Auteur Sujet: Textes/ citations sur le suicide d'un proche  (Lu 2277 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Webmaster

  • Administrateur
  • Membre Senior
  • *****
  • Messages: 258
  • Il n'est si longue nuit qui n'atteigne l'aurore.
Textes/ citations sur le suicide d'un proche
« le: 24 Février 2015 à 22:35:06 »
Hier je suis tombé par hasard sur des citations sur le suicide d'un proche. J'ai alors décidé d'en sélectionner quelques unes
-> Textes et citation sur le suicide

Celle-ci de George Sand m'a particulièrement touché, je vous la partage.

" Quand on est si loin de toute amitié, si seule, si triste, toute démarche difficile devient impossible. On s’observe, on se craint soi-même, et l’on se suicide dans la peur de se laisser mourir." - George Sand -

Si vous connaissez d'autres beaux textes ou de la poésie sur le suicide, n'hésitez pas à me le partager avec moi, ça m’intéresse, merci.

Chaleureusement,

Yacine

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2711
Re : Textes/ citations sur le suicide d'un proche
« Réponse #1 le: 03 Juillet 2015 à 13:39:31 »

    Bonjour cher "maître" Yacine,

    oh, j'ai failli faire une BOULETTE, heureusement, j'ai été voir "Yacine", sinon je vous saluais bien chère madame, ouille ouille ouille !

    Voilà, c'est pour vous dire que j'ai lu tous ces petits textes sur le suicide...
    depuis le suicide de mon neveu de même pas 15 ans, évidemment je me sens TRES concernée, je dois même dire que je suis obsédée par l'idée de rechercher l'évitement de ceux-ci...
    Bof, pas gagné.
    Mais bon, voici un petit poème tout frais pondu, ça va pas déranger tout Mexico...t'ention : en rythme, douze pieds:

    "Supplique en temps utile.

     Aux peines équivalentes, évasions imminentes

     de toute réalité, des choses importantes,

     je vous dédie ces lignes : plus vite vous connaîtrez

     la double tentation, de vous défenestrer

     ou d'entrer en ces pages : la mort, aux deux visages...

     Oubliez : vous saurez les lacunes du sage

     aux heures de la nuit, prêt à plier bagage...
 
     Mais attendez l'instant de l'ultime départ :

     il viendra assez tôt, laissez-le au hasard."

     Martine.

     Bon après-midi.