Auteur Sujet: Mon fils, mon combat  (Lu 5675 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne ame-nezia

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Mon fils, mon combat
« le: 20 Novembre 2016 à 23:49:51 »
Bonsoir à tous et à toutes.

Je viens régulièrement ici, vous lire et trouver un peu de réconfort.
Ce soir, j'ai décidé de vous parler, de vous raconter mon histoire.
Mon fils Alan , un soir, le 2 août dernier n'est pas rentré à la maison après son travail. Puis les jours suivants non plus.
Je l'ai cherché, partout, j'ai signalé sa disparition , mais au commissariat, ils m'ont dit d'attendre encore 48 heures avant de faire un signalement. J'ai donc posté un avis de recherche sur les réseaux sociaux.
Il a été partagé plus de 20 000 fois, il a même dépassé les frontières. J'ai reçu des messages de soutien de centaine de personnes.
Le 6 août, toujours sans nouvelles, dans la plus grande des inquiétudes, j'ai distribué plus de 1000 affiches de disparition, avec des amis de mon fils. Nous devions nous retrouver le soir, après mon travail, pour longer les quais du port de St Malo,où j'habite. Cela faisait 5 jours, j’envisageais tout, même le pire, tout en me disant que mon fils était quelque part, et qu'il finirait par rentrer.
Ces 5 jours ont été les plus longs de ma vie. J'ai cherché, et cherché partout.
Le samedi 6 août, j'ai pris mon poste à 15h30, et à 16h je recevais un appel du commissariat me demandant de venir au plus vite.
J'ai couru jusqu'à ma voiture, j'ai conduis en pleurs, en priant tous les Dieux et autres quidam de me protéger, de nous protéger du pire. Lorsque j'ai vu les enquêteurs, au bout du couloir, j'ai compris.
Je leur ai demandé d'attendre, un instant, je voulais arrêter le temps.
Le 6 août 2016, à 16h15 j'apprenais que mon fils, Alan, tout juste âgé de 21 ans avait été retrouvé, mort, dans le bassin Vauban, à St Malo.....
Je suis rentrée, seule, chez moi. J'ai attendu ma fille pour lui annoncer la terrible nouvelle. Puis ensuite, come un robot, j'ai appelé tout le monde.
J'habite loin de ma famille, et beaucoup étaient en vacances.
Seule, contre le temps que les réseaux sociaux mettent à annoncer une nouvelle.
Avant même que je sois arrivée chez moi, les pages facebook des journaux locaux, annonçaient déjà que le corps retrouvé dans ce bassin était peut être celui de mon fils.
A ma demande, beaucoup ont retiré leur publication, sauf un journal, qui ne l'a fait que le lendemain. Des personnes de ma famille, à l'étranger et injoignables, l'ont appris comme ça....
Puis ensuite, il y a eu les articles dans la presse. Il y a eu un article calomnieux, dans lequel étaient écris des mensonges.
J'ai été comme anesthésiée pendant les 15 jours qui ont suivis. Les obsèques de mon fils, c'était lunaire. J'étais là et je n'y étais pas.
Puis les cauchemars se sont installés. Tous les soirs depuis maintenant plus de trois mois, je le vois, mourir, m'appeler. Et je me réveille, en pleurs, je ne peux pas le sauver, j'arrive trop tard.
Il n'y a pas eu d'enquête. Le "dossier" a été classé accident tragique.
Plus de trois mois ont passés. Je ne vous raconte pas mes jours, mes nuits, ici, tout le monde les imagine très bien.
Je suis retournée à l'endroit où mon fils a été retrouvé. Et maintenant je sais .
Je sais qu'il n'a pas pu tomber tout seul. Je sais qu'il n'y a aucune sécurité. Je sais combien de bouées de sauvetage il y a et dans quel état elles sont. Je sais qu'elles sont inaccessibles. Je sais le nombre d'échelles, combien sont condamnées.
Mon fils aimait la vie. Il préparait son départ pour l'Irlande où il devait passer 12 mois, travailler, apprendre à parler anglais couramment et revenir continuer ses études. Il travaillais 7 jours sur 7. Oui vous lisez bien. 7 jours sur 7.
Il ne profitais même pas de sa vie, de sa si jeune vie. Il voulait préparer au mieux son départ pour ce pays, dans les meilleures conditions.
Il ne rentrera plus jamais, et chaque jour, je dois me faire violence pour me lever. J'ai bien pensé le rejoindre, j'ai même planifié la vie de ma fille sans moi.
Puis j'ai réalisé ce que j'étais en train d'envisager. Que mon fils aurait voulu la vivre sa vie, alors je n'avais pas le droit de perdre la mienne.
Aujourd'hui je lutte, mais je mène un combat. Une bataille. David contre Goliath.
J'ai mis en ligne une pétition, pour que les quais de St Malo soient enfin sécurisés.
J'ai reçu des témoignages, et je sais maintenant que les quais ne respectent pas la loi sur le balisage de nuit par exemple.
Je distribue la même pétition chez les commerçants de ma vile, et un peu partout en France, où les gens me le demande.

