Auteur Sujet: Parents-Enfants envolés  (Lu 498 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2315
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Parents-Enfants envolés
« le: 29 Août 2018 à 11:53:04 »

Parents-Enfants envolés

J'ai de plus en plus envie d'écrire aux Papa et Maman.....  soutenir encore et toujours..... transmettre quelques notes d'espoir.....

Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer !

C'est à nous de continuer à faire vivre nos enfants envolés dans nos Coeurs et nos pensées...
C'est à nous aussi d'apprendre à les aimer d'une autre manière... les aimer différemment entre Terre et ciel !
Vous savez, vous comprenez, vous ressentez !

S'exprimer sincèrement sans filtre et sans filet... c'est difficile mais ça soulage !
Dévoiler nos faiblesses... c'est dur mais c'est mieux !!!
Être authentique avec nos émotions et nos sentiments.

En tout cas merci à VOUS pour votre soutien et vos amicales attentions ...
J'essaie parfois de vous surprendre un peu grâce à ma bonne humeur et un brin d'humour !

Pensées émues et solidaires.
Je vous embrasse toutes (les Maman)  et tous (les papa)

Papa de Raphaël
Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2315
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Parents-Enfants envolés
« Réponse #1 le: 29 Août 2018 à 17:55:47 »

J'ai beaucoup réfléchi avant d'écrire ces quelques lignes et longuement hésité avant de publier ce texte ... parce que... justement et personnellement, j'ose à peine le dire : mon couple n'a pas réussi à surmonter la mort par suicide de notre fils aîné âgé de 18 ans !
Notre couple a tout de même tenu très difficilement AVEC cette tragédie pendant 3 ans !... et aujourd'hui, nous sommes séparés depuis un peu plus de 2 ans !
25 années de vie commune... famille aimante et très unie !
Notre couple complice, solide et amoureux a éclaté en mille morceaux !... douleur indicible, souffrance impartageable, communication impossible !
J'étais extraverti..."depuis" je suis introverti ! silencieux et solitaire ! secret !
Mon ex-compagne étais plutôt introvertie... "depuis" elle est extravertie, super active physiquement et socialement !
Je suis "spirituellement intérieur"... elle est "superficiellement extérieure"...
Bien évidemment... nous traversions chacun de notre côté cet insurmontable malheur !
Elle a visité médecin, psy... etc... etc... accompagnée par une aide médicamenteuse !
Moi... pas de psy... pas de médicaments !
Nous nous sommes irrévocablement éloignés... mentalement et physiquement (chambre à part donc nous ne faisions même plus l'amour ).
Absence de gestes et de mots doux & tendres...
Absence d'affection, d'attention...
Plus RIEN à échanger, à partager, à communiquer !
Nous vivions un deuil diamétralement opposé... contraire...
Quand elle n'a plus supporté mon deuil... elle m'a quitté...
C'est son choix, sa décision, sa Liberté !
Nous nous sommes très respectueusement séparés...
Un exemple de séparation !!!
Désormais, je ne veux plus ni la voir ni lui parler...
Pas d'invitations, pas de relations amicales !
C'est mon choix, ma décision, ma Liberté
Elle sait où j'habite en cas d'urgence et comment me joindre au téléphone ou par e-mails 24h/24h mais c'est uniquement et exclusivement pour tout ce qui concerne notre fils !
Elle est maman ... je suis papa !
RESPECT !
OUI, c'est triste ... mais la vie... c'est comme ça ! parfois injuste et souvent cruelle !

Amicalement, solidairement
Federico
Le papa de Raphaël

PS : Courage aux couples !
Soyez attentif... faîtes attention... ne mettez pas en danger l'unité de votre couple... cela ne résoudra rien... au contraire, cela va vous appauvrir indiscutablement...
Tolérance, compréhension, respect, amour...
Pensez à lui, il pensera à vous, pensez couple !
Gestes et mots doux et tendres au menu de tous les jours... matin, midi et soir !
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1399
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parents-Enfants envolés
« Réponse #2 le: 29 Août 2018 à 22:21:07 »
Quand la douleur balaie tout sur son passage......

Hors ligne Une Maman

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 102
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parents-Enfants envolés
« Réponse #3 le: 30 Août 2018 à 07:26:26 »
Federico

Papa, Maman présents sur le forum, nous vivons la même déchirure, la même tristesse, le même aquoibon, le même
pourquoi?, merci pour ton soutien à tous.

