Auteur Sujet: Ma fille deborah  (Lu 205 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Martine3

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Ma fille deborah
« le: 27 Novembre 2017 à 14:05:33 »
Ma fille deborah nous a quittée dans la nuit du 1au 2 novembre après 2ans de lutte contre des cancers agressifs  elle laisse un fils de 13ans qui est avec son papa depuis la maladie de sa maman je suis dans une grande souffrance ainsi que ses deux frères qui habitent loin de chez moi j ai accompagné ma fille du début de la maladie jusqu a son dernier souffle tous les jours je pleure j ai des vertiges ne peux plus manger je tiens avec des cachets je tiens à préciser que j ai su mi juillet qu il n y avait plus d espoir pour ma fille mais j ai interdit au médecin de lui dire car jusqu au dernier jour elle faisait des projets

Hors ligne Une Maman

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 41
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma fille deborah
« Réponse #1 le: 27 Novembre 2017 à 16:31:39 »
Bonjour Martine,
Je t'accueille aujourd'hui sur ce forum avec compréhension et bienveillance puisque je suis comme toi une maman
qui souffre.
Mon fils Jérôme est décédé le 15/08/16 à 36 ans d'un cancer de l'estomac avec métastases aux os qui a duré 4 ans.
Contrairement à toi l'oncologue ne nous a rien dit parce que Jérôme ne voulait pas, il savait ce qu'il en était et à
gardé toute cette souffrance psychique sans nous la faire partager ce que je regrette beaucoup.
Ce n'est que le dernier jour que l'oncologue nous a informé que c'était la fin.
Tu peux aller sur mon fil voir l'histoire de Jérôme et me faire partager tes peines qui sont si difficiles à supporter.

Amicalement
.

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2170
Re : Ma fille deborah
« Réponse #2 le: 27 Novembre 2017 à 16:57:45 »
   Bonjour Martine3,

   La mort de ta chère Deborah, fille et maman, est un malheur que seuls porteront ceux qui l'aimaient et CONTINUERONT de l' Aimer ...
   On pense au début qu'il ne nous sera pas possible de porter ce poids, de sentir cette oppression constante, ce chagrin intense qui nous distille en pattes de fourmis ...
   Et puis on se surprend à passer un jour et puis l'autre ... en rencontrant énormément de difficultés, mais curieusement on n'en meurt pas directement ...
   Je te laisse découvrir notre émouvant forum,
   pensée amicale et solidaire pour toi et ta famille, M.
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.