Auteur Sujet: la vie sans mon fils  (Lu 1803 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne le drean marylene

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
la vie sans mon fils
« le: 06 Septembre 2017 à 18:52:30 »
j ai perdu mon fils le 1er mai 2016 les gendarmes m ont réveillés pour m annoncer l inimaginable!  il s est présenté face au train un acte sorti d une  colère la vie s effondre  il faut pourtant faire face aux préparatifs des obseques avec mon ex mari j ai cette impression  être là  en étant ailleurs comme un robot en se demandant si on a bien compris je n ai pas pu voir son corps cela rajoute à ma peine immense  difficile de faire face les gens ne peuvent pas mesurer notre peine nous manquons de mots pour ça comment pourraient ils d ailleurs

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1651
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : la vie sans mon fils
« Réponse #1 le: 06 Septembre 2017 à 19:23:45 »
Bonjour Marylène,

Je pense que tu as frappé à la bonne porte...
C'est courageux de ta part !  c'est difficile d'écrire et de raconter...
C'est encore plus difficile de soutenir et de réconforter... difficile de choisir , d'avoir les mots !
Au forum, si tu le souhaites... tu pourras également  lire de nombreux témoignages de parents endeuillés par la mort de nos enfants... et en particulier par  suicide.
Nous sommes des mamans et des papas en Grande Souffrance et nous  pouvons comprendre cette immense douleur !
Tu as tellement raison... nous manquons de mots pour ça .
Sois en  confiance parmi nous.
Tu peux nous parler de ton fils, de toi... tes sentiments, tes émotions...
Tu te sentiras moins seule, moins isolée...

Sois indulgente avec toi... prends soin de toi !

Comment se prénomme ton fils ? quel âge avait il ?

Bien Amicalement. 
Bien Solidairement.
Federico

Ps : tu vois Marylène... j'ai du re-écrire à 1h30 du mat et clairement modifier mon premier message... que j'ai trouvé  maladroit à la relecture !  compréhension, tolérance et confiance !
« Modifié: 07 Septembre 2017 à 01:46:46 par Federico »
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois croire, penser ou faire ? Personne !
- J'aime les âmes sensibles sans domicile fixe
- Oser l'insoumission au malheur. M

Hors ligne Liesel

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 157
  • Vivre avec...
Re : la vie sans mon fils
« Réponse #2 le: 06 Septembre 2017 à 19:34:33 »
Bonjour Marylène,

Je ne te souhaiterai pas la bienvenue car ce qui nous rassemble sur ce forum relève du drame, de l'indicible, de l'innommable...
Par contre, je peux t'assurer qu'ici tu trouveras une écoute, un soutien, un réconfort. Parler, raconter, partager, soutenir, être soutenu ou simplement lire d'autres témoignages apportent beaucoup.

Mon fils, Alexandre, s'est suicidé il y a tout juste un an, le 5 septembre 2016, je l'ai trouvé pendu dans notre garage le matin de la rentrée.

Je comprends le choc qui est le tien, l'hébétude qui t'habite, cette sensation d'"être là en étant ailleurs".
Personne n'est préparé à un tel geste, une telle violence.
Les mots manquent, en effet. Aussi bien pour nous, que pour ceux, en face, qui ne comprennent pas, ne peuvent qu'éventuellement imaginer, peuvent être mal à l'aise face à une telle situation et se montrer maladroits.

Ici, tu trouveras d'autres parents ou proches en deuil, des frères et sœurs de peine, les seul(e)s à pouvoir vraiment te/se comprendre...

Courage, raconte nous, raconte ton fils, si tu t'en sens capable.
En tous les cas, fais au mieux pour toi, prends soin de toi.

Très amicalement et solidairement

Liesel

Je choisis la vie, en ton nom Alexandre, mon fils,  pour honorer ta mort

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2170
Re : la vie sans mon fils
« Réponse #3 le: 06 Septembre 2017 à 20:53:15 »

   Bonsoir Marylène,

   Désolée de t'accueillir parmi ceux qui sont à la hauteur de comprendre le drame que tu vis.
  Une si longue, si dure épreuve !
  Un mystère qui dépasse notre entendement, absurde ...
  Le 7 septembre 1998, j'ai ressenti une joie immense lorsque mon frère m'a annoncé la venue au monde de leur premier-né, Kalahan ...
  Et demain, il n'aura pas 19 ans ... il a "choisi" de partir ou plutôt cédé au désespoir le 28 mai 2013 ...
  Alors je comprends ...
  Je voudrais qu'on ait été les derniers à supporter une telle horreur ...
  Mais ça continue d'arriver ...
  Le moins que je puisse faire est de compatir à la souffrance de ceux qui connaissent un traumatisme semblable ...
  Si tu le souhaites, nous pouvons échanger et tenter de nous soutenir ...
  Amicalement, Martine.
   
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

Hors ligne Natalis

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : la vie sans mon fils
« Réponse #4 le: 17 Septembre 2017 à 16:26:24 »
Bonjour Federico,
Ce que tu ecris à mon sens n'aide pas bien au contraire mais peut être ai je mal interprété.
Marylene a eu le courage d écrire des mots indicibles. Peut être est elle si mal que rien d autre pour l instant n est possible.
Il ne faut il me semble rien attendre d autre, ne pas imposer son aide ou un retour sur investissement lorsque l on cherche à aider car alors on se fait du mal ainsi à soi même. Et nous n avons pas besoin de ca en plus ne çrois tu pas ?
Tout est tellement difficile.
Je t envoie une affectueuse pensée.
Natalis

Hors ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 289
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : la vie sans mon fils
« Réponse #5 le: 18 Septembre 2017 à 15:34:14 »
Une grosse pensée pour Marylène et Natalis, vous qui avez toutes deux perdu votre fils dans des conditions si difficiles.

Hors ligne Natalis

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : la vie sans mon fils
« Réponse #6 le: 20 Septembre 2017 à 00:02:19 »
Merci Helpa,
Chaque pensée partagée est une caresse, un peu d humanité dans ce monde brutal.
Alors une pensée pour vous aussi comme un peu d eau fraîche sur la brûlure du manque.
Natalis

Hors ligne cabrau78

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 504
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : la vie sans mon fils
« Réponse #7 le: 20 Septembre 2017 à 17:22:40 »
Bonjour Marylene,

Je suis si triste de lire ton histoire.
Notre vie s est arretee avec le depart d Aeline et je prie tous les soirs pour toutes les personnes qui vivent un profond mal-être pour qu elkes trouvent la firce de parler a leurs proches , qu elkes leur donbent une chance de les sauver. Je prie pour les parebts endeuillés pour qu ils trouvent le chemin vers l apaisement, qui est si long et douloureux.

Longtemps j ai refait les scenatnrios encore et encore pour sauver ma fille mais plus maintenant mon cerveau a compris.

J ai eu des signes de ma fille; ca m a apporté du réconfort et j ai cherche comme bcp d autres parents, les preuves de sa survivance.

Chacun trouve son chemin.

Je te serre chalheureusement sur mon coeur maman en mal de ton fils

Hors ligne Pourquoitoi?

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 69
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : la vie sans mon fils
« Réponse #8 le: 27 Septembre 2017 à 20:48:42 »
Je trouve la réponse de Frédérico, dure, jugeante, intransigeante. Chacun vit sa douleur comme il le peut. Ici c'est un forum il n'y a pas d'obligation ni de devoir. Si cette maman avait juste besoin d'écrire ces quelques mots c'est son droit, je le respecte. Je pense qu'avec votre réponse cela ne va pas l'encourager à revenir.
Elle rêvait d'un Bonheur simple, d' Amour et de Justice...

Hors ligne Angel35

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : la vie sans mon fils
« Réponse #9 le: 20 Novembre 2017 à 18:13:38 »
Bonjour Marylene,

Je comprends et sais absolument ce que tu ressent. J ai perdu mon fils ainé de 22ans suicide avec son arme de service après une grosse déception sentimental. Depuis sa disparition le 23/11/2015 ma vie n est plus la même, je ne suis plus la même femme. Il est parti avec une partie de moi. Je suis là mais pas là. Même 3ans après il met impossible de regarder des photos de lui. Je ne peux pas sinon je m 'effondre, je m ecroule. J ai l impression de survivre et non pas vivre. J ai tellement mal en moi et tellement de colere et d incompréhension par son geste si brutal et inattendue. Comment faire pour continuer d avancer sans cette abominable souffrance qui me détruit petit a petit.

Hors ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 289
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : la vie sans mon fils
« Réponse #10 le: 21 Novembre 2017 à 10:27:54 »
Bonjour Angel,

Je compatis profondément. Nous sommes nombreux ici à avoir vécu la même chose. Comment faire pour continuer à avancer ? C'est très difficile à dire. Pour commencer, tu peux écouter les conférences du docteur Fauré et lire ses livres.

Ensuite, chacun est différent.  Il y a le suivi psy, l'EMDR, les groupes de parole, la spiritualité et bien d'autres approches sans doute. Personnellement, je crois à la survie de l'âme, aux signes que j'ai reçus et aux échanges que j'ai eus avec ma fille par l'intermédiaire de médiums. Ce qui est d'un grand réconfort, même si ça n'enlève pas le manque.

Bien à toi.

Hors ligne Angel35

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : la vie sans mon fils
« Réponse #11 le: 21 Novembre 2017 à 14:12:08 »
Bonjour Helpa,
J ai consultee un psy apres le suicide de mon fils pendant plus d un an, mais rien, en suite j ai essayee l'hypnose toujours rien et j'ai enchainee avec un magnetiseur et la encore rien :-( Ma souffrance, ma colère sont toujours là......Je n ai plus d amis parce qu ils ne comprennent pas que je souffre encore et toujours, pour eux,cela fait 3ans que Damien est parti donc je dois vivre avec et avancer! Je n ai que mon compagnon et mes deux autres garcons qui me soutienne ou plutot, on se soutient tout les 4 du mieux que l on peut.
Merci a toi d avoir repondu a mon message.