Auteur Sujet: Félix mon rayon de soleil  (Lu 3966 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne MonNathan

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 11
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Félix mon rayon de soleil
« Réponse #15 le: 09 Décembre 2019 à 19:22:30 »
Chère Nadège,
Tu as raison, j'ai toujours une famille, et je tiens surtout pour eux. Mais toi aussi tu as une famille, celle d'origine, ils tiennent tous à toi, même si je sais bien que c'est différent. Vous avez l'air soudés avec ton conjoint, et c'est déjà très précieux.  Et ton petit est toujours là, il veut que tu vives et il va t'aider à le faire. C'est précieux aussi que vous soyez soutenus par votre famille et amis.
L'an dernier, j'étais dans un tel état, guère capable de m'occuper de ma famille, je suis allée me réfugier régulièrement chez ma mère, surtout entre les fêtes. D'ailleurs je n'ai rien fait pendant les fêtes, si ce n'est hurler et pleurer, je n'ai rien su prendre sur moi pour préserver mes enfants... J'étais comme toi dans une colère très intense. C'est au mois de janvier que la colère a commencé à s'estomper.
Le vide existe aussi chez nous. Le plus terrible a été ce silence, qui existe encore d'ailleurs. Il riait tellement, ses blagues, ses clowneries qui nous faisaient rire.... toujours à nous remonter le moral, à avoir la petite phrase pour tout rendre joyeux.
Pour les fêtes, à toi de sentir ce dont tu as besoin. Je crois qu'il ne faut pas se forcer à aller à l'encontre de ce qu'on ressent. Je pense que c'est ce que j'ai voulu faire mais je n'étais pas prête. Faire face aux messages bienveillants les soirs de réveillon mais qui remuent le couteau dans la plaie, c'était compliqué. Je n'avais envie de rien. Nous n'avons pas pu non plus partir en vacances, et la rentrée a été très pénible aussi.... Laisser passer les premières fois, c'est exactement cela, même si je pense malgré tout que les autres fois nous feront toujours ressentir ce vide immense. Nous ne connaitrons pas la séparation naturelle des enfants devenus trop grands et qui partent faire leur vie, avec nos petits. Je me dis souvent que  jusqu'à la fin de ma vie il aura 7 ans, et que je devrais être en train de veiller sur lui. La notion du temps n'est plus ce qu'elle était.
On entend malheureusement beaucoup de phrases maladroites. Il, faut se forcer à mettre tout cela de côté, ne pas ruminer, et garder tout ce qui permet d'avancer.
Tu as accompagné toi aussi ton petit Félix à l'hôpital, je revois mon petit avant une IRM me dire "Maman tu peux y aller à ma place?" j'aurai tout donné pour y aller, tout subir à sa place. C'était trop dur de l'emmener, même si évidemment c'était pour le sauver, mais c'est une sensation trop particulière que l'on ne peut partager avec personne, cette angoisse, cette oppression de devoir le voir souffrir, entendre des mots qu'on ne veut pas comprendre. Après l'enterrement, tout est revenu comme un boomerang, toute cette violence non exprimée, la solitude des années précédentes à ne pas comprendre et cacher son angoisse, pour que son enfant soit le plus serein et heureux possible.
Je pense que c'est pour cela aussi que tu as peur de perdre tes proches. J'ai très peur de l'hôpital maintenant, je n'ai plus confiance et ne crois plus un mot.
Pour avancer, il faut accepter tes émotions, accepter la colère, la douleur, tout, tout.... Quand on essaie d'aller à leur encontre, c'est pire. Tu es la seule à savoir ce que tu ressens. Le livre du Dr Fauré est aussi une aide,  je crois que sa conférence t'a été mise en lien. Il explique très bien ce qu'on peut ressentir.
Je me suis beaucoup consolée en regardant ou lisant des témoignages d'autres parents, chacun trouvera le réconfort qui lui correspond.
Ne pas penser c'est le plus difficile, j'essaie de me concentrer sur aujourd'hui. Je n'arrive plus à me projeter de toutes façons, et je crois que c'est mieux comme ça.
Tu verras que ton fils veille sur toi. Chaque fois que j'étais très mal, je croisais le chemin d'une personne qui illuminait ma journée en me disant de belles choses sur sa vision de l'au-delà, ou bien je tombais sur un livre qui me redonnait du courage. Nathan me parle aussi en chansons, c'est assez incroyable.
Dans cette terrible épreuve, j'ai découvert beaucoup d'humanité, des personnes inconnues qui m'ont beaucoup donné en quelques mots. Cela ne comblera jamais le manque, mais ça aide tellement à tenir.

