Auteur Sujet: Jérôme mon enfant  (Lu 15022 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Une Maman

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #60 le: 20 Novembre 2017 à 03:17:49 »
Jérôme

Je n'en peux plus de regarder tes photos, de penser à toi, tu me manques cruellement.
Personne ne peut te remplacer,
les discussions profondes sur tout les sujets (religion, politique, environnement....) n'existent plus, il ne reste plus que le superficiel, il en faut un peu, mais quand il n'y a plus que cela dans nos rencontres cela ne m'intéresse pas.

Une vie sans espoir, sans piment c'est tout ce qui reste depuis que tu n'es plus là.

Je n'attends rien, je n'espère rien, vivement que tout cela prenne fin...

Je t'aime et je t'aimerai toujours

Maman


En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2340
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #61 le: 20 Novembre 2017 à 13:04:10 »
"Je t'aime et je t'aimerai toujours"

C'est cela l'essentiel, ce n'est que cela
Est-ce "assez" ?
Je dis cela me suffira pour choisir de vivre
M.
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1889
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #62 le: 08 Décembre 2017 à 01:39:11 »

Bonsoir "Une Maman",

Ce soir, je fais un petit pas vers toi... je me rapproche un tout petit peu car je ne veux surtout pas te déranger mais je vois bien que tu es seule...

SEUL.. je suis.

Nous savons toi et moi que nous veillons très tard dans la nuit... nous sommes Ami(e(s de Solitude... Ami(e)s de Silence... Chagrin, douleur et souffrance...

Jérôme et Raphaël... nous sommes ici et là... pour vous... encore et toujours... passionnément, fidèlement, amoureusement... éternellement !

Puisses-tu, un jour, retrouver un peu de sérénité, d'authenticité...

Ton cœur crie, hurle... c'est ainsi... c'est comme ça... c'est infiniment triste.

Un petit sourire... un petit espoir... même en versant une larme...

F.

- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois croire, penser ou faire ? Personne !
- J'aime les âmes sensibles sans domicile fixe
- Oser l'insoumission au malheur. M

Hors ligne Une Maman

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #63 le: 23 Décembre 2017 à 03:12:29 »
Mon Jéjé,

J'ai hâte que Noël soit passé, c'est le premier sans toi puisque l'année dernière nous n'avons rien fait.
Je vais comme d'habitude, faire semblant...
.
J'ai hâte d'être le 31/12, Papa va chez des amis, c'est moi qui lui ai suggéré car je ne peux pas me mélanger à ceux
qui oublient trop vite, Papa est malheureux aussi mais nous sommes différents, il peut et il a le droit de s'évader
si cela lui plait.
Ce 31/12, il est pour toi Jérôme,  chaque jour tu occupes mes pensées, toi seul m'apportait le véritable amour
inconditionnel, maintenant je ressens un grand vide affectif, j'en ai marre, je n'attends plus rien de cette vie.
 
Ta sœur est devenue distante, j'ai essayé de renouer avec elle car pendant ta maladie je l'avais un peu délaissée,
mais contrairement à toi, elle n'est pas affectueuse. Jamais elle ne m'appelle Maman.

Tu savais toucher mon cœur par des mots simples comme "salut Maman".
Pourquoi tu n'es plus là?
J'ai envie de hurler contre les injustices que la vie nous inflige, je t'aime tellement Jérôme.

