FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Être un parent en deuil => Discussion démarrée par: amandine35 le 07 Mars 2015 à 10:31:22

Titre: mort subite du jeune adulte
Posté par: amandine35 le 07 Mars 2015 à 10:31:22
mon fils de 21 ans est décédé le 22 février d'une mort subie , nous sommes pris en charge par le CHU de nantes ,je joins le lien si cela peut permettre de sauver des vies :
http://www.chu-nantes.fr/centre-de-prise-en-charge-de-la-mort-subite-du-sujet-jeune-37146.kjsp
la brutalité de sa mort  nous a laissé meurtri
au plus profond de notre être je ne souhaite que me rouler en boule , rentrer au plus profond d'un terrier ,dormir ,oublier, ne pas croire ,ne plus écouter ,ne plus pleurer , juste imaginer que rien ne s'est passé , que tout n'est qu'illusion , que je vais me réveiller entourée de mes enfants , que tes bras continueront à nous enlacer ,que ton sourire sera là toujours et encore , et puis ce réveil ,ce vide sans fin , ces nuits pires que les jours , ce silence monstrueux , cette force que je dois puiser en moi pour tes sœurs et ton petit frère, leur donner des réponses que je n'ai pas , comment le pourrai je quand un légiste ne l'a su ... avoir l'impression d'avoir mille ans en regardant ta tombe .. vivre encore et toujours avec cette incompréhension ,cette brutale réalité ...apprivoiser l'absence mais ne jamais t'oublier .......
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: mytere le 07 Mars 2015 à 16:35:24
je suis de tout cœur avec vous, battons nous ensemble car je remarque qu'il y a beaucoup de mamans en douleurs...............
je suis sur le forum depuis peu et ça me soulage de venir parler , on a souvent le sentiment d'être incomprise  et sur le forum on peut parler sans être jugé et avoir des leçons de" psychologie à deux balles "(si vous me comprenez ) je ne suis pas contre les psy bien au contraire j'ai consulté pendant 2ans 
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: amandine35 le 07 Mars 2015 à 17:53:39
merci de votre réponse ,j'ai découvert ce site par hasard en errant sur internet pour trouver des explications à la mort de mon fils ,explications que je ne trouverai jamais puisque la conclusion du légiste est mort subite inexpliquée ... nous avons donc été pris en charge avec mes enfants par le CHU de Nantes pour les maladies    rares , j'avoue être très entourée par mes amies ,ma famille et n'avoir eu de réflexions déplacées que par les services tels la CAF  ,les pompes funèbres , mais je comprends parfaitement de quoi vous voulez parler  , 
j'ai découvert hélas comme vous que le nombre de parents ayant perdus un enfant est terrible ,insoupçonné ...
pour ma part ,ainsi que mes enfants une aide extérieure telle que la psy nous sera nécessaire , c'est trop lourd nous devons nous faire aider ,
mais discuter sur ce forum savére bénéfique et je vous remercie de votre réponse ,sincèrement je suis à vos cotés dans ce deuil sans fin
  au plaisir de vous lire
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: amandine35 le 08 Mars 2015 à 16:59:15
aujourd'hui rien n'y fait ,je n'y arrive pas ....
je pleure sans cesse ,en silence .......
l'angoisse monte petit à petit et je pleure ...tout me rappelle mon fils ,il devait courir , ses amis m'ont envoyé des textos qu'ils feraient la course pour lui , c'est gentil mais je n'arrive pas à contrôler ma peine   , ton manque est terrible ...
un dimanche qui n'en fini pas ...
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: silvy le 08 Mars 2015 à 17:07:05
laisse couler tes larmes Amandine.. tu en as besoin... ne lutte pas tu n'y arriveras pas... les we sont terribles mais notre chagrin doit bien sortir !!! et ton fils est parti il y a si peu de temps...
le mien est parti il y a 19 semaines aujourd'hui et pourtant c'est comme si c'était hier pour moi... alors ne t'inquiète pas si tu n'arrives à rien, si tu ne peux que pleurer et pleurer et encore pleurer... juste essaye de trouver des bras aimant dans lesquels pleurer... ça te soulagera un petit peu...
je t'embrasse même si on ne se connait pas... mon fils a moi avait 19 ans... pas si loin du tien et je sais ce que tu ressens...
courage Amandine
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: fabisa02 le 08 Mars 2015 à 21:44:45
Amandine
Laisse couler tes larmes, ne lutte pas, tu ne pourras pas arrêter ta tristesse.
