Auteur Sujet: Voilà, c'est fini...  (Lu 1324 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Voilà, c'est fini...
« Réponse #30 le: 13 Septembre 2018 à 15:03:12 »
Tristesse, chagrin, désespoir, vide, angoisse.
Il me manque terriblement.
Les symptômes physiques de l'angoisse réapparaissent malgré une journée agréable au boulot.

Fait chier. Envie de me recroqueviller et de pleurer. De disparaître. De lui demander pardon d'être celle que je suis.
Il serait peut-être encore en vie s'il ne m'avait pas connue.

If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne biche07

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 232
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Voilà, c'est fini...
« Réponse #31 le: 13 Septembre 2018 à 15:18:36 »
Il serait peut être mort bien avant s'il ne t'avais pas connu...et tout votre bonheur n'aurait pas exister.. prend le cote positif ..enfin essaie ...je suis pas forcement bien placée pour donner des conseils en ce moment vue que La positive attitude est  pas vraiment au top chez moi ...bises

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Voilà, c'est fini...
« Réponse #32 le: 13 Septembre 2018 à 19:32:48 »
Je recommence à visiter des maisons. Ce devrait être un plaisir, mais bien sûr que non, ça ne l'est pas.
Je ne veux pas rester chez nous, je suis sûre qu'il me faut recommencer ma vie ailleurs, mais c'est très dur de matérialiser ainsi la séparation définitive, son départ, son suicide.
Je me dis depuis plusieurs jours qu"il nous a abandonnés, les enfants et moi, et qu'il ne m'aimait pas assez pour me reconquérir.
C'est irrationnel et pas très constructif, mais la blessure narcissique est profonde.
Je pense que si je n'ai pas été digne qu'il se batte pour moi, personne ne le fera jamais parce je n'en vaux pas la peine.

Je ne suis pas une femme qu'on peut aimer ni désirer. Voilà ce que la fin de notre relation signifie pour moi actuellement.

L'auto-dévalorisation rajoute un soupçon de désespoir à la tristesse.
Quel bonheur.

If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne biche07

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 232
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Voilà, c'est fini...
« Réponse #33 le: 13 Septembre 2018 à 19:44:05 »
jean pierre me disait souvent "arête l'autoflagellation" je vais te dire la même chose ..il arrivait à me motiver alors peut être que par transmission  ça peut marcher sur toi...et  tu ne peux etre  tenue responsable du mal de vivre de ton aimé et ça j'en suis certaine.bises

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Voilà, c'est fini...
« Réponse #34 le: 13 Septembre 2018 à 19:47:42 »
Tu as sans doute raison. Je suis sûre que c'est un coup tordu de ma culpabilité.
Merci biche. Ras le bol de me sentir mal.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne biche07

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 232
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Voilà, c'est fini...
« Réponse #35 le: 13 Septembre 2018 à 20:41:16 »
personne ne peut être  tenue pour  responsable de la décision  ultime que ton mari a prise..il avait son libre arbitre et sa douleur a été plus forte que tout ,je crois que le fil qui nous attache a la vie est parfois tellement fin qu'il casse et que rien ne peut nous retenir.On est seul face à soi même tout simplement.Dors bien bises

Hors ligne katrinap

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 98
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Voilà, c'est fini...
« Réponse #36 le: 14 Septembre 2018 à 10:57:55 »
j'espère ne pas choquer
on aime l'autre mais dans l'amour de l'autre on s'aime soi
quand on ne peut pas s'aimer on ne pas pas aimer l'autre
tu aurais pu être n'importe qui ou quoi d'autre, ça n'aurait rien changé,
après la douleur, la reconstruction tu pourras plaire, aimer, être aimée
tu n'es pour rien dans le choix de ton compagnon, c'est un principe de subsidiarité
je t'embrasse
katrin

Hors ligne mike67

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 342
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Voilà, c'est fini...
« Réponse #37 le: 14 Septembre 2018 à 11:59:16 »
Certes, mais...
L'autre peut avoir des manques et parvenir à les combler dans l'amour qu'il porte à l'autre, dans l'amour qu'il exprime à l'autre. Le lien d'attachement, voir de dépendance, est simplement beaucoup plus profond lorsque la personne a un vécu fait de manques et de failles à combler.
Pour autant, je trouve que le lien affectif est très beau et infiniment respectueux. Le déficit affectif précoce n'enlève rien à la sincérité de son amour. C'est une grosse valise et la personne doit faire avec, toute sa vie. Cela doit être respecté.

D'ailleurs, je pense que personne ne s'aime vraiment, sauf à considérer qu'il n'a besoin de personne dans la vie.
On est tous en recherche chez l'autre des éléments qu'on pense nous manquer, c'est ce qui crée l'attirance et les sentiments. Et c'est justement pour cela qu'on peut parler de moitié.

L'histoire d'amour a bien été là. Il faut lui rendre hommage.