Maman
 

Hors ligne Une Maman

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #64 le: 06 Janvier 2018 à 05:04:03 »
Jérôme,
Les "fêtes" sont enfin terminées, pour Noël 2 jours de calvaire dans ma cuisine pour faire plaisir aux autres, pour toi je
le faisais de tout coeur mais maintenant.....
j'ai l'impression que tu n'as jamais existé, pas un mot pour toi. Heureusement qu'il y a ma cuisine où personne ne rentre,
toi seul est avec moi et j'ai pu m'extirper pour verser quelques larmes.
Puis, il y a les cadeaux, pour les 2 petits c'était bien de voir de la joie et de l'émerveillement dans leurs yeux, pour le
reste je n'en ai rien à faire, je n'ai jamais aimé recevoir des présents, donner m'apporte plus et je ne pourrais plus
jamais te faire plaisir.
Avant à chaque noël, j'attendais avec impatience ton plus beau cadeau, une petite carte d'amour.
Je les ai toutes gardées et en les relisant cela m'arrache les larmes, plus jamais je n'aurai tes mots de cœur sincères,
profonds  témoignant de l'amour que tu avais pour nous.
Je pensais retrouver un peu de sérénité après cela mais il n'en est rien, je n'attends rien, je n'ai envie de rien, ma vie
c'est le néant, si je pouvais disparaître et laisser les "autres" tranquilles.
Je n'ai plus envie du paraître, du semblant, de se cacher pour pleurer, de ne jamais pouvoir parler de toi.
Bientôt, le 05/02 ce sera ton anniversaire, avant on le souhaitait en même temps que celui de papa qui est du
01/02 maintenant on ne fait plus rien, sans toi cela n'a plus t'intérêt.
Encore une nouvelle année de désespoir silencieux, il n'y avait que toi qui connaissait la profondeur de mes
sentiments, tu me manques, je t'aime.
Maman 
 

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1342
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #65 le: 06 Janvier 2018 à 19:03:01 »
une maman
 mon fils est mort 6 mois avant ses 20 ans ; j'étais tres angoissée et desemparée par cette date a venir comme tu le ressens toi meme
des amis sont venus pour ne pas  nous laisse seul et des amis de mon fils a l'improviste avec des fleurs , a ma demande nous avons tous évoqué un beau moment avec lui on a beaucoup pleuré et meme rit
la date de leur naissance reste un moment de joie pour tous les parents que nous sommes meme en deuil ,aucune des mères que  je connais ne sourit pas a l'évocation de leur arrivée sur terre , je me suis cramponné a ses souvenirs la pour ne pas sombrer
 le 31 décembre ma dernière a eu 18 ans , la journée a commence dans les larmes face a l'absence de son frère ...... et puis on a blagué sur le bonnet que lui a mis la sage femme dans la couveuse et combien elle était laide ....les yeux rouges la morve au nez et le sourire aux lèvres
des émotions contradictoires qui bousculent mais plus de larmes enfermées seule dans un coin 
tendrement
KPS

Hors ligne Une Maman

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #66 le: 11 Janvier 2018 à 03:07:00 »
Jérôme,

Que dire? que je t'aime...., que je t'aime....

Les jours passent, aucun but, l'horizon est bouché comme le ciel. La tempête de dame nature fait rage,
comme celle que je ressens quotidiennement.

Noir c'est le noir, il n'y a plus d'espoir......
Les larmes coulent , j'aime quand elles coulent sur mes joues, elles sont le reflet de l'amour que j'ai pour toi.

Tu prends de plus en plus de place dans ma vie , je suis déconnectée du monde qui nous entoure, peu à peu,
je m'enfonce dans cette douleur de ne plus te voir, de ne plus te parler,  de ne plus rien partager avec toi.

J'aime la nuit et son silence,  elle m'offre  le bonheur de penser à toi, d'être avec toi.

Ta maman
 
   

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2340
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #67 le: 11 Janvier 2018 à 13:08:23 »

    Bonjour maman de Jérôme,

    Suis dans un épais cocon de nuages aussi.
    Les ailes de l'Amour sont courageuses, futées, irrésolues.
    Elles trouveront bien de temps à autre, les failles du désespoir.
    Éphémères, elles brûleront.
    Retour à la case cocon.
    Cocon-tendresse, ne jamais abandonner.