En ce qui concerne le couple, il est éclaté, nous n'avons pas tous la même faculté à rebondir, à repartir ensemble,
je laisse mon mari aller et venir seul chez les amis, il a le droit, celà lui permet de supporter l'insupportable, il
souffre aussi à sa manière, Jérôme nous aimait tous les deux.

Une Maman     

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2315
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Parents-Enfants envolés
« Réponse #4 le: 30 Août 2018 à 21:52:26 »

@ Kompong  speu        @ Une Maman

Tout simplement merci... bienvenue...
Votre  présence sera toujours particulièrement appréciée ici ... c'est notre "spécial sujet" ... un symbolique point de rencontre où l'on peut venir... pour ne pas être seul(e)... pour être en compagnie AVEC d'autres Parents dont les enfants se sont envolés...
On peut s'asseoir tranquillement, confortablement, en toute confiance... lire, parler, écouter, échanger... boire un café, manger une tarte maison...

Pleurer ou sourire...

A bientôt.
Pensées amicales et solidaires.
Federico

- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2315
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Parents-Enfants envolés
« Réponse #5 le: 31 Août 2018 à 01:31:36 »

Je suis en train de relire un beau livre : "Camille, mon envolée"
de Sophie Daull, aux Editions Philippe Rey.

Ce message s'inspire largement de l'auteure Sophie Daull.
Avec votre permission, Madame.

C'est l'histoire de Camille, 16 ans, qui s'est brutalement envolée et qui laisse ses parents dans une immense souffrance !

Au cours d'une dispute avec son mari, l'auteure écrit : " Le vrai ravage c'est toi, toi qui n'est plus là. Trois c'est 2 + 1,
maintenant c'est 2 - 1 . Tu butinais de l'un à l'autre, tu faisais la valeur d'équilibre...maintenant, c'est le vide qui doit faire l'équilibre."
Le couple (2) moins l'enfant (1) ... 2 - 1 et on se retrouve SEUL... terrible de vérité !

" Epouvantable compétition. Chamaillerie désespérée. Affreuses ruses pour ne pas laisser entrer dans notre être la réalité de ta mort. Réflexes mesquins de séparation, d'adversité, de coupure ; comme si nous livrer à ces petites guerres allait nous tenir hors de la grande tragédie."
Je ne comprends que "trop" bien... hélas...

" Et puis j'ai senti qu'il valait mieux céder, se laisser entièrement dévaster."
Dans le silence et la solitude de ma douleur, mon chagrin... mon quotidien !

" La vie assassinée, oui, mais pas la vie dégradée par notre propre laideur."
La vie suicidée, oui, mais j'ai ma fierté de papa, ma dignité d'homme...
Je ne veux pas qu'on me vole mon espérance...

" Encore aujourd'hui, tu sais, je cherche des coins isolés où je puisse hurler ma douleur, ton absence."
Oui, c'est vrai... j'ai besoin de crier, de hurler... seul !
Oui, c'est vrai... j'ai besoin d'écrire mon désespoir... seul !

Mais comment c'est possible, bordel, que JE ne sois pas mort tout de suite après l'annonce de TA mort.

Raphaël... requiescat in pace.

- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2315
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Parents-Enfants envolés
« Réponse #6 le: 01 Septembre 2018 à 14:27:19 »

Parents- Enfants envolés

Je lutte... c'est une lutte incessante... contre un adversaire invisible : le suicide !

Je fais TOUT ce que je peux... je prends soin de moi... je suis indulgent envers moi !

Je résiste à mon amie Souffrance pour mieux l'apprivoiser... oui, je fais de mon mieux !

Je tombe régulièrement par terre... j'essaie toujours courageusement de me relever, j'essaie tout doucement de remonter la pente, j'essaie de tenir debout et d'être fort, j'essaie d'avancer... pas à pas...puis de sourire et de rire...

Je suis en plein désespoir mais je recherche infiniment et perpétuellement la paix et la sérénité.

Je travaille, je fais face à tous mes devoirs, à toutes mes obligations et je me repose un maximum... je me protège pour tenir, survivre !

Ce weekend, je suis en pensée au plus près de Raphaël et de mes proches.
Cette année, j'éprouve tout particulièrement un grand besoin de me recueillir... respirer, pleurer... au grand air !

POUR MOI... avec les autres !

