Auteur Sujet: Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.  (Lu 299021 fois)

0 Membres et 5 Invités sur ce sujet

Hors ligne aocj

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 11
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #30 le: 30 Avril 2014 à 19:43:05 »
courage c'est vrai que le jour de leur anniversaire est plus dur que le jour de leur disparition car on se rappel de la joie que l'on à eu pour le maitre au monde

Oui les petits bouts nous portent heureusement qu'ils sont la moi aussi j'en aie deux et j'en aurai que deux

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2222
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #31 le: 30 Avril 2014 à 21:48:34 »
Sortie du gros creux de l'an 4....une sorte de lassitude s’installe...épuisante... remplie d'à quoi bon...
Je souffre moins violemment c'est sûr...mais plus profond,
je sais ce que j'ai perdu, je sais le chemin de deuil, je sais l'absence , je sais ...

et je me demande si je ne ferai pas une sorte de deuil différé... avec évitement des situations trop douloureuses et anesthésie émotionnelle?

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2222
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #32 le: 01 Mai 2014 à 22:19:46 »
Bon, pour l'anesthésie émotionnelle , c'est sûr... je l'ai pas...
Copieusement souffert et pleuré ce jeudi...
sa meilleure amie a eu 29 ans...
Emmanuelle n'aura jamais 29 ans!
Du même age et du même mois, elles fêtaient tous les ans leur anniversaire ensemble...
c'est aussi ma belle-fille, la mère de 2 petits-enfants...
Depuis 4 ans,.... rien n'est pareil...
je suis passée lui apporter ses cadeaux,je n'ai pleuré que dans ma voiture, avant et après...
Elle manque pire lors de ces dates là...
Chaque événement réactive son absence...
Je vais dire ça toute ma vie?
Pleurer toute ma vie?

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2222
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #33 le: 04 Mai 2014 à 20:30:52 »
Ne pas trouver l'envie de m'habiller hier... j'aime pas!
Ne faire que ruminer, penser, pleurer, bidouiller....j'aime pas...
J'aime pas les samedis, encore plus solitaire...
J'aime pas les samedis, Elle est morte un samedi, aux aurores...et je n'ai rien senti...
J'aime pas les week end vides...
mais bon...ça laisse du temps pour écrire, lire réfléchir...
on ne peut pas éviter tout le temps d'Y penser...
et ça m'oblige à me bouger un peu le dimanche...
voilà!



Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2222
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #34 le: 07 Mai 2014 à 01:15:40 »
Le six est un jour pas comme les autres...
je croyais que je m'était habituée...
c'est juste une date symbolique,hein!
ça allait pas trop mal,
je pensais le passer assez tranquillement ce six là...
ben non, raté!même si je n'y pense pas consciemment, mon cerveau envoie le message à mon corps dès le lever
 et je me retrouve , sans mots, pliée en deux , nauséeuse et vomitive...
autant dire que le départ au boulot a été un peu différé...

Nos petites fleurs du six déposées devant sa plaque..
Notre petit diner en famille   du six...
Voilà nos petits rituels qui scandent le temps qui passe,
 4 ans et deux mois, 50 mois d'absence,50 diners sans Elle...
 Elle manque...

Hors ligne amimab

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 18
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #35 le: 07 Mai 2014 à 08:33:22 »
As Tu trouvé d'autres lectures , peut être que tu peux changer de thème. J'ai rouvert mes BD préférés  et j'ai lu quelques romans sympa. Je me suis abandonné à la vie, laissé porté MAIS je pense que je n'ai rien lâché j'ai toujours mal quelque part une tension par ci ou par là. Dans ma tête ça va , c'est mon corps qui n'est pas d'accord..
Cette année le vendredi 16 tombe un vendredi 16 , là ça va pas du tout , déjà les vendredi c'était pas simple alors là...
chez nous il y a eu des" réunions "de souvenir mais mon épouse a voulu arrêter depuis l'an passé. Elle est fâchée avec la religion et le" bon Dieu" , pour le dire gentiment.
La tombe est moins fleurie ou pas fleurie , ce n'est pas de l'abandon . C'est la vérité Benjamin n'a plu besoin de fleurs ici avant je lui disais ne te trompe pas de route aujourd'hui je lui fais confiance je le laisse partir , je demande qu'il ne soit pas inquiété
je brûle de vous écrire ce que je ressens sur sa nouvelle "existence"( conviendrait peut être) mais je n'y arrive pas , les mots ne sont pas mal là , le cœur et l'esprit , la disposition sont au niveau de l'embryon. Comment écrire à un amour des mots d'amour?!!!

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2222
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #36 le: 08 Mai 2014 à 01:39:53 »
Oui, je lis aussi autre chose , un roman cet après midi...mais je vis endeuillée, je dors deuil, je mange deuil, je pleure deuil alors je lis et j’écris deuil...je me laisse un peu porter par la vie mais c'est dur de s'abandonner quand on reste tétanisée par le chagrin et le manque...au point d'avoir verrouillé ses émotions...le dégel me laissera pantelante de douleur ... je le sais...

Je suis comme ton épouse fâchée avec la religion, nos cérémonies sont des cérémonies du souvenir; laïques et très personnelles...
Tu es plus avancé que moi, qui suis très lente à tout maintenant,toi dans ton chemin de deuil...tu sembles avoir une relation apaisée avec ton fils...pour toi les mots ne sont pas là, pour moi, ils brulent de sortir ... j'apprends à écrire sur le clavier alors que depuis toujours j'aime mieux écrire sur une feuille... tout change...
Je ne peux pas lui écrire à ma fille ni même lui parler puisque ce que je ressens c'est du néant absolu...