    Amicalement et solidairement, Martine.
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2292
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #68 le: 11 Janvier 2018 à 21:04:17 »
Noir c'est noir...
et le chagrin prend toute la place...
et le manque bouffe tout désir...
et l'absence ronge...deveint présence malgré tout... bizarrement...
et le futur est bouché...
et la nuit est un refuge...
et les larmes soulagent... petite gouttes d'eau, de sel et d'amour...
et l'amour dure et perdure...
Je pense fort à Jérôme.. et à toi...


Hors ligne Une Maman

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #69 le: 12 Janvier 2018 à 04:56:53 »
Merci Souci et Eva Luna pour votre présence,

le chagrin rapproche les personnes de cœur et cela m'aide un peu à surmonter une détresse qui est de plus en plus
forte au fil des jours.
Ma vie n'est plus qu'une torture morale, je ne m'étais jamais imaginée que l'on puisse souffrir autant.
Vous, vous savez, votre chemin de deuil est plus avancé que le mien, vous souffrez toujours, et malgré cela
vous n'hésitez pas à aider les autres.

De tout cœur avec vous. 

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2292
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #70 le: 13 Janvier 2018 à 00:43:46 »
Cette torture morale que tu endures...
elle semble devoir être une détresse éternelle...
impossible à imaginer, "avant"...
on aurait cru en devenir folle..
et puis non...
elle prend toute la place du présent.
Multiforme , elle change au fil des jours...
et c'est là, qu'un jour, un petit mieux se glissera...un jour...

Hors ligne Une Maman

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #71 le: 13 Janvier 2018 à 01:26:34 »
Eva Luna,

De tout cœur, merci.....

Une Maman

Hors ligne Une Maman

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #72 le: 17 Janvier 2018 à 02:14:10 »
Jérôme,
 
Comme toutes les nuits depuis le  15/08/16, je suis avec toi.

Rien que de te prononcer ton prénom et tout ce qu'il représente chamboule tout mon corps, j'ai un nœud dans la poitrine,
des larmes qui coulent sur les joues et comme de l'électricité , des ondes qui me parcourent des pieds à la tête.
Je n'avais jamais ressenti cela auparavant, comme ci tout mon être vibrait de ton absence.
Mon cerveau disjoncte, jamais il ne se repose, il ne peut lui non plus se déconnecter de toi.

Je voudrai pouvoir dormir en pensant à toi comme quand tu étais petit et que l'insouciance faisait partie de nos vies.

Je ne sais pas où la "vie" m'emmene, ni ce qu'elle veut de moi?
Elle m'a laissé le plus lourd fardeau à supporter la séparation, les regrets de ne plus t'avoir à mes côtés.

J'attendais la retraite après 41 ans de travail, nous avions des projets avec Papa,
maintenant c'est le néant, je n'attends plus rien,  je suis là, sans but, sans toi.

Je t'aime Jérôme.

Maman
 
 

Hors ligne Une Maman

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #73 le: 05 Février 2018 à 15:15:35 »
Jérôme,

Il y a 38 ans, je te donnais la vie, quelle joie !!! accueillir enfin ce petit être qui m'accompagnait depuis 9 mois et enfin
pouvoir te donner tout mon amour, le plus grand bonheur que peut ressentir une maman.

J'ai mis de côté les besoins financiers que nous avons réduit pour te garder et profiter de toi pendant 13 mois, ta sœur
n'avait à l'époque que 2 ans et demi, nous étions si bien tous les 3.

Que reste t'il maintenant? les souvenirs douloureux liés à ton cancer, tes souffrances physiques et morales de ne plus
pouvoir jouir de ta vie de couple et de ton petit garçon. Ton dernier jour je ne l'oublierai jamais, être à tes cotés
impuissante, assister à ton agonie, ce n'est pas tolérable, ce n'est pas juste et cela me révolte toujours autant malgré le
temps qui passe.

Tu me manques, ma vie est vide sans toi, je me sens si seule.

Je t'aime

Maman   
     

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2292
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #74 le: 05 Février 2018 à 17:28:26 »
La joie du jour de leur naissance...
Le chagrin de l'impuissance...
Le manque et le vide des jours de notre vie d"après"...