Papa de Raphaël
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Une Maman

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 102
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parents-Enfants envolés
« Réponse #7 le: 03 Septembre 2018 à 02:04:32 »
Federico

Le suicide, la maladie incurable, des adversaires contre lesquels nous sommes impuissants, qui nous laissent à terre,
qui nous ont pris nos enfants sans qui nous ne sommes plus rien, des loques qui tentent de se relever sans succès.

Je suis de tout cœur avec toi , Raphaël et Jérôme mon enfant d'amour.

Une maman

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2315
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Parents-Enfants envolés
« Réponse #8 le: 05 Septembre 2018 à 05:36:03 »

Une Maman,

Tu as remarqué comme NOTRE sujet "Parents-Enfants envolés" est confidentiel... moi, personnellement, j'aime bien ! comme ça nous pouvons être en toute intimité AVEC nos enfants...
N'hésite pas à me parler de Jérôme, ton enfant d'Amour... tu peux raconter... aie confiance !

Nous sommes là pour échanger, partager... nous soutenir et nous aider à traverser nos propres douleurs et souffrances !

Moi aussi, je suis de tout Coeur avec toi... mais ça tu le sais déjà !

Amicalement, solidairement.
Papa de Raphaël
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2315
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Parents-Enfants envolés
« Réponse #9 le: 07 Septembre 2018 à 13:09:08 »

"Les anniversaires sont de tristes moments
Qui nous ramènent à notre vie d’auparavant
Nos souvenirs se bousculent intensément
Après ce choc indescriptible
Tourner la page est impossible
Quoi de plus douloureux pour mous, parents
Que la perte de nos très chers enfants  ?
Il ne nous reste que les souvenirs
Et évoquer et voir le temps s’enfuir
Les « jamais plus »sont devenus notre  quotidien
Nous nous  questionnons sur tout ce gâchis pour rien
Pourquoi naitre, vivre et mourir
Aimer nos anges et les chérir
Pour finalement les voir partir
Le matin qu'il est difficile de se lever
Et de forcer de faire semblant de bien aller!

Nous les gardons en nous et les aimons pour le restant de notre vie et pourtant ils nous manquent tellement."

Vol du papillon

- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1399
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parents-Enfants envolés
« Réponse #10 le: 07 Septembre 2018 à 22:13:23 »
Certains jours on voudrait les rejoindre aujourd’hui je voudrais partir , rétrécir comme un lapin me faire attraper par une buse et m’envoler pour toujours

Hors ligne BEBE

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 96
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Parents-Enfants envolés
« Réponse #11 le: 07 Septembre 2018 à 22:21:31 »
Kompsong Speu,

Le fond de ce que tu exprimes n'a vraiment rien de réjouissant mais pourtant tu viens de m'arracher un franc rire avec la façon dont tu décris ton souhait de partir....le lapin et la buse....quelle idée originale 
Tu as  le  don de  mêler tristesse et drôlerie. ;)

Une nouvelle etoile brille dans le ciel
aussi intensement que l'amour qu'elle porte en elle.

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2315
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Parents-Enfants envolés
« Réponse #12 le: 09 Septembre 2018 à 02:11:20 »

"La perte fait entrer l'éternel dans nos chairs et l'éternel c'est ce qui ne passe pas, ce qui reste en travers de la gorge .
Elle avait perdu un enfant il y a de ça quelques années, en vérité il y avait une seconde : le coeur ignore le temps. "

 Christian Bodin - La grande vie-
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2315
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Parents-Enfants envolés
« Réponse #13 le: 09 Septembre 2018 à 02:36:01 »

   René-François SULLY PRUDHOMME   (1839-1907)


Les yeux

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Des yeux sans nombre ont vu l'aurore ;
Ils dorment au fond des tombeaux
Et le soleil se lève encore.

Les nuits plus douces que les jours
Ont enchanté des yeux sans nombre ;
Les étoiles brillent toujours
Et les yeux se sont remplis d'ombre.

Oh ! qu'ils aient perdu le regard,
Non, non, cela n'est pas possible !
Ils se sont tournés quelque part
Vers ce qu'on nomme l'invisible ;

Et comme les astres penchants,
Nous quittent, mais au ciel demeurent,
Les prunelles ont leurs couchants,
Mais il n'est pas vrai qu'elles meurent :

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Ouverts à quelque immense aurore,
De l'autre côté des tombeaux
Les yeux qu'on ferme voient encore.

- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !