Auteur Sujet: Mélian mon fils qui manque à ma vie  (Lu 14049 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 456
Re : Mélian mon fils qui manque à ma vie
« Réponse #15 le: 13 Janvier 2012 à 16:03:06 »
Coucou Sandrine
Mon amie n'était pas là alors je suis allée chercher un cadeau d'anniversaire pour Vincent qui aura 13 ans lundi.
même ça, j'ai eu du mal... comme toi, faire à manger, etc... c'est la galère.
J'ai rencontré une vieille amie que je n'avais pas vue depuis longtemps, je crois qu'elle a essayait de m'éviter pourtant nous avons été très proche dans le passé... Elle m'a expliqué comment elle avait appris pour Geoffrey qu'elle a connu tout petit et qu'elle n'avait pas pu m'appeler, pas pu m'écrire. Elle ne trouvait pas les mots... Je lui ai dit que ce n'était pas grave, que je comprenais mais que même les plus petits sms font énormément plaisir dans ces cas là. Elle a promis de passer me voir. J'en doute... mais je ne lui en veux pas.
Les méchants, ceux du boulot par exemple, je vais les laisser de côté et ne pas m'en occuper. j'ai des choses plus importantes à gérer. Le problème, c'est que je n'ai que 15 jours d'arrêt et que je ne sais pas comment faire pour me débarasser de ce problème sans y laisser des plumes... Je ne veux plus y retourner !!
Mais as tu un traitement pour te soulager ? Pour ma part, je ne voulais rien à part un anxyolitique mais ça ne suffisait plus. A un moment, j'ai été obligée de prendre un antidépresseur léger car je n'y arrivais plus. d'une part, je ne voulais pas car ma mère en a pris pendant des années et c'était devenu un cercle vicieux et ça me faisait très peur. Et d'autre part, j'avais l'impression que ce coup de pouce était comme une trahison envers mon fils et que j'allais renier ma peine de l'avoir perdu. Ce n'est pas le cas, j'ai toujours autant de peine mais j'arrive mieux à gérer et à rester en contact avec l'extérieur.
Fais toi aider Sandrine, on ne peut pas passer ces épreuves seule. C'est trop difficile.
Je t'envoie pleins de rayons de soleil de Normandie (pour une fois qu'il ne pleut pas...)
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...

Hors ligne sandrine

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 35
Re : Mélian mon fils qui manque à ma vie
« Réponse #16 le: 22 Janvier 2012 à 17:33:06 »
bonjour ANGELIK et à vous tous parents écorchés par la vie.....LE25 Janvier, 8 mois que mon bébé m a quitté, et je sais que dans la perte de mon enfant il n y a que moi qui pourrais me relever, car depuis son départ j entend sois forte pour tes filles , tu n es pas seule , mais si je suis seule, une fois mon meilleur ami m a quitté en pensant que j allais bien et une heure après je faisais une crise de tétanie qui dura 1 heure, ceux sont mes deux filles qui se sont occupées de moi et appelé le samu....nous seuls savons ce qui se passe en nous et l 'épuisement qu' engendre la perte de son enfant sachant que nous devrons survivre avec cette souffrance....pour moi, les cachets sont nécessaires car je ne peux me relever sans ça, j'écoute mon coeur , ma conscience, et je met tout en oeuvre pour que mon bébé soit venger, car c peut etre un jeune de 20ans mais il n ' a montré aucun signe de tristesse, n est jamais passé me voir, non pour lui Mélian, mon ange nétait qu 'un pote, un mois et demi après ,il dansait tranquilement, mais le pire c qu il a joué de son petit trauma cranien pour faire l 'amnésique, croire que mon bébé conduisait....alors à cet instant , après trois mois j 'ai décidé de porter plainte qu 'il prenne conscience de ses actes parce que , comme il ne savait pas conduire ,il a tué mon fils et a brisé notre vie à jamais

Hors ligne Real

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 48
Re : Mélian mon fils qui manque à ma vie
« Réponse #17 le: 23 Janvier 2012 à 11:55:18 »
Bonjour Sandrine,
Le cinéma n'aide à faire mon deuil, même si les sujets me bouleversent profondément et me mettent dans tous mes états ("au-delà" de Clint Eastwwod, "Tree of life" de Terence Malick, "lovely bones" de Peter Jackson...)  Hier j'ai vu le film de Roman Polanski "Carnages" qui m'a fait penser dans des mesures bien inappropriées et infiniment dérisoires à ce que vous ressentez sur cette injustice du copain qui a fait du mal à l'autre. Mais il montre cette cruauté qui vous fait tant souffrir. La méchanceté des humains face à certaines situations. C'est un huit-clos qui se passe quasiment en temps réel en une rencontre l'après-midi. Celle de parents qui vont tenter de trouver un terrain d'entente, avec un rendez-vous d'excuses à définir, parce que l'un des deux enfants à cassé deux dents à l'autre au cours d'une bagarre... Si vous voyez ce film, vous verrez les proportions que cela prend et en même temps y trouverez quelques vérités à ce que vous vivez. Si ça peut vous aider à faire un petit bout de chemin...

Hors ligne sandrine

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 35
Re : Mélian mon fils qui manque à ma vie
« Réponse #18 le: 24 Janvier 2012 à 14:46:06 »
Merci REAL, je regarderais........A bientot

Hors ligne mamita

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 439
Re : Mélian mon fils qui manque à ma vie
« Réponse #19 le: 25 Janvier 2012 à 18:46:30 »
Je suis nouvelle sur ce forum ... j'ai perdu un fils le 27 juillet 2011 mort d'une saloperie de maladie incurable qui lui est tombée dessus et lui a pris jusqu'à la parole, lui qui communiquait tant .... il est resté lucide jusqu'au bout, nous a préparé à sa mort  par une force de caractère incroyable ... il est mort, alors qu'il aurait pû fêter ses 10 ans de mariage avec sa p'tite femme, leurs deux petits (une garçon 7 ans et une petite fille 3ans) les rendaient très heureux ... Bien sûr nous avons nos petits enfants, en eux il vit et c'est un réconfort. Nous nous sommes préparés à son départ contrairement à vous qui avez perdu un enfant dans un accident si brutal !

Alors si je peux vous donner un peu de réconfort en vous citant cette phrase que je me suis ancrée dans la tête, je vous l'offre :
"Au lieu de me désoler d'un futur qui n'existera plus, j'ai savouré la chance inouïe que j'ai eue de vivre à tes côtés, de te connaître, de t'aimer. Que la relation cesse n'est pas l'essentiel, l'essentiel c'est qu'elle ait existée" (Recueilli dans le livre de Marie Lise Labonté - Le choc de rupture)

Oui, je m'accroche à tous les moments de bonheur que nous avons vécus avec lui, avec nos autres enfants toutes ces années ... des instants immortalisés sur des photos que j'ai plaisir à regarder encore et encore ... le voir si heureux, dans tout cet amour que nous nous sommes donnés. Voilà comment je m'en sors pour "vivre avec ça"; nous étions si heureux que parfois je me disais "un jour il va nous tomber "une tuile sur la tête", ce que je redoutais le plus est arrivé, vous est arrivé à vous aussi, PERDRE UN ENFANT !
J'ai perdu mon père très jeune (à 6 ans) et j'aurais souhaité que mes petits enfants ne connaissent pas le même traumatisme ... mais heureusement les temps ont changé : on parle aux enfants, on explique, leur papa est très présent, ils ne l'oublieront pas ... leur maman
soutenu par "son grand amour" sait leur parler ... le lien d'amour ne meurt jamais ! (à lire aussi "Le lien qui ne meurt jamais" de Lytta Basset.)
J'espère vous avoir apporté un peu de réconfort ... prenez soin de vous !
"Au lieu de me désoler d'un futur qui n'existera plus, j'ai savouré la chance inouïe que j'ai eue de vivre à tes côtés, de te connaître et de t'aimer"

"Que la relation cesse n'est pas l'essentiel, l'Essentiel c'est qu'elle ait existé"

(Marie-Lise Labonté "Le point de rupture")

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 456
Re : Mélian mon fils qui manque à ma vie
« Réponse #20 le: 25 Janvier 2012 à 23:19:25 »
Bonjour Mamita
je ne peux pas vous dire "bienvenue" sur ce forum car le mieux serait de ne pas en avoir besoin mais juste que vous trouverez ici soutien et écoute.
Je comprends ce que votre message veut faire passer mais je n'arrive pas encore à voir les choses comme ça. Pour l'instant, le manque et la violence de ce jour là masquent les bons souvenirs... mais j'espère qu'un jour viendra où je pourrai sourire en regardant les photos, en pensant à mon fils...
Je vais essayer de me procurer ces livres. A force de lire ces messages d'espoir, on va y arriver.
Je viens de lire "Le fils" de Michel Rostain qui vient de sortir. Il a perdu son fils d'une méningite fulgurante et donne aussi ce message là "on peut vivre avec ça".
Merci et bonne soirée
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...

