FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Être un parent en deuil => Discussion démarrée par: Douniele le 21 Septembre 2018 à 11:20:58

Titre: (Pperte d un enfant
Posté par: Douniele le 21 Septembre 2018 à 11:20:58
Bonjour j ai perdu mon fils d une tumeur cerebrale il y 5 mois j aimerais discuter avec des personnes qui ont vécu la meme chose . j attend vos temoignages merci :'(
Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: Mircea le 21 Septembre 2018 à 11:55:09
Je t'accueille bien tristement avec toute ta peine Douniele.
J'espère que tu trouveras ici ce dont tu as besoin. Lire le fil des autres endeuillé-e-s, écrire ta douleur, ton chagrin, parler de ton enfant .... ça peut-être déjà te soulager un tout petit peu ?

Je t'envoie beaucoup de tendresse et une douce pensée pour ton fils
Catherine

Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: Bmylove le 21 Septembre 2018 à 12:16:15
Bonjour Douniele, je n'ai pas vécu la même chose que toi mais je suis de tout coeur avec toi.
Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: kompong speu le 21 Septembre 2018 à 12:30:50
Bjr Douniele
Parle nous de ton fils si tu peux
Mon fils est mort a 19 ans dans un accident de voiture il y a 3ans
Pensées pour toi
Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: Maradonasr le 08 Octobre 2018 à 07:18:53
C'est une histoire sur Pperte un enfant très bien.
Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: Pourquoitoi? le 09 Octobre 2018 à 20:31:55
Bonsoir,

Me fille est mort aussi d'une tumeur (pas cérébrale) mais nous avons dû connaitre les mêmes jours d'enfer... Il y aura 3 ans le 16/10, ma douleur est toujours la même.
je ne te dis pas bon courage, car du courage on en a mais ce n'est pas de courage dont on a besoin mais de notre enfant.
Sincèrement
Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: MonNathan le 14 Octobre 2018 à 09:18:59
Bonjour,
je vis la même chose que toi. Je viens de perdre mon petit d'une tumeur (un astrocytome pilocytique, que je croyais bénin). Il aura 8 ans le 2/11, mon petit chéri d'amour, j'ai tellement de choses à vivre encore avec lui.
je n'ai pas envie de dire tout ce que j'entends depuis deux semaines, depuis qu'il m'a quitté. ça ne sert à rien, je sais que tu as entendu les mêmes choses.
Je suis en ce moment très en colère, tous les mots me font mal. J'ai mal du matin jusqu'au soir, je tiens quand j'ai mes enfants qui ont 15 et 11 ans.  mais j'ai la plupart du temps envie de mourir pour le rejoindre, j'angoisse de le savoir tout seul, c'est un tout petit, nous étions toujours collés. Il voulait vivre toute sa vie avec moi et ne jamais me quitter.
c'est trop horrible.
Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: Helpa le 14 Octobre 2018 à 09:49:30
Bonjour MonNathan,

Je compatis profondément à ta peine, mais pourquoi penser qu'il est tout seul ? Déjà, ta réflexion montre que tu crois à sa survie dans l'au-delà. Mais pourquoi serait-il seul ? Il est toujours avec toi, même si tu ne le perçois pas. Et en plus il est certainement très entouré, là où il est. Peut-être t'enverra-t-il des signes ?
Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: Bmylove le 14 Octobre 2018 à 11:09:29
Je vous lis tous mais je ne sais pas comment exprimer ce que je ressens, comme d'autres peut-être.
En silence mais très sincèrement, je pense à vous avec beaucoup de tendresse, d'admiration pour votre force et votre sensibilité.

On ne peut que rester humble devant la grandeur d'âme dont vous faites preuve, très chers parents.
Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: MonNathan le 16 Octobre 2018 à 09:19:30
Bonjour Helpa, merci pour ta réponse. Je l'espère avec ma grand-mère que je n'ai pas connue, et avec ma tante (adoptive). Tu as raison, il est sûrement très entouré, mais en tant que maman on voudrait toujours être là pour son petit. Tous les matins je me réveillais avec lui tout contre moi, il se levait toujours dans la nuit, il me disait que c'était parce qu'il avait besoin de mes câlins. C'est pour ça que je dis que j'angoisse de le savoir seul. Je sais qu'il est là, je sais qu'il est avec moi. Je sens son odeur mais pas celle de son vivant, c'est étrange, je sens souvent son odeur quand je suis allée le voir à la chambre funéraire. est-ce que quelqu'un a déjà vécu ça? je ne sais pas si c'est moi qui me met cette odeur si particulière psychologiquement (bien que ça ne me semble pas vraiment possible) ou si c'est une coïncidence, mais cette odeur est tellement unique…
j'attends des signes, parce que je veux tellement être avec lui que je me dis que je dois voir dans tout un signe de sa part, je ne sais plus trop où j'en suis….j'ai envie de voir un médium, j'ai envie de communiquer avec lui, mais j'ai regardé la vidéo de Christophe Fauré qui dit qu'il faut laisser faire, alors j'ai peur de le brusquer, peut être même de le déranger si il est accueilli. Je ne sais pas...
Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: Helpa le 16 Octobre 2018 à 14:54:04
Bonjour MonNathan,

Si je comprends bien, c'est tout récent et c'est normal de ne plus savoir où tu en es. C'est certainement trop tôt pour aller voir un médium, bien qu'il n'y ait pas de règle. Pas tellement parce que tu pourrais le déranger, je crois de par mon expérience qu'on ne dérange jamais. Mais plutôt parce que toi, tu as besoin de temps pour refaire surface et être en état émotionnel de recevoir des signes et de bien profiter d'un contact.

En attendant, tu peux lire des livres sur l'après-vie. Il y a toute une littérature à ce sujet, à ne pas prendre au pied de la lettre. A chacun de se faire une idée.

Tu peux lui parler aussi. Il t'entendra, c'est certain. Et dès qu'il pourra, il t'enverra des signes. Ca sera à toi de les reconnaître, mais ça n'arrive jamais quand on s'y attend. A mon avis, ça sera justement le signe que tu es prête, et lui aussi, pour un éventuel contact médiumnique.

Si ça peut te consoler un tout petit peu, je suis certain que lui n'est pas malheureux parce qu'il te voit et te ressent, contrairement à toi. Moi, ça m'a beaucoup aidé de comprendre ça.

Affectueuses pensées.

Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: MonNathan le 17 Octobre 2018 à 13:25:58
Merci Helpa pour ton doux message qui m'a fait énormément de bien. Je vais attendre, tu as raison. En ce moment je suis comme anesthésiée, je ne ressens plus rien, et extrêmement fatiguée.
Je m'énerve très facilement après mon mari, c'est compliqué. Nous étions très soudés au début, mais maintenant je le supporte difficilement. On ne vit pas les choses de la même manière. Lui reste dans le contact aux autres, moi, je me dis que ça sert à rien, que rien ne me rendra mon bébé, que tous ces mots et témoignages de soutien ça reste du vent parce que chacun rentre avec tous ses enfants, et que moi j'ai plus mon petit...Plus je le vois être attentif à cela, plus je me sens être un monstre d'égoïsme. Hier une amie est venue, et a dit à mon mari que c'était bien d'être allé saluer tout le monde le jour de l'enterrement. Moi, je suis restée à l'écart, j'ai salué que quelques proches, et elle m'a dit qu'elle ne m'avait pas reconnue ce jour-là, que c'était pas moi. Je lui ai dit que je n'étais pas là ce jour-là, que je ne vivais pas cette journée avec les autres. ce que je ne lui ai pas dit c'est que je suis avec mon fils toute la journée, je le vois en train de jouer, sur le canapé, je l'entends me parler, il n'était pas dans le cercueil à l'église. Il est partout avec moi.
 être debout devant l'église devant une foule de gens qui nous observent, je ne vois pas comment on peut être soi-même, alors que c'est un moment particulèrement intime. je crois que tous les mots qu'on voudra me dire me heurteront de toutes façons.  et c'est ce qui me ramène à l'incapacité de communiquer avec mon mari.

Je te remercie encore Helpa pour ton message. 
Titre: Re : Re : (Pperte d un enfant
Posté par: Helpa le 17 Octobre 2018 à 15:56:03
il n'était pas dans le cercueil à l'église. Il est partout avec moi.

Tu as parfaitement raison. Il était à côté de toi à t'entourer, pas dans le cercueil.

J'étais comme toi, quand ma fille est partie (elle avait le double de l'âge de Nathan). Je ne voulais voir personne, parler avec personne. Des amis sont arrivés dès qu'ils ont connu la nouvelle et moi je me suis isolé, je ne voulais pas leur parler. Alors que ma femme, bien qu'aussi bouleversée que moi, faisait face. Ca dépend des caractères.

Moi aussi, je souffrais de voir que les parents de ses amies retrouvaient leur fille le soir et pas nous. Je pense que tout le monde est passé par là.

