Auteur Sujet: Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.  (Lu 424613 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2656
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1620 le: 16 Août 2018 à 12:13:56 »
     Chère Rachida
     
Citer
et tout mon être s’en est allé..

       :'( :'( :'( :'( :'(
     

     Pour toi, Rachida, pour que la toute petite part de toi tellement souffrante et blessée qui n'est pas partie avec ton bébé, parvienne lentement à reprendre pied dans cette vie, mais que c'est difficile et jamais "comme avant"
     Tendrement, Martine.
   
« Modifié: 16 Août 2018 à 12:15:31 par souci »

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1621 le: 16 Août 2018 à 12:26:03 »
vous lire me donne envie de chercher de l’aide,vous connaissez ma douleur..Celle qui ronge sans cesse ma chair sans pause,sans répit constamment à chaque instant..Je suis brisée
Je t'accueille ici avec toute ta douleur Rachida.
Vivant un deuil différent du tien, je ne sais comment t'aider, d'autres papas et mamans endeuillés le feront mieux que moi.

Viens nous parler de ton adorable petite déesse, de ton chagrin .... tu seras lue, comprise ....

Sur ton coeur de maman tout meurtri, je dépose chaleur et douceur

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1845
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1622 le: 16 Août 2018 à 14:11:24 »
Rachida, comme c'est dur... Dur et triste. Tellement injuste, incompréhensible.
Tu es la bienvenue parmi les endeuillés.
Puisse ce forum t'apporter un peu d'apaisement et de soutien.

Je t'envoie beaucoup de douceur et des bulles de tendresse. :'( :'(

If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2482
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1623 le: 15 Septembre 2018 à 22:19:22 »
Quand on me demande comment je vais... que c'est une vraie question, et pas une question de politesse superficielle...
en ce moment je me surprends à répondre que ça va... un vrai ça va...
bien sûr ma reprise est fatigante et compliquée, j'ai oublié le rythme et la lourdeur du boulot...
bien sûr Emmanuelle manque...à jamais...
bien sûr sa mort n'a toujours aucun sens et ma vie d'après pas plus...
bien sûr je suis changée à jamais,
bien sûr  sa photo me triste infiniment...

mais je sens que quelque chose s'est posé...
que je suis moins écrasée de chagrin,
que je souris moins avec les dents et plus avec les yeux,
que je réussis à savourer les petits moments de "joie" familiale sans ressentir en même temps la douleur du manque,elle ne déboule qu'après...;
que je pleure moins,
que la couleur revient ,
qu'une certaine légèreté s'invite parfois dans mes journées,
que je me couche moins tard,même si je ne dors pas mieux...
que les questions taraudantes se font plus discrètes,
que je réussis à bavarder simplement sans fuir les gens,
que la vie reprend un peu son cours...
que les rituels de deuil s'espacent...
que j'écris moins long dans mon journal de deuil
et plus du tout ici,
mais encore un peu sur mon blog de deuil: http://mamandeuil.over-blog.com

Bien sûr, je guette la prochaine vague scélérate...
la prochaine phase de descente...
mais je sais que rien ne dure  jamais toujours , ni le bonheur , ni le malheur ...

"le deuil est un escalier circulaire"




Hors ligne vortex

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 128
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1624 le: 16 Septembre 2018 à 00:27:30 »
C'est très beau ce que tu viens d'écrire. Et ça rejoint grosso modo ce que j'ai décrit sur mon topic.

Nous évolution dans notre deuil :) tout doucement. Délicatement mais nous avançons.

Cela dit je n'ai pas la prétention de te comprendre. Pour ma part il s'agit de ma mère et j'en suis à seulement 6 mois alors que toi tu en es à 4ans
« Modifié: 16 Septembre 2018 à 00:32:52 par vortex »

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2482
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1625 le: 16 Septembre 2018 à 03:17:50 »
8 ans...
ma fille...

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1845
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1626 le: 16 Septembre 2018 à 09:14:44 »
 Chère Eva Luna,
Je partage ton infinie tristesse, celle qui sera à jamais dans ta vie.
Certaines blessures sont au-delà des mots.

Je te serre fort dans mes bras, si tu veux bien. 
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2656
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1627 le: 16 Septembre 2018 à 12:51:59 »

    Huit ans.
    Huit.
    Une, deux, trois, quatre,
    cinq, six, sept, huit années ...
    à porter "ça" ...
    Résignation à survivre avec la plus terrible des pertes ... résignation sous violence implacable ...
    Acceptation pour ce qui est de vivre encore, avec ce qui te reste, de rester créative ...
    Merci pour ton témoignage, maman de Manue.
    M.
   

