Auteur Sujet: comment se reconstruire?  (Lu 812 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Adele37

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • Le forum d'entraide durant un deuil
comment se reconstruire?
« le: 03 Avril 2019 à 10:12:38 »
Plus d'un an est passé depuis que mon fils Florian nous a quitté brutalement, et ma douleur est toujours présente, à jamais.
Mais j'avance petit pas par petit pas, chaque jour est difficile à vivre, mais j'avance. Comment reprendre le cour de sa vie qui sera désormais différente, comment combler ce vide, cette absence, ce manque qui m'accompagne au quotidien, malgré mes efforts de survie. Pour les autres, la vie a repris comme avant. Pour moi, je n'y arrive pas. La solitude est tellement présente qu'il me semble que ma vie n'a plus de sens. Je n'ai plus envie de rien, ni de sortir, ni de rire, ni me faire plaisir, les gens m'agacent à se plaindre sans cesse pour des broutilles, j'ai envie parfois d'exploser, de crier!Le travail m'aide à combler une partie de la journée mais même au travail, je n'y vois plus de sens; ni de motivation.Est ce que je deviens indifférente, insensible  à tout?
Est ce que quelqu'un qui me lira peut me donner des réponses?
ADELE37

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1506
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : comment se reconstruire?
« Réponse #1 le: 03 Avril 2019 à 20:49:19 »
Salut adèle pas de conseils mais un partage je travaille mais sans aucun sens
Pourquoi faire j'attends la fin des études de ma dernière
Quand ce sera fait je pense que je ferai plus rien le travail n'a pas de sens quand on a perdu un enfant
En tout cas c'est pas une reconstruction pour moi
Courage pour toi

Hors ligne Adele37

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : comment se reconstruire?
« Réponse #2 le: 03 Avril 2019 à 23:14:40 »
merci de votre réponse. Je sais que le travail ne permet pas de se reconstruire mais il me permet de meubler ma vie, d'occuper mes journées , il me permet d'avancer quand même. Surtout que je suis infirmière à l'hôpital et chaque jour mes pensées sont pour mon fils,  je fais parfois des transferts, car Florian est décédé dans l'hôpital où je travaille.

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : comment se reconstruire?
« Réponse #3 le: 04 Avril 2019 à 00:04:11 »

Bonsoir Adèle37,

Après la mort de son Enfant, on ne se reconstruit pas, on devient juste une autre personne !

Accepter c'est simplement reconnaître l'injustice et la cruauté de la réalité... puis silence, solitude et résilience !

On peut devenir... une autre belle personne... encore plus sensible... toujours plus humaine !

Amicalement, solidairement.
Papa de Raphaël (mon Fils aîné s'est suicidé à l'âge de 18 ans ... il y a un peu plus de six ans !)
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • One eye dog's man
Re : comment se reconstruire?
« Réponse #4 le: 04 Avril 2019 à 08:41:07 »
Bonjour Adèle.
Tu n'es pas seule à éprouver cette étendue de solitude et être dans une vie qui n'a plus de sens. Ta force de soignante est à tes côtés, le restera et sera peu à peu motrice de ce changement profond, de cette métamorphose que le décès brutal d'un enfant nous condamne à vivre. Les portes de le douleur sont nombreuses et nous les poussons une à une. C'est une porte sur ce site.
Je ne peux parler de reconstruction sans penser métamorphose et cette métamorphose a son propre rythme; nous sommes aussi  à tes côtés quel que soit notre propre chemin.
Amicalement, solidairement.
Pascal, Papa de Javotte décédée brutalement le 5 août 2016.
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.

Hors ligne Minttu

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 10
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : comment se reconstruire?
« Réponse #5 le: 09 Avril 2019 à 01:20:46 »
 Bonsoir, Adèle et les autres,

On devient une autre personne, je suis bien d´accord. Mais je n'en voulais pas de ce changement, moi ! Ce que je voulais, c'était continuer à vivre heureuse avec ma fille ! Et savoir mon frère heureux avec la sienne et notre soeur vivant enfin tranquille.
Devient-on vraiment une meilleure personne ? Je ne le sens pas pour mon cas personnel. J'ai l'impression du contraire.

Adèle, ton message en haut m`'a interpelée. J'aurais pu l'écrire. Il y a juste un an que ma fille nous a quittés. Seu
le différence, je ne suis pas infirmière et je n'ai pas remis les pieds dans ce maudit hôpital.

Hors ligne résilience et silence

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 443
  • One eye dog's man
Re : comment se reconstruire?
« Réponse #6 le: 09 Avril 2019 à 09:06:31 »
Bonjour à vous.
Je suis d'accord et je ne sais pas trop quoi répondre d'autre que ceci : il est tellement impensable qu'un de nos enfants ou votre enfant décède avant nous-mêmes que le changement qui s'opère avec le temps n'est autre que le moyen de garder lien avec elle ou avec  lui. Mais déjà, formuler ceci ainsi demande un effort tel que tout notre être a du accepter d'être dépossédé de son libre arbitre. La mort a dicté pour nous et ne nous laisse pas le choix. Le seul choix qu'il nous reste est de savoir comment garder ce lien. Je n'ai d'autres formules qu'acharnée et sans relâche pour décrire cette lutte pour arpenter ce  chemin qui s'est ouvert aussi brutalement à nous. Les abîmes sont nombreux, les méandres multiples, les pièges présents, passant parfois par l'escalade brute et sans filets, les chutes et rechutes inévitables mais avec un terme. A un moment, non que ce chemin soit moins dur, simplement "on" apprend à le pratiquer autrement.

Toutes mes chaleureuses pensées à vous, tenez bon, soufflez dans le sommeil quand c'est possible et recevez toute notre solidarité ainsi que nos forces si nous pouvons vous en transmettre.

Pascal.
« Modifié: 09 Avril 2019 à 09:14:07 par résilience et silence »
C'est dans les situations les plus difficiles et les plus désespérées que les individus trouvent le courage de se battre pour leur conviction. Tecumseh.