Il n'y a pas de recette miracle pour s'en sortir. Je crois qu'il faut essayer de préserver la famille nucléaire. Ton mari et tes autres enfants souffrent certainement autant que toi, même s'ils ne l'expriment pas. Ce sont les seuls qui peuvent vraiment comprendre.

 Tu peux aussi lire des livres de témoignages de parents qui ont perdu un enfant, il y en a quelques uns.

Je pourrais te dire qu'un jour ça ira mieux, mais tu ne me croiras pas. En attendant, il faut faire le dos rond, s'accrocher et surtout ne pas penser à le rejoindre. Ca ne résoudrait rien, ni pour lui, ni pour toi, ni pour tes enfants.

Ce que je peux te dire, c'est qu'il restera toujours auprès de toi et qu'un jour tu auras des manifestations.
Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: MonNathan le 17 Octobre 2018 à 16:44:07
Je te remercie encore beaucoup Helpa pour ton message. Tu as raison. Je ne m'énerve pas uniquement après mon mari, je m'énerve aussi après ma fille. Hier mon mari m'a dit que je ne faisais que m'enfoncer tout le temps. Je suis à la maison depuis la naissance de mon premier fils qui a 15 ans aujourd'hui. J'ai adoré passer toutes ces années près de mes 3 enfants, j'étais tellement heureuse de pouvoir tout partager avec eux, d'être là pour écouter leurs petits malheurs et leurs bonheurs surtout, la maison était pleine d'amis, on riait beaucoup. Depuis 2 semaines, c'est le silence, c'est insupportable.
Oui, mon mari et mes enfants souffrent aussi, je me rends compte qu'on se soutient mutuellement, sauf depuis le début de la semaine, je pense que la fatigue est intense et qu'on a trop de mal du coup à s'aider. Pour moi en tout cas, ça devient compliqué.
Dis-moi, depuis combien de temps ta fille est partie? et surtout as-tu compris pourquoi son voyage a été si bref? C'est ce que j'ai beaucoup de mal à comprendre. Pourquoi mon petit est venu pour une si courte période? Pourquoi on m'a chargé de supporter ce mal terrible, ainsi que son père, son frère et sa sœur? Je l'ai tellement aimé et choyé que je me console en me disant qu'il a eu une vie merveilleuse (sauf ses petits séjours à l'hôpital, mais même à l'hôpital, j'essayais de le faire rigoler! il rit tout le temps!), que peut-être il devait venir au monde pour transmettre l'amour. Cet enfant m'a tellement réconcilié avec mon rôle de mère, il était tellement gentil et adorable, toujours à nous donner du réconfort, c'est un sage, une grande âme, une bonté et gentillesse que je n'ai jamais connues. Il aimait tellement la vie, que je ne comprends pas comment c'est possible...je ne crois plus en rien, et je ne vois que du vide devant moi. je ne vois pas ce qui pourrait me redonner un jour la joie de vivre.

Merci en tout cas pour tes mots qui me soulagent, et je lirais les livres que tu me conseilles.

Affectueusement.

Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: Helpa le 18 Octobre 2018 à 11:04:30
Pour ma fille, ça va faire 7 ans dans quelques semaines. Je vais bien maintenant, principalement grâce aux signes et aux contacts médiumniques qui me permettent de savoir qu'elle est heureuse dans sa nouvelle vie, tout en restant près de nous.

Tu poses la question la plus difficile, pourquoi ? Et je n'ai pas la réponse. Je te donne les 2 opinions les plus extrêmes.

-Pour certains, c'est le hasard le plus total, pas de chance.

- A l'autre extrémité, il y a ceux qui pensent que c'est nous-mêmes en concertation avec nos enfants qui avons choisi avant notre incarnation de subir ces épreuves, nécessaires dans notre parcours de vie fait de multiples réincarnations.

Pour moi, la question du pourquoi est secondaire. De toutes façons nous n'aurons pas la réponse dans cette vie. Les médiums, qui croient pratiquement tous à la réincarnation, penchent pour la deuxième hypothèse. Certains m'ont parlé d'enfant cristal ou indigo.

Pour moi la question centrale, c'est : nos enfants (dans notre cas) existent-ils toujours dans l'au-delà et peut on faire quelque chose pour eux ? Et je pense que la réponse est oui. On peut tout simplement leur envoyer des pensées d'amour, qu'ils recevront et nous renverrons sous une forme ou une autre. En fait c'est une évolution en parallèle. Si nous restons tristes et affligés sur le long terme, ça ne les aide pas.

