Auteur Sujet: Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.  (Lu 440704 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2567
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1605 le: 01 Juin 2018 à 14:52:59 »
Et ce matin pour la première fois j'ai pensé" ça s'est passé du temps d'Emmanuelle"
et ça , ça me vrille le coeur...
 jusque là je pensais"quand Emmanuelle était vivante" ou "quand elle était là" ..."avant la tragédie"...

Il y a donc un temps, passé, révolu, son temps à Elle...

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2567
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1606 le: 01 Juin 2018 à 17:49:54 »
Elle s'estompe...les couleurs de sa vie palissent...
Ne restera d'Emmanuelle que ce que nous pourrons en sauvegarder...pour le futur...les genrations futures... et c'est si peu de choses...
Elle laisse une empreinte...c'est vrai... mais le temps passe et efface ses traces... sauf chez moi et ses très très  proches...
Le temps se scande en deux, avant /après...depuis le début.. mais là ça se normalise, il existe un temps où elle était là et ça devient une réalité...

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2567
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1607 le: 02 Juin 2018 à 19:51:38 »
Des images et des commentaires jusqu'à la nausée des obsèques de la petit Maëlys...au milieu de tout et n'importe quoi...je retiens que "c'est le pire qui puisse arriver à des parents", "qu'on  ne se remet jamais totalement d'un tel drame mais qu'on peut vivre et rester du coté de la vie", '"qu'il y a une récupération possible, pas forcément une reconstruction"que sa soeur aura besoin d’être accompagnée, SI et quand  elle le souhaite"...
"Qu'avant sur le chemin du cortège il y avait des pleureuses qui exprimaient bruyamment le chagrin de tous...maintenant il faut de la dignité et de la retenue"
Les applaudissements m'ont surprise...
La vue du petit cercueil blanc m'a émue...
Il y a du pire dans cette mort d'enfant...

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1462
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1608 le: 03 Juin 2018 à 22:13:58 »
J.ai ecourte les infos pour eviter ce desespoir
Ce chagrin que l’on connait ajouter au fait qu.il s’agit d’un acte organise par un ....... je ne sais meme pas quel terme utilise
Les deuils sur meutre doivent avoir qq chose de tres particuliers
Je suis bien triste pour toutes ces familles

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2567
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1609 le: 26 Juin 2018 à 02:19:14 »
Le groupe d'entraide de parents endeuillés(où je suis observatrice muette) a parlé ce soir de la culpabilité... sujet difficile et émotionnant...
Où va se nicher la culpabilité du parent survivant à son enfant?
Partout, possiblement...dans chaque moment .
D'écouter leurs culpabilités me réactivent les miennes...
culpabilité de lui survivre,
culpabilité de ne pas être morte de chagrin,
culpabilité de ne pas être une assez bonne mère pour mes autres enfants,
culpabilité de vivre des moments légers et souriants, parfois...alors qu'Elle est morte.
Et surtout.. culpabilité de ne pas lui avoir appris à porter un casque dans toutes les activités sportives à risques...Si elle en avait eu un, elle ne serait pas morte.
C'est comme ça...
La culpabilité a plusieurs couleurs, plusieurs ressorts...on croit s'en être débarrassé et elle revient par d'autres fils.
Et ça fait une pelote ...

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2567
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1610 le: 27 Juin 2018 à 01:22:30 »
Même si je sais que je ne suis coupable de rien...
le sentiment de culpabilité parfois s'installe.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2567
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1611 le: 15 Août 2018 à 13:11:55 »
Pour la première fois ,dans ma vie d'après... je n'ai pas écrit une seule ligne dans mon si volumineux journal de deuil...durant ces 3 semaines de vacances avec ma tribu au complet, au complet sauf Une, bien sûr, toujours...

Les mots deviennent inopérants à dire la réalité,l'absence,la mort...
A qui le dire?
A quoi bon remuer la boue du chagrin?
Je respecte le mouvement:ça décante, ça se dépose bien au fond...

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2567
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1612 le: 15 Août 2018 à 18:38:56 »
J'ai emmené mon journal et oublié les jolis stylos encre gel irrisée , ceux qui glissent bien sur la page...(je change de couleur chaque jour puisque je suis tellement fachée avec le temps ; le temps qui passe, sans Elle... que je ne mets jamais la date... j'écris le jour qu'on est depuis assez peu...)
et je n'ai pas écrit; rien de rien...
je me rattrape depuis mon retour.

pas envie?pas besoin? à quoi bon, ça ne change plus rien?écrire pour qui, pour quoi?aquoibonite aiguë?...
je dirais:
*très occupée par ma smala en vadrouille...et l'intendance pour 9 au bout du monde, c'est compliqué...
* très fatiguée par toutes les activités et visites...
*pas de temps libre pour noter au fur et à mesure comme chez moi et pas le courage de me replonger dans le chagrin à vif le soir tard au coucher...
*besoin d’être seule pour écrire librement
mais...
*pensé à Emmanuelle très souvent et pleuré derrière les lunettes...et je me racontais ce que j'écrirai...Elle qui aurait adoré ce voyage et rencontrer les baleines ,son rêve de gosse, baleines et dauphins...le vivre sans elle fut un crève cœur...mais je sais désormais vivre le coeur crevé comme un matelas éventré...

je t'embrelace...
je sais ,depuis, reconnaitre les soeurs de misère qui me ressemblent...

