Auteur Sujet: deuil de mon fils  (Lu 8940 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne PATRICIA 89

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 28
Re : deuil de mon fils
« Réponse #15 le: 08 Juin 2010 à 09:04:12 »
Et si Marceau m'avait fait un petit signe ?

Il y'a 1 ou 2 mois de ça, un de mes deux chats a disparue. Je l'ai cherchée partout dans mon petit village, j'ai appelé toutes les
cliniques vétérinaires, tous les vétérinaires du coin en donnant son numéro de tatouage. C'était le chat préféré de Marceau, il disait
souvent que Lolotte avait des yeux en pièces d'or. Au bout de 3 semaines,  très déçue de ne pas avoir de nouvelles, un
matin je me suis assise, en caressant l'autre chat, à ce moment là, j'ai prié Marceau en lui disant que Lolotte ne reviendrait plus
qu'elle devait être morte, je lui demandait d'accueillir Lolotte auprès de lui. Au bout de 5 minutes Lolotte est apparue à ma fenêtre
de salle à manger. J'ai été stupéfaite, voyant qu'elle boitait, je l'emmenait de lendemain chez le vétérinaire, lequel m'annonça
qu'elle avait le bassin fracturé, ne savait pas si elle allait pouvoir vivre son colon étant déplacé,  il ne comprenait pas non plus  comment elle avait pu revenir dans cet état. A aujourd'hui Lolotte boîte de l'arrière
train, mais ce qui est extraordinaire, c"est qu'elle joue, mange normalement,  saute, et ne me quitte pas.  Que penser ?

Ne voilà pas là une jolie petite histoire ?

Hors ligne NEWMAM

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 12
Re : deuil de mon fils
« Réponse #16 le: 14 Août 2011 à 00:25:24 »
Bonjour Patricia,

Je suis émue moi aussi par l'histoire de votre vécue, comment peu-t-on régler ses problèmes d'adultes en se servant de ces propres enfants!
Nous le suicide de notre fils de 28 ans nous a rapproché avec mon mari , il faut dire que nous avons un autre fils de 22 ans qui
essaie malheureusement de terminer difficilement sa licence,  le décès de Sylvain s'est produit le 16 juin il a raté des partielles
n'a pas terminé son mémoire et comme il est en alternance, il a très peu de temps à lui.
Nous, nous avons tant donné de notre temps à notre Sylvain, de notre énergie, préoccupé par ses problèmes de travail, d'argent,
de sa maladie :l'alcool, les joints, le jeu. Je ne l'ai jamais jugé il était ainsi s'était mon fils je l'aimais et aujourd'hui je suis
face à ma culpabilité, je ne trouves plus de sens à ma vie;
Lorsque je lis tous ces témoignages, j'ai peur de vivre encore très longtemps et très mal ce décès!
 Moi qui est mis au moins 10 ans à me remettre du  décès de mon papa il n'ait que 52 et moi 28 ans, il est mort d'un cancer.
J'aimerais avoir la foi comme certaines sur ce forum mais j'ai trop de colère en moi, il ma pris tout ce que j'avais de plus
cher. Sylvain avait des défauts certes comme beaucoup, mais c'était un jeune homme généreux, il tendait la main à
ceux qui était dans la rue alors que lui avait peu, il avait de la reconnaissance pour ce que l'on faisait il savait le
dire et nous dire qu'il nous aimait, mais voilà on reste seule avec notre chagrin et nos questions à n'en plus finirent,
2 MOIS le 16!
Bon courage
NEWMAM