Chez certaines personnes malheureusement, à un moment donné, l'équilibre personnel est trop fragile et arrive à céder. Les causes sont très intimes, extrêmement personnelles à chacun. Une dispute, une rupture peut contribuer à remettre en cause cet équilibre extrêmement fragile. Il faut se dire que nous ne sommes pas responsables de cette cassure, que nous ne l'avons pas souhaité. La fêlure était déjà ancrée avant nous.
C'est aussi simple (et compliqué pour la culpabilité) que cela.
« Modifié: 14 Septembre 2018 à 12:09:22 par mike67 »

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Voilà, c'est fini...
« Réponse #38 le: 14 Septembre 2018 à 12:55:23 »
Merci à vous 2 pour vos msg.
Je suis très mal aujourd'hui. Il me manque comme jamais.
Sa tendresse, sa gentillesse, sa douceur et son humour... Disparus.
Je ne retrouverai jamais un lien comme celui qui nous unissait pour le meilleur et pour le pire.
Malgré l'enfer, je l'aime toujours, mais d'un amour triste. Un amour qui fait mal.
Un amour qui demande pourquoi il m'a laissée tomber au lieu de s'accrocher.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Bibou07

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 265
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Voilà, c'est fini...
« Réponse #39 le: 14 Septembre 2018 à 13:59:13 »
Bmylove,

Pourquoi? On se le pose tous!  On aura jamais de réponse , il va falloir vivre avec. Nos aimés nous manquent à toutes et à tous. Comment poursuivre sans eux? En lisant les autres, on voit que c’est possible ( dans quelles conditions, je ne sais pas) , et on va continuer à s’accrocher avec des moments de doutes absolus.

C’est encore trop tôt pour nous, trop près du deuil. Il faut laisser au temps,le temps de faire son œuvre. On ne les oubliera jamais, mais nos cœurs saignent , la cicatrisation sera bien longue....

À nouveau le week-end et avec lui la solitude. Je lutte en essayant de m’intégrer à des activités ( vendange, dimanche) pour survivre, ne plus trop penser. ...mais que c’est dur!

Bmylove, je t’envoie un rayon de soleil ardéchois afin qu’il te réchauffe un petit peu ton cœur brisé. Bises

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Voilà, c'est fini...
« Réponse #40 le: 14 Septembre 2018 à 14:04:14 »
Merci Bibou.
 :'( :'( :'(

If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne mike67

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 342
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Voilà, c'est fini...
« Réponse #41 le: 14 Septembre 2018 à 17:14:33 »
Egoïstement, je vais un peu mieux aujourd'hui.
.. bon cela reste fluctuant et si je suis sur le forum, c'est bien que la pensée de Ludovic ne me quitte pas.

Ceci dit, cela permet de contrebalancer avec les potes de galère qui ont le moral un peu plus bas  :o

J'espère que tu vas un petit peu mieux.

Tout simplement.

J'ai revu un ami de Ludovic hier. Il  continue à trouver que son geste était une grave erreur et était disproportionné.
Certes, mais moi je me dis que pour les personne qui ont du cœur et une sensibilité énormes, il est plus difficile de gérer ses émotions. Je pense de plus en plus que les hypersensibles ont  un atout sur nous, car ils savent où est l'essentiel.

J'ai moins de culpabilité qu'au début. Peut être grâce à toi, en raison de nos échanges, et je t'en remercie.
Mais l'implacable regret est là, et l'absence également. et toujours un émoi intérieur si je repense à son désespoir. J'essaie de le gérer, de l'apprivoiser.

Que dire après cela?
Pleurer par ce qu'on s'en veut est vain, c'est une torture, alors qu'on a pas à assumer pour leur geste.

Tandis que pleurer pour leur absence, pour le manque, en repensant à la belle personne qu'ils étaient pour nous est sain.
Laisser les larmes couler et exprimer notre tristesse est un hommage qu'on leur rend, qui est le témoignage de notre attachement pour eux. On pleure car ils sont des personnes essentielles dans nos vies et ils le resteront pour toujours.

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Voilà, c'est fini...
« Réponse #42 le: 14 Septembre 2018 à 22:02:13 »
Tu as raison, Mike. Je me sens moins coupable moi aussi ce soir.
Le désespoir de ne plus le revoir est bien présent, il faudra vivre avec.

Je suis heureuse que tu ailles mieux, ça me fait réellement plaisir.

Je t'embrasse fort.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Voilà, c'est fini...
« Réponse #43 le: 15 Septembre 2018 à 08:55:26 »
j'espère ne pas choquer
on aime l'autre mais dans l'amour de l'autre on s'aime soi
quand on ne peut pas s'aimer on ne pas pas aimer l'autre
tu aurais pu être n'importe qui ou quoi d'autre, ça n'aurait rien changé,
après la douleur, la reconstruction tu pourras plaire, aimer, être aimée
tu n'es pour rien dans le choix de ton compagnon, c'est un principe de subsidiarité
je t'embrasse
katrin

Je suis parfaitement d'accord, Katrin, et tu ne me choques pas du tout.
Je t'embrasse moi aussi.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Voilà, c'est fini...
« Réponse #44 le: 17 Septembre 2018 à 09:08:30 »
Lundi matin. Pas encore levée.
Je devrais être au boulot depuis une 1/2 heure.
Rien à foutre, j'irai quand je serai prête.
Pour l'instant je suis crevée, j'ai trop pleuré ce week-end. Parce que oui, pleurer fatigue.
Pas le courage de sembler normale aujourd'hui. Tant pis.

Point positif, je vais visiter une maison cette semaine.
Ce sera peut-être le début d'un projet qui me sortira du marasme.
Mais je suis malheureuse de penser que ce sont d'autres personnes qui profiteront de tout ce qu'on a fait dans cette maison.
C'est injuste.
A part les enfants, il a tout emporté en se suicidant.
Alors pourquoi je n'arrive pas à être en colère ? Ce serait tellement plus simple.

Bonne semaine à tous. Je vous embrasse.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes