Auteur Sujet: Jérôme mon enfant  (Lu 10234 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Pourquoitoi?

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 69
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #15 le: 09 Octobre 2017 à 20:38:46 »
je suis malade depuis plusieurs jours, j'arrive tout juste à me lever mais si tu le veux je te répondrai maman de Jérôme en privé. Bon courage. Cela fera deux ans le 16/10... et oui la solitude existe même au milieu d'une foule
Elle rêvait d'un Bonheur simple, d' Amour et de Justice...

Hors ligne Une Maman

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #16 le: 10 Octobre 2017 à 03:34:17 »
Bonjour Pourquoitoi,

Cela me fait de la peine de  lire ta douleur de Maman, je vois que nous avons traversé les mêmes épreuves avec nos enfants.
J'espère que ce n'est pas grave ce que tu as,  bientôt 2 ans sans Mathilde une éternité!!!! et tout les souvenirs douloureux
de cette foutue maladie,  j'espère que  tu vas aller mieux physiquement car je me doute que moralement ce n'est pas
possible.
Je suis d'accord pour que tu me réponde en privé, tu me diras comment je dois te donner mes coordonnées.
A bientôt

Hors ligne Pourquoitoi?

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 69
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #17 le: 12 Octobre 2017 à 20:58:22 »
Non, ce n'est pas grave, rien n'est plus grave désormais. Je fais comme toi une cure et à chaque bain je pense à toi.
Même si le chagrin et la douleur sont tous les jours présents, l'approche de cette date les rend encore plus violents. je voudrais mourir pour ne plus avoir à souffrir, mais ce n'est pas ce que veulent nos enfants, n'est-ce pas ?
j'ai pas trop d'énergie pour écrire longuement, pourtant je ressens le besoin d'échanger avec toi car nous avons tellement vécu la même chose, que très égoïstement je me dis, au moins une personne qui comprend, sans besoin d'expliquer.
Dans quelques jours je reviendrai ici.
Prends soin de toi.
Martine
Elle rêvait d'un Bonheur simple, d' Amour et de Justice...

Hors ligne Une Maman

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #18 le: 13 Octobre 2017 à 06:05:09 »
Bonjour Martine,
Merci de me donner de tes nouvelles,
Mathilde te manque, elle ne demandait qu'à vivre comme tous les jeunes de son âge,
pourquoi nos enfants doivent ils vivre cette maladie et les souffrances physiques et morales qui l'accompagne?
Je déteste "la vie", n'en n'attends plus rien .
tous les petits bonheurs qui jalonnaient ma vie ont disparus avec la mort de Jérôme.
voilà ce sont mes pensées négatives du jour.
 

Hors ligne Une Maman

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #19 le: 15 Octobre 2017 à 11:27:58 »
A la radio ils s'extasient de cette méteo estivale, c'est le sujet du moment.
C'est super..... Y a de la joie....
Pour nous endeuillés qu'en est-il?  Ma peine est de plus en plus assourdissante, Jérôme ne verra plus jamais le soleil,
les fleurs, la nature...
Je regarde ses photos et me dit que plus jamais je ne pourrai lui dire "je t'aime",
plus jamais il ne verra son petit garçon grandir. il s'aimait tellement tous les deux.
Ce petit bonhomme n'aura pas de souvenir de son Papa.
Quelle tristesse.

 

Hors ligne Une Maman

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #20 le: 20 Octobre 2017 à 04:22:28 »
Il y a 5 ans allait naitre mon petit fils, une césarienne était prévue pour la maman.
Jérôme était revenu de l'hôpital pour sa séance de chimio épuisé , nauséeux,
 la maman ne souhaitait pas que sa maman soit présente et moi non plus.
J'ai passé une nuit d'angoisse, comment Jérôme pouvait-il être présent alors que pour toutes ses chimio dès son retour
il se couchait et ne pouvait pas parler de peur de vomir.
Le lendemain Jérôme nous a appelé pour nous dire que tout s'était bien passé,
la maman étant en salle de réveil ne pouvait pas garder son bébé,
c'est  donc à lui que l'on a proposé "le peau contre peau" qui a duré environ 1heure.
Son corps à répondu malgré la lourdeur du traitement.