Je t'envoie toute mon amitié.

Sandrine

Hors ligne Nadège67

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Félix mon rayon de soleil
« Réponse #16 le: 10 Décembre 2019 à 08:36:14 »
Bonjour Sandrine,

Tu as raison dans tout ce que tu m ecris. Hier pas bien en rentrant du travail encore une colère dans la voiture et très triste arrivée chez nous. Je me suis éclipsée dans la chambre de Félix je me couche sur son lit et serre ses doudous très fort comme si ça pouvait compenser lorsque je le prenais dans mes bras et sentir son corps tout chaud contre le mien...
Là encore mon conjoint ne sait pas comment réagir et n arrive pas à me rassurer comme j aimerais de temps en temps. Il me dit qu'il ne sait pas ce que sera fait demain alors ne peut rien me promettre. Pourtant je n aurais besoin que de quelques mots d encouragement sans que ce soit une promesse. Il a dû mal à le faire c'est dans sa nature introverti fataliste cartésien... Tout ce que je ne suis pas. Je suis dans l émotion, la colère les angoisses. Je pense trop typiquement féminin !!
Je respecte sa façon de réagir mais c'est moi qui vais vers lui rarement l inverse. Il souffre autant que moi mais différemment.
Oui je suis aussi très sensible à ce qu'on me dit il faut que je lâche ça pour ne pas m énerver.
Oui je m accroche pour mon conjoint et ma famille parce que nous sommes très unis et tout le monde souffre du départ de Félix à chacun son niveau.
C'était le rayon de soleil dans nos vies, le petit clown de service qui savait aimer faire plaisir toucher au cœur de sa maman. Il arrivait à me faire couler des larmes de joie et de bonheur.
Les nouvelles larmes dont bien différentes. Comment arriver à vivre sans mon petit garçon ? Pourtant on le fait déjà mais sans joie ni envie avec peu d intérêt.
Je sais que Félix voudrait autre chose pour nous et qu'il doit ressentir notre tristesse et aussi ma colère. Il ne doit pas être heureux de cela.
Je fais tout ce que je peux mais on traverse une terrible épreuve la pire de toutes. Tous les jours je réalise un peu plus que Félix ne reviendra pas et qu'on doit continuer sans lui. Oui on doit mais mais ce n est pas la vie que je voulais et je m étais battu pour l avoir....
Si je peux me permettre avec ton conjoint vous avez pu vous soutenir facilement ? Ses réactions sont elles aussi différentes des tiennes comme nous ?
Oui j ai regardé et écouté le Dr Faure sur YouTube. Et j ai compris que le processus de deuil peut être très long mais que ça varie en fonction des gens.
As tu eu aussi cette sensation de te sentir seule malgre ton entourage ?
Je veux que Noël passe vite mais me dis que tous les événements vont être compliqués à vivre désormais et je n ai pas envie de faire toujours bonne figure devant les autres pour faire croire que ça va. Je n ai pas à le faire avec ma famille ça c est sur.
Certains te demandent si ça va et si tu es honnête et répond non ça les gène car ne savent pas quoi te dire ils préfèrent t entendre dire oui. Je ne peux pas faire semblant et du je veux pleurer je pleure. Pour 'instant les gens compecar c'est encore frais ça ne fait que 4 mois. Mais sans un an ou deux je crains qu'on ne me comprenne plus si je pleure encore car le temps aura passé. On me dit souvent qu avec le temps ça ira mieux. J espère mais ça n ira plus jamais super bien.
Je suis desolee pas très agréable à lire pour toi car pas le moral depuis hier mais ça me fait du bien d écrire à quelqu'un qui me comprend pour avoir vécu la même chose.

Je te remercie pour tes messages et te souhaite une bonne journée. Au plaisir de te lire.

