Auteur Sujet: Jérôme mon enfant  (Lu 21417 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Une Maman

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 81
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #105 le: 10 Avril 2018 à 01:55:03 »
@ Souci
Merci, ton cœur est grand mais aussi si fragile dévasté par la perte de ton neveu.
Parfois je me demande pourquoi devons nous vivre une telle souffrance, avons nous été si imparfaits que nous devions
vivre avec un tel mal être? Pourquoi nous a t'on privé d'un amour sincère et profond?

Jérôme

Je pense à toi jour et nuit, si l'on pouvait effacer toutes ces horreurs. Je suis emmurer dans mes pensées, je ne revis
que tes souffrances, les moindres gestes du quotidien me rappellent à toi.

Quand j'accompagne ton petit gars à l'école, j'en veux à la terre entière, les papas et mamans sont heureux avec leurs
petits, alors que ton garçon n'aura jamais de Papa, c'est pas juste, il voulait être comme les autres enfants.
Je lui parle de toi de temps en temps, mais il ne dit rien. Ce n'est pas facile de savoir ce qu'il ressent.

J'avais tant d'amour à te donner,
je t'aimerai toute ma vie.

Maman

Hors ligne Une Maman

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 81
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #106 le: 21 Avril 2018 à 06:01:48 »
Jéjé

Papa a modifié le fond d'écran de l'ordinateur, tu es là avec ton bébé dans les bras que tu serres contre toi, il y a un
sentiment de plénitude, une déconnexion avec l'extérieur, certainement l'un de tes plus grand bonheur que la vie
a daignée t'offrir.

 Pourquoi si un quelconque "Dieu" existait avoir abrégé ta vie au prix d'un supplice qui a duré 4 ans, t'avoir laissé
 quelques faux espoirs alors que tout était perdu d'avance, c'est ignoble et cela me révolte.

Je vois ta femme chaque jour par obligation pour ton garçon, mais elle me déçoit chaque jour un peu plus, elle ne fait
aucun effort, jamais un merci ou un mot gentil.
Son mariage est sa principale préoccupation, j'ai de plus en plus de mal à comprendre ce qui t'a séduit en elle.
Il est vrai qu'elle a beaucoup changé, les sentiments affectueux ce n'est pas son fort.*

Plus le temps passe et plus je t'aime, la douleur de ton absence est écrasante.

Maman 



Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2534
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #107 le: 22 Avril 2018 à 08:06:40 »

   Maman de Gégé,

   Nos cœurs sont des joyaux
   sertis dans les griffes du désespoir
   Le soleil s'est levé quand même
   il doit savoir à quoi il sert
   Nos épreuves nous écrasent
   bien peu de forces
   assez pour retourner
   le temps dans tous les sens ...
   Je t'offre une chaîne d'espoir
   et une jolie breloque  :)

   
   M.

   
   
"Un ami fidèle est un puissant soutien:
qui l'a trouvé a trouvé un trésor"

Hors ligne Une Maman

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 81
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #108 le: 14 Mai 2018 à 03:26:32 »
Jérôme mon garçon,

Chaque jour qui passe, je m'enfonce un peu plus.
Hier ta sœur est venue avec son compagnon à la maison et leur petit gars, elle est allée passer une semaine à Naples chez ma sœur avec qui j'ai interrompu toute relation après lui avoir expliqué par courrier mon ressenti.

Elle habitait à Paris quand ton cancer à été diagnostiqué, elle n'a jamais trouvé un moment pour te rendre visite à
l'hôpital, pour t'accompagner, pour te soutenir et après ton décès elle a eu l'impudeur de m'écrire que nous lui manquions.
Tout celà je lui ai écrit, pas de problème pour elle, la vie est belle, elle m'a envoyé une carte pour que je vois la vue
qu'elle avait de sa fenêtre, quel aplomb.....

Donc, le dimanche avec ta soeur ne m'a rien apporté comme d'habitude, je ne parle pratiquement plus, excepté à son
petit garçon avec qui je joue. Elle a parlé de l'Italie avec Papa, alors qu'elle connait mes sentiments.

Ces dimanches en famille sont vides de sens, je me ferme comme une huitre et je n'ai qu'une hâte,  que la journée
se termine pour enfin pouvoir être seule avec toi.

Depuis que tu as quitté nos vies je n'ai plus le coeur à être avec les autres, pour eux la vie continue, pour moi elle s'est
arrêtée , j'ai envie de crier mon amour pour toi, ta gentillesse, ta prévenance et tout ce que tu nous apportais sentimentalement. Tout ce qui te caractérisait, je ne le retrouve chez personne.

Tu me manques tellement, je t'aime mon garçon, je suis morte avec toi.

Maman