Auteur Sujet: Maman a fait la plus grosse bêtise au monde.  (Lu 23448 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne poupy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
Re : Maman a fait la plus grosse bêtise au monde.
« Réponse #30 le: 26 Août 2012 à 19:50:17 »
Magnifique témoignage que vous avez fait ce soir... Beaucoup de force, de Courage et de douces pensées pour vous...

Hors ligne Pervenche

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 253
Re : Maman a fait la plus grosse bêtise au monde.
« Réponse #31 le: 26 Août 2012 à 22:05:55 »
Bonsoir Real,

Oui, que de courage et d'émotions dans votre témoignage. Je vous souhaite de vous reconstruire même si cela peut ne paraître que des mots par rapport au drame que vous avez subi...
Je vous envoie plein de tendresse.

J'ai choisi mon prénom usuel, mais ce soir, je le regrette.
Je signerai donc par respect pour vous par mon pseudo...
Pervenche

Hors ligne Chris-ka

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 392
Re : Maman a fait la plus grosse bêtise au monde.
« Réponse #32 le: 27 Août 2012 à 00:45:08 »
Bonsoir Real,

J'ai également vu ton témoignage et en ai été très émue ...

Amicalement,
Karine

Hors ligne Claudahoa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 334
  • Ma Loulou,douleur indicible,plaie à jamais ouverte
Re : Maman a fait la plus grosse bêtise au monde.
« Réponse #33 le: 27 Août 2012 à 12:27:36 »
Bonjour,
De quel témoignage de Réal parlez-vous?J'ai lu son histoire qui m'a bouleversée et commelui je pense qu'il y ades personnes qui ne sont plus aptes à regagner la vie dans la société mais doivent vivre en milieu protégé!
Merci de votre réponse.
Claudia
Une maman qui s'est battue tant d'années pour élever ses enfants et dont la dernière ,abandonnée par son père,soignée par des incompétents, lui a glissé entre les doigts une nuit de fête des pères!!!!

Hors ligne Chris-ka

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 392
Re : Maman a fait la plus grosse bêtise au monde.
« Réponse #34 le: 27 Août 2012 à 13:42:36 »
Claudia,

Témoignage vu sur TF1 dans l'emission "sept à huit" d'hier soir. Peut-être peux-tu la visionner en replay.

Amicalement,
Karine

Hors ligne Claudahoa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 334
  • Ma Loulou,douleur indicible,plaie à jamais ouverte
Re : Maman a fait la plus grosse bêtise au monde.
« Réponse #35 le: 27 Août 2012 à 14:34:08 »
Merci Karine,je vais la regarder parce que Réal m'avait beaucoup touchée par l'horrible tragédie qu'il a vécue.

Tendrement
Claudia
Une maman qui s'est battue tant d'années pour élever ses enfants et dont la dernière ,abandonnée par son père,soignée par des incompétents, lui a glissé entre les doigts une nuit de fête des pères!!!!

Hors ligne Julie47600

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
Re : Maman a fait la plus grosse bêtise au monde.
« Réponse #36 le: 27 Septembre 2012 à 15:11:43 »
Bonjour,

J'ai lu et relu votre terrible histoire, j'ai mis du temps à prendre mon courage à deux mains pour vous écrire car je cherchais les bons mots et je me dis que même si mon cas et trés différend je dis toujours qu'il n'y a pas de bons ou de mauvais mots juste des gens avec de bonnes ou mauvaises intentions alors je voulez juste vous dire que je compatis à votre peine et que je comprends votre sentiment de ne pas avoir eut assez de temps pour lui dire tout ce que vous auriez aimé. Mais je pense qu'elle est avec vous partout tout le temps comment pourrait il en être autrement au vue de l'amour qu'elle avait pour vous.

Amicalement.

Hors ligne Real

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 47
Re : Maman a fait la plus grosse bêtise au monde.
« Réponse #37 le: 15 Novembre 2012 à 12:47:25 »
Merci Julie, on a tous le cœur anéanti sur ce site. j'aimerais aussi avoir un nouvel enfant. Dans ma tête j'en ai toujours voulu deux... Depuis des années...  A la naissance de Rose, sa folle de mère m'avait fait comprendre de m'en contenter d'un seul. "prends en bien soin car je t'en referais pas un deuxième" m'avait-elle dit ! Elle avait revendu très vite les accessoires de premier âge, du reste. Aujourd'hui, à 2 ans et demi du départ de Rose, j'ai toujours cette envie de ce deuxième enfant. Mais j'entends souvent dans mon entourage (y compris de ma nouvelle compagne) que ce désir d'enfant n'est là que pour palier au manque de Rose. Je sais faire la différence entre l'amour que je porte à Rose et celui que je pourrais avoir pour un autre enfant. Je me sens comme un handicapé que l'on juge par rapport à son vécu. J'ai plus en plus de mal à supporter que l'on décide à ma place ce qui est bien ou mal pour moi. Cet enfant j'en ai besoin, sinon j'adopterais. Je me sens toujours père et aussi c'est insupportable de ne plus entendre se faire appeler papa. Le bris de scellés de ma maison s'est levé au printemps 2012, soit deux ans après le drame. C'est autant de retard que j'ai pris sur mon deuil. Ca c'est dégueulasse de la part de la justice car le juge savait que la mère serait déclarée irresponsable. Mais non, toute ma vie a été bloquée pour une hypothétique enquête. Je me suis affranchie de deux étapes importantes dans mon deuil. Me séparer des affaires de Rose et lui faire une sépulture digne. J'ai donné ses habits et ses jouets au secours populaire. Cela a été très difficile de faire ses cartons et je m'en prenais de rage aux affaires de sa mère. J'ai gardé quelques jouets mais pas d'habits, c'est plus difficile je trouve. Pour sa pierre tombale, sa débile de mère se met en victime, donc reste dans son déni et bien entendu ne veut pas entendre parler de la facture. Par contre elle m'a réclamé en juin dernier ma part d'assurance sur le crédit de la maison que je paye toujours, en disant que c'est elle la victime, donc la prime lui revient entièrement. Elle n'est pas si folle que ça car j'ai vu les documents signés de sa main à la banque. Elle n'est ni sous tutelle, ni curatelle et peut demander sa sortie définitive de l'hôpital. Si elle est refusée elle doit attendre 6 mois pour faire une nouvelle demande. Son meurtre ne sera pas inscrit sur son casier judiciaire et les juges on déclaré en juin qu'elle pouvait continuer à exercer un métier lié à l'enfance comme elle faisait, avec approbation d'un psychiatre, cela pendant 15 ans seulement... Cela parait incroyable, pourtant c'est vrai. J'espère que l'affaire de jugement cette semaine de la psychiatre qui a laissé sortir un schizophrène va faire école, ou du moins à responsabiliser les psy. Comme la profession le prétend, le risque 0 n'existe pas. Comme la justice se débarrasse des fous en les déléguant à la psychiatrie la question est : que fait-on de ces coupables irresponsables ? ce ne sont pas des gens ordinaires, ce sont des gens qui ont tué. Mais la plupart des psychiatres sont contre l'enfermement à vie et croient à la reconstruction de l'être dans la société. Pourtant la société ne se fait aucun état d'âme pour certaines personnes handicapées physiques qui ont besoin d'être suivi à vie dans des établissements spécialisés. La société n'est plus adaptés à leur handicap et pourtant ils ont toute leur tête. Mais pour les fous criminels, les psychiatres s'obstinent à vouloir les guérir et les remettre dans la société. Pourquoi? La perte d'un enfant est incommensurable dans sa douleur et son absence. En plus de mon deuil, je dois accepter l'idée de voir la meurtrière de ma fille avoir sa nouvelle chance dans la société. C'est insupportable. Elle était consciente d'avoir arrêté clandestinement son traitement depuis 6 mois, consciente d'avoir de "mauvaises pensées" comme elle l'a confié à mon cousin, consciente qu'elle pouvait être dangereuse car elle m'avait déjà agressé d'un couteau peu de temps après la naissance de Rose. Voyez-vous, si je n'arrive pas à reconstruire ma vie, à la poursuivre de mieux que je puisse, avec je l'espère l'arrivée d'un petit être nouveau. Si on donne la possibilité à cette folle de se reconstruire et moi pas sous prétexte que je fasse un transfert, je pense que je n'aurais plus rien à perdre que d'aller rendre à la mère les coups qu'elle a porté à sa fille.