Il y a si peu de temps.En lisant ton message, je me transporte 6 mois en arrière.......ma fille unique, Cindy est partie dans son sommeil, elle dormait profondément.
Je pense beaucoup à toi.
Surtout, si le besoin est là, laisse aller ta peine, tes mots, tes ressentis, laisse toi aller, nous sommes là les uns pour les autres et crois moi, c'est incroyable ce que le forum nous apporte.
on te comprends.
Surtout, laisse aller ta peine, ne fais pas comme moi, à vouloir faire la forte, et résultat, malaise, crise d'angoisse .
Ton message me touche beaucoup, cela m'attriste toujours de lire la détresse des autres.
Quelle vie! Mais c'est notre nouvelle vie.
Mais on va t'aider, je te souhaite bon courage   
à bientôt
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: amandine35 le 09 Mars 2015 à 22:10:20
merci à toutes pour vos messages et votre soutien ,je ne trouve pas les bons mots pour vous dire à quel point cela me touche
...je suis de tout cœur à vos cotés
encore merci merci ,
la semaine débute bon courage à vous biz
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: Antho le 18 Mars 2015 à 18:01:29
Bonjour amandine,

Comme beaucoup je ne peux te conseiller qu'une chose, laisse tes larmes couler.
S'il faut crier crie aussi fort que tu peux, s'il faut pleurer ne retient pas tes larmes, s'il faut rester dans ton lit tout la journée reste y. C'est si récent pour toi que tu dois extérioriser un maximum ce trop plein...

Beaucoup de courage à toi.
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: stellarose le 21 Mars 2015 à 06:54:42
Bonjour Amandine,

Oui il faut laisser couler les larmes, crier si fort à  s'en faire claquer les cordes vocales, extérioriser  au maximum la douleur, la souffrance, ne pas hésiter  à  dire que tu as mal. Comment ne pas avoir mal lorsque l'on perd son enfant ?  Je sais  simplement que c'est  plus que dur, on a l'impression de vivre un cauchemar.
Ça  mal, très  mal et longtemps, il ne faut pas se le cacher. Ce tsunami, cette tempête,  personne n'est  prêt  à  l'affronter dans sa vie.   Ça  ravage tout, le coeur et le corps, alors il faut prendre le temps aussi de se révolter  contre cette injustice.
Car c'est  une injustice que l'on ressent. Pourquoi  la vie nous reprend-t-elle ce qu'elle nous a donné  ?
Je comprends ta souffrance, je suis passée  par là en tant que parent, et je suis de tout coeur avec toi.
Viens sur ce forum crier ta douleur, il y aura toujours une main tendue pour te répondre,  trouver des mots de réconfort  et de compréhension.

Et puis, dans la mesure où  tu le peux, prends soin de toi, prenez soin les uns des autres.
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: Dehezfrançoise le 04 Avril 2015 à 21:29:09
Bonjour Amandine;
quand cela nous arrive on ne comprend pas on s'ecroule et si vous saviez combien je vous comprends ma fille Elise est morte il y a 3 ans presque jour pour jour à 17 ans d'une mort subite  pas eu d'autopsie car elle etait au vietnam et que nous aurions encore du attendre 3 semaines son retour  3 causes possibles rupture d'anevrisme  (mais aucune plainte de sa part, aucune douleur) crise cardiaque fulgurante ( un s gne possible mal à la machoire qu'elle avait depuis 3 semaines ou embolie pulmonaire due à la pilule ...  bien sur on ne saura jamais  et il y aura toujours une impression de culpabilite ...
je vous embrasse .
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: Dehezfrançoise le 04 Avril 2015 à 21:30:54
je vodurais juste ajouter que nous avosn passer des tests genetiques et rien aucun probleme de ce cote la
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: amandine35 le 11 Avril 2015 à 11:43:32
bonjour françoise ,

je vous comprends parfaitement , j y pense à chaque minute , je me culpabilise sans cesse ,me dis que j'aur
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: amandine35 le 11 Avril 2015 à 11:53:58
aurai du lui faire tel ou tel examen etc , alors que les infirmières coordonnatrices et le professeur du CHU Nantes  m'ont dit qu'aucun examen n'aurait pu le sauver , nous sommes en attente des tests génétiques car l'autopsie n' a rien donnée ....c'est insensé de pouvoir mourir aussi jeune sans raison connu .... cela me hante ... je reste à vos cotés  je vous embrasse amandine
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: marie40 le 22 Avril 2015 à 18:07:34
Bonjour Amandine,
Votre présence sur ce forum me réconforte...Je comprends vos mots et aurai pu écrire les mêmes. Mon fils de25 ans est parti de façon subite aussi le 9/2/2015. Il était seul quand c'est arrivé et l'on espère juste que ce passage fut bref et sans souffrances. Mais nous ne le saurons jamais nous non plus...Crise cardiaque? Rupture d'anévrisme?. Pour moi, peu importe, mais son père a besoin de creuser , de comprendre alors que cela ne mènera à rien sinon se torturer un peu plus.
J'ai mis plus d'un mois avant de pouvoir regarder une de ses photos sans être complétement  anéantie. Durant les longues nuits qui ont suivi, j'ai beaucoup écrit sur un petit carnet toutes les pensées qui m'assaillaient. Je lui écrivais des mots d'amour. Je continue encore...Et puis, il y a la fratrie..Pour eux, il faut continuer à vivre, à les soutenir.
Dernièrement, je suis allée voir une amie psy qui m'a apporté beaucoup. Nous avons revisité ensemble le choc, les moments les plus douloureux vécus jusqu'alors. C'est juste un petit pansement, mais cela m'a apporté un peu de paix.
Ne plus pleurer toute la journée, supporter de voir quelques personnes, assumer le quotidien...C'est un pas...
Amandine, le soleil printanier va peut être nous mettre un peu baume au cœur
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: mcdenier le 23 Avril 2015 à 17:40:56
Bonjour à Toutes les Mamans endeuillées , je me joins à vous car moi aussi j'ai perdu ma fille à l'âge de 25 ans , le légiste m'a dit qu'il s'agissait de la mort subite du jeune adulte ! Cela fait 13 ans que je vis ce manque de ma fille qui ne fesait que commençait sa vie dans la vie active . Elle a été trouvée 4 jours après sa mort dans son appartement , seule, elle est partie SEULE et moi, sa mamans , celle qui lui a donné la vie, je n'ai rien senti !!!!!!!!!!!!!!!! la veille , elle me disait salut, à plus ! et puis tout ça c'est arrêté brutalement . Je n'en peux plus de vivre, chaque matin, je me demande ce que je fais sur cette terre . Le psy m'a cataloguée dépressive chronique pathologique , me donne des médicaments qui ne font rien ! La seule chose que je désire c'est ma fille et c'est moi , sa maman qui lui survit ! C'est normal croyez vous ?
Je reviendrais vous parler car mes larmes  m'empechent de continuer . Tous mes bisous à mon ange et aux votres !
Marie-christine .Gaëlle mon Ange (http://http://mariechristined.unblog.fr)
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: amandine35 le 25 Avril 2015 à 09:22:27
bonjour à toutes et tous ,
tout d'abord je vous envoie tout mon soutien pour démarrer ce weekend , période dans la semaine qui s’avère souvent encore plus difficile puisque nous avons le temps de penser ,de relâcher nos barrières ,
cela fait 2 mois et trois jours jours que yann est parti et je ne réalise toujours pas k je suis bloqué à cette nuit du 22 février quand on m'annonça son décès à 2h40  ... bloquée .... le temps s'est figé et moi avec ...
j'avance pour mes autres enfants dans la douleur eux aussi  ,ma famille , ses amis , collèges etc qui nous soutiennent énormément mais je n'avance pas pour moi ...
