Auteur Sujet: Ma fille  (Lu 23331 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2895
Re : Ma fille
« Réponse #165 le: 28 Juin 2020 à 20:53:43 »
Anic,j'avais perçu à quel point la période était lourde et sombre pour toi... et je ne t'ai pas envoyé mon livre pour ne pas rajouter du noir au sombre...c'est surement pas le meilleur moment pour me lire...L’enveloppe est prête, pourtant...
mais j'ai plus de timbre...

Tu dois survivre à 2 décès d'essentiels à ton existence et c'est pire que l'Everest pieds nus...
Ce devoir absolu qui t'anime , te porte, t’oblige...c'est exténuant aussi...

Je ne peux que me tenir là, à peine devant toi sur le chemin du deuil à traverser coute que coute... et je confirme que le prix en est exorbitant...
mais également qu'une sorte de paix des braves peut advenir un jour...
Je t'embrasse et t'enlace...


Hors ligne Anic

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 173
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma fille
« Réponse #166 le: Hier à 19:18:23 »
Soir des vacances scolaires d ete, chaque annee  je faisais un petit cadeau a mes enfants pour feter les vacances : ballon ou maquette a construire ou scoubidous a tresser ou petite revue.
Soir des vacances scolaires d ete, il y a 3 ans, c etait un 7 juillet, mon mari qui meurt, l infirmier m a dit " en 10 secondes " ...
De toute facon, l ete, ca faisait 2 ans et demi que ca n existait plus vraiment : mon fils, grand, loin, qui s efforce de faire sa vie, et c est le mieux qu il puisse faire, pour lui, pour nous. Mon mari, de plus en plus affaibli et mutique. Moi, en apesanteur, en enfer, depuis qu elle, ma fille, est morte un soir d hiver.
Ce soir,  un ballon degonfle, une revue dechiree, une maquette ecrasee, un scoubidou brule, et 10 secondes et un hiver de trop, j ai tout ca dans la tete.
Je me debrouille, je m occupe, je prend des vitamines et vois un psy pour aller le mieux possible et en cela permettre a mon fils de faire sa vie, car j ai refuse notre aneantissement, car ne pas accepter tout ca est devenu mon ultime force, entre desespoir et rage de lutter quand meme. Mais, depuis 5 ans, l ete m est difficile, absurde. C est fou comme cette saison que j ai aime a pris un aspect cruel.
Courage a toutes et a tous pour cet ete.
Anic



"Gardons vivant ce que nous avons frole ensemble de plus haut" Christiane Singer

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 662
  • One eye dog's man
Re : Ma fille
« Réponse #167 le: Aujourd'hui à 08:54:04 »
Bonjour Anic, Eva.
J'aime bien cette expression : "une sorte de paix des braves". Je la trouve extrêmement juste et un peu la seule réponse que nous puissions trouvée à ces espaces/temps devenus cruels alors qu'ils furent source de joie. Même si la douleur s'érode, avec des angles moins vifs, il nous reste le manque et le vide à côtoyer, quotidiennement. Comment l'oublier? C'est impossible. Mais il me semble que d'être reconnu(e) comme "brave" amène effectivement une forme d'apaisement. Alors, à défaut d'une reconnaissance plus large, c'est par le biais de ce forum et d'autres que nous pouvons partager cette reconnaissance. Oui, Anic, l'été n'est plus porteur de ces moments d'avant et nous devons en ouvrir d'autres, dans ce long travail intérieur d'une conscience élargie à d'autres horizons que deuil nous amène à arpenter. Reçois la mienne en tout cas Anic, comme à Eva, sans hésiter à nous retirer quand besoin s'en fait sentir.

Bizs et courage!

Pascal.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.