Je pense qu'au moins il aura pu profiter de ce moment de sérénité, mais bien que l'on entende partout que le moral
est primordial pour lutter contre le cancer, c'est faux, il se battait pour sa nouvelle famille, a tout tenté , le régime
spécial, les médecines alternatives.....
Le cancer a eu le dernier mot.






Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2180
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #21 le: 20 Octobre 2017 à 11:57:28 »

    Bon anniversaire au petit bonhomme qui a 5 ans ...
     :'( et  :)
    M.
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

Hors ligne Pourquoitoi?

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 69
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #22 le: 21 Octobre 2017 à 21:14:09 »
Quel beau et douloureux anniversaire. Mais avant de quitter cette terre il aura connu la plus grande des joies. Ce n'est pas une consolation mais c'est un bonheur qu'il a vécu et qui restera à jamais gravé dans le cœur de son petit bonhomme.
Mathilde avait ce rêve : avoir un enfant, elle a même refusé des traitements qui auraient pu la soulager pour ne pas compromettre la possibilité d'avoir un enfant, mais non, même ça la vie ne lui a pas donné. Quelquefois je me dis que c'est mieux, mettre au monde un orphelin, quelle destinée? quelque fois je pleure, il me reste rien après ma fille si au moins il y avait un petit d'elle pour continuer à la faire vivre, mais n'est ce pas égoïste ?

Un enfant ne remplacera jamais un autre et la douleur de l'avoir perdu ne peut se composer par le bonheur d'avoir un autre enfant à aimer.
Elle rêvait d'un Bonheur simple, d' Amour et de Justice...

Hors ligne Une Maman

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #23 le: 22 Octobre 2017 à 02:41:06 »
Martine,
Oui il aura connu la plus grande joie, mais il n'a pas pu en profiter pleinement.

Mon petit fils s'identifiait à son Papa, impossible de lui faire avaler de l'eau car il voyait son Papa faire ses rincements
de bouche après chimio pour éviter les aphtes, il a 5 ans et c'est toujours un peu compliqué. Il nous disais aussi qu'il avait mal aux jambes parce que son Papa
avait eu une consolidation osseuse et souffrait de sa jambe.
Même à 2 ans 1/2 un petit ressent des émotions.
 
 Les 8 derniers mois de sa vie il n'arrivait plus à faire face
à son petit garçon plein de vie, il était tellement mal.
Un jour ou j'attendais pour l'accompagner à l'école, Jérôme ne pouvant plus , cela le rendait triste, il m'a dit :" je ne peux
même plus avoir le plaisir de le voir entrer dans la classe". 
Un jour, épuisé par ses douleurs, il lui a mis une claque car son fiston faisait des caprices comme tout les enfants de son âge.  A mon retour de l'école, Jérôme m'a confié que celà lui avait fait du mal ce à quoi j'ai répondu :" quand tu seras mieux, lis une histoire avec lui", c'est ce qu'il a fait le lendemain accompagné d'un calin, tous les 2 allongés sur le canapé.
 Qu'est ce que celà me fait mal de repenser à tout celà.

Les psy disent que quand il y a une maladie on se prépare intérieurement à la mort. C'est faux, l'espoir est toujours là
et  nous les parents nous sommes dans l'accompagnement et nous ne voyons pas ce qui se passe vraiment.
J'ai pensé à la mort de mon fils à l'annonce de son cancer mais pendant 2 ans il travaillait, il faisait ses chimios le
mercredi pendant 2 jours puis c'était le week-end pendant lequel il tentait de  se remettre et repartait au travail même
fatigué.
Il ne s'est jamais laissé abattre, quel courage ....pour quel résultat?     

Hors ligne Une Maman

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #24 le: 22 Octobre 2017 à 03:53:38 »
Petit complément à mon message précédent.

Mes analyses nocturnes.
Jérôme était lui aussi un Papa et il  allait lui aussi faire le deuil de son enfant(un autre deuil) mais bien réel pour lui.
Je me sens tout à coup très égoïste,
comment quand la souffrance physique est si forte, Jérôme a t'il pu supporter la souffrance morale de perdre son enfant?

Je trouve dommage qu'aucun psy n'intervienne sur ce cite,
de nombreuses interrogations ponctuelles qui me hantent. 