Hors ligne tiobob

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 357
  • carpe diem
Re : Maman a fait la plus grosse bêtise au monde.
« Réponse #38 le: 19 Novembre 2012 à 15:30:54 »
bonjour real,

je viens de decouvrir ton histoire et j en reste bouche bée.

que pourrais je te dire sinon que je suis entièrement d accord avec toi.

pour moi qui ai perdu mon mari , je retrouve certaines similitudes dans nos reactions.

D abord cette histoire de transfert.Pour toi c est la crainte des autres sur le transfert que tu ferais sur un nouvel enfant, pour moi le tranfert que je ferai sur un nouveau compagnon.C est revoltant de devoir dire son envie de vivre quand on s est deja tellement battus pour pouvoir la ressentir à nouveau.La lutte sera t elle donc sans fin?
Que pense ta compagne de ce projet d enfant?

La deuxième similitude entre nous, c est cette injustice de la justice et du systeme penal.
Dans mon cas la personne qui a renversé mon mari (il est decedé dans un accident de la route, percuté par une dame qui a pris la fuite) a été condamnée à 6 mois de prison ferme mais est ressortie libre grace au juge d application des peines.Et oui, quand on est vieux et malade tout comme quand on est dément on a le droit de tuer impunément et de mourrir parmis les siens.Mon époux , lui, a été laissé pour mort au milieu de l autoroute, terriblement mutilé, et est décédé à l hopital des suites de ses blessures la nuit suivante.Notre petit bonhomme n avait que 10 jours, comme toi un petit bout que nous avons mis 10 ans à mettre en route et qui est venu tout de suite après que nous l ayons décidé.Comme quoi nous devions le vouloir fort , et nous avons été entendus...

Tout ça pour te dire que tes mots de papa me bouleversent.J aurai aimé que mon enfant ai comme ta petite rose la chance d avoir un papa aussi présent et prévenant.Dans ton cas, cela a sans doute été salutaire à l equilibre de ta petite fille etant donné l etat de sa mere.

En conclusion , je te dirai de ne rien lacher, car je suis sûre que tu feras un merveilleux papa...encore une fois.
Ce week end je disai à d autres jeunes femmes qui ont perdu leur conjoint que connaitre un nouvel amour c est comme accueillir un nouvel enfant.On a toujours assez d amour à donner, toujours autant de sincérité dans ce que nous pouvons ressentir, et j ai pu en faire l experience , même si elle s est soldée douloureusement.Cependant, je sais aujourd hui au fond de moi que c est possible,que ce n est en rien une trahison envers nos disparus,que c est aussi une chance pour nous de retrouver notre place dans cette vie, car nous savons sa fragilité et noud nous devons de nous saisir de chaque moment de bonheur qui nous est possible, d autant que ce peut etre notre dernier instant ici.

je t envoie toute l energie possible pour t aider à avancer sur ton chemin,et toute mon affection, d une maman meurtrie à un papa blessé.

tiobob

Hors ligne 0388nanie

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
Re : Maman a fait la plus grosse bêtise au monde.
« Réponse #39 le: 19 Novembre 2012 à 19:21:30 »
je viens de perdre mon fils Jean de 17anset demi dans un tragique accident de voiture .
Sa soeur jumelle est en souffrance également ,le 14 octobre 2012 ma vie s’est arrêtée
le 12/12 /12 mes jumeaux auraient eu 18 ans
nous vivons ce drame d’autant plus que le chauffard qui a tué mon fils roulait sans permis et ivre et c’est notre voisin
notre vie est un ruinée  nous souffrons tous les trois
mon fils était brillant et très sportif nous sommes devant l'incompréhension totale la douleur la colère la douleur est très vive
j'erre ds la maison et me dire que je ne reverrai jamais mon fils m'est insupportable , jean ne fera plus de tennis jean  ne sera pas kiné jean ne sera pas papa ! jean laisse un vide incommensurable et je comprends votre tristesse et compatis à cette épreuve que vous endurez comment allons nous vivre après de tel drame
nous sommes amputés de la vie de nos enfants
affectueusement
Nathalie


Hors ligne tiobob

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 357
  • carpe diem
Re : Maman a fait la plus grosse bêtise au monde.
« Réponse #40 le: 19 Novembre 2012 à 22:04:04 »
Nathalie,

j ai deja lus certains de tes messages.
Difficile de trouver les mots pour y répondre.

De mon coté, je n ai pas perdu mon enfant mais mon époux, et ce sont les memes questions qui m ont hantées au début: mon amour ne pourra pas être le papa de son fils , c est à moi d être sa mémoire auprès de lui.Comment lui raconter un père qui n aura partagé sa vie que 10 jours?comment remplacer  toute cette tendresse qu il ne recevra pas,ces mots et ces opinions qui ne lui seront pas dites?
Je ne peux pas absorber cette absence, le protéger de cette douleur,je ne peux qu être sa maman.

Mon amour ne recoltera jamais les fruits de son labeur.J ai dû aller chercher pour lui le diplôme qu il a durement obtenu.Comme j aurai aimé voir la fierté dans son regard.
Mon amour ne sera jamais plus à coté de moi quand je rirai à une plaisanterie, quand je serai émue devant notre enfant qui grandit....

Il ne sera jamais plus là, et pourtant je le sens profondément là en moi.
Il ne m a pas laissé, il s est juste fait plus discret, en un lieu retiré de mon être où moi seule peut le rejoindre.

J imagine que voir ta fille avancer dans sa vie reveille la souffrance de ce que son frère ne connaitra pas.Comment eviter la comparaison alors que ça crie si fort en nous: c est pas juste!

Pourtant vous  êtes encore là vous 3, et la vie s ouvre devant votre jeune fille qui va faire ses premiers pas dans ce monde d adulte.

Ce week end , nous avons rencontré le docteur Fauré,et il a dit quelque chose qui nous a tous marqués: ne pas reflechir en terme de c est dur ou pas de faire ceci ou cela, mais reflechir plutôt à ce qui nous est utile.

Peut etre vous serait il utile de vous trouver un foyer où vous n auriez pas à vivre près de la personne qui a tué votre enfant, peut etre vous serait il utile de voir un therapeute en famille, peut etre vous serait il utile de vous dire vos douleurs respectives et de vous engager les uns envers les autres pour pouvoir vous soutenir le mieux possible.
Je ne sais ce qu il vous conviendrai de faire, mais je sais que la réponse est en vous 3.

Je vous envoie plein de tendresse pour vous accompagner dans ce lourd chemin.

biz

tiobob

Hors ligne lamama

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 11
Re : Maman a fait la plus grosse bêtise au monde.
« Réponse #41 le: 24 Novembre 2012 à 02:53:39 »
Bonjour Real,
     Je suis moi aussi toute nouvelle sur ce site et peut-être pas la bonne interlocutrice. Je ne sais pas. La mort de votre petite fille Rose est terrible, mais le naufrage de votre femme, une femme que vous aimiez, aussi. Vous avez perdu deux êtres. L’un totalement innocent, votre fille, et l’autre totalement irresponsable, votre femme. Cela fait beaucoup pour un seul homme au même moment. Alors vous vous débattez dans de multiples pensées contradictoires et vous tentez de trouver un « responsable ». Le psychiatre qui déclare après coup qu’elle est schizophrène…et vous vous acharnez à penser que là, est l’idée miracle qui va tout résoudre.
     Pourtant, si votre femme avait été en pleine possession de ses émotions et de ses pensées rationnelles, jamais elle n’aurait accompli un tel acte. Et cela, vous le savez aussi, au fond de vous-même. Si je m’adresse à vous et vous réponds, c’est parce que j’ai quelques éléments qui me rapprochent de vous.
     J’ai perdu mon fils le 9 novembre dernier, le jour des 90 ans de mon père. Mon fils allait avoir 30 ans (le 24 novembre) et il s’est défenestré. Sans doute me direz-vous, j’ai pu vivre plus de choses avec lui que vous, qui avez perdu votre petite fille de 6 ans… Mais elle ne s’est pas donné la mort, elle l’a subie et vous n’en êtes pas responsable.
     Le deuxième point important, c’est que mon fils aîné, toujours en vie (37 ans) est schizophrène. Il a fallu plusieurs années pour que les psychiatres acceptent de le reconnaître comme tel. En revanche, j’avais moi-même cherché à comprendre ce qui se passait en lui et de quelle maladie il souffrait : j’avais donc la réponse qui m’a été confirmée par la suite. Pour lui, dès l’âge de 19 ans, ce fut une descente aux enfers. Et je pourrais vous parler longuement de tous les moments où je l’avais au téléphone et où il me disait : « Maman, ce que je pense, est-ce juste ou non ? Mes souvenirs sont-ils exacts ou pas ? J’entends constamment des voix, je sens des odeurs, je vois des situations… Est-ce que c’est réel ou pas ? »  J’ai répondu patiemment à toutes ses interrogations. J’ai essayé de le maintenir dans la réalité, dans le rapport aux autres. Mais progressivement, je me suis retrouvée seule avec quelques proches à garder un vrai contact avec lui. Son père refusait la maladie et le culpabilisait davantage encore, alors qu’il ne savait plus comment survivre. Il a fait maintes rechutes parce qu’il cessait ses traitements. Il les a tous eus. Des plus classiques aux plus nouveaux. Jusqu’au jour où il m’a dit, après 10 ans de galère et un dernier traitement au Leponex : « Maman, j’ai choisi mon monde. J’ai besoin de tout ce que je vis dans ma tête. Sinon, je ne pourrais plus exister. » Mon fils parle tout seul, rit tout seul, se raconte de multiples histoires. Il est tantôt Pape, tantôt Président de la République, tantôt nettoyeur, tantôt pie ou renard, tantôt fils. Car il le demeure et le décès de son frère de 7 ans plus jeune que lui, lui a fait un choc énorme. Il a été capable de me soutenir pendant des mois en m’appelant tous les jours. Il vit à moitié à l’hôpital et à moitié chez lui. Il vient régulièrement nous voir. Nous allons généralement le chercher et nous le raccompagnons. Il prend le train tout seul et se rendra à Noël chez son père (à 900 km).  Il n’a jamais été violent ni suicidaire. Mais il a vécu et continue de vivre un enfer. Je me bats avec d’autres depuis des années pour l’ouverture des hôpitaux psychiatriques et la prise en charge d’un suivi dès les premiers symptômes. Nous sommes loin d’avoir résolu les problèmes en France.
     Alors, bien sûr, votre situation est différente. Celle de votre femme aussi sans doute. Personnellement, je comprends que les parents de votre femme soient aussi désemparés. Il est normal que votre femme soit enfermée aujourd’hui. Vous n’avez évidemment rien à vous reprocher sur ce point. Je crois en revanche que ni vous, ni les psychiatres, ni les parents de votre femme ne sont responsables de la situation. Ce que vous vivez est de l’ordre de l’accident : l’arbre qui s’abat sur la voiture qui passe. Rien ne vous permettait de prévoir un tel débordement émotionnel chez votre femme, ni surtout que votre petite fille Rose en serait la victime.
     Je tiens encore à vous dire une chose : il n’y a pas plus de « passage à l’acte » chez les schizophènes soignés que chez le quidam. Dans la population dite « normale », il y a constamment des débordements et des actes de violence insupportables, inadmissibles. Il y a des gens qui en tuent d’autres sans raison, parce qu’ils ont trop bu, parce qu’ils sont malheureux et se sentent subitement agressés, parce qu’ils font la guerre… Un jeu que les hommes pratiquent beaucoup dans ce monde !
     Et encore ceci : après le décès de mon fils par défenestration le 9 novembre 2011, le père de mon mari est décédé (87 ans) le 8 décembre 2011, puis le 29 janvier 2012, mon propre père (90 ans passés) et en juillet 2012, mon mari (photographe et vidéaste) a déclaré un cancer à l’estomac parmi les pires (linite gastrique). Il est en traitement chimiothérapeutique dans un grand centre de cancérologie.
     Dans ce centre, il y a un secteur « enfants ». Un grand nombre d’enfants de tous âges sont soignés pour des cancers souvent très graves et dont personne ne sait s’ils s’en sortiront ou non. Pourtant, ils jouent, apprennent, sourient, plaisantent, dessinent. Parmi tous ceux-là, plein vont mourir, d’autres vivront. Certains enfants sont conscients de leur état et tentent de soulager leurs parents, de leur dire que quoi qu’il arrive, tout ira bien pour eux. Imaginez-vous comment aurait réagi votre petite fille Rose, face à la situation que vous vivez ?
     Peut-être avait-elle senti des choses chez sa mère, puisqu’elle vous réclamait plutôt qu’elle, mais peut-être aussi qu’elle l’aimait et essayait à sa manière de la comprendre. Les enfants sont un monde d’amour pour leurs parents. Si Rose peut encore communiquer avec vous (je ne suis pas croyante, je préfère le préciser), si vous pouvez penser à elle en la prenant en vous, je crois possible qu’elle n’ait aucune colère envers sa mère, ni la société, ni les psychiatres. Son passage, aussi court ait-il été est sûrement porteur d’une énergie dénuée d’amertume et proche de l’être : de tous les êtres humains (les autres vivants aussi bien sûr). Elle vous dirait certainement, si vous pouviez l’entendre, qu’elle a compris le passage sur terre de chacun d’entre nous et que sa mère, comme vous, n’a pas tiré le bon numéro.
     Je ne suis peut-être pas allée dans le bon sens pour vous réconforter et vous aider. Je ne sais pas. On ne sait jamais à l’avance ces choses-là. Mais j’espère néanmoins que notre dialogue se poursuivra.
Courage à vous. Chaleureusement,
Lamama.