L'intérêt d'aller voir un (bon) médium, c'est de vérifier tout ça. C'est un peu comme un rendez-vous amoureux qu'on attend depuis longtemps. Ils m'ont dit tellement de choses qu'ils n'auraient pu inventer, et même des choses que je ne savais pas et que j'ai pu vérifier après, que je n'ai aucun doute.

Je crois que tu es sur la bonne voie quand tu dis :
Je l'ai tellement aimé et choyé que je me console en me disant qu'il a eu une vie merveilleuse (sauf ses petits séjours à l'hôpital, mais même à l'hôpital, j'essayais de le faire rigoler! il rit tout le temps!), que peut-être il devait venir au monde pour transmettre l'amour. Cet enfant m'a tellement réconcilié avec mon rôle de mère, il était tellement gentil et adorable, toujours à nous donner du réconfort, c'est un sage, une grande âme, une bonté et gentillesse que je n'ai jamais connues.
Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: MonNathan le 18 Octobre 2018 à 11:49:02
Merci encore Helpa pour ta réponse. Aujourd'hui c'est dur, je dors pour arrêter de penser. Je sens au fond de moi que je vais partir aussi, je n'ai jamais trouvé de sens à ma vie, à part être près de mes enfants pour leur donner de l'amour. Je suis tellement anesthésiée, je ne ressens tellement plus rien, que je ne peux plus accomplir mon rôle. Pire, je me rends compte que je suis absente à moi-même depuis des mois, que je ne m'étais pas rendu compte que peut-être j'étais en dépression depuis l'annonce de la tumeur, et mon fils aîné m'a dit hier que oui, parfois il pensait que je n'étais pas heureuse. Je m'en veux, et je me dis que Nathan a du le ressentir aussi. Je ne veux pas être un fardeau, mais je ne sais pas comment aimer à nouveau. Je n'y arrive pas. Et quand tu me dis qu'il faut que j'envoie des pensées d'amour à Nathan, c'est terrible parce que je ressens un tel vide, que je ne sais pas comment faire.
Je me choque moi-même d'être si à côté de tout, distante à ce qui se passe, je ne suis plus là, et ne ressens rien.

Comment trouve-t-on un bon médium? Quand j'aurai retrouvé mes émotions, j'aimerai en voir un.

Affectueusement.
Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: Helpa le 18 Octobre 2018 à 14:57:48
Vu ton état et  la façon dont tu le décris, je ne pense pas qu'un psy classique te ferait du bien. Par contre peut-être que tu devrais essayer l'EMDR.

http://deuil.comemo.org/emdr-psychologue-deuil

Pour les médiums, il y a des associations sérieuses qui en font venir. Ca permet de se rendre compte. Je pourrais t'en indiquer une près de chez toi si tu me dis dans quelle région tu habites.

Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: MonNathan le 18 Octobre 2018 à 18:57:06
Helpa, tu es ma lueur … je viens de voir une psy avec mon mari, j'ai dit tout ce que je t'ai dit tout à l'heure.  On est aussi allés à la gendarmerie raconter les faits, je me rends compte de tout le chemin parcouru. Entendre qu'on a fait ce qu'il fallait mais rester toujours dans ce vide…. je ne comprends rien.
Je vais regarder ton lien, merci.
J'habite dans les Yvelines, un petit village à quelques kilomètres de Rambouillet.
Je te remercie infiniment Helpa de prendre le temps de me lire et de me répondre, tu es un tel réconfort pour moi.
Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: Bmylove le 18 Octobre 2018 à 19:07:56
Très chère MonNathan,
Je n'ai pas osé t'écrire jusqu'à présent. Ton histoire me serre la gorge, me prend aux tripes.
Je suis de tout coeur avec toi, avec ton mari.
J'habite pas très loin de chez toi a priori.
Pour l'EMDR, Frédérique Bérenger a un cabinet à Rambouillet, et elle m'a beaucoup aidée à sortir de l'état de choc.
C'est peut-être un peu tôt pour consulter, mais tu peux l'appeler et en parler avec elle.

Je pense beaucoup à toi, j'aimerais tant soulager ta douleur... Je ne peux que t'envoyer de douces et amicales pensées.
Titre: Re : (Pperte d un enfant
Posté par: MonNathan le 18 Octobre 2018 à 19:43:15
Merci beaucoup Bmylove, ton message me touche. Merci pour les informations.
Merci pour tes mots et tes pensées.