Marie 40 , je comprends votre douleur et les questions que votre mari se pose ,je suis comme lui je dois savoir , pour deux raisons ,la première simplement pour comprendre comment un jeune homme en santé peut décéder en une fraction de seconde et la deuxième pour sauver mes autres enfants si c'est une maladie génétique rare , le CHU de Nantes est spécialisé dans la mort subite et ce pour toute la France et même l'étranger, une partie de notre famille est au canada comme son papa par exemple et ils lui font parvenir les tests ,échantillons etc directement à l’hôpital général de Montréal ou ils ont formé deux professeurs , si j'ai un conseil à donner à chaque parent dans ce cas , faites des tests ,faites vous prendre en charge , ce centre existe depuis trois ans et c'est une chance énorme pour nos enfants , pour nous ,
nous avons passé avec mes enfants une journée au CHU de Rennes pour faire tous les examens demandés , nous avons eu plus d'explications sur ce genre de protocole , sur ses maladies très souvent indétectables même avec l'autopsie  , cela à été le cas pour yann ,  le professeur m'a expliquer qu'hélas ce genre d’arrêt cardiaque ne peut être détecté dans 97% des cas ,mais qu'avec la recherche faites sur nos ADN familiaux incluant l'ADN de yann , ils trouveront peut être une piste permettant de sauver nos autres enfants si besoin est , mais il se peut très bien que la génétique ne donne rien non plus ,ce sont des maladies qui transmutent sans cesse ,c'est pourquoi même s'ils ne trouvent rien ,mes enfants devront passer les examens tous les ans ,puis deux ans etc , c'est pour moi j'avoue une sécurité même si de l'autre coté j'attends dans l'angoisse les résultats en espérant que c'est n'est pas une maladie rare qui a touché mes autres enfants , la recherche génétique en ai encore à ces balbutiements dans ce domaine , le professeur nous as donné l'exemple des maladies rares du ventricule gauche , ils n'en connaissent pour l'instant que 50% environ ...
le temps que tout soit analysé ,nous aurons les premiers résultats dans cinq ou six mois , mais pour moi c'est important d'avoir fait toutes ces démarches, mais cela est mon ressenti et nous avançons tous et toutes avec nos peurs ,notre douleur et nous n'avons pas besoin tous de réponses , je ne juge pas surtout ne pense pas ça Marie , je t'explique juste pour moi , mais si nous avons appris une chose qui a pu nous rassurer ,c'est que ce genre d’arrêt cardiaque est tellement fulgurant que yann n'a pas eu mal et ne sait pas aperçu qu'il allait mourir , yann est décédé dans les bras de sa petite amie
devant tous ses amis qui nous l'ont confirmé ,il a rit ,chanté jusqu'au bout , il n'a absolument pas souffert et cela m'a fait un bien fou de l'entendre même si cela ne diminue en rien ma douleur , si cela peut vous rassurer sachez que ce genre d’arrêt est indétectable  et fulgurant ,yann était déjà mort avant de toucher le sol , et pourtant c'était une force de la nature ,1M98 pour 100kg ,il a fallu un coup de foudre pour l'abattre et le tuer de la sorte , mais dans ma douleur je me raccroche à la certitude qu'il n'ait pas souffert et qu'il ne sait pas vu mourir ,
mais dans sa mort il n'a pas emporté que son avenir toute notre vie est bouleversée ,nos avenirs sont transformés ...
je ne sais trouver les mots pour vous dire combien je suis à vos cotés , mais je sais qu'il faut parler, parler de nos enfants sans cesse pour que tous ses petits bouts d'humanité qu'ils nous ont laissé deviennent leur éternité ...
je vous embrasse amandine
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: amandine35 le 25 Avril 2015 à 09:42:21
marie christine bonjour ,
si vous saviez comme je vous comprends ,lorsque je suis devant sa tombe je la regarde encore et encore debout seule en me demandant sans cesse pourquoi c'est moi qui regarde la tombe de mon fils , cela n'a pas des sens tout comme notre douleur qui en découle , c'est contre nature ...