Hors ligne Real

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 47
Re : Maman a fait la plus grosse bêtise au monde.
« Réponse #42 le: 16 Décembre 2012 à 01:51:53 »
Bonsoir Lamama,

Cette femme je ne lui pardonnerait jamais car
- Elle avait délibérément arrêté son traitement et faisait semblant de le prendre, mais devait jeter les cachets depuis 6 mois.
- Elle savait qu'elle pouvait être dangereuse m'ayant agressé d'un couteau à la naissance de Rose
- Elle avait confié à mon cousin "avoir de mauvaises pensées" 1 mois avant avec qui elle se confiait.
Je regrette mais elle était lucide de tout cela. Et son regard que j'ai croisé quand elle plantait Rose et qui me disait "regarde ce que je suis obligé de faire pour qu'on prenne mon cas en considération". Oui c'est une malade, une grande malade. Mais pourquoi que les experts psychiatres veulent la faire sortir. En tout cas elle à l'air de bien se porter car en juillet dernier elle m'a envoyé son avocat pour récupérer l'intégralité de la prime d'assurance sur le crédit de la maison alors que je la paye autant qu'elle. Là elle n'est pas folle quand il s'agit de pognon. Elle a fait des transferts d'argent dans notre banque. J'y suis allé et j'ai bien vu sa signature. Elle n'est ni sous tutelle, ni curatelle. si vraiment elle voulait se repentir depuis plus de 2 ans elle se serait suicidé parce que moi j'y pense toute les semaines et je ne suis pas le meurtrier. Comment fait elle pour vivre avec le meurtre de sa fille sur sa conscience. Ce n'est pas un accident à mon sens c'est une forme de préméditation car elle avait déjà voulu tuer sans l'avouer des enfants qu'elle avait gardé. Non je regrette mais c'est un monstre.

Hors ligne tiobob

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 357
  • carpe diem
Re : Maman a fait la plus grosse bêtise au monde.
« Réponse #43 le: 16 Décembre 2012 à 16:43:59 »
bonjour real,

je comprend ta colère.Ce doit être réellement traumatisant toutes ces images en toi, d avoir assisté à la scène, d avoir été trahi par une femme que tu semblais aimer et vouloir aider.
Faire la paix avec cette femme, je ne crois même pas que ça puisse être envisageable.
Mais faire la paix avec toi même et apprendre à vivre avec cette colère en toi, c est indispensable.
La femme qui a tué mon mari est ressortie libre.Elle n a pas versé une larme même devant mon fils qui n avait que 10 jours quand elle lui a enlevé son papa.Je crois que je lui en voudrai toute ma vie d être partie sans s arreter ni prevenir les secours, de l avoir laissé conscient et gravement blessé comme un chien sur le bord de cette autoroute...
Par contre, je constate qu avec le temps je ne me laisse plus envahir par cette colère.J ai cessé le combat car il etait vain et qu il mobilisait trop d energie.
Cette energie j en ai besoin pour vivre et pour avancer, pour prendre soin de mon enfant.
Alors la colère j ai reussi à la repousser dans un coin de moi même où elle ne m empeche plus d exister et de vivre.
Parfois ça remonte,c est horrible.Je prend une grande inspiration, j essaye de reprendre e contrôle, je la ramène gentiment à la porte pour qu elle retrouve son petit coin au chaud tout au fond de moi même.
J espère que toi aussi tu pourras t accorder du répit,de l indulgence, et evacuer le trop plein pour pouvoir continuer à vivre et à respirer sans souffrir en permanence.

tendres pensées

tiobob

Hors ligne Real

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 47
Re : Maman a fait la plus grosse bêtise au monde.
« Réponse #44 le: 17 Décembre 2012 à 11:03:33 »
Merci Tiobob. J'essai de faire la paix en moi depuis longtemps bien sur, même si c'est très difficile. Je sais plus au moins que les schizo n'ont pas de remords et que la créature qui a portée et mis au monde ma fille est plus au moins dans ce cas. Mais j'ai remarqué qu'à chaque fois que j'entends des drames sur enfants, je sors de mes gonds. Il y a 3 semaines un drame à Pau, une femme (elle aussi sans histoire) qui tue et brule ses 2 enfants dans son sous-sol... Et là cette semaine ce dingue qui a abattu 20 enfants de 5/7 ans et traumatisé à vie le reste de la classe et les familles... Je ne supporte plus d'entendre cela, toute cette souffrance aux enfants et qu'on banalise par la politique et les médias et qu'on rationalise par les psychiatres. Révolté à l'écoute hier de France Inter qui interroge par téléphone la psy de service en demandant que dire à ses propres enfants qui ont entendu la triste nouvelle. Dois-ton leur dire que le meurtrier est un monstre ? Réponse de cette conne (car il n'y a pas d'autre mot) qui conseille de dire à ses enfants que c'est une personne malade. Malade ! c'est tout ce qu'elle à trouvé de mieux. Et le jour où la maîtresse (ou le maître) de ses enfants sera vraiment en arrêt maladie et qu'on leur dira "Ton maître est malade", les enfants pourront penser que quand il reviendra à l'école, il pourra les tuer... Je sais pas qui lui a donné son diplôme à celle-là, mais elle manque singulière de jugeote pour affirmer de pareilles conneries. Voilà l'exemple même en France de l'influence psy (psychiatrique et psychologique) par un terme générique pour désigner un dingue : malade... comme une pathologie de grippe ou de gastro. Appelons un chat un chat. Ce jeune homme américain est un Fou, un taré de premier ordre, un dingue... Tout comme la génétrice de ma fille. C'est un monstre que j'ai vu agir sur sa fille, pas une malade. J'en ai mare de ces expressions de politiquement correct. C'est insupportable à nous qui sommes sains d'esprits, lucides d'entendre pareilles inepties...