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2482
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1628 le: 16 Septembre 2018 à 19:44:26 »
Je n'accepte pas.
 Je ne me résigne pas.
Je consens juste à prendre acte que c'est arrivé.
Je travaille dur pour vivre malgré, avec... ÇA.
Sans Emmanuelle...

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2482
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1629 le: 17 Septembre 2018 à 00:27:11 »
Merci de ton soutien , Martine.

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2656
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1630 le: 17 Septembre 2018 à 13:05:41 »

    Chère Eva Luna,

    Le mot "acceptation" me fait bondir autant que toi, tu sais ...
    Je n'accepterai jamais la mort de mon neveu à 14 ans, par suicide de surcroît, et l'atroce peine de la famille de mon frère ...
     C'est délicat, je sais, ce mot est irritant ...
     Les quatre premières années de mon deuil je les ai vécues dans et par la colère, comme si la colère était la seule manière de contredire ce qui était arrivé, et de garder d'une certaine manière ce cher enfant avec moi ... et puis le soir du 29 juillet 2017, d'un coup, je me suis rendu compte que la barrière de ma colère ne pouvait pas nous rendre le petit ... elle a cédé et fait place à un découragement quasi total et je n'en sais pas plus aujourd'hui ... mais sans doute parce que la mort de Kalahan est une mort par suicide, et que je dialogue avec les personnes désespérées et en grande fragilité psychologique, je fais des parallèles avec les blocages ou à l'inverse, les issues de secours qui permettent d'échapper partiellement aux fatalités mortifères ... ne plus rien accepter de la vie, radicalement, c'est ce qu'a fait un suicidé ... alors pour éviter à d'autres familles ce drame, je fais passer ce message "de pute (?)" que la vie malgré sa cruauté peut apporter des bonnes choses ...

   En fait, les mots ne peuvent contenir autant d'ambivalences que nos états d'âme ... je me bats pour que la balance penche en faveur de la vie, compromis bien difficile à négocier ... et les mots ne disent que ce qu'ils peuvent ...
   Merci de percevoir à travers eux ma meilleure volonté,
   M.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2482
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1631 le: 17 Septembre 2018 à 19:36:21 »
Tu te bats pour que la balance penche en faveur de la Vie.. et c'est un noble combat...tes jeunes  aux pensées noires et suicidaires ont de la chance de te trouver sur leur chemin, tu les éclaires de ta présence...de ton expérience, de ton humanité soucieuse de leur vie...
et eux ,ils donnent un peu de sens à ta vie d'après , après le suicide de Kalahan...
mais pas assez de sens pour que vivre ne soit pas aussi une douleur...


"La vie est belle aussi parfois" a été une de mes devises... là, je vis sans devise...

Quelque chose s'est rompu  le soir du 29 juillet 2017, tu luttes contre 2 dragons... c'est très dur...
et personne , vraiment personne n'est à l'abri du craquage...
que j'ai longtemps guetté avec angoisse...

A.

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1431
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1632 le: 20 Septembre 2018 à 22:01:19 »
Accepter, prendre acte ne pas s'essouffler en luttes vaines  bien facile a dire et combien difficile à mettre en œuvre .....

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2482
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1633 le: 26 Septembre 2018 à 13:39:21 »
C'est pas vrai qu'on les oublie pas , les morts...
Bien sûr que si, ils s'effacent progressivement, ils s’estompent de nos vie, de nos mémoires. de notre présent, de notre futur..
Malgré nos tentatives de les garder "vivants"..."présents"...
C'est le propre des morts...
Au fond, on nous exhorte à accepter, sans lutter..., la ligne de démarcation entre les morts et les vivants...pour ensuite trouver sa propre manière de les garder proche de nous..
OK, j'ai tout bien compris...
Le problème c'est que ça ne peut pas s'appliquer à ma morte, ma fille...
Ce deuil majeur, ce deuil d'une essentielle ne passe pas ... il y a un lieu  en moi qui refuse de la laisser au pays des morts... à l'oublier là bas pour me tourner résolument vers la vie...
C'est grave docteur?

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #1634 le: 26 Septembre 2018 à 22:09:09 »
On ne les oublie pas les morts ... peut-être qu'avec le temps, ils sont moins présents ou d'une façon autre ... peut-être .... mais on ne les oublie pas nos morts ....

Ce deuil majeur, ce deuil d'une essentielle ne passe pas ... il y a un lieu  en moi qui refuse de la laisser au pays des morts... à l'oublier là bas pour me tourner résolument vers la vie...
Tu penses qu'il n'est pas possible de revenir pleinement dans la vie avec ta fille en toi ?

Avec toi en pensée Eva Luna