais les oublier.