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2708
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1613 le: 15 Août 2018 à 19:16:19 »

   
Citer
Les mots deviennent inopérants à dire la réalité,l'absence,la mort...

   Oui, et c'est comme une (nouvelle et ajoutée sur le tas) impuissance ...
   On a usé notre chagrin, on a usé nos mots aussi ...
   M.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2567
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1614 le: 15 Août 2018 à 19:33:33 »
et usé notre coeur aussi...
plus trop de .... en réserve (le mot juste m'échappe!)
A.

Hors ligne Rachida

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1615 le: 15 Août 2018 à 23:02:49 »
Bonsoir

Je me permets de me joindre à votre conversation car depuis depuis 1mois et 2 jours le monde dans lequel je survis n’est plus adapté à celle que je suis..J’ai perdue ma petite Déesse ,ma beauté,mon souffle,mon petit ange âgée de 1mois et 26j..Un biberon,une sieste et tout bascule : de battre nos cœurs se sont arrêtés..Ma petite choupette s’en est allée et tout mon être s’en est allé..Je réalise parce que la douleur me bousille et je n’ai qu’une envie rejoindre ma fille mais j’ai deux grands garçons qui ont besoins de moi et cette douleur que je subis je ne peux l’infliger à ma propre mère..Alors je survis,j’essaie mais je n’ai plus goût à rien,je ne veux plus voir mes amis,le père de ma fille m’a tourné le dos enceinte et n’a même pas eu la decence d’etre présent pour les funérailles mais je ne préfère pas y penser parce que je voudrais lui faire aussi mal que j’ai mal mais il n’a pas l’air d’avoir de coeur ni d’ame je ne peux lutter..Je complètement désemparé,seul mon coeur ne s’arrete jamais de saigner,je suis à terre et vous lireme donne envie de chercher de l’aide,vous connaissez ma douleur..Celle qui ronge sans cesse ma chair sans pause,sans répit constamment à chaque instant..Je suis brisée

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2708
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1616 le: 16 Août 2018 à 12:13:56 »
     Chère Rachida
     
Citer
et tout mon être s’en est allé..

       :'( :'( :'( :'( :'(
     

     Pour toi, Rachida, pour que la toute petite part de toi tellement souffrante et blessée qui n'est pas partie avec ton bébé, parvienne lentement à reprendre pied dans cette vie, mais que c'est difficile et jamais "comme avant"
     Tendrement, Martine.
   
« Modifié: 16 Août 2018 à 12:15:31 par souci »

Hors ligne Mircea

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 540
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1617 le: 16 Août 2018 à 12:26:03 »
vous lire me donne envie de chercher de l’aide,vous connaissez ma douleur..Celle qui ronge sans cesse ma chair sans pause,sans répit constamment à chaque instant..Je suis brisée
Je t'accueille ici avec toute ta douleur Rachida.
Vivant un deuil différent du tien, je ne sais comment t'aider, d'autres papas et mamans endeuillés le feront mieux que moi.

Viens nous parler de ton adorable petite déesse, de ton chagrin .... tu seras lue, comprise ....

Sur ton coeur de maman tout meurtri, je dépose chaleur et douceur

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1892
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1618 le: 16 Août 2018 à 14:11:24 »
Rachida, comme c'est dur... Dur et triste. Tellement injuste, incompréhensible.
Tu es la bienvenue parmi les endeuillés.
Puisse ce forum t'apporter un peu d'apaisement et de soutien.

Je t'envoie beaucoup de douceur et des bulles de tendresse. :'( :'(

If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2567
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1619 le: 15 Septembre 2018 à 22:19:22 »
Quand on me demande comment je vais... que c'est une vraie question, et pas une question de politesse superficielle...
en ce moment je me surprends à répondre que ça va... un vrai ça va...
bien sûr ma reprise est fatigante et compliquée, j'ai oublié le rythme et la lourdeur du boulot...
bien sûr Emmanuelle manque...à jamais...
bien sûr sa mort n'a toujours aucun sens et ma vie d'après pas plus...
bien sûr je suis changée à jamais,
bien sûr  sa photo me triste infiniment...

mais je sens que quelque chose s'est posé...
que je suis moins écrasée de chagrin,
que je souris moins avec les dents et plus avec les yeux,
que je réussis à savourer les petits moments de "joie" familiale sans ressentir en même temps la douleur du manque,elle ne déboule qu'après...;
que je pleure moins,
que la couleur revient ,
qu'une certaine légèreté s'invite parfois dans mes journées,
que je me couche moins tard,même si je ne dors pas mieux...
que les questions taraudantes se font plus discrètes,
que je réussis à bavarder simplement sans fuir les gens,
que la vie reprend un peu son cours...
que les rituels de deuil s'espacent...
que j'écris moins long dans mon journal de deuil
et plus du tout ici,
mais encore un peu sur mon blog de deuil: http://mamandeuil.over-blog.com

Bien sûr, je guette la prochaine vague scélérate...
la prochaine phase de descente...
mais je sais que rien ne dure  jamais toujours , ni le bonheur , ni le malheur ...

"le deuil est un escalier circulaire"