Je ne lâcherais plus rien maintenant.
La presse m'a contactée, enfin. Pour parler de mon combat. La télé aussi.
Le maire, qui reste sourd à mes demandes d'audience, ne pourra pas toujours m'ignorer.
j'ai fais une promesse à mon fils: Tant que je serais en vie, à terre, à genoux, mais en vie, je me battrais pour que cette ville protège tous ceux qui y mettent les pieds. Les malouins comme les touristes.
Je veux que le prénom de mon fils résonne à leurs oreilles.
Je ne m’arrêterais que lorsque le nécessaire sera fait.
J'ai également pris un rendez vous avec une avocate, à Paris. Loin de St Malo. Pour envisager une plainte contre X.
Je ne veux pas d'argent, mais des actions.

Voilà mon histoire.
Le 29 juin 1995, à 20h31, je venais de rencontrer ma petite crevette, mon fils , Alan. Il pesait 1,9 kilos.
Le 6 août 2016, on me l'a repris.
Je l'avais déposé le matin du 1er août aux pieds de la vieille ville. Il m'a embrassé, m'a dit"bonne journée ma petite maman, je t'aime, à ce soir".... Et je ne l'ai jamais revu. Jamais.
J'ai dit au revoir à une boite en bois clair. Je n'ai pas pu sentir sa peau une dernière fois.

Alors aujourd'hui, je lutte, parfois contre moi même, pour lui, pour tous ceux qui ont vécu le même drame au même endroit, et pour tous les autres. Parce que ça recommencera.

Il y a beaucoup de jours où je m'écroule, mais je me relève, pour lui avant tout.
Parce que mon fils aurait dû vivre, je n'ai pas le droit de renoncer.
Le vide s'est fait autour de moi. Les amies;, la famille. Le deuil n'est pourtant pas contagieux.....
Alors, j'écris, à défaut de pouvoir parler, raconter, le raconter.
Mon fils me manque, je l'aime et je voudrais pouvoir encore le voir, l'entendre, le toucher.
Je sais que ça ne sera plus possible, mais je en réalise pas.
Un matin il était dans mes bras, et le soir, il n'y était plus.
Parfois c'est tellement douloureux, cette plaie béante, au ventre, dans mes entrailles.
Mon combat, c'est tout ce qu'il me reste pour tenir debout. Et ma fille.
Voilà ma vie. Ma nouvelle vie, d'après. Celle sans mon fils.

Merci de m'avoir lue. Quand on n'a personne à qui parler, il faut trouver un moyen de dire. Pour ne pas devenir fou.
Merci.











« Modifié: 20 Novembre 2016 à 23:55:31 par ame-nezia »

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 909
  • Terra Incognita
Re : Mon fils, mon combat
« Réponse #1 le: 21 Novembre 2016 à 00:56:31 »
Tu as dit et je t'ai lue ...  je connais ton histoire ... le bassin Vauban ...

Puisse-tu trouver ici un peu de réconfort et le soutien dans ce combat que tu mènes pour Alan ... et les autres,

Faïk
« Modifié: 21 Novembre 2016 à 01:02:39 par Faïk »

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1515
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon fils, mon combat
« Réponse #2 le: 21 Novembre 2016 à 09:20:40 »
bonjour Amenezia
 depose les armes a la porte du forum pour pleurer ton fils ici en toute sécurité, bcp de parents en deuil pour des raisons divers  moi meme je bataille au tribunal pour mon fils  tue sur la route mais j'ai trouve surtout ici une aide précieuse d'une autre nature , des épaules sur qui m'appuyer des sourires entrevus au travers de l'écran 
tendres pensées

Hors ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 357
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : Mon fils, mon combat
« Réponse #3 le: 21 Novembre 2016 à 10:18:33 »
Bonjour ame-nezia,

Je compatis profondément à ta douleur, ayant vécu la même chose avec mon frère, disparu puis retrouvé mort longtemps après. Je n'ai pas bien compris ce que tu veux dire  par : "Je sais qu'il n'a pas pu tomber tout seul. "

De tout coeur avec toi.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2722
Re : Mon fils, mon combat
« Réponse #4 le: 21 Novembre 2016 à 13:25:09 »
Je te lis avec infinie tristesse...

Hors ligne ame-nezia

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon fils, mon combat
« Réponse #5 le: 21 Novembre 2016 à 14:04:07 »
Helpa.

Je suis retournée sur les bassins, là où le corps de mon fils a été retrouvé.
C'est une évidence qu'il n'a pas pu tomber tout seul.
Pour moi, il a été poussé.
Jamais il ne se serait approché si près du bord au point d'y tomber. Il n'était pas inconscient.
C'était un jeune homme frêle et fragile. Il mesurait 1m70 pour 45 kilos.....

Hors ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 357
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : Mon fils, mon combat
« Réponse #6 le: 21 Novembre 2016 à 14:15:52 »
Excuse-moi de te poser cette question, mais tu y a sûrement pensé et tu exclus donc absolument que ça puisse être un suicide ?

Hors ligne loulou15

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 654
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon fils, mon combat
« Réponse #7 le: 21 Novembre 2016 à 17:59:30 »
Comme je te comprends ... comme on te comprends tous ....
que dit la gendarmerie ? y a t il eu, une enquête ? tu as porté plainte ?
courage ...

Hors ligne cabrau78

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 513
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon fils, mon combat
« Réponse #8 le: 21 Novembre 2016 à 20:53:09 »
Bonsoir,

Je comprends ta douleur et ton sentiment d'injustice.
Ma fille  Aéline aurait eu 21 ans le 16 novembre dernier.
Elle a rejoint les étoiles fin décembre 2015.
Notre vie est à jamais anéantie par son absence.

Ici , nous partageons ta douleur et nous te comprenons.
Tu as raison de poursuivre ce combat.

Bien à toi

Hors ligne ame-nezia

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Mon fils, mon combat
« Réponse #9 le: 21 Novembre 2016 à 22:03:13 »
Excuse-moi de te poser cette question, mais tu y a sûrement pensé et tu exclus donc absolument que ça puisse être un suicide ?

