Auteur Sujet: C'est trop difficile , j'ai tellement de chagrin  (Lu 1087 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Sophiebott

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
C'est trop difficile , j'ai tellement de chagrin
« le: 18 Mars 2017 à 00:35:03 »
Mon fils Benjamin, 30 ans est parti le 1er février 2017.
C'est un grand malheur  pour sa soeur,  son frère  et pour moi.

Je n'arrive pas vraiment à réaliser,  tantôt je pense à lui vivant, souriant, gentil et à d'autres moments je le revois sans vie et là je me sens mal, désespérée.
La journée je m'occupe à des tâches matérielles (je suis en arrêt, je ne peux pas travailler), je pleure souvent.
Je ne peux pas parler de lui sans pleurer, je préfère rester à la maison avec mon mari et voir très peu de monde.
Je n'ai plus de gout à rien, mais me motive à survivre essentiellement pour mes deux autres enfants.

 Je dors peu et mal. Je ne veux pas prendre des médicaments pour le moment.
Enfin bref, me voilà sur ce forum en espérant trouver un peu d'aide.


Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 596
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : C'est trop difficile , j'ai tellement de chagrin
« Réponse #1 le: 18 Mars 2017 à 01:01:57 »
Bonsoir Sophie,
je me permets de venir t'accueillir,
Benjamin, n'est plus là depuis le 1er février, ça fait si peu de temps. Ce que tu traverses est si difficile, si inimaginable. Aucun parent ne devrait voir partir son enfant.
Il est normal que tu ne puisses pas travailler, que tes larmes coulent, tu viens de perdre un des êtres qui t'étaient le plus cher. Je ne peux malheureusement pas t'enlever ton chagrin, ni te donner des billes pour le faire, mais je peux t'envoyer par clavier interposé, tendresse et chaleur

le 1er février c'est le jour où mon mari aurait eu 1 an de plus.  (Je n'ai pas vécu la même chose que toi, j'ai perdu mon époux, mes enfants ont perdu leur papa, mais je sais la douleur indicible, indescriptible que la perte de cet être si cher à nos yeux peut nous faire vivre). Survivre pour tes 2 autres enfants, oui, quel beau cadeau tu leur fais.

Pendant un grand moment, une grosse vague de fatigue nous envahit, c'est normal. Penser à se reposer, penser à se respecter, sont vraiment très importants. Ne pas aller trop vite, un tout petit pas à la fois. Une chose après l'autre.

J'espère que tu trouveras ici, tout le soutien, la bienveillance et la chaleur que j'y ai trouvé lorsque  je me suis inscrite

Je te souhaite une nuit de répit, qu'elle puisse t'apporter un peu de repos si nécessaire pour nous aider à traverser cette épreuve

bien tendrement
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2113
Re : C'est trop difficile , j'ai tellement de chagrin
« Réponse #2 le: 18 Mars 2017 à 10:22:17 »

   Bonjour Sophie,

   Prends le temps de lire les autres parents, prends le temps interminable qui s'étire devant toi, heure après heure, pas après pas.
   Où que l'on puisse aller, un deuil aussi immense fait mal.
   Autant d'emblée, reconnaître la qualité de cette douleur: elle est Amour, Amour brut qui hurle son devenir arraché.
   Elle devient supportable dès lors qu'elle se justifie ainsi, je crois.
   Voilà pour le principal, je te laisse découvrir les témoignages des éprouvés.
   Tendrement, solidairement, Martine.
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

En ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 284
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : C'est trop difficile , j'ai tellement de chagrin
« Réponse #3 le: 18 Mars 2017 à 14:15:09 »
Bonjour Sophie,

J'étais comme toi il y a 5 ans, sauf que j'ai perdu ma fille et il me reste mes 2 garçons. Il faut beaucoup de temps pour aller mieux, des années, mais ça vient un jour même si aujourd'hui ça te paraît impossible. C'est tellement récent que tu dois encore être en état de sidération.

Est-ce que tu as regardé la conférence du Dr Fauré sur les dimensions du deuil ? Ca aide déjà à se comprendre, pour commencer.

Est-ce que tu arrives à échanger avec tes enfants, qui vivent la même chose que toi, même si je sais par expérience que ce n'est pas facile ?

Exprime toi ici autant que tu le voudras. Ca te fera peut-être du bien.

Je pense bien à toi.


Hors ligne Romane

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 729
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : C'est trop difficile , j'ai tellement de chagrin
« Réponse #4 le: 26 Mars 2017 à 01:20:48 »
Bonsoir Sophie
Je n'ai pas trouvé les mots, mais sachez que je vous ai lu
Pensées à vous et Benjamin

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1600
  • De ma blessure a jailli un fleuve de liberté. "F"
Re : C'est trop difficile , j'ai tellement de chagrin
« Réponse #5 le: 26 Mars 2017 à 08:13:13 »
Mon fils Benjamin, 30 ans est parti le 1er février 2017.
C'est un grand malheur  pour sa soeur,  son frère  et pour moi.





Et pour le Papa ?

Sophie... mon indéfectible soutien... avec vous, solidairement... amicales et sincères pensées pour Benjamin !

Papa de Raphaël
18 ans ! il est parti le 28/01/2013.
- Au Petit Monastère... paradis blanc où il neige tant de sentiments (élia)
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer (Federico)
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois croire, penser ou faire ? Personne !
- J'aime les âmes sensibles sans domicile fixe

Hors ligne Ludmilla 31

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 131
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : C'est trop difficile , j'ai tellement de chagrin
« Réponse #6 le: 08 Août 2017 à 19:49:35 »
Il n'y a que le temps qui apaisera vôtre douleur (même si elle sera toujours là ) ,prenez votre temps ,venez ici pendant vos moments de doutes ,de douleurs de chagrin .
Mon fils avait 32 ans ...mais je sais qu'il est toujours là avec moi ,autrement ...
Courage à vous .