Hors ligne sandrine

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 35
Re : Mélian mon fils qui manque à ma vie
« Réponse #21 le: 26 Janvier 2012 à 11:14:57 »
Mamita, bonjour et merci pour votre petit message.....mon fils que j' aime tant me manque, oui il me manque terriblement, hier cela a fait _ mois qu il s' est endormi.... mais il ne me reste que des photos, des souvenirs si merveilleux car il etait d une gentillesse , d'une douceur, c était le petit homme de la maison....j 'ai fait une rechute , barre de béton à la poitrine, pleurs etc, je suis retournée voir mon médecin qui m'a dit surtout n arretez votre traitement, ce que j avais fait, durant un mois je n ai pu aller là ou mon bébé repose, je n'y suis retournée qu'hier et je ne voulais plus repartir, je voulais creuser pour le prendre dans mes bras, c' est une torture à chaque fois, je regarde le ciel et je demande à dieu pourquoi, qu'ai-je fait pour mériter cette souffrance et mon petit Mélian , pourquoi l'a t-il repris.....je me dis sans cesse que la terre est en réalité l' enfer ......Il me manque tellement .....

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 456
Re : Mélian mon fils qui manque à ma vie
« Réponse #22 le: 26 Janvier 2012 à 17:21:47 »
Bonjour Sandrine
A mon tour de venir te soutenir, tu es dans le creux de la vague, moi je remonte un peu jusqu'à la prochaine...
Tiens bon, Mélian ne voudrait pas voir sa maman comme ça. Ton fils comme le mien n'ont pas eu le temps de nous le dire mais je suis certaine que nous voir dans cet état les attriste beaucoup. Geoffrey n'aimait pas me voir mal, quand cela arrivait je voyais bien que cela le préoccupait beaucoup...
Tu as fait une crise de tétanie, moi aussi j'en ai fait une cet été. Puis crise d'eczéma, ce que je n'avais jamais fait avant. C'est notre corps qui parle. Et les médicaments sont indispensables pour arriver à vivre "normalement".
Se laisser couler ne les fera pas revenir, et cela fait souffrir nos proches. Courage Sandrine   :-*
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...

Hors ligne sandrine

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 35
Re : Mélian mon fils qui manque à ma vie
« Réponse #23 le: 27 Janvier 2012 à 00:33:37 »
angelik, merci de venir me faire un petit soutient , c gentil .....nous sommes toutes les deux à quelques jours près orphelines de nos petits anges, c très dur, hier je suis allée voir mon petit mélian , je n arrivais plus à y aller, et une fois devant je ne voulais plus repartir, je regardais le ciel en demandant pourquoi mon enfant, pourquoi m infliger cette souffrance, qu' il me prenne aussi, je repartais et je revenais trois fois comme ça...il me manque tellement....et toi comment vas tu? tu as pu repousser d' un mois ton travail , c mieux car il te faut de bonnes ondes pour ne pas tomber, car nous sommes écorchées vives et la moindre attaque est multipliée il me semble....ne te laisses pas faire et courage a toi angelik , prends bien soin de toi....

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 456
Re : Mélian mon fils qui manque à ma vie
« Réponse #24 le: 27 Janvier 2012 à 10:35:43 »
Sandrine
Comme toi, j'ai de plus en plus de mal à aller voir Geoffrey, voir son nom et ces dates gravées me fait mal et je n'éprouve plus le besoin d'y aller comme au début. Pour moi, il n'est pas là bas... J'ai eu l'impression de l'avoir avec moi, mais en ce moment, c'est comme s'il s'éloignait et je me sens vide. Tout ça est flou... Comme un mauvais rêve...

Je suis prolongée d'un mois et j'ai rendez vous avec la médecine du travail mardi. Je crois que je ne vais pas rester. Je n'ai pas envie de me battre tous les jours pour des broutilles et subir les plaintes et méchancetés des autres. Comme tu le dis, pour nous tout est multiplié et nous avons besoin de calme et de repos pour l'instant. Après je verrai pour trouver autre chose de plus sympa.
Bonne journée  :-*
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...

