Auteur Sujet: Relation beau fils  (Lu 1204 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne chrislou

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Relation beau fils
« le: 29 Décembre 2019 à 00:30:34 »
Bonsoir,
sans peur du jugement (enfin si quand même un peu), je vous livre mes angoisses...
Voilà mon conjoint est décédé il y a un peu plus de 3 mois. Ensemble, nous avons une fille de 14 ans. D'un premier mariage, il a eu un fils qui a 21 ans et présente un syndrome d'asperger (handicap social). Au décès, son fils a choisi de partir habiter chez sa maman à 500 km.  Depuis, nous avons peu voire pas de communication avec lui  ... sauf pour des questions financières, sa maman souhaitant s'assurer que son fils ait bien sa part (à raison de deux messages par jour pendant le premier mois du décès de mon conjoint).
La relation entre moi et son fils a toujours été très compliquée du fait du contexte ... mon conjoint m'a contrainte à l'accueillir "c'est lui ou c'est la séparation" /m'a refusé un deuxième enfant car il en avait déjà cet enfant/nous étions très souvent en conflit en lien avec l'éducation de son fils... Mon conjoint était très très dur avec moi, faisant planer la séparation si je n'étais pas satisfaite de la situation. Ça peut paraître affreux mais lorsque nous avons accueilli son fils, notre vie s'est vue perdre en qualité au plus haut point. Mon conjoint angoissait en permanence et je pâtissais de son humeur détestable. J'ai pensé le quitter à de nombreuses reprises sans en avoir le courage.
Et puis, il est tombé malade, nous savions que la maladie était incurable. Il s'est métamorphosé, devenu adorable comme à nos débuts. J'ai tout donné pour lui, pour qu'il ait les meilleurs moments possibles ... Et puis, il est décédé me laissant dévastée.
Pour cette période de noël, son fils a souhaité revenir faire un séjour chez nous... et là, grosse angoisse ! Il me met devant le fait accompli avec un billet de train acheté sans me consulter, ne cherche même pas à savoir si je suis présente, il prévoit sans me demander de revenir en février. Chez moi, il reste enfermé dans sa chambre attendant que je serve le repas ... me parle à peine à part pour me faire des reproches. J'ai l'impression qu'il pense pouvoir faire ce qu'il veut comme il veut comme à l'époque où son père était là. J'ai tenté de lui dire qu'il y avait de nouvelles règles mais il transforme ce que je dis me mettant dans un rôle affreux, s'empressant de répéter tout cela à ma belle famille. J'ai l'impression de ne plus avoir de contrôle ...je me sens déjà tellement mal avec le décès et l'absence cruelle de mon conjoint !!!!
Je sais que la relation avec sa mère et lui est tendue. Et c'est horrible mais j'espère ne pas le voir arriver un jour chez moi me mettant devant le fait accompli comme il le fait toujours.
Comment faire ...