Nadège

Hors ligne MonNathan

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 11
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Félix mon rayon de soleil
« Réponse #17 le: 11 Décembre 2019 à 22:46:36 »
Chère Nadège,
Ne t'inquiète pas pour le ton triste, c'est bien normal, et ça fait tellement de bien de pouvoir l'exprimer. C'est important, et tu peux tout demander, tout devient si compliqué.
Je dors aussi dans le lit de mon petit, avec son petit gilet, et la journée aussi j'y vais souvent. J'ai l'impression d'être avec lui.
Pour ton conjoint, je ne te comprends que trop, mon mari est identique, il s'isole beaucoup et ne parle pas beaucoup. Quand je parlais de Nathan, nous finissions toujours par nous disputer, j'ai vite compris que nous n'étions absolument pas sur la même longueur d'ondes. Ce qui fait que je me suis rendue seule à l'association de personnes en deuil. Au début, il sous-entendait que je partais trop loin avec mes histoires d'au-delà, maintenant, il fait un effort pour m'écouter, mais je sens qu'il n'est pas convaincu. Même si je pense qu'il voudrait y croire parfois. Il est resté très terre-à-terre, et ses préoccupations ne sont pas les miennes. Je suis convaincue que Nathan est avec nous, et je ne veux rien penser d'autre.
C'est pour cela que la réponse à ta question : Comment arriver à vivre sans mon petit garçon? ne devrait pas avoir de réponse. Malheureusement, tu ne le vois plus, mais il est toujours là, toujours près de toi. J'ai vu une vidéo d'une canadienne qui a perdu son fils, et il lui a dit de serrer ses doudous quand elle avait de la peine. Je suis convaincue qu'ils nous aident, que ce sont eux qui nous font tenir debout, je ne sais comment. Oui, c'est vrai qu'ils ne veulent pas nous voir comme ça, mais tu sais, chaque fois qu'on me demande combien j'ai d'enfants, je me mets à pleurer. Je sais qu'un jour j'arriverai à en parler sans pleurer, mais en attendant, je me permets de le faire. N'aies pas peur du regard des gens, moi aussi, je me dis que je dois user les gens à pleurer dès qu'ils me demandent comment je vais, j'essaie de me dire que ça suffit maintenant, je ne dois plus pleurer devant les gens, mais bon tant pis, c'est comme ça. Très souvent ils comprennent. Et puis, tu le vois bien, on a du mal à se retenir. En fait, j'ai vu un médium en avril qui m'a dit que Nathan ne comprenait pas pourquoi je pleurais, et cela m'a redonné de la force pendant un moment, chaque fois que j'avais envie de pleurer, je disais à Nathan "non ,non, je ne pleure pas" et ça me donnait du courage, mais je t'avoue que depuis fin aout, je n'y arrive plus. La rentrée, la première année de son départ, puis son anniversaire, et maintenant les fêtes...
Pour la solitude, clairement oui, je ne me suis jamais sentie aussi seule, jamais. Malgré toute la bienveillance. Parfois, même les mots gentils deviennent des couteaux, parce qu'on se demande pourquoi on est encore en colère après nos proches alors qu'ils veulent juste qu'on avance. Je voudrais juste serrer mon petit dans mes bras, et rien de ce qui peut être positif ne compense cette douleur. Tout a un goût amer.... Pourtant, il faut continuer à vivre. J'ai eu une période où j'étais assez euphorique, comme si tout me passait au-dessus, j'étais toujours partie à droite à gauche, avec des amies ou toute seule, tout était bon pour ne pas être dans cette maison...L'ambiance étant de plus devenue totalement insupportable entre mon mari et moi, chaque vacances je partais chez ma mère.
Ca va mieux maintenant. J'ai mis du temps à accepter qu'on ne pouvait pas se comprendre. Pendant les fêtes, l'an dernier, j'attendais beaucoup de soutien de sa part, et absolument rien... Glacial. Donc, reproches sur reproches pendant des mois.
J'ai décidé de penser à moi, nous avons mis de côté nos projets communs. Mais c'est assez fréquent je pense.  Je comprends de cela que chacun doit se reconstruire, chacun vit la situation à sa façon, et les relations sont aussi différentes. Et il est vrai que nous le vivons dans notre chair. Le rapport à son corps devient compliqué.
Je pense que ça n'ira jamais bien, mais ça ira mieux, c'est sûr. Parce que la douleur nous relie à notre enfant, donc on ne veut pas s'en défaire. Mais la douleur du début s'apaise, et heureusement. Car elle est vraiment trop violente.  4 mois, c'est si peu. Tout ce que tu ressens est légitime. Tu n'as pas à faire bonne figure, qui le pourrait? Tu feras ce que tu pourras, les émotions arrivent tellement sans prévenir et avec beaucoup de force parfois. Le fait qu'il y ait des personnes proches peuvent apaiser, mais le chagrin doit sortir.
Je ne sais pas pourquoi nous devons vivre une si terrible épreuve, mais je sais que ton enfant sera toujours là, et qu'il t'enverra toute l'aide dont tu as besoin. Et votre amour sera de plus en plus fort.

