Auteur Sujet: toujours si seule avec ma souffrance  (Lu 8274 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

mitzou

  • Invité
toujours si seule avec ma souffrance
« le: 10 mars 2014 à 22:23:32 »
Bonjour,

Merci d'avoir fait revivre ce forum parce qu'avec Facebook c'était trop  compliqué !

Je ne sais pas si mon message rencontrera un écho car depuis que j'ai perdu mon fils et mon mari il y a si longtemps, je nage dans une profonde détresse et solitude. J'ai pourtant essayé d'entrer en relation avec les autres, j'ai pris un chemin où j'étais aussi très seule aussi  un chemin spirituel avec mes questions existentielles, mais finalement au bout de mon histoire je me rends compte que perdre mon enfant de 17 ans m'a conduit à m'éloigner de tout le monde. Ma vie a été chamboulée et plus rien n'est pareil, je ne peux plus vivre comme les autres, j'éprouve un désintérêt pour les autres parce que ma souffrance emplit ma vie. Faire un pas vers les autres ! Non ! eux se sont si vite lassés de moi perdue dans mon chagrin. Perdre mon enfant me fait lever les yeux au ciel et je le cherche, je le prie, il me manque tant ! Je sais ! j'entretiens ma souffrance mais je veux vivre avec mon enfant et mon mari trop vite parti aussi.  Seule l'espérance  de les retrouver me donne un semblant de vie. Je ne sais pas comment vous faites vous pour poursuivre votre vie, pour reprendre goût à la vie, peut être même rire aux éclats mais moi depuis 14 ans je n'y parviens pas. J'ai pourtant un travail, des collègues mais elles me sont étrangères. Leurs rires me dérangent, leurs discussions souvent futiles aussi, je n'aime pas les festivités, je n'aime pas le monde, je n'appartiens plus à ce monde depuis longtemps. Ma souffrance est muette, je ne la montre pas alors ici j'ose la crier mais je ne veux pas de conseils, je veux continuer de vivre avec mon enfant, continuer de souffrir parce que je l'aime tant, parce qu'il me manque tant.  Peut  être  ce message restera sans écho comme souvent mais au moins j'aurais exprimé mon chagrin.

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 558
  • ma fille, mon amour
Re : toujours si seule avec ma souffrance
« Réponse #1 le: 10 mars 2014 à 23:51:04 »
Bonsoir Mitzou,
Moi aussi j'ai beaucoup de mal à communiquer avec "les autres". Je n'arrive pas à me mettre au diapason de leurs discutions. J'étais pourtant très impliquée dans mon village maintenant plus rien n'arrive à m'intéresser. J'arrive à trouver un peu de paix seulement dans la lecture mais pas n'importe quel livre. En ce moment je lis "des nouvelles de l'au-delà".  Tu voies même dans mes lectures je ne peux penser à autres choses. Je ne travaille pas ce qui fait que je reste seule et je n'essaye pas d'attirer les autres. Il faut dire que j'ai tellement été déçue par leur réaction après le départ de ma fille que maintenant je n'arrive plus à donner mon amitié. Pourtant j'aimerais pouvoir de nouveau faire confiance. Je dis des bêtises j'ai une chance exceptionnelle à côté de chez moi il y a une communauté religieuse et il y a une petite sœur qui est devenue une amie. Je ne connais pas les autres soeurs je ne connais qu'elle. Elle m'apporte un peu d'énergie. De cette énergie qui est partie avec nos enfants. Et puis il y a mes petits enfants pour eux, oui pour eux je me force à bouger. Je les emmène au cinéma, se balader, je les accompagne dans leur activités sportives. Ce sont eux qui remplissent ma vie en attendant de retrouver ma fille. Je me couche en pensant à elle et ma première pensée au réveil c'est elle. La nuit je tourne dans ma grande maison, depuis son départ je dors très  peu. Souvent je me dis qu'elle doit être heureuse, qu'elle doit être dans un monde magnifique, plein d'amour mais le manque est tellement fort que le cœur ne suit pas ce que la raison me dicte.  De conseils? personne ne peut en donner juste te dire que les jours, les nuits de grande solitude, ces moments de douleur intense, il y a, au fond, toujours quelqu'un, ici, pour tendre la main.
Je t'embrasse Mitzou, je suis de tout cœur avec toi. Douces pensées  Martine, maman de Madeleine
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

mamita

  • Invité
Re : toujours si seule avec ma souffrance
« Réponse #2 le: 14 mars 2014 à 11:18:20 »
Bonjour Mitzou,

Dans tes mots, j'entends ta peine, ta souffrance d'avoir perdu ton fils et ton mari et je ne te donnerai pas de conseils, chacun vit le chemin de deuil comme il peut. On ne peut pas accepter la mort de nos êtres chers, on ne peut que l'intégrer à notre vie, pas d'autre choix que de vivre !

Comme Martine, je te tends la main,

Bien chaleureusement,

Marithé

Hors ligne lydiebres

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 46
  • maman inconsolable,souffrance permanente.
Re : toujours si seule avec ma souffrance
« Réponse #3 le: 15 mars 2014 à 11:12:23 »
Bonjour Mitzou,
Je ressens la même chose que toi, ayant perdu mon fils il y a maintenant 27 mois , il m'est toujours très difficile d'être sereine, je n'y arrive pas .
Alors je comprends cette pesanteur qui nous a envahi , les soutiens se sont bien estompés, c'est très difficile.
Malgré tout il faut vivre, sur ce forum nous ne sommes pas seules à partager cette souffrance.

A bientôt,
Lydie

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : toujours si seule avec ma souffrance
« Réponse #4 le: 15 mars 2014 à 15:27:22 »
Bonjour Mitzou,

Il n'y a pas de conseils à donner, seulement des pistes à explorer, des brèches à ouvrir dans cette carapace que l'on est forcé d'enfiler chaque jour pour faire semblant. Et puis essayer de partager nos ressentis quand ça va mal. Pour moi cela ne fait que 20 mois que j'ai perdu mon fils, et même si j'ai pardonné le geste, je continue de me culpabiliser "avec les si et les comment", alors lorsque tu écris que cela fait 14 ans, je pressens que le chemin sera long.

Je suis de tout coeur avec toi, avec vous, essayons de faire un bout de route ensemble, même si nos échanges sont courts et épisodiques.  On a besoin des uns et des autres pour se remonter le moral et  "vivre". Car c'est bien de cela qu'il s'agit,  vivre, survivre au tsunami qui a balayé nos existences. 

J'ai aussi perdu mon petit frère dans l'année qui a suivi, et ce moment j'ai vraiment des hauts et des bas. Nos enfants seront toujours dans nos pensées,  j'avoue avoir du mal avec les photos en ce moment, les cartons de vêtements dont j'hesite à me défaire,  le cimetière et tout le reste. Peut être que le temps de l'apaisement viendra, je ne sais pas et ne le souhaite pas en ce moment.

A bientôt,  je serai là pour partager un moment qvec toi, avec vous. Douces pensées.
Stellarose

mitzou

  • Invité
Re : toujours si seule avec ma souffrance
« Réponse #5 le: 16 mars 2014 à 15:53:24 »
Merci beaucoup de vos messages, je sais que ce que je vis, d'autres le vivent aussi comme  vous alors merci de partager. Aujourd'hui dimanche, je déteste les dimanches, je déteste les congés car c'est surtout dans ces moments que je me sens encore plus seule. Avant nous étions une jolie famille, nous faisions des  choses ensemble, des ballades etc... à présent je dois tout faire seule et  c'est dur de voir les  couples, les familles se balader, je préfère rester chez moi.. J'ai quand même la chance d'avoir toujours été très indépendante et quand je vais mal, je pars quelques jours seule pour des visites soit à Paris, soit à ailleurs, je ne m'ennuie jamais car même si je suis seule je m'intéresse encore à beaucoup de choses.  Pour ne pas aller trop mal, je dois quitter mon environnement trop familier, je pars pour des retraites, pour des conférences, je dois constamment être occupée.

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 781
Re : toujours si seule avec ma souffrance
« Réponse #6 le: 01 avril 2014 à 00:34:31 »
Douces pensées, Mitzou

nathalie08

  • Invité
Re : toujours si seule avec ma souffrance
« Réponse #7 le: 17 avril 2014 à 20:41:11 »
bonsoir mitzou
je suis nouvelle,et ton histoire m'a bouleversée, deux êtres chers en même temps,c'est  insurmontable, mais tu me paraît  une personne,qui a sa force .
je ne peux de donner de conseils,car moi-même,je ne sais pas vraiment en quoi la vie maintenant,va se passer,mais j'essaye de rester dans l'espérance,et ce qui me réconforte,c'est que, " quand ça sera mon tour de quitter cette terre,un jour viendra,et je reste persuadée, que ma fille Tess,qui est un ange maintenant, depuis 6 semaines ,viendra me chercher,elle s'est endormie dans l'espérance .
en attendant c'est une immense douleur qui s'arrête jamais,je dirais même que sa s'accentue chaque jours,plus sa passe,pour moi c'est le pire,c'est trés long,je suis loin d'elle,mais je dois continuer à vivre pour mes autres enfants," survivre" mais un " jour viendra " ça ira mieux .
bon courage
affectueusement,
nat