Hors ligne Une Maman

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
que
« Réponse #25 le: 23 Octobre 2017 à 05:22:58 »
Je ne sais pas pourquoi j'écris tout cela, mon cerveau n'est jamais au repos, c'est un cataclysme intérieur.
Je suis si seule  avec Jérôme et j'en ai besoin mais je n'accepte pas que mon garçon et tout les enfants malades
puissent vivre cela....

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2180
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #26 le: 23 Octobre 2017 à 06:47:17 »

    Et moi j'accepterai jamais
    que des enfants en bonne santé
    aimés aidés
    tout à coup
    trouvent assez de raisons
    pour se donner la mort ...
    souci: sommeil agité, sur-agitation lexico-philosophico-fronto-temporale ... cœur crevé ... rustines qui sautent ... et AUCUNE solution ...
    émotions fortes FORTES
    et sympathique solidarité pour ceux qui meurent d'Amour à petit ou grand feu ...
    Comprendre, sentir ou même prendre la souffrance de l'autre ne lui enlève pas ... nous sommes bien impuissants ! Mais nous le faisons, et comment ! Et plutôt dix fois qu'une ! C'est notre Amour qui parle, notre Amour qui n'en a rien à foutre d'être "sage" !
    Difficile d'apprendre à jongler avec les horreurs et les
    (il y en a eu, il y en a ... SI !)
    douceurs de l'existence ... les contrastes qui vont jusqu'à la contradiction ...
    Bien tendrement, une tata avec un cœur de maman.
   
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

Hors ligne Une Maman

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #27 le: 25 Octobre 2017 à 05:16:00 »
La vie s'est éteinte pour nos enfants , le silence et les regrets  nous accompagnent le jour, la nuit.
Cette rubrique "être un parent en deuil"   est désespérémment sans vie elle aussi.
Le désespoir ne se partage t'il pas quand il s'agit des enfants, la souffrance est-elle trop forte pour  toute expression?
Les autres rubriques du forum s'alimentent chaque jour de nouveaux venus.
Je pensais pouvoir exprimer mon chagrin en venant sur ce forum, il n'en est rien, je reste seule comme je le suis dans la vie
avec ma douleur de Maman qui pleure.
Au Revoir 

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1659
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #28 le: 25 Octobre 2017 à 09:03:41 »
La vie s'est éteinte pour nos enfants , le silence et les regrets  nous accompagnent le jour, la nuit.
Cette rubrique "être un parent en deuil"   est désespérémment sans vie elle aussi.
Le désespoir ne se partage t'il pas quand il s'agit des enfants, la souffrance est-elle trop forte pour  toute expression?
Les autres rubriques du forum s'alimentent chaque jour de nouveaux venus.
Je pensais pouvoir exprimer mon chagrin en venant sur ce forum, il n'en est rien, je reste seule comme je le suis dans la vie
avec ma douleur de Maman qui pleure.
Au Revoir

Bonjour,
Tes messages sont lus et tu es régulièrement soutenue.
Tu as immédiatement été chaleureusement accueillie par "des mamans comme toi qui pleurent et qui souffrent"
Tu as raison et je comprends ...
OUI, le silence et les regrets nous accompagnent jour et nuit !
Le désespoir ne se partage pas et tu t'aperçois que ta souffrance c'est TOI qui doit la porter toute seule...
Cela fait peur... c'est effrayant !
Tu as raison et je comprends ta tristesse et ton désarroi !
Je t'encourage à continuer d'écrire ici, exprime ton chagrin, ta douleur, ta souffrance... ça ira peut être mieux !
ATTENTION... ATTENTION... Tu ne vas pas guérir... tu es inconsolable !
J'espère que tu trouveras parmi nous un certain apaisement, soulagement et une meilleure compréhension en lisant les autres...
NOUS ne sommes pas des professionnels... et nous faisons de notre mieux pour soutenir et aider !
Je peux comprendre ta déception...
Bonne route à toi... et Dieu sait si elle est longue ... courage, courage, courage !

Amicalement.
Federico

- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois croire, penser ou faire ? Personne !
- J'aime les âmes sensibles sans domicile fixe
- Oser l'insoumission au malheur. M

En ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1296
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #29 le: 25 Octobre 2017 à 22:37:39 »
Le désespoir de la mort de nos enfants peur se partager
C'est difficile de parler parfois
Ça ne fait pas disparaître la douleur de l'absence
Mille pensées pour toi une maman