Je t'envoie toute mon amitié.

Sandrine


Hors ligne Nadège67

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Félix mon rayon de soleil
« Réponse #18 le: 22 Décembre 2019 à 11:45:58 »
Coucou,

Comment vas tu? Si c'est comme moi Noël est difficile. Pourtant je me surprends à acheter plein de petites choses pour faire plaisir ! C'est bizarre mon fils doit m aider à continuer à faire tout ça. C'est décidément un magicien.
Demain nous partons chez mes parents pour 4 jours je vais pouvoir profiter de
Ma soeur car ne la vois pas beaucoup elle habite à trois heures de route de chez nous.
Ce sera dur un premier Noël sans lui mais on sera entourés ensemble. Personne n a envie mais on le fait pour ma nièce de 9 ans aussi à qui on a dit que cette année le Père Noël ne s arrêtera pas pour lui parler comme les autres fois.
Je me dis que ce sera un repas de famille tout simplement. Ma maman a eu du mal à faire le sapin et l a décoré de façon plus Light.
Tout prend une autre dimension depuis que Félix est parti. Je me sens bien inutile... Le manque et l absence sont lourds à supporter.
Je me demande encore pourquoi on vit ça pourquoi nous pourquoi lui ? Ce que tu dois te demander aussi.
Quand je vois les autres familles je me dis qu'elle chance elles ont et ne le savent même pas à quel point car c'est tellement normal quand tout va bien.
Je reste persuadée au fond de moi qu'il n y a pas de hasard et qu'il y a une raison dans tout ce qu'on vit. Mais on ne la connaît pas. Un jour je comprendrai pourquoi tout ça je ke sais.
Je m accroche à mon conjoint à ma famille. Hier un copain à Félix est venu avec sa famille il voulait nous voir. Il avait fait des decos en pâte fimo. Je les ai accroché à ma lampe car pas de sapin cette année.
On lui a donné un jeu et un foufou de Félix et on a vu dans ses yeux à quel point on lui a fait plaisir. On a été touchés tous les deux et même mon conjoint a versé des larmes. Félix était là à ce moment et s'est arrangé pour que ça se passe comme ça. C était un petit moment magique.

De tout coeur je te souhaite de passer un doux Noël en famille dans la paix et la sérénité.
Nadège

Hors ligne MonNathan

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 11
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Félix mon rayon de soleil
« Réponse #19 le: 22 Décembre 2019 à 23:13:58 »
Chère Nadège,
Je vais bien merci, et je suis heureuse de lire ton message. Je suis contente que tu aies eu envie de faire plaisir
à tes proches et que vous vous réunissiez pour Noël. Vous avez la volonté de continuer à partager ce moment pour ta nièce, c est tellement important pour les enfants. J avais lu dans un livre de parents qui avaient perdu leur enfant qu ils n osaient plus feter certains événements, pendant les premières années ils avaient détourné les fêtes en partant en voyage, mais leurs autres enfants le leur avaient reproché et leur ont demandé à pouvoir fêter les événements comme leurs amis le faisaient.
Comme tu dis, quand on voit les autres familles on se dit qu ils n ont pas conscience de leur chance.
Tu écris parfaitement tout ce que je ressens. Me sentir inutile, je connais aussi. Tout le monde me dit que non, mais j ai du mal à en prendre conscience. Je pense que c est ce grand vide, notre vie tourne autour de ce petit, quand tout s arrete, c est le néant. On ne sait plus quoi faire  ni pourquoi on est là.
Les petits copains vous apporteront beaucoup de douceur. Ils me parlent toujours de Nathan et savent le rendre vivant. Son meilleur ami était très mal, un jour il est arrivé en même temps que moi au cimetière, il me faisait beaucoup de peine il était trop triste. Je lui ai demandé d écrire à Nathan des choses drôles, comme quand ils riaient ensemble à la maison. J ai mis une boite au cimetière pour que les enfants puissent y déposer leurs dessins. Son ami vient lui mettre des cadeaux, des lettres tellement adorables....
C est certainement Felix comme tu le dis qui a organisé ce moment magique. Quand j ai vu le meilleur ami de Nathan, j en étais persuadée, car je ne croise jamais personne au cimetière.
Je pense aussi qu un jour nous comprendrons pourquoi. Dans ma famille, il y a eu beaucoup de deuils et je suis convaincue de porter quelque chose en moi, ce qui ne m a pas aidée dans mon couple, mon mari ayant une famille sans gros problème.
Tu dis que ce sera simplement un repas de famille, mais c est l essentiel. L amour que vous vous portez sera bien présent et c'est  ce qui rend ce moment important.
Je te remercie pour ton gentil message et je t envoie de douces pensées pour les fêtes, profite bien de tout l amour des tiens. Je te souhaite un doux Noël à mon tour. Que nos petits puissent nous aider à vivre cette période  le plus sereinement possible, et qu ils ressentent tout l amour que nous leur portons à chaque instant.
Je t embrasse.
Sandrine

