Auteur Sujet: MADELEINE, route du paradis, l'univers  (Lu 32543 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Annieth34

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
Re : MADELEINE, route du paradis, l'univers
« Réponse #30 le: 20 Janvier 2014 à 19:56:58 »
Je te lis et malgré toute ma souffrance j'aimerais prendre un peu de la tienne pour pouvoir l'alléger un peu....
Quelqu'un m'a dit que l'être humain n'est pas fait pour souffrir seul...  Mais encore faut-il trouver quelqu'un pour nous accueillir et pour nous écouter
J'ai souffert de solitude profonde mais j'ai trouvé auprès de personne spécialisé, mais aussi surtout auprès de parents qui avait perdu des enfants.  J'esssaye de faire du bien aux autres et même si certaine fois c'est minime ça me fait du bien.
J'ai pensé souvent d'aller rejoindre ma fille, parce-qu'elle est toute petite, qu'elle est seule, pour atténuer ma souffrance, ma douleur que seule la mort pourrait faire taire.   je me dis que mes autres enfants et mon conjoint ont énormément besoin de moi, qu'il me reste encore de belle chose à vivre même si  une des plus belle est partit....   au nom de ma fille qui aimait tellement la vie et qui profitait de chaque moment, je ne peux pas mettre fin à ma vie...
quand je vous ai lu, je me suis posé la question si c'était moi qui était décédé comment j'aurais voulu que ma maman vive celà???
Et bien j'aurais de tout coeur voulu l'a voir être heureuse, même si elle n'a pas la vie facile, et j'aurais voulu qu'elle profite de chaque moments...
J'ai perdu ma fille et je sais très bien que ce n'est pas pareille pour la maman...  Mais j'ai décidé de continuer et d'aller vers les autres même si parfois ce n'est pas facile, après je me sens mieux.  je veux aussi organiser un souper rencontre pour des parents qui ont perdu des enfants afin de briser cette solitude dans laquelle nous vivons.

Je vous donne beaucoup d'amour et puisse cette amour vous donner le courage de continuer un jour à la fois, je vous prends dans mes bras et je vous dis que malgré la douleur, la souffrance et le vide il y a parfois de petits moments de bonheur qui vous attends encore.   continuer de faire vivre votre fille en nous parlant d'elle

De tout coeurxxxxx
Coeur brisée

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 552
  • ma fille, mon amour
Re : MADELEINE, route du paradis, l'univers
« Réponse #31 le: 21 Janvier 2014 à 10:12:52 »
Mon amour,
Je me rends bien compte que toute la souffrance que j'ai, est égoïste. Je souffre pour moi, pour ton absence, ton manque, moi toujours moi, je suis vraiment égoïste mais que veux tu la douleur est là lancinante qui attend au moindre faux pas, à la moindre petite pensée elle surgit, elle est là dans les entrailles surveillant la plus petite défaillance pour tout nouer, pour empêcher de respirer librement, pour enlever goût à la vie tout simplement. J'ai tellement de mal à accepter ton départ que je cherche encore la cause profonde, le pourquoi. Tout y passe moi, ton père, ta vie, ce "putain" de sirop, Dieu...? . Je n'arrive pas à admettre que tu sois partie comme ça, sans raison c'est un non entendement pour moi. Je suis humaine, j'ai besoin d'une logique, besoin de comprendre pourquoi on me prend ma fille. Je sais bien mon amour que tu ne peux me donner d'explication. J'ai lu et relu des livres sur tous ces sujets. Comment faire le tri? tous te disent que c'est eux qui ont la vérité, mais quelle vérité? je voudrais juste savoir où tu es, si tu es bien, je voudrais juste un peu de toi à mes côtés mon amour, juste un peu de toi. Tu voies je suis égoïste je pense encore à moi. Cela va passer, il me faut du temps pour remonter la pente. Cette fois encore je me suis laisser entrainer au fond du gouffre. Je vais m'accrocher pour remonter je te le promets. Je n'ai pas encore lu ton poème à tes filles. J'ai peur qu'Alex "gueule" mais en même temps c'est un message que tu leur as laissé. Je ne sais pas à qui en parler, qui pourrait me conseiller. Alors j'attends encore un peu, on verra. J'ai trouvé un groupe de parole j'y mets beaucoup d'espoir. Il n'a pas encore commencé, c'est tout nouveau à Roanne. Je crois que c'est là que j'en parlerai si je m'y sens à l'aise. Ma chérie la prochaine fois que je t'écris j'irai mieux, promis, je vais tout faire pour que cela aille mieux dans ma tête. Mon cœur lui sera toujours douloureux mais cela sera ainsi jusqu'à ce que je te rejoigne. Je t'aime ma douce, ma fille, mon ange. Maman
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

Hors ligne N@t

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 164
Re : MADELEINE, route du paradis, l'univers
« Réponse #32 le: 21 Janvier 2014 à 21:50:48 »
J'interviens peu depuis quelques mois, un petit mot par ci et par là mais ce soir je voulais juste te dire "tu n'es pas seule", comme je comprend ce que tu écris, comme cela souvent me parle si fort que je croirais entendre ma propre voix dans ma tête.
Voilà ces quelques lignes juste pour dire qu'on est toutes là, je suis sûre que d'autre comme moi lisent sans répondre mais nos cœurs meurtris battent en raisonnance du tien.
Natacha, maman de Tristan, emporté par un lymphome foudroyant le 28 Avril 2013 peu avant ses 13 ans, après 7 semaines de combat acharné contre la maladie.

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : MADELEINE, route du paradis, l'univers
« Réponse #33 le: 22 Janvier 2014 à 19:15:16 »
Je n'ai pas usé ma douleur ni  mon chagrin mais j'ai usé les mots....

Pour tous les parents en souffrance, ci-dessous lien (que j'ai donné par ailleurs) d'une émission du lundi 20 janvier 2014 :

http://pluzz.francetv.fr/videos/allo_docteurs_,95256778.html  

Affectueuses pensées.

Mj
« Modifié: 22 Janvier 2014 à 19:17:06 par mam'deCath »

Hors ligne cilaosse

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 32
Re : MADELEINE, route du paradis, l'univers
« Réponse #34 le: 24 Janvier 2014 à 06:54:57 »
Nous parents désenfantés, sommes des éternels Sisyphe. Celui-là même qui selon la mythologie, pour avoir mis Zeus en faute, fut condamné à pousser un rocher au sommet d'une montagne avant de le précipiter dans le Styx. Alors qu'il touche presqu'au but, le rocher dégringole la pente et Sisyphe doit repartir pour un nouvell essai tout aussi infructueux, à perpétuité. Notre rocher est cette peine qui s'attache à nous et que nous essayons de surmonter. Quand nous pensons avoir gravi la pente pour trouver un peu de sérénité, un rien nous ramène à la douleur de la perte. Ce 26 janvier Davy devait fêter ses 21 ans sur Terre. Un deuxième anniversaire d'absence que nous marquerons hélas d'un simple bouquet de roses au pied de l'arbre sous lequel ses cendres ont été répandues. Amitiés à vous.