personnellement je n'ai ni croyance , ni religion à  me raccrocher mais j'aime dorénavant penser qu'il est bien , serein s'il existe un au delà , cela me rassure ,
très honnêtement je me fais aidé avec mes enfants par une psy , elle reçoit chez elle , ce n'est pas en milieu médicalisé et elle est spécialisé dans l'hypnose  , je n'y croyais pas trop ne connaissant pas et surtout faisant parti du camp des sceptiques , puis lors d'une séance elle m'a demandé si je voulais essayé ,j'ai dit oui , j'étais tellement mal qu 'il fallait que j'essaie , j'avais une vision tronquée de l'hypnose ne connaissant pas , j'ai fermé les yeux et elle m'a parler simplement , j'ai tout entendu ne pouvant me relâcher complètement , mais à mon réveil je me suis sentie soulagée , même si cela n'a duré que quelques heures , mon corps a pu se reposer quelques instants ainsi que ma tète ,puis la réalité m'a submerger et le quotidien a repris le dessus ,mais ces petites bulles de repos me sont maintenant nécessaire pour avancer sans prendre de médicaments  ,ce que nous vivons est tellement difficile que notre corps tout entier ,notre tête se bloque , l'hypnose peut aider dans ce sens , nous débloquer , une de mes filles a voulu essayer et elle en ai ressorti bien aussi , cela va prendre des dizaines de séances mais c'est pour moi maintenant une solution naturelle qui m'aide sans me forcer à oublier ,me faire dormir etc j’espère que ces quelques mots ont pu vous aidé ,de tout cœur avec vous amandine
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: fabisa02 le 25 Avril 2015 à 23:15:48
Malheureusement, je te souhaite la bienvenue.
Moi aussi je fais des bisous à ta petite Gaëlle, moi, maman de Cindy partie à peu près dans les mêmes conditions que ta fille,
Je te souhaite du courage, nous savons qu'il en faut.......
Bisous à tous nos enfants partis bien trop tôt.

C'est tout ce que je peux te dire, beaucoup de pensée pour toi.
Moi, cela fait 8 mois que ma fille a fermé ses yeux......
Je te souhaite de trouver quelques choses ou quelqu'un pour t'aider à apprivoiser l'absence,
bien à toi.......
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: Dehezfrançoise le 26 Avril 2015 à 21:00:27
bonsoir à tous et toutes j'ai un peu délaisse le site  ces temps ci car avril pour moi c'est trop dur  je repasse tout en revue l'annonce de sa mort alors que je commençais le chemin de St jacques  un 1 avril (drole de poisson qu'elle nous a fait la) l'attente de son retour elle etait au vietnam  bref tout et la pour le moment je craque je suis restee enfermee tout le wk je pleure  impression de retomber dans la depression de m'enfoncer ...
et  pourtant je pense à vous  tous et toutes qui vous aussi souffrer de l'absence
voila je serai courte ce soir
quelqueun d'ont j'ai oublie le nom sur ce site m'a propose de creer ma propre discussion mais pas encore eu le courage
Titre: Re : mort subite du jeune adulte
Posté par: amandine35 le 27 Avril 2015 à 09:57:06
Françoise bonjour ,
même si les mots ne peuvent  pas effacer ta douleur , saches que je suis prés de toi par la pensée ainsi que les autres membres de se site ( je ne pense pas m'avancer en parlant pour d'autres ) ,
notre douleur est le lien conducteur à nos contacts ,mais nous devons parallèlement nous soutenir , 
je suis dans la région de st Malo en Bretagne et je n'ai pas trouver de réunion de soutien de familles en deuil , je pense donc aux beaux jours en proposer une sur ce site , si tu n'es pas trop loin ou qu'il t'est possible d'y venir se serait peut être un instant de réconfort et d'échanges ,
en attendant  je te souhaite tout le courage du monde pour traverser cette épreuve perpétuelle  , c'est tellement inhumain que nous avons besoin de toutes nos forces , tous les appuis possible pour avancer , mais un conseil ne plonge pas dans les médicaments , ce n'est qu'un cache qui ne résous rien  et qui peut même faire l'effet inverse , refixe toi un but pour ta fille ,pour toi peut être  le chemin de st jacques ...
le mien est d'arriver à parler de yann à ses sœurs et son petit frère sans pleurer , le garder vivant à travers nos mots ,notre amour , tu vois je te donne ce conseil et les larmes me montent aux yeux ...

courage Françoise , ne te laisse pas contrôler par la douleur  pour toi  , pour ta fille , je t'embrasse amandine