Hors ligne Nadège67

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Félix mon rayon de soleil
« Réponse #20 le: 27 Décembre 2019 à 15:18:11 »
Bonjour Sandrine,

Comment s est passé Noël ?
On était tous ensemble nous deux mes parents ma soeur et sa petite famille. J ai pas mal pleuré mais j étais entourée on a beaucoup parlé de Félix et d autres choses. Bizarrement ma nièce n a plus cru au père Noël deux jours avant et sans problème ni déception ça nous a bien arrangé !
On s est distribué nos paquets de main à la main tout ça sous le regard bienveillant de mon petit Félix plein de photos de lui accrochées au mur du salon.
Premier Noël sans lui la 4eme dimension un autre monde pas super beau.
Tout le monde s accroche et espère que le temps viendra ou on aura envie de rire à nouveau. En ce moment je suis dans l effort pour tout. Partager repas des fêtes, jouer avec les neveux, entendre les autres parler de leurs enfants sans rien dire. Pas envie de parler aujourd'hui du coup ça gênait la belle mère et ai eu droit à une petite réflexion. J ai tenu mais me suis effondrée à la deuxième.
Je la laisse elle est âgée elle ne se rend pas compte. Ils ont leurs bobos de 89 ans... Qu'elle chance ils ont d être encore là ensemble à cet âge. Félix lui démarrait à peine sa vie il aurait pu vivre 10 fois plus longtemps.
Hop Noël est fini ce n était pas insurmontable. Nouvel an tranquille chez des copains.
Mais je me dis que ce qui suit ne sera pas plus simple. Ma nièce refuse de fêter ses 10 ans car Félix ne sera pas là. Je voulais la faire changer d avis mais on respectera son désir c'est dur aussi pour elle ils étaient si complices. Mais elle va grandir et vivra sa vie ça passera même si Félix restera dans son cœur et ses souvenirs. Nous c'est une toute autre histoire.
Je vis dans l effort pour faire bonne figure mais n y arrive pas longtemps. Avec ma famille je sais que je peux pleurer comme je veux et avec mes amis aussi. C'est précieux.
Félix me manque c'est une horreur et à son papa aussi. Quelle vie qu'on ne voulait pas...... Tout comme toi.
Voilà je te laisse et au plaisir de te lire.
Bises de Nadège


Hors ligne Maman coeur brisé

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Félix mon rayon de soleil
« Réponse #21 le: 30 Décembre 2019 à 12:12:28 »
Bonjour à tous,
Je viens de lire bcp de vos messages. Ce Noël a aussi été notre premier noël sans notre fils aîné Lennon il venait d’avoir 18ans. Ce manque, son manque est insupportable  j’arrête pas de me répéter que nous devons accepter l’inacceptable pour son frère et sa soeur.
Lennon est décédé dans un tragique accident de la route où il aura manqué de chance jusqu’au bout. Nous avons rapidement  été sur les lieux de l’accident et avons pu l’accompagner et lui tenir la main jusqu’à la fin. 
Toute de suite après l’accident mon cerveau a décidé que nous devions être heureux malgré ce drame. Alors je m’accroche pour nous 4 et pour Lennon qui était un enfant solaire  souriant , avec une joie de vivre , il aimait faire la fête et d une grande gentillesse.
La vie sans lui ne sera plus jamais la même mais nous devons  garder la tête hors de l’eau et nous avançons au jour le jour avec des petites victoires tous les jours.
Mon cœur est brisé et j’appréhende bcp l’avenir et les étapes de cette première année ainsi que les suivantes mais je m’accroche à cette idée de bonheur  pour nous 4 mais aussi pour Lennon qu’il soit fier de nous.
Je pense bien à vous tous
Amicalement
Une maman le cœur brisé

Hors ligne Nadège67

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Félix mon rayon de soleil
« Réponse #22 le: 30 Décembre 2019 à 13:15:40 »
Bonjour à vous