Hors ligne sandrine

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 35
Re : Mélian mon fils qui manque à ma vie
« Réponse #25 le: 27 Janvier 2012 à 13:42:37 »
angelik, je suis daccord avec toi , il faut prendre du recul et t entourer d amour, moi je laisse tomber mes magasins et je suis en train de créer une association au nom de mon fils, tu vois là, je me recouches , j' ai pris du laroxyl, victan car je n en peux plus....ou habites tu angelik.....moi je suis sur alizay dans l eure.....courage , je t embrasse ainsi que nos petits anges

Hors ligne sandrine

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 35
Re : Mélian mon fils qui manque à ma vie
« Réponse #26 le: 28 Janvier 2012 à 20:43:49 »
aujourd'hui j' ai pris plus de cachets, je suis trop épuisée, j 'ai trop mal, je me sens tellement seule, la vie ne me donne plus la force , je préfère dormir que souffrir, mélian mon bébé tu me manques tellement, je n 'en peux plus chéri, j 'ai trop mal,  comment trouver la force ? je ne sais pas......je voudrais que mon coeur sarrete de battre....

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : Mélian mon fils qui manque à ma vie
« Réponse #27 le: 29 Janvier 2012 à 08:50:52 »
Bonjour Sandrine,
Quel incommensurable chagrin que celui de perdre son enfant !  Depuis six mois, je me lève en pleurant me couche en pleurant....
Je souhaite que vos autres petits coeurs réussissent à vous faire émerger... Sinon il y a ce risque de faire une dépression
et il vaut mieux pas.... j'ai trop vu où cela a conduit ma fille... Essayez de récupérer dans le sommeil même avec quelque
médicament pendant quelque temps. Et puis  il y a la création de votre association qui va vous redonner du tonus car il vous
en faudra,  pour Mélian . Faites-vous aider pour retrouver vos forces et l'espoir,  pour vous et votre petite famille qui a besoin de vous. Accordez-vous un peu de douceur... c'est facile à dire je reconnais. Affectueuses pensées.  Mammj


Hors ligne sandrine

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 35
Re : Mélian mon fils qui manque à ma vie
« Réponse #28 le: 29 Janvier 2012 à 15:16:21 »
mamj, vous etes gentille mais tout comme vous c'est parfois insurmontable, on vous dit ça va mieux on dirait, mais qu ils viennent dans mon corps deux  minutes , ils prieront dieu d'  en sortir, mamj , j' ai déclencher des symptomes d'aragophobie, avant j étais joyeuse, dynamique, gai , je me souviens le samedi avant que mon ange parte je me sentais heureuse, puis le mercredi suivant, on une amie m'appelle me disant que mon fils venait d'avoir un accident, je suis devenue comme folle, ma petite loudna s'est mise à pleurer. Je suis partie , c'était dans mon village ,je suis arrivée , j 'ai couru vers mon fils qu ils essayaient de réanimer, mais il n'ont jamais voulu que je m 'approche pour le prendre dans mes bras une fois qu 'ils m'ont dit: bah ,il est décédé.....comment vivre avec ces souvenirs.....

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 456
Re : Mélian mon fils qui manque à ma vie
« Réponse #29 le: 29 Janvier 2012 à 15:43:31 »
Bonjour Sandrine et Mammj
Comme vous dites, il ne vaut mieux pas tomber dans la dépression mais que c'est difficile de rester à la surface... c'est un combat de tous les jours qui mobilisent toutes nos forces, même nos autres enfants ne nous tiennent pas... Je tiens en me disant que ça finira bien par se calmer...
Hasard ou coïncidence, Sandrine, j'habite aussi dans l'Eure près d'Evreux et aujourd'hui le soleil vient nous faire un clin d'oeil.
Je n'ai pas d'association à monter mais je me suis rapprochée de Phare Enfants qui s'occupe de prévention et deuil après suicide. La présidente a perdu son fils il y a 20 ans et habite Rouen... Je ne suis pas encore prête à participer mais je suis leurs actions de loin pour l'instant.
Moi aussi, j'étais dynamique et gaie... Quand je chantais à tue tête en faisant le ménage ou devant ma télé, ça faisait beaucoup rire Geoffrey, qui se moquait gentiment. Que nous est-il arrivé  ??? C'est un cauchemar !!
Souvent on dit que la roue tourne, que les "méchants" finissent par payer... je n'y crois plus, moi qui n'aurait jamais fait de mal à une mouche, toujours prête à tendre la main aux autres... pourquoi  ??? Je n'ai pas su tendre la main à mon fils...
Rien n'a plus de sens, j'ai perdu tous mes repères... tout ce à quoi je croyais, mon boulot, ma joie de vivre, mes certitudes de mère... j'ai l'impression d'avoir tout raté...  :'(
 :-* à vous toutes
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...