Absolument pas une seule seconde. Mon fils était heureux de préparer son départ en Irlande, il travaillait pour ça.
L'idée ne m'a même jamais traversée l'esprit.
Il a appelé un taxi à 2h33 du matin pour rentrer à la maison, sa montre s'est arrêtée à 2h40.
Lorsque le taxi est arrivé, mon fils n'était déjà plus là.
J'ai la plus grande intuition qu'il a été poussé. C'est mon sentiment depuis le début.
Je sais que mon fils ne s'est pas suicidé. Pour moi il a été poussé.
Certaines de ses affaires personnelles n'ont pas été retrouvées sur lui.....
Pour tomber dans ce bassin, il faut vraiment être très très près du bord, avoir la moitié des pieds en dehors du quai, au dessus de l'eau.
Je le sais parce que j'ai refais ces 7 dernières minutes, et je me suis approchée le plus près possible avant la chute.
Jamais mon fils ne s'y serait aventuré si près, j'en suis certaine.
Aujourd'hui la presse m'a appelée. Ils vont faire un article sur mon histoire et sur le manque accru de sécurité.
Les choses commencent à bouger.....
Mon fils aimait la vie, il avait des projets, qu'il préparait avec moi. Et quelqu'un lui a volé tous ses espoirs, j'en suis sûre maintenant.

Hors ligne Magi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 146
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon fils, mon combat
« Réponse #10 le: 21 Novembre 2016 à 22:39:15 »
Bienvenue sur ce forum,

J'ai lu ton histoire d'une tristesse infinie,
J'ai moi-même perdu ma fille  il y a un peu plus d'un an
et je connais bien cette douleur au ventre, comme tu dis...

Ici tu peux parler en toute confiance,
et partager un peu de cette douleur que nous connaissons tous.

Affectueusement

Hors ligne ame-nezia

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Mon fils, mon combat
« Réponse #11 le: 21 Novembre 2016 à 23:57:08 »
Comme je te comprends ... comme on te comprends tous ....
que dit la gendarmerie ? y a t il eu, une enquête ? tu as porté plainte ?
courage ...
Bonsoir,
La police n'a pas enquêté. Elle a classé le "dossier" en accident tragique. C'est nous qui avons mené l'enquête, avec les informations que nous avions.
Mais la piste s'arrête au pied des bassins. Beaucoup de bateaux sont partis, les caméras de surveillance privées ne sont plus accessibles, et celles de la ville ont été visionnées.
Je me suis rapprochée d'un grand cabinet d'avocat à Paris, spécialisé dans le droit maritime, portuaire et côtier. Porter plainte contre X, j'y songe.
La presse m'a contactée aujourd'hui. J'ai rdv mercredi 23/11. Ils vont faire un article sur le manque accru de sécurité sur le port. Ça va m'aider, dans mes démarches.
Cet été, la police de St Malo a préféré mettre tout ça aux oubliettes, trop de boulot, pas assez de personnel.... Mais je compte bien ne rien lâcher. Il y a ma pétition pour la sécurité du port, et ma démarche , plus officieuse pour le moment, auprès de cette avocate.
Je lutte, je sombre, je m'écroule, mais tant que je serais en vie, je me battrais pour savoir et pour que plus jamais ça ne se reproduise.
Merci à vous de m'avoir lue.

Hors ligne loulou15

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 654
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon fils, mon combat
« Réponse #12 le: 22 Novembre 2016 à 05:32:10 »
porte plainte ! une enquête sera obligatoirement mise en place ... mais il risque d'y avoir une autopsie ... c'est encore un moment douloureux à passer ...
douce journée

Hors ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 357
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : Mon fils, mon combat
« Réponse #13 le: 22 Novembre 2016 à 10:00:07 »
Mais pourquoi l'aurait-on poussé ? Il avait des ennemis ?

Hors ligne ame-nezia

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Mon fils, mon combat
« Réponse #14 le: 25 Novembre 2016 à 23:26:18 »
porte plainte ! une enquête sera obligatoirement mise en place ... mais il risque d'y avoir une autopsie ... c'est encore un moment douloureux à passer ...
douce journée

Il y a déjà eu une autopsie. Aucune trace de coups.
Mais ça ne veut pas dire qu'il n'a pas été poussé.....