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 552
  • ma fille, mon amour
Re : MADELEINE, route du paradis, l'univers
« Réponse #35 le: 24 Janvier 2014 à 10:04:50 »
Amitiés à vous aussi cilaosse, dimanche 26 janvier je poserai une bougie de plus près de Madeleine pour Davy.
Douces pensées à vous, Martine
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 552
  • ma fille, mon amour
Re : MADELEINE, route du paradis, l'univers
« Réponse #36 le: 24 Janvier 2014 à 15:24:36 »
Merci à tous pour vos gentils mots. Douces pensées à tous Martine
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 552
  • ma fille, mon amour
Re : MADELEINE, route du paradis, l'univers
« Réponse #37 le: 01 Février 2014 à 01:44:58 »
Ma chérie, mon amour,
J'avais dit que la prochaine fois que je t'écrirai j'irai mieux mais vois-tu ma douce c'est autre chose cette nuit qui me fait t'écrire: je ne pourrai plus t'envoyer mes messages ici, je ne pourrai plus te dire ce que je ressens sur ce fil. Si tu savais comme ça fait mal de perdre tous ces liens qu'on a tissé, Tous ces gens que l'on aime. ENCORE UN DEUIL.
Tes filles sont dans la chambre à côté. Lorette s'est levée pour me demander ce que je faisais. Je lui ai expliquée alors elle m'a donnée un message pour tout le monde: dit leur que c'est très difficile pour ses filles (sa sœur et elle) que je les embrasse toutes et que je leur souhaite de trouver le bonheur. Voilà ma Lolo, ta Lolo ma fille, c'est dur pour elle mais elle s'accroche et pense aux autres. Comme je les aime. Je voudrais tellement qu'elle soit vite greffée avec un bon rein.
Voilà mon amour, je t'écrirai sur l'ordi mais mes amies vont me manquer, terriblement me manquer. Je t'aime
JE VOUS AIME TOUS ET TOUTES ADIEU MARTINE MAMAN DE MADELEINE
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : MADELEINE, route du paradis, l'univers
« Réponse #38 le: 01 Février 2014 à 23:22:04 »

Que la force soit avec nous Magalilou et avec nos petites, que tout se passe au mieux pour Lorette qui a mérité de souffler enfin.
Merci de tout coeur  pour ce que TOUS nous avons partagé de si précieux, qui nous a permis de faire exister nos chers amours qu'on ne nous arrachera plus.... Ce forum nous a aidés  à  exprimer notre douleur afin de tenir  et de  continuer à avancer, c'est inestimable !

Moi aussi je vous embrasse toutes et tous.

mam'deCath
« Modifié: 02 Février 2014 à 12:32:49 par mam'deCath »

Hors ligne lydiebres

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 46
  • maman inconsolable,souffrance permanente.
Re : MADELEINE, route du paradis, l'univers
« Réponse #39 le: 04 Mai 2014 à 18:36:19 »
Bonjour à toutes,
Je reviens de temps en temps sur ce forum, je lis que les souffrances des unes et des autres sont toujours là.
Les miennes aussi.
J'ai de la peine, pourquoi Martine n'écrit plus ?
Et Mamita comment vas tu ? Nous sommes si proches , par les similitudes  de nos deux fils .
J'ai encore beaucoup pleuré aujourd'hui en allant sur la tombe de Cyril, beaucoup trop de choses me tourmentent.

Alors à plus tard et douces pensées à vous toutes.
Lydie

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 552
  • ma fille, mon amour
Re : MADELEINE, route du paradis, l'univers
« Réponse #40 le: 08 Juillet 2014 à 23:52:56 »
Bonsoir à toutes et tous,
Très, très contente d'être de nouveau parmi vous ce soir. Plusieurs raisons à mon long silence, d'une part mon ordi a bugué et j'ai perdu tous mes favoris, je n'avais plus l'adresse et le nouveau nom du site, je n'avais que le nom de TND et puis aujourd'hui je l'ai trouvé d'ailleurs sur le site de TND. Je suis vraiment contente. d'autre part j'ai eu une grosse période de rage, de colère et il m'était impossible de m'exprimer sans agresser le monde entier. Ca a été une période vraiment très, très dure. J'ai enfin réussi non pas à apaiser ma douleur mais à la canaliser.  Des nouvelles de Lorette, elle dialyase toujours. En juillet 2013 les médecins lui avaient posée une fistule au bras gauche pour ses dialyses mais la fistule s'est bouchée un mois après,  en aout 2013. Il y a 4 mois ils lui ont posée une nouvelle fistule dans le bras droit et bien elle n'a jamais marché. Elle est la seule personne que je connaisse avec 2 fistules et 2 fistules qui ne marchent pas. Alors elle dialyse toujours avec son cathé dans le coup donc pas de bain, pas de douche, lavage au gand et tout ce qui en découle. Quand la poisse est là elle est tenace. Alice a eu 8 ans, un jour elle m'a demandée de regarder un film avec sa maman parce qu'elle commençait à ne plus bien se souvenir d'elle. En pleurant elle m'a dit qu'elle ne se souvenait plus de sa voix, alors, ensemble nous avons regardé un film avec Madeleine. Ce fut difficile mais le plus dur c'est quand Lorette, en revenant de dialyse a voulu le voir a son tour. Ce fut très difficile pour ma Lolo. J'ai voulu arrêter le film mais après s'être reprise elle a voulu aller jusqu'au bour. C'était un film qui était passé à la télé quand Lorette avait été gréffée la première fois. Voilà la vie ne s'est pas arrêtée, malheureusement, j'avance,  chaque jour me rapproche un peu plus d'elle. Je l'attend, j'attend de la rejoindre. Je vais pouvoir reprendre ma conversation, ici, avec elle.
Douce nuit à toutes et tous. Amitié. Martine
 

Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

Hors ligne mamita

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 440
Re : MADELEINE, route du paradis, l'univers
« Réponse #41 le: 09 Juillet 2014 à 22:24:59 »
Bonsoir Martine,

Quel bonne surprise de te  voir revenir parmi nous. Je vois que pour ta petite Lorette, rien n'est simple mais les enfants dans la maladie ont un courage étonnant.

Tes petites-filles ont la chance d'avoir une mamie qui sait leur parler de leur maman, grâce à toi leur maman restera bien présente dans leur coeur et c'est très important, ne pas oublier qu'elles ont reçu beaucoup d'amour. L'amour de leur maman passe par toi maintenant.

Comme toi, je parle beaucoup d'Antoine avec mes petits enfants, je veux que la petite qui ne se souvient pas (3 ans seulement au départ de son papa) connaisse son papa. Nous lui montrons aussi des vidéos où il s'occupait d'elle quand elle était bébé, pour le grand (10 ans maintenant, 7 ans à la mort de son papa) le souvenir est très présent, il a vécu une grande complicité avec lui et je pense qu'il n'oubliera jamais son cher papa. Il faut dire que leur maman en parle beaucoup aussi.

Comme tu le dis la vie ne s'est pas arrêtée, mais que ce chemin est douloureux ! En ce mois de juillet, tout me revient en tête, la souffrance de mon fils me colle à la peau. 3 ans ... le 27 juillet, et j'ai l'impression que c'était hier.

Les rejoindre, les voir, les toucher, les entendre ... ils nous manquent tant nos chers enfants. Leur parler oui, moi aussi je parle à mon fils sans arrêt mais m'entend-il ? Quelques signes me font penser que oui et puis parfois je doute ...

Mes plus douces pensées vont vers toi Martine,

Marithé
"Au lieu de me désoler d'un futur qui n'existera plus, j'ai savouré la chance inouïe que j'ai eue de vivre à tes côtés, de te connaître et de t'aimer"

"Que la relation cesse n'est pas l'essentiel, l'Essentiel c'est qu'elle ait existé"

(Marie-Lise Labonté "Le point de rupture")

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 552
  • ma fille, mon amour
Re : MADELEINE, route du paradis, l'univers
« Réponse #42 le: 10 Juillet 2014 à 00:24:43 »
Bonsoir à toutes et tous, bonsoir Mamita,
Heureuse de te lire Mamita et d'avoir de tes nouvelles. Ce soir je passe juste vous faire un petit coucou. Je prépare les bagages. J'emmene mon mari se reposer quelques jours chez sa soeur en dordogne. Il vient de sortir de l'hôpital. Il a eu une pneumopathie avec une septicémie. Il est bien fatigué ça lui fera du bien. Je pense qu'à moi aussi. Comme je te comprends Mamita pour moi aussi cela fera bientôt 3 ans que Madeleine est partie. Il y a des jours où encore je n'arrive pas à le croire. Par moment je m'apperçois que je suis encore dans le déni et quand je me réveille ça fait mal.  Je vous embrasse fort, douces nuits et tendres pensées. Affecctueusement Martine

Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 552
  • ma fille, mon amour
Re : MADELEINE, route du paradis, l'univers
« Réponse #43 le: 18 Juillet 2014 à 01:29:11 »
Madeleine, ma fille, ma douce,
Nous sommes rentrés de Dordogne pour l'anniversaire de ta soeur. Je ne voulais pas qu'elle soit seule ce jour là. Bien sur il y avait Yaya, c'est vrai que tu ne le connais pas, mais c'est dur pour elle de ne pas avoir les enfants dans des moments  comme celui-là. Samedi tes filles seront à la maison pour 9 jours, seulement il n'y aura pas Gabin et Malou ils  partent  en vacances samedi matin. Il va leur falloir attendre encore 1 mois complet avant qu'ils ne se retrouvent tous. Ca leur manque de ne pas se voir. Ils ont appris très jeunes les aléas de la vie, bien trop jeunes, bien trop vite,  en fait depuis que tu es partie, ils ont compris que la vie ne fait pas de cadeaux. Ils savent qu'il faut dire aux gens qu'on les aime sans honte, qu'il faut profiter de tous les instants d'être ensemble car on ne sait pas de quoi peut être fait demain. Ils ont perdu au fond une partie de leur insouciance d'enfant, ils sont entrés trop vite dans l'après. Si tu voyais le ciel ce soir il est magnifique, tu vois il y a longtemps que je ne le regardais plus, que je n'appréciais plus les beauté de la nature et puis, peut être que la douceur de la soirée, sa tranquilité, sa plénitude m'ont fait le regarder et me dire que peut être, oui peut être, tu étais là-haut, que tu me regardais alors j'ai vu toutes ces étoiles qui brillaient et j'ai pleuré doucement en me disant que toi tu n'aurais jamais 34 ans comme ta soeur mais que maintenant tu étais devenu intemporelle, éternelle. Je na sais pas ce que l'on va faire avec les filles. Entre les dialyses de Lolo et ton père qui est fatigué ça va être compliqué mais je te promets que je ferais tout pour qu'elles ne s'ennuient pas. J'innoverais, je trouverais bien quelque chose à faire. Comme d'habitude tout se bouscule dans ma tête je voudrais te dire tant et tant de choses, revivre avec toi plein de souvenirs, te raconter tous les petits détails de la vie, ceux qui ne semblent ne pas avoir d'importance mais qui font que sans eux rien ne tient. J'ai beaucoup parlé de toi avec Kiki en Dordogne,ça m'a fait du bien et ce soir avec Lorène, tu lui manques à elle aussi depuis ton départ elle est devenu très proche de ta soeur. J'essaye de donner un sens à ma vie, un but,  mais c'est tellement difficile, difficile de se lever tous les matins en se disant qu'aujourd'hui encore tu ne rentreras pas, difficile de sourire alors que tout me raméne à toi oui maintenant tout est difficile. Il n'y a plus l'envie, la volonté, la force d'avancer, pour aller où d'ailleurs? où cela mène t-il? Il n'y a qu'une chose dont je sois sur cela me rapproche du moment où je te rejoindrais. Et ça c'est bien la seule envie que j'ai. Je t'aime mon amour, ma fille. Je t'aime tellement. Maman
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 552
  • ma fille, mon amour
Re : MADELEINE, route du paradis, l'univers
« Réponse #44 le: 21 Juillet 2014 à 01:23:56 »
Madeleine, ma fille chérie, si tu savais comme tu me manques, comme la vie est longue sans toi. Depuis hier tes filles sont à la maison bien sur que ça me rend heureuse mais, car il y a toujours un mais maintenant, à chaque instant je t'espère je me dis que tu vas arriver. A chaques étapes de la journée je me dis que tu ferais ci, que tu dirais ça, que tu serais à tel endroit. On aurais du tous partir ensemble, on n'aurais pas du être obligés de subir ça. Ca fait trop mal, c'est trop dur. Mon amour, ma fille quand la douleur est forte comme ce soir je vais au garage, dans le coin fumeur, comme nous disions, et là je fume et je te parle je te raconte, je me raconte, je raconte les filles, ta soeur, ton père enfin la vie quoi, celle que nous menons sans toi. Je méne une autre vie, j'ai parfois l'impression d'être quelqu'un d'autre. Je ne suis plus moi. Je suis partie avec toi. Mon amour je t'aime, tu me manques tellement. Maman
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.