Auteur Sujet: Comme toujours dans la vraie vie !  (Lu 4430 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1887
Re : Comme toujours dans la vraie vie !
« Réponse #45 le: 17 Juillet 2017 à 12:48:18 »

     Mon frère est lui aussi un si bon père ...
     Que faire ...
     Garder les pieds sur terre mais la tête ?
     C'est sans toit c'est sans loi ...
     M.
     
J'aime donc je suis !

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1887
Re : Comme toujours dans la vraie vie !
« Réponse #46 le: 20 Juillet 2017 à 19:13:59 »

                        La scène vide.

          Dans l'ombre est embusqué
               L'abandon en défiance
                Prêt à nous engloutir.

                Des rêves de danger
           Des peurs sans assistance
                Attisent les délires.

           Il est de grands sommeils
               L'amour est un réveil
               Peuplé de souvenirs.

          Désir pour cœurs blessés
           Un greffon sur silences
            Qui peuvent refleurir.

          J'ai mes yeux doux posé
            Que pèse la patience
            Attention, un sourire ...

         Mes phrases ont défriché
           Dans la forêt des sens
         Clairière pour un soupir.

         ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ M.
J'aime donc je suis !

Hors ligne Liesel

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Vivre avec...
Re : Comme toujours dans la vraie vie !
« Réponse #47 le: 20 Juillet 2017 à 20:50:13 »
Très beau poème, merci Martine  :)
Je choisis la vie, en ton nom Alexandre, mon fils,  pour honorer ta mort

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1887
Re : Comme toujours dans la vraie vie !
« Réponse #48 le: 06 Août 2017 à 16:15:26 »
                                                 
                         Début enfin.

                      ^^^^^^^^^^^^

               1/ Fin .

              Les mots et leurs dégâts,

              Sonnants et trébuchants,

              Espèces disparates

              Pour commerce grossier.

               2/ Début.

              Elle est généralement

              Plus lente que la vie,

              Elle tombe sur les gens

              De la lune, la pluie.

                     Tombe sur les gens de la lune,

                     Les cœurs composent en leurs débris.

                     Il pleut vers la mortelle lune,

                     Le bonheur a blessé aussi.

              Désespoir corps à corps,

              Du sang à l'abreuvoir.

              Souffre l'espoir encore,

              Corps à corps dur et noir.

                      L'escalier qui s'est effondré,

                      C'était notre malheur en cage.

                      La pluie tombée sur les idées,

                       S'évapore de tous les étages.

                La suite dans les idées,

                C'est garder l'origine,

                C'est trouver en premier

                L'innocente rétine,

                         Qui sait les choses de la nuit,

                         Qui n'a pas oublié la lune,

                         Ni que les pleurs étaient la pluie,

                         Ni qu'en nos vies sont bien plus d'une.

                   Désespoir corps à corps.

                   J'ai mal la mort devant.

                   Souffle l'espoir d'abord.

                   Surtout, retourne avant.

                           Les stratagèmes abandonnés,

                           Le poème est en corps extrême.

                           Entendu il crache, éventré,

                           Ces seuls animaux mots: JE T'AIME.

                            ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ M.
                                       
« Modifié: 06 Août 2017 à 16:29:03 par souci »
J'aime donc je suis !

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1887
Re : Comme toujours dans la vraie vie !
« Réponse #49 le: 17 Août 2017 à 23:01:27 »

    Paroles et traduction de «Les Mots (feat. Seal)»

Les Mots (feat. Seal) (Les Mots)

(Mylene Farmer)
(Mylene Farmer)
Fixement, le ciel se tord
Fixement, le ciel se tord
Quand la bouche engendre un mort
Quand la bouche engendre un mort
Là je donnerai ma vie pour t'entendre
Là je donnerai ma vie pour t'entendre
Te dire les mots les plus tendres
Te dire les mots les plus tendres

(Seal)
(Seal)
When all becomes all alone
Quand tout devient tout seul
I'll break my life for a song
Je casserai ma vie pour une chanson
And to lives that stoop to notice mine
Et aux vies qui se penchent pour remarquer la mienne
I know I well say goodbye
Je sais que je dis bien au revoir
But a fraction of this life
Mais une fraction de cette vie
I would give anything, anytime
Je donnerais n'importe quoi, n'importe quand

[Refrain]
[Refrain]
(M. F. )L'univers a ses mystères
(M. F. )L'univers a ses mystères
(M. F. )Les mots sont nos vies
(M. F. )Les mots sont nos vies
(Seal)You could kill a life with words
(Seal)Vous pourriez tuer une vie avec des mots
(Seal)Soul, how would it feel
(Seal)L'âme, comme cela se sent
(M. F. )Si nos vies sont si fragiles
(M. F. )Si nos vies sont si fragiles
(Seal)Words are mysteries
(Seal)Les mots sont des mystères
(M. F. )Les mots des sentiments
(M. F. )Les mots des sentiments
(M. F. )Les mots d'amour, un temple
(M. F. )Les mots d'amour, un temple

https://www.youtube.com/watch?v=0exixgU7tDc

J'aime donc je suis !

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1887
Re : Comme toujours dans la vraie vie !
« Réponse #50 le: 19 Août 2017 à 13:17:02 »

    Hier, mon compagnon, un peu surpris de ma (toujours) absence de PROJETS CONCRETS pour la RENTRÉE :

   - Et qu'est-ce que tu vas FAIRE ?
   - Continuer d'écrire de la poésie ...
   - Mais comment tu vas T'Y PRENDRE ?
   - Ben ... j'vais attendre l'inspiration ...

   Vraie vie, la vie en poésie ?
   Admirer des ruines, voyons, est-ce bien raisonnable ?
   M.
   
J'aime donc je suis !

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1887
Re : Comme toujours dans la vraie vie !
« Réponse #51 le: 20 Août 2017 à 15:46:38 »
         
        Je le veux vert.

      ^^^^^^^^^^^^^

    Un peu de joie, j'invite
    A vie convalescente.
    Je prends ce véhicule,
    Prête et irrésolue.
    Les chances périclitent,
    De bien peu me contente.
    En mon vert crépuscule
    Troué de sombre vue.

    Au pied de la maldonne,
    A vie convalescente.
    C'est foutu pour foutu,
    Mais ne quitte personne.
    La liberté ardente
    A bien peu parcouru,
    Au pied de la maldonne.
    Humilité déçue,
    Quelle folie indécente.

    Ais-je habité en toi ?
    En moi es ton refuge,
    Mais c'est plus que des ruines,
    Où reste ma ferveur.
    J'appelle sans ma voix,
    J'ai tous les subterfuges,
    Pour aimer dans les ruines
    Ce brasier dans mon cœur.

    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ M.
J'aime donc je suis !