Vous avez raison il faut tenir pour vos enfants vous en avez encore deux . Nous on tient l un pour l'autre car nous n avions que Félix et il n avait que 9 ans. Mais je tiens aussi pour ma famille et tous les gens qui m aiment. Tous ceux qui nous entourent veulent nous voir avancer en souffrant le moins possible. Encore un peu tôt pour ça car ça ne fait même pas 5 mois où déjà ?!... Je ne sais pas. Il y a des jours où je suis au plus bas et d autres ou je remonte un peu. C'est beaucoup de vagues.
Mais je me dis que la vie est plus forte que tout et l amour qui nous lie à Félix est indestructible. Biensur le quotidien sans lui est cruel et voir les autres familles heureuses qui gravitent autour de moi me font encore mal. Pourtant je sais que j irais mieux si je ne les enviais pas et si j arrivais à être contente pour eux. Il faudra bien pour moins souffrir.
J ai tellement d amour à donner à un enfant... Je dis à Félix qu'il prenne le mien tous les jours mais qu'il n oublie pas de nous envoyer le sien en retour et de veiller sur nous comme on a toujours veillé sur lui depuis sa naissance.
Je le sens tellement présent pas loin de nous mais on ne partage plus grand chose à part le fait que je lui parle souvent et qu'il m entend sûrement. Ne plus le prendre dans mes bras me manque démesurément... Ne plus l entendre me dire je t aime ou tu es belle maman. Ou simplement ne plus entendre les mots papa et maman....
Oui on s accroche à la vie mais pour l instant je suis beaucoup dans l effort pour les autres et pas envie de grand chose même si je fais ce que j ai à faire.
Je laisse le temps au temps et apprendre doucement à faire confiance à la vie même si elle a été injuste avec lui avec nous. Je me dis que la joie et un peu de bonheur reviendront en temps voulu je garde espoir de cela.
Bien à vous

Nadège

Hors ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 372
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : Félix mon rayon de soleil
« Réponse #23 le: 30 Décembre 2019 à 17:06:53 »
Bonjour Maman coeur brisé. Je suis le papa d'Hélène, ma petite dernière qui est partie à 16 ans, pas d'un accident mais d'un suicide. Comme toi, j'ai deux autres enfants plus grands. Ca fait maintenant 8 ans. Je te comprends parfaitement. Je suis passé par toutes les étapes, du désespoir, de la culpabilité à la colère, à la jalousie des autres familles heureuses,

Je suis comme Nadège. L'amour qui nous lie est indestructible et je sais qu'elle veille sur nous, qu'elle nous envoie de petits signes de temps en temps. Cette certitude m'a beaucoup aidé. Et la vie continue.  Il faut aller de l'avant, ne pas se replier sur soi. Tu as raison, il faut t'accrocher pour qu'ils soient fiers de nous. Il faut du temps pour aller mieux, des années, mais ensuite ce lien qui persiste devient une force pour relativiser tous les petits tracas de la vie. Je pense que ça nous rend meilleurs.

Je t'envoie et je te souhaite beaucoup de courage.

Hors ligne Maman coeur brisé

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Félix mon rayon de soleil
« Réponse #24 le: 31 Décembre 2019 à 11:20:52 »
Bonjour à tous

Nadège ,
vous êtes force de courage vos mots résonnent en moi.
Le manque de cet enfant de sa voix de ses calins...
J’ai une question qui revient sans cesse dans ma tête : pourquoi. Nous ? Pourquoi lui ? Je pense être respectueuse de mon prochain et faire les choses correctement. Mais enfants aussi alors je ne comprends  pas et malheureusement je sais que je n’aurais jamais de réponse à cette question car il n’y a pas de réponse à cette question.

Helpa
Oui ce lien unique avec nos enfants , nos souvenirs, les photos  ça personne ne pourra jamais nous l’ enlever.
Peu importe les raisons du départ il est difficile à vivre pour tous.
Comment vont vos autres enfants ? Car je m’inquiète bcp pour son frère ( ils n’ont que 16 mois d’écart) ils avaient les mêmes amis et étaient toujours ensemble . Une relation unique ou en un regard ils se comprenaient  Liam est introverti ( tout le contraire de Lennon qui  lui était solaire  ) du coup il s’exprime peu mais nous pouvons voir son mal être . Nous avons été voir une psy mais elle a été très maladroite avec lui.

Merci de votre soutien  , discuter  avec des gens qui nous comprennent est  une bonne chose .
Amicalement
Stephanie  maman cœur brisé