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2222
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #37 le: 08 Mai 2014 à 04:45:16 »
Ce blog que j'avais envie-besoin de créer est maintenant une réalité , avec des lecteurs qui prennent une nouvelle dimension  avec les commentaires possibles, je compte le nombre de visiteurs...
Ecrire sur les forums et le blog en plus de mon journal de deuil quotidien est un vrai mange-temps... de toutes façons je n'ai rien à faire de mieux de ma vie , avec une nouvelle journée pyjama sur canapé bien triste , bien morose malgré le roman lu d'une traite...lecture -évasion qui, à peine le livre reposé m'abandonne à ma vie solitaire et la douleur me retombe dessus.Distraite quelques heures de mon chagrin, c'est bien, déjà...

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2222
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #38 le: 08 Mai 2014 à 22:17:46 »
Chercher une belle photo d'Elle pour faire un plexiglas à l'occasion de son prochain "anniversaire"...mauvaise idée...et pourtant je ne peux pas toujours éviter la souffrance brute de sa mort....

Hors ligne psycat62

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 119
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #39 le: 09 Mai 2014 à 14:41:52 »
Chère Eva, ta douleur est si profonde, terrible, viscérale...
Je la connais, je la lis sur le visage ravagé de ma maman, depuis bientôt 1 an, tous les jours de "survie" à la perte de son fils, mon frère...

Courage, courage.....
Le temps s'est arrêté, dissolu, fractionné en 2 parties à jamais distinctes :
l'avant, et l'après toi, mon si cher petit Frère...

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #40 le: 09 Mai 2014 à 21:43:16 »
Moi aussi je crie, je hurle, je pleure  et répète vos mots Eva Luna :
"et... ben...... je souffre encore et encore , les questions sont toujours là,je ne fais que survivre, je n'accepte pas sa mort, je la veux Elle,là dans ma vie, dans mes bras...
Où est Elle?"
Que l'on écrive, qu'on leur parle, qu'on allume une petite bougie.... toutes ces petits  rituels dont  nous avons besoin au quotidien, n'est-ce pas une manière de continuer à faire exister celles et ceux que nous aimons qui nous manquent ? n'est-ce pas continuer à vivre avec Elle ou Lui autrement même si nous voudrions les avoir physiquement présents ?
Nous sommes pétris de tout ce qu'Elle/Il nous a apporté,  aussi  le mot "néant" ne convient pas il me semble !
Où trouverions-nous la force de tenir debout pour ceux qui restent  sans  tout cet amour partagé, cet amour lové à jamais au plus profond de nous ?
Que nous puissions garder l'espoir de  trouver enfin un peu d'apaisement...
Douces pensées à toutes et tous.

« Modifié: 09 Mai 2014 à 23:03:07 par mam'deCath »

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2222
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #41 le: 10 Mai 2014 à 04:45:05 »
Psycat, ce que tu vois sur le visage de ta maman va se diluer au fil du temps....j'entame la cinquième année de ce deuil et je ne l'ai plus cet air de madone ravagée de chagrin, hallucinée de douleur,figée ,les yeux vides et tournés vers le dedans...
il revient autour de la date de sa mort... mais ne reste plus sur mon visage comme un masque funèbre...

mam'deCath,je suis très attachée à une multitude de petits rituels...c'est vital  depuis les débuts il me fallait FAIRE quelque chose...
Le néant c'est ce que je ressens, face au vide intersidéral de l'absence...
L'amour partagé avec ma fille, j'en suis riche... mais les 50 ans d'amour que j'avais encore à lui donner me restent sur les bras et le cœur...
Je sais que ça ira...dans un coin de ma tête je le sais, dans un autre c'est  encore impossibmle à croire vraiment....qu'Elle soit morte...mais, je survivrai, je re vivrai... ça prendra du temps, je resterai inconsolable aussi quelque part , la vie redeviendra belle aussi...j’espère être, dans quelques années , à la fois heureuse et inconsolable...c'est paradoxal... mais c'est comme ça...

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2222
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #42 le: 13 Mai 2014 à 22:46:08 »
Quand la fatigue du deuil te retombe dessus...
ben tu dors en rentrant du boulot...
une grosse grosse  sieste et le mal de tête qui va avec,
et qui va bien avec l'acide qui ronge l'estomac...
le corps montre ses limites lui aussi...

pourtant j'ai l'impression de faire ce qu'il faut pour accompagner ce deuil...

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #43 le: 14 Mai 2014 à 19:13:49 »
Je crois que les étapes du deuil ne suivent pas un chemin linéaire,  ce serait trop facile, voyons.

Alors oui, l'esprit voudrait bien certaines choses, peut être même brûler des étapes,  mais voilà que le corps lâche et vlan, un coup d'acidité qui te remonte dans l'estomac, et vlan, le mal de tête. Je compatis vraiment.

Ce que je comprends en vous lisant c'est que rien n'est facile et que la partie se joue en solitaire. A ce petit jeu, on se fatigue vite et  tout est à recommencer le lendemain. Pendant combien de temps? Je me dis que c'est pour le reste de la vie. Même si les jours passent, c'est toujours hier que c'est arrivé.

Douces pensées à vous toutes et tous.





Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2222
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #44 le: 17 Mai 2014 à 23:43:11 »
Lundi Emmanuelle n'aura pas 29 ans....
je n'ai rien trouvé à déposer devant sa plaque, rien ne me plait...
je ne veux pas que lundi arrive...
je suis en mode compte à rebours...
Fêter son anniversaire de naissance me fait presque plus mal